Vous êtes ici

Equipe de France - Préparation Coupe du Monde 2014

La France au finish

Bellenger/IS/FFBB
Guillaume Karli / FFBB - 23/08/2014
Pour son avant dernier match de préparation avant la Coupe du Monde, l’Equipe de France était opposée à une équipe Finlandaise réputée dangereuse à longue distance. Après un tournoi d’Antibes en demi-teinte, les Bleus avaient à cœur de montrer un meilleur visage et de confirmer les progrès aperçus lors de la défaite face à l’Australie (74-76). Mission accomplie, dans la difficulté certes, mais les Bleus renouent avec la victoire : 74-69.

Les hommes de Vincent Collet attaquent la rencontre avec sérieux et application. Les rebonds défensifs s’enchainent et de l’autre côté du terrain Nicolas Batum poursuit sur les standards proposés sur la côté d’Azur avec 8 des 10 points de la France à son compteur dans les cinq premières minutes. Dans le premier quart temps les Bleus ont décidé d’asphyxier les Finlandais avec une défense haute et agressive qui facilite le jeu rapide. Dans la dernière minute quelques pertes de balles réduisent un peu l’écart, 21-15 pour la France.

A l’entame du deuxième quart Thomas Heurtel est ses coéquipiers reviennent sur le parquet avec les mêmes intentions. Cette débauche d’énergie fait un peu baisser le pourcentage de réussite des Bleus, tandis que les Finlandais réajustent leur défense pour couper le jeu rapide tricolore. La Finlande revient à 3 points, 25-22 après cinq minutes de jeu. Emmenés par l’arrière du Kimki Moscou, Petteri Kopponen (13 pts en première mi-temps), les Finlandais s’accrochent. C’est le moment que choisit Antoine Diot pour faire sauter le système défensif proposé par Henrik Dettmann en marquant 11 points d’affilée (dont 3/3 à 3 points), servi par un Boris Diaw de gala qui noircit la feuille de statistiques avec 4 points, 4 rebonds, 7 passes. Les Bleus retournent au vestiaire avec neuf unités d’avance : 42-33.

En début de troisième quart-temps la France connait un trou d’air, Kopponen (20 points après trois quart temps) en profite pour prendre le match à son compte et la Finlande revient dans la partie, 48-44 après quatre minutes de jeu. Sasu Salin lui emboite le pas (12 points dont 8 dans le 3e quart et 3 interceptions) et les scandinaves passent devant, 54-50 à 3 minutes de la fin de la période. Le jeu collectif français est enraillé. Une nouvelle fois le troisième quart-temps a fait mal aux Bleus, 54-58.

La tendance se confirme dans le quatrième quart et l’écart se stabilise à 6 points. Antoine Diot rate un lay-up en contre-attaque et Nicolas Batum laisse échapper de précieux lancers-francs. Les Français sont maladroits et malgré tous les efforts déployés par Boris Diaw (11 points, 10 passes, 6 rebonds), au four et au moulin dans cette fin de match, les Bleus n’y arrivent pas. Les hommes de Vincent Collet attaquent le money time avec 18 balles perdues. Nicolas Batum (28 points, nouveau record en Equipe de France) et Mickaël Gélabale (12 points, 5 rebonds) à longue distance sonnent la révolte et permettent à la France de renverser la situation à trente secondes de la fin du match. Malgré deux lancers ratés par Florent Pietrus, qui aurait relancé le suspense, la France s’impose 74-69 dans les ultimes secondes.

La France bat la Finlande 74-69.


France - Finlande : Réactions d'après-match par FFBB

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'