Vous êtes ici

Equipe de France féminine

La France se fait surprendre !

FFBB
Ulysse Chedhomme (FFBB) - 26/05/2016
A l'occasion du premier match de préparation pour le Tournoi Qualificatif Olympique de Nantes du 13 au 19 juin, les Françaises se font surprendre par le Japon (67-70) à Angers

Ayayi ouvre ce match par un tir à trois points ! Les Japonaises ouvrent leur marque après 1min20 de jeu. Miyem rentre deux tirs de suite, suivi d’une contre attaque de Ayayi. La France mène 9-5 après trois minutes. Céline Dumerc ouvre son compteur points après cinq minutes de jeu, mais le Japon répond de suite à trois points : 11-10. Temps-mort du Japon, qui tient grâce à sa réussite à trois points et notamment de Kurihara à 4/6 à trois points. Les Françaises sont bien défendues et le Japon en profite pour passer devant sur un panier avec la faute qui est transformé. Helena Ciak fait une belle rentrée, met sept points de suite et la France reprend les devants : 22-19 à 1min30 de la fin du premier quart, mais elle rate des tirs et permet au Japon de repasser devant d’un point, 23-22 à la fin du premier quart temps.

Les deux équipes défendent bien mais sur une interception de Salagnac les Bleues prennent trois points d’avance dans ce deuxième quart temps. Les Japonsaises restent au contact grâce aux lancers-francs. Dumerc d’un tir en supsension et d’un double pas en contre attaque permet à la France de recoller à quatre minutes de la mi-temps. Dumerc, de nouveau, par une belle passe pour Yacoubou qui n'a plus qu'à mettre le panier fait de nouveau monter l'écart : +5 ! Les Françaises perdent des balles et le Japon recolle à 2 pts (37-35). Les deux équipes rentrent au vestiaire et la France mène 41-39.

En ce début de troisième quart temps, Kurhara (Japon) continue son festival à 3 points, mais le pied sur la ligne des 3 points ne trompe pas les arbitres. De l’autre côté les Françaises déjouent la défense japonaise (45-41). Ciak arrache un rebond offensif sous le panier et remonte pour permettre à la France de prendre 6 points d’avance après trois minutes de jeu. Les deux équipes marquent à 3 pts, puis Ciak encore marque dans la raquette (15 points pour elle à ce moment) - égale son record en sélection tricolore (52-44). Les Japonaises reviennent au score grâce à des erreurs défensives françaises qui donnent des paniers. A 2 minutes de la fin du troisième quart temps, le Japon repasse devant : 54-52. D’une passe magnifique d’Amel Bouderra, Salagnac marque dans la raquette et la France repasse devant de justesse à la fin du troisième quart temps (57-56).

La France met un point d’honneur à défendre dans les premières minutes de ce dernier quart temps, mais n’arrive pas à conclure en attaque et est mené 61-59 à six minutes du terme. Après un gros contact en tête de raquette, Dumerc est obligé de sortir. Epoupa se démène et permet à la France de repasser devant à 3 min de la fin (67-66). Les deux équipes sont fatiguées en cette fin de match et n’arrivent pas à prendre un réel avantage. A 45 secondes de la fin, les visiteuses obtiennent deux lancers-francs mais ne les convertissent pas. Les Bleues perdent la balle à 15 secondes du terme et la japonaise se retrouve seule en contre attaque : 68-67 pour le Japon ! La France n’y arrive pas en cette fin de match et le Japon s’impose 67-70.

La réaction d'après-match :

Valérie GARNIER, entraîneur de l'Equipe de France : "Tout va se passer au TQO. On a manqué d’agressivité, il faut qu'on se prépare à jouer des matches comme celui-là. L’Equipe de France a un statut mais il a évolué car ce n’est pas la même équipe. Il va falloir réussir à harmoniser tout ça. C’est un signal d’alerte signifiant que les choses ne vont pas être simples. On avait l’opportunité de le gagner, mais 70 points c’est trop."

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'