Vous êtes ici

Qualification Eurobasket 2003

La France par KO

27/11/2002
L’Equipe de France emmenée par un « énorme » Alain Digbeu en deuxième mi-temps s’est pratiquement qualifiée pour le prochain Championnat d’Europe 2003. Dans une salle tombée sous le charme les Français ont joué une deuxième mi-temps exceptionnelle et ont fait chuter une Estonie accrocheuse (93-73).

Le premier quart-temps de l’Equipe de France souffle le chaud et le froid. En moins de six minutes les joueurs d’Alain Weisz prennent dix points d’avance (20-10). Digbeu (5 pts dans le premier quart) qui rentre à la place de Foirest (saignant au genou) et Florent Pietrus (10 pts, notre photo) marquent tout ce qu’ils tentent. La France joue alors sur un petit nuage. Mais les Estoniens, qui imposent un rythme assez lent à la partie, sans s’affoler, reviennent au score avec deux paniers de suite à trois points de Tein et Kikerpill. Les deux équipes sont à égalité à la fin de la première période : 24-24.

Dans le deuxième quart les deux équipes se tiennent, s’est alors que Vincent Masingue sort le grand jeu. En inscrivant 9 points en six minutes, l’intérieur Nancéen permet aux Tricolores de réaliser un premier break. Mais, comme dans le premier quart, les Estoniens reviennent à la marque, cette fois grâce à Martin Müürsepp qui prend les choses à son compte (10 points dans ce quart-temps). Les Français comptent alors deux petits points d’avance à la pause (50-48).

Digbeu impérial

L’adresse des adversaires du soir est insolente puisqu’à la mi-temps les Estoniens sont à 7 sur 11 à trois points alors que les Bleus ne sont qu’à 2 sur 9 derrière la ligne à trois points.

La troisième faute d’Alain Digbeu, sur une faute offensive, dès la reprise du 3ème quart, oblige Alain Weisz à sortir l’ailier du Real de Madrid et fait rentrer en jeu Boris Diaw. Toujours sous l’impulsion de Müürsepp, les joueurs de Heino Enden prennent 4 points d’avance à la 24ème (50-54) après avoir infligé un 6-0 aux Tricolores et la quatrième faute de Masingue. L’entraîneur français prend alors un temps-mort pour remettre la maison France à l’endroit. Vasco Evtimov crée la quatrième faute de Müürsepp mais les Bleus n’en profitent pas. C’est alors qu’Alain Digbeu met le feu à la défense Estonienne en marquant à deux reprises à trois points, bien relayé par Masingue et Diaw dans les dernières secondes du troisième quart. La France inflige à son tour un 13-0 aux visiteurs, donnant 8 points d’avance au début du quatrième (66-58).

La « Patrouille de France » au rendez-vous

Les Français ne baissent pas de ton, même si Müürsepp tient encore « la maison », il écope de sa 5ème faute (33ème ), trop tôt pour l’Estonie. La série continue et les Bleus comptent 13 points d’avance (73-60) à 7 minutes de la fin de la rencontre. La défense des Français ne lâche rien et le spectacle est impressionnant. La salle d’Antarès est sous le charme de cette équipe explosive qui « Dunk » à tout va. La « Patrouille de France » est bien présente au Mans avec Florent Pietrus, Boris Diaw et Alain Digbeu (avec respectivement 27, 16 et 23 points, il battent leur record personnel en équipe nationale) qui rivalisent dans les airs pour faire lever et trembler la salle. Au final, les Bleus l’emportent largement (93-73). Ils peuvent désormais attendre tranquillement les deux derniers matches de leur groupe : le 22 janvier 2003 contre la Pologne et le 25 contre la Lettonie.



FRANCE – ESTONIE : 93-73 (24-24 ; 26-24 ; 16-10 ; 27-15)


Arbitres : MM. Sudek (Slovaquie) et De Keyser (Belgique)


3500 spectateurs



Les Points : Equipe de FRANCE





















Nom Points
SCIARRA Laurent 1
JEANNEAU Aymeric 0
FOIREST Laurent 4
DIGBEU Alain 23
DIOUMASSI Makan 2
PIETRUS Florent 27
DIAW Boris 16
MASINGUE Vincent 17
EVTIMOV Vasco 3





Les Points : ESTONIE






















Nom Points
TEIN Tanel 6
ARBER Gregor 0
KRIISA Valmo 8
METSTAK Margus 6
PÄRN Andre 5
ALLINGU Valmo 2
KIKERPILL Tarmo 9
MÜÜRSEPP Martin 21
KANGUR Kristjan 8
PEHKA Rauno 8




Sur place au Mans, Fabrice Canet (FFBB)