Vous êtes ici

Qualifications EuroBasket 2021

La France reprend son vol

24/02/2020
Bellenger/IS/FFBB
L’Equipe de France a dominé le Monténégro au Vendéspace (85-66) pour équilibrer son bilan lors des qualifications pour l'EuroBasket 2021.

La capacité à oublier peut être une force. Celle de passer à autre chose. A ne se concentrer que sur le moment présent. En échec lors de la rencontre face à l’Allemagne vendredi soir (0/7 aux tirs), Axel Bouteille n’a pas tremblé une seconde au moment de dégainer à trois-points pour ouvrir le compteur de l’Equipe de France sur le parquet du Vendéspace. Une réussite de loin qui donnait le ton d’une rencontre que les Bleus ont abordé avec une volonté évidente de hausser le ton au niveau de leur intensité et de leur agressivité. Lahaou Konate lancé aux trousses de Justin Cobbs se donnait sans retenue pour ralentir le meneur monténégrin tandis que Guerschon Yabusele jaillissait du banc pour martyriser les cercles, notamment sur un drive conclu d’un dunk à une main monumental.

En 10 minutes la France avait déjà fait mouche à trois reprises au-delà des 6,75 m. Autant qu’en 40 contre l’Allemagne. Mais surtout elle rendait tout compliqué pour son adversaire du soir. Les démarquages, les mains à mains, les finitions près du cercle, les Monténégrins ne trouvaient aucune solution ou presque. Leurs passes détournées, leurs pénétrations contrées, ils voyaient les Bleus se détacher inexorablement grâce à une adresse plus présentable et qui permettait d’offrir quelques espaces à Moustapha Fall, dominateur près du cercle. Mais alors qu’ils semblaient contrôler les débats (23-12, 29-18), les troupes de Vincent Collet finissaient par payer un lourd tribut aux fautes et peinaient à freiner la doublure de Cobbs, Nikola Ivanovic, qui redonnait vie à son équipe. Le costaud Marko Todorovic se mettait au diapason pour effacer complètement ou presque les beaux moments bleutés.

Pour lancer la deuxième mi-temps le staff tricolore procédait à quelques ajustements en modifiant son secteur intérieur. Le duo Yabusele-Chassang offrait une mobilité parfaitement complémentaire des chiens de garde Konate et Ouattara. La défense, à nouveau, permettait de se projeter rapidement vers l’avant et de multiplier les contre-attaques. Le Monténégro encaissait un violent 13-2 en quatre minutes (53-40) mais comme il l’avait fait lors du premier acte, retrouvait rapidement des couleurs pour regagner des duels et servir en rythme ses shooteurs de loin.

Les 4.073 spectateurs du Vendéspace pouvaient clairement sentir la menace (58-54, 29e) mais ils seront vite rassurés. En dehors d’un Ivanovic incandescent, le reste de ses coéquipiers souffraient face à l’impact physique des Français. Fall poursuivait son travail de sape et des couloirs de drive s’ouvraient pour David Michineau. Cette fois l’Equipe de France avait fermement posé sa patte sur le match en se reposant sur ce qui fait son identité. Elle concluait la soirée sur quelques arabesques aériennes pour apporter quelques rayons de soleil à la grisaille vendéenne.

Après deux journées de qualification la France présente un bilan d’une victoire et une défaite qui lui permet de s’éviter quelques maux de tête. La prochaine fenêtre est programmée en novembre prochain. D’ici là l’EuroBasket 2021 sera loin de ses pensées. Elles seront tout entières tournées vers Tokyo et l’objectif olympique.

Les réactions
Vincent Collet :
"Nous n’avions pas le choix après la défaite de vendredi. Nous voulions montrer un autre visage, particulièrement défensivement. Nous étions stressés en attaque au début de match mais nous avons réalisé quelques stops à l’image de Lahaou Konaté. Nous sommes une équipe jeune et parfois on manque de constance. Cela a offert des possibilités de retour au Monténégro en première comme en deuxième mi-temps. Mais malgré nos erreurs, l’état d’esprit était là. J’aurais été très déçu que les joueurs n’aient pas la récompense de la victoire. Le bilan est forcément mitigé puisque la victoire n'efface pas la défaite de l'Allemagne. Le point positif c'est l'écart. +19 c'est important dans l'optique des point-average. 

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'