Vous êtes ici

MAIF Open LFB 2018

La logique est respectée

Cédric Lecocq/FFBB
Guillaume Karli/FFBB - 14/10/2018
C’est dans une atmosphère festive que commence la deuxième journée du MAIF Open LFB, les deux équipes pouvant compter sur la mobilisation de leurs supporters. Dans ce match dans le match, petit avantage au promu dont l’arrivée dans l’élite a créé un véritable engouement en Bretagne. En guise de bienvenue dans le grand bain la rencontre les oppose à une place forte du basket féminin : le Basket Landes de Céline Dumerc.

Dès le début de la rencontre, les intentions des Bretonnes sont claires : s’appuyer sur leur puissant trio intérieur Cooper (1,88m) Stepanova (1,93m) Diaby (1,93m) en attaque et cadenasser la raquette en défense. La stratégie s’avère payante et les joueuses de Stéphane Leite font jeu égal avec le Basket Landes de Cathy Melain. Céline Dumerc (7 points, 2 passes et 1 interception dans le premier quart) est obligée de s’employer pour garder son équipe au contact dans le premier quart-temps, bien secondé par Mamignan Touré au scoring (9 points dans le quart). 21-21 à la fin d’un premier quart au rythme élevé.
A la reprise du deuxième quart, Stéphane Leite ouvre son banc et est immédiatement sanctionné par le jeu collectif Landais avec Pokk à 3 points, superbement servie par Dumerc, puis Hejdova dans le corner à 2 points. 26-23 et temps-mort pour Landerneau. La machine Landaise et la profondeur de banc use petit à petit les joueuses de Landerneau. Cousseins-Smith et la joueuse américaine étiquetée WNBA, Maggie Lucas (13 points, 2 passes, 2 interceptions au final), sont obligées de réaliser des exploits individuels pour ramener Landerneau à hauteur de Basket Landes. Les deux équipes se rendent coup pour coup et rentrent aux vestiaires avec un léger avantage aux Landaises, 40-38. Stéphane Leite a beaucoup tiré sur son cinq majeur, n’utilisant les rotations que pour faire souffler ses titulaires. Reste à voir si cette stratégie est tenable sur toute la durée du match.

Malgré une Diaby injouable (18 points, 7 rebonds) dans les premiers instants de la deuxième mi-temps la diversité des solutions proposées par Basket Landes fait la différence, et un premier écart se fait après deux minutes de jeu : 52-46. Il faut toute la classe de Maggie Lucas à 3 points d’abord, puis avec une interception et une passe pour Cousseins-Smith, pour permettre à Landerneau de recoller au score à 3 minutes de la fin du troisième quart-temps, 52-52.
Les joueuses de Cathy Melain montent d’un cran l’intensité défensive et en profite pour creuser l’écart : Dumerc, Aubert, Hejdova et Ayim, servie par une passe laser de Dumerc encore, font le break 65-56 après moins de deux minutes de jeu dans le dernier quart. Les Bretonnes baissent de pied physique et c’est le moment que l’incontournable Céline Dumerc (18 points, 10 passes, 2 interceptions au final) choisit pour prendre le match à son compte : l’ancienne internationale se démultiplie, sert ses coéquipières, transperce la défense et crucifie finalement les Bretonnes à 3 points deux fois de suite à trois minutes de la fin du match pour donner onze longueurs d’avance à Basket Landes. La rencontre est pliée, la digue Bretonne lâche, Landerneau ne reviendra plus dans le match.

Le promu aura bien résisté, mais le talent et la profondeur de banc des Landaises auront eu raison de ces belles intentions. La logique est respectée, Basket Landes s’impose 84-68.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'