Vous êtes ici

FINALES NF3

L'ALPC Moulin Nantes champion de France de NF3

10/06/2019
Après une rencontre à sens unique, l’ALPC Moulin Nantes s’impose et décroche le titre de champion de France de Nationale Féminine 3.

Finale Féminine
Amicale Laique Lons le Saunier - ALPC Moulin Nantes

La finale féminine oppose Lons le Saunier à l’ALPC Moulin Nantes, les deux équipes donnent le ton d’entrée en défendant fort. Deux paniers encaissés en transition coup sur coup forcent les Jurassiennes à prendre un temps-mort (6-9, 8’). A la fin du premier quart les deux équipes sont toujours au contact (8-11, 10’). Les Nantaises font mal à leurs adversaires en insistant à l’intérieur et sur jeu rapide (12-17, 13’), elles prennent même 12 points d’avance suite à la conclusion d’une contre-attaque par Desmars (15-27, 18’). Le buzzer annonçant la mi-temps est le bienvenu pour Lons le Saunier qui a pris l’eau dans ce deuxième quart-temps (16-32, 20’). 

Mais les Nantaises gardent le pied sur l’accélérateur et l’écart dépasse les 20 points après un trois points de Delaunay (18-42, 26’). Malgré un bon passage en attaque avec 6 points inscrits rapidement les Lédoniennes voient leur retard s’accroître en raison de l’adresse et de la domination physique des joueuses de l’ALPC Moulin Nantes (24-55, 30’).

Le début du dernier quart-temps voit Dos Santos prendre feu derrière l’arc, elle enchaîne trois shoots longue distance pour permettre à Lons le Saunier d’espérer un miracle (33-57, 33’). Les Jurassiennes semblent enfin rentrées dans leur finale et sur un nouveau trois points de Dos Santos elles se rapprochent encore (40-61, 38’). Toutefois, les Nantaises gèrent la fin de match tranquillement et l’emportent avec une large avance (40-63, 40’).

Match de classement 3-4 Féminine
La Tamponnaise - Entente Le Chesnay Versailles 78

Le premier quart-temps est très offensif et le Chesnay Versailles se détache (17-26, 10’). Les défenses se resserrent dans le second quart-temps et à la mi-temps les Versaillaises sont bien parties pour décrocher la médaille de bronze (23-39, 20’). Les Réunionnaises reviennent avec de meilleures intentions mais trois paniers consécutifs de Daurces font encore grimper l’écart (27-47, 24’). La fin de match est une formalité, l’entente le Chesnay Versailles s’impose (39-75, 40’) et prend la 3ème place de ces finales.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'