Vous êtes ici

Finales NM3 / NF3

Le Chesnay Versailles et Poitiers sont les derniers qualifiés en demi-finale

08/06/2019
Dans les derniers quarts de finale, l'Entente Le Chesnay Versailles et l'Union Poitiers Basket 86-2 ont dominé leurs adversaires et se hissent en demi-finale.

US Sinnamary - Entente Le Chesnay Versailles 78

Alors que les guyanaises offraient un cadeau à leurs adversaires avant le coup d’envoi, les joueuses de l’Entente Le Chesnay Versailles décidaient de n’en faire aucun sur le terrain (14-18, 10’). En place défensivement, elles ne laissent que peu de chances à l’US Sinnamary de recoller au score. La réussite aux tirs fuit l’équipe ultra-marine et à la mi-temps le premier écart est fait (34-23, 20’). La deuxième mi-temps débute dans une atmosphère plus tendue et l’écart entre les deux équipes se maintient (30-40, 25’).  Les guyanaises ne parviennent pas à trouver de solutions pour recoller au score face au Chesnay qui intensifie son jeu ( 32-55, 30’). En quatrième quart-temps, ces dernières poursuivent leur ascension vers les demi-finales et s’imposent de 32 points (42-74, 40’). 

BC Saint-Paul - Union Poitiers Basket 86 -2

Dès l’entame de matche les poitevins affichent une adresse à 3 points diabolique, créant le premier écart du match (6-17, 5’). La fin de quart-temps est plus équilibrée et l’écart reste stable (16-27, 10’). Alors que Poitiers semble moins bien dans le second quart-temps, les Réunionnais en profitent pour recoller (40-40, 19’). Mais un 3 points au buzzer permet aux métropolitains de rester devant à la pause (40-43, 20’). À nouveau en phase avec leur shoot les jeunes joueurs de la réserve du PB86 se donnent de l’air au retour des vestiaires (47-66, 28’). Cette fois-ci le BC Saint-Paul ne reviendra pas et doit s’incliner sur le score de 65 à 89.

ALPC Moulin Nantes - La Tamponnaise

Dans un match très rythmé, les Nantaises se détachent dans le premier quart-temps grâce aux 14 points de l’arrière Agathe Desmars (14-25, 8’). Leur adresse à 3 points leur permet même de rentrer au vestiaire avec 15 points d’avance (31-46, 20’). Les deux équipes s’échangent alors coup pour coup et l’écart se stabilise (38-54, 25’). Dans le dernier quart, les Réunionnaises haussent le ton en défense ce qui leur permet de revenir et d’espérer (55-64, 36’). Mais l’adresse les fuit en fin de match et l’ALPC Moulin Nantes s’impose 71-57.

AS Excelsior - Hyères Toulon Var Basket

Les tahitiens de l’AS Excelsior démarrent parfaitement la rencontre et en profitent pour prendre les devants. Les joueurs du HTV ne semblent pas réveillés et l’entraîneur Valentin Castel demande rapidement un temps-mort pour stopper l’hémorragie, sans succès (31-18, 10’). Euphoriques, les tahitiens voient leur réussite aux tirs chuter en deuxième quart-temps. Le HTV, porté par ses cadres Dia, Ramphort et Sadiku prend enfin la mesure de l’événement et vire en tête à la pause (51-49, 20’). Plus rien ne semble en mesure d’arrêter le HTV dans une deuxième mi-temps à sens unique. Complètement asphyxiés, les joueurs de l’AS Excelsior ne sont plus en mesure de rivaliser (106-73, 40’).

AS 6ème Km BB - Amicale Laïque Lons le Saunier

Après un premier quart temps correct à la fin duquel l’écart n’était que de 7 points (17-10), l’AS 6ème Km s’est inclinée lourdement face à Lons le Saunier (80-33) dans ce premier quart de finale féminin. Les joueuses de Nouvelle-Calédonie n’ont jamais trouvé la solution face à la bonne défense adverse, tandis que de l’autre côté du terrain l’équipe métropolitaine développait un jeu collectif efficace dirigé par la meneuse Tracy Albicy.

Étoile de l’Ouest Pointe Noire - Lille Metropole Basket Clubs - 2

Pour ce premier quart de finale masculin, les gaudeloupéens de l’Étoile de l’Ouest Pointe Noire étaient opposés à l’équipe réserve de Lille Métropole Basket.
Les deux équipes se rendent coup pour coup en ce début de rencontre mais la formation d’outre mer est intenable à longue distance (26-16, 10’). Les jeunes Lillois se réveillent peu à peu et en cinq minutes, l’écart de 10 points a disparu (30-30, 15’). Ils virent même en tête à la pause (38-37, 20’).
La deuxième mi-temps démarre sur un rythme élevé, les deux équipes mettant énormément d’intensité. Lille domine en transition et s’offre des paniers faciles et l’écart grimpe (60-51, 30’).
Lille déroule dans le dernier quart-temps et s'impose par 15 points d'écart (79-64, 40').

Tags: 
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'