Vous êtes ici

Qualifications Coupe du Monde 2019

"Etre paré à toutes les éventualités"

Crédit photo : Ann-Dee Lamour
propos recueillis par Guillaume Karli/FFBB - 17/10/2017
Dans le cadre de l'annonce de la liste officielle des 24 joueurs pour les matchs de qualifications à la Coupe du Monde 2019 qui auront lieu en novembre (le 24 face à la Belgique et le 27 face la Bosnie), le Directeur Technique National, Patrick Beesley détaille le contexte dans lequel Vincent Collet et son staff ont fait leur sélection.

La FFBB a transmis ce jour une liste de 24 joueurs à la FIBA en vue des matchs de qualifications à la Coupe du Monde 2019 qui auront lieu fin novembre, pouvez-vous nous en dire plus ?
Comme avant chaque compétition internationale, la FFBB est tenue de communiquer une liste de 24 joueurs à la FIBA un mois avant le début du stage. Les 15 joueurs convoqués pour le rassemblement fin novembre sont obligatoirement issus de cette liste. Compte-tenu des dates fixées par la FIBA pour disputer les matchs qualifications, Vincent Collet et moi-même avons acté l’indisponibilité des joueurs NBA, nous avons donc logiquement décidé de ne pas les convoquer.

A priori les joueurs Euroleague ne devraient pas être disponibles non plus et pourtant ils font partie de la liste des 24, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?
La FIBA a fait le premier pas en proposant un calendrier alternatif afin de rendre compatibles les deux calendriers. L’idée étant de permettre aux équipes nationales de disposer des meilleurs joueurs pour les matchs de qualification sans impacter les rencontres Euroleague. A ce jour, l’ECA (structure qui gère l’Euroleague) s’est déclarée défavorable à cette solution et prive donc les équipes nationales et les fans de leurs meilleurs joueurs pour une compétition majeure du basket mondial. Nous attendons néanmoins de voir si l’ECA et les clubs d’Euroleague vont acter officiellement la non-libération des joueurs. C’est dans cette optique que nous avons décidé de convoquer les joueurs Euroleague et de mettre ainsi l’ECA et les clubs face à leurs responsabilités.

Que se passera-t-il si l’ECA va au bout de sa logique et que les clubs Euroleague décident de ne pas libérer les joueurs ?
Si cette situation se présentait, nous ferions alors appel aux joueurs de la liste officielle des 24 communiquée à la FIBA. Ces joueurs ont déjà été contactés et sont mobilisés pour répondre si nécessaire. Nous pouvons compter sur le réservoir de talents qui existe en France pour présenter une équipe compétitive lors des matchs de qualification des 24 et 27 novembre contre la Belgique (à Anvers) et la Bosnie-Herzégovine (à Rouen). Je rappelle toute l’importance de ces deux premières rencontres pour se mettre sur les bons rails dans la course à la qualification pour la Coupe du Monde 2019 en Chine.

Sera-t-on dans le même cas de figure pour les matchs de février à Strasbourg et Nancy ?
Le mécanisme vis-à-vis de la FIBA sera le même : nous communiquerons comme à chaque fois une liste de 24 joueurs. A l’heure actuelle, je ne peux pas présager de la position définitive de l’ECA. Comme je l’ai dit, nous sommes parés à toutes les éventualités. Nous travaillons sur cette problématique depuis plusieurs mois et nous saurons nous adapter pour présenter la meilleure équipe possible. L’objectif reste inchangé : la qualification à la Coupe du Monde 2019, passage obligé pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'