Vous êtes ici

Préparation Championnat du Monde féminin

Héroïques

Bellenger/IS/FFBB
21/09/2014
Ce soir à Coubertin en match de clôture de leur préparation au Mondial, les Françaises ont été héroïques et ont battu les Etats-Unis (76-72). Même si ce match n'est qu'un match amical, il restera dans les mémoires et dans l'Histoire. La France n'avait plus battu les Etats-Unis depuis 1994 et ce soir les Bleues ont mis fin à l’invincibilité américaine, leur dernière défaite remontant au 18 septembre 2010 face à l'Australie .
France bat Etats-Unis 76-72
 
La dernière confrontation entre le Team USA et l'Equipe de France remonte à la finale des JO 2012. Un match que les américaines avaient dominés de la tête et des épaules (86-50). Un résultat qui avait laissé un goût amer aux tricolores après leur magnifique parcours olympique. Alors aujourd'hui, il était hors de question de se présenter en victime.
 
C'est la plus américaine des Bleues qui montre l'exemple, Sandrine Gruda inscrit les deux premiers points de la partie et se multiplie en ce début de match. La machine américaine se met peu à peu en place et la pression défensive d'Angel Mc Coughtry et ses partenaires finit par payer et les balles perdues tricolores sont vite sanctionnées (20-6, 10').
 
Le Team USA sûr de sa force déroule et la France est au plus mal. Valérie Garnier change alors intégralement son cinq et relance alors Céline Dumerc et Sandrine Gruda. Un coaching payant, puisque dans le sillage du duo et surtout d'une Gruda survoltée, les Bleues infligent un 7 à 0 à Diana Taurasi and co. La France est alors totalement décomplexée et relancée. A la mi-temps, les Etats-unis ne mènent que de 12 unités (38-26).
 
De retour dans un stade Pierre de Coubertin surchauffé, l'Equipe de France et Sandrine Gruda continuent de challenger des Américaines en manque d'adresse. Les Bleues passent sous la barre des dix points de retard (38-46, 23') et son intérieure égale son record de points en sélection (26 points). Gomis retrouve alors ses jambes de 20 ans, et les Bleues ont un brin de réussite. Résultat, elles sont toujours dans le coup à 10 minutes de la fin (53-46, 30').
 
Le dernier acte reste très animé, Gruda et Dumerc sur le banc, c'est Anaël Lardy qui se montre à son avantage et maintient le suspense. Héléna Ciak puis Marielle Amant ramènent la France à 4 points (60-56, 35'). Emilie Gomis multiplie les exploits à deux et à trois points, les Américaines sont sans solution. Héléna Ciak donne même l'avantage à la France 63-62 à 3'40 du buzzer.
 
La fin de match est électrique, Maya Moore et Sue Bird tentent bien de refroidir Coubertin mais Emilie Gomis est dans tous les coups et trouve Tchatchouang à trois-points. La France est toujours devant (69-67, 39'). Dumerc enfonce le clou quelques instants plus tard, mais Maya Moore lui répond à trois-points. Céline Dumerc et Diandra Tchatchouang parachèvent le travail aux lancers et la France s'impose 76-72 mettant ainsi fin à 20 ans sans victoire face au team USA.
 
Cette victoire est un véritable exploit, les Américaines n'avaient plus perdu le moindre match, toute compétition confondu, depuis le 18 septembre 2010 (match amical contre l'Australie).
 
Déclarations d'après-match :
Sandrine Gruda : "J'aime jouer face à la dureté, le jeu est venu à moi ce soir. Nous avons su faire preuve d'orgueil après le match d'hier face à l'Australie et c'est une bonne chose. Nous avons montré plus d'energie et de hargne." 
 
Ana Maria Cata Chitiga : "Cette victoire fait plaisir, nous avons su répondre à leur défi physique, et surtout on a su répondre après la défaite d'hier face à l'Australie"
 
Valérie Garnier : "Chacun des trois matches de ce tournoi nous a appris des choses. Nous avons vu hier qu'il fallait jouer plus dur, Ce soir, les filles n a appris ce soir que tout pouvait arriver dans notre sport. On sait qu'on doit  aller chercher toutes les équipes en s'appuyant sur notre défense, ce qu'on a très bien fait en 2ème mi-temps. Notre défense nous apporte de la stabilité. Evidemment, il y a plein de choses positives ce soir. Il faut savourer le moment puis rapidement se recentrer sur nos objectifs."

 

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'