Vous êtes ici

Qualification Euro 2003

Le piège Biélo-Russe

24/11/2001
L’Equipe de France aborde se match face à la Biélo-Russie avec beaucoup de méfiance. Les français, peu habitués à un environnement aussi hostile, (conditions de vie) devront se surpasser pour ne pas tomber dans le premier piège de ce parcours qualificatif.

L’Equipe de France aborde ce match face à la Biélo-Russie avec beaucoup de méfiance. Les français, peu habitués à un environnement aussi hostile, (conditions de vie) devront se surpasser pour ne pas tomber dans le premier piège de ce parcours qualificatif.

Alain Weisz qui a du composer avec les blessures de son effectif, a tranché. Joseph Gomis qui souffre toujours d’une contracture au mollet gauche, et Crawford Palmer, qui est handicapé par une douleur au pied droit ne joueront pas samedi soir. Du côté des ailiers, c’est Mickaël Pietrus qui laisse sa place à David Gautier. A noter que Cyril Julian qui a du effectuer un entraînement adapté vendredi soir, jouera avec un strapping important au petit doigt de la main droite (entorse).

Dans un pays encore très marqué par la présence du communisme, les français, sont logés dans un des plus bel hôtel de la capitale. Mais la différence entre notre cadre de vie et celui des biélorusses est grande. La nourriture est très rudimentaire et nos athlètes ne mangent pas réellement à leur faim. Dès dimanche matin la sélection nationale décollera pour Tallinn (Estonie) où elle jouera son troisième match dans ce parcours qualificatif mercredi soir.

Ce soir les français jouent à 19h30 (soit 18h30 en France) au Palais des Sports de Minsk.

Sur place à Minsk – Fabrice Canet (FFBB)