Vous êtes ici

Équipe de France féminine - Préparation au Mondial

La France enchaîne contre le Brésil

A Limoges, Arnaud Dunikowski - 30/08/2014
Face au Brésil, l'Équipe de France féminine a enchaîné un deuxième succès dans le cadre de sa préparation au Mondial. Dans une rencontre très tendue marquée par l'exclusion de l'entraîneur auriverde, les Bleues ont constamment soufflé le chaud et le froid pour finalement l'emporter sur une marge confortable (83-62).
France bat Brésil 83-62 (25-14; 18-9 ; 18-28; 22-11) 
 
C'est Endy Miyem qui lance les Bleues dans la partie. Bien en jambes, la France prend les devants (6-0, 3'). Nerveux, l'entraîneur brésilien est sanctionné d'une faute technique ce qui réveille ses joueuses (8-6, 4'). La Seleçao passe aux commandes, Valérie Garnier doit prendre un temps-mort. En sortie de banc, Pao Salagnac fait parler sa vitesse pour remettre la France sur les rails (25-14, 10').
 
Très en vue côté brésilien, Clarissa Dos Santos score seule sous le cercle. Pour sa première cape, Aby Gaye se montre opportuniste puis Marielle Amant en périphérie enfonce le clou (32-16, 14'). Karina Da Silva réveille ses partenaires (34-23, 16'). Les Bleues marquent le pas. Sur un nouvel excès de colère, Zanon, l'entraîneur auriverde est exclu. Après quelques minutes de flottement, le jeu reprend et la France s'envole (43-23 à la pause).
 
Piquées au vif, les Brésiliennes passent un 10-0 aux Bleues (43-33, 23'). Valérie Garnier est obligée de rappeler ses filles. Endy Miyem puis Emilie Gomis stoppent l'hémorragie. La machine bleue reprend sa marche en avant. Agressivité offensive, jeu rapide et défense solide permettent à l'Équipe de France de creuser le trou (57-39, 27'). La défense sud-américaine monte en pression, le match est totalement relancé (61-51; 30').
 
L'énergie déployée en défense par le Brésil gêne considérablement les Bleues. L'édifice tricolore reprend des couleurs grâce à Endy Miyem et Marielle Amant (69-51, 33'). Les fautes continue de pleuvoir dans le camp vert et jaune, les Françaises gardent leur calme. L'addition se corse un peu plus sur une contre-attaque d'Ingrid Tanqueray. Sous les acclamations du public limougeaud, la France s'impose finalement 83-62.
 
 
Réactions d'après-match :
 
Marielle Amant : "On leur a laissé trop de secondes chances, notre repli n'a pas été assez rigoureux. Elles nous ont donc sanctionné. En attaque, nous ne sommes pas totalement réglées. Il faut encore travailler, ce n'était que le deuxième match de préparation."
 
Valérie Garnier (entraîneur de la France) : "On a marqué 83 points, c'est beaucoup donc c'est un point positif. En revanche on a trop fait d'erreurs en défense. Les filles ont été généreuses et parfois trop. Il faut être plus dans le contrôle. Je retiens qu'il y a quand même eu des choses intéressantes."
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'