Vous êtes ici

Pôle France BasketBall

Le PFBB fait vaciller la SIG

(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Kévin Bosi (FFBB) - 28/09/2020
Pour sa rentrée en LF2, le Pôle France a bien failli faire tomber la SIG mais a finalement craqué dans les derniers instants (52-63). À noter la courte défaite des cadettes en NF1 à Sainte-Savine (74-69) et le nouveau succès des U16 masculins contre Lille (80-61).

Pour leur entrée dans la compétition, les U18 féminines de Grégory Halin et Julien Egloff ont bien failli créer la sensation du week-end. Les jeunes pousses du PFBB accueillaient la SIG pour la première journée de championnat dans un match indécis jusqu'au bout. Dans le sillage de Sara Roumy (11 points) et Sophie Sene (9 points, 6 rebonds), le Pôle France a accroché les Alscaciennes jusqu'au bout (52-52 à 3 minutes du terme) avant d'encaisser un terrible 11-0 de la SIG, portée par Skrba (19 points) et Majekodunmi (16 points). "C'est un match très satisfaisant contre un adversaire athlétique" se félicite Grégory Halin. "Malgré 25 balles perdues et une domination de Strasbourg au rebond, nous avons tenu le choc jusqu’à 2 minutes de la fin grâce à une défense solide et des séquences de jeu rapide intéressantes. Quelques erreurs de jeunesse et un manque de maîtrise nous ont coûté le match".

En déplacement samedi soir à Sainte-Savine, la NF1 du Pôle France a également proposé une belle prestation en ne s'inclinant que de 5 petits points (74-69). Distancées au premier quart (23-9), les jeunes d'Arnaud Guppillotte et Vincent Bourdeau ont couru après le score face aux joueuses de l'Aube qui ont pu compter sur le duo Kamara-Diallo (42 points à elles deux). "Malgré une première mi-temps à tenter sans réussir et à oublier les intentions de jeux prioritaires (14 points de retard à la mi-temps), la 2ème mi temps a été convaincante en termes d’intensité, de générosité défensive, d’engagement et d’agressivité offensive. À tel point qu'on est repassé devant au score d’un point à la 37ème minute sur un 3pts de Dominique Malonga". raconte Arnaud Gupiillotte. Le PFBB finira par craquer en fin de partie et s'incline, malgré les 18 points de Maëlle Blein et les 14 unités d'Amina Traoré. "Un match de qualité et plein d’enseignements pour la suite à condition que l’état d’esprit demeure le même la semaine prochaine face à Alençon" précise Gupillotte.

Enfin dimanche après-midi, les U16 masculins de Bernard Faure et Nicolas Absalon ont enchaîné un 2ème succès dans leur championnat U18M Elite (80-61). Face à Lille, le PFBB a fait le trou dans une première mi-temps totalement maitrisée (44-25) grâce notamment aux belles prestations d'Ousmane Dieng (17 points) et Théo Audry (16 points). "Bien encadré par deux ou trois joueurs de deuxième année, nos jeunes découvrent le niveau U18 et montrent un certain potentiel"  analyse Bernard Faure. "Il nous reste à progresser rapidement sur le plan collectif pour envisager aller en poule haute lors de la deuxième phase". À confirmer dès la prochaine journée face aux Metropolitans 92.

LF2 / Pôle France-SIG (52-63)
NF1 / Sainte-Savine-Pôle France (74-69)
U18M Elite / Pôle France-Lille (80-61)