Vous êtes ici

Le rêve devient réalité pour les Françaises

23/09/2001
Cinq majeur habituel pour l'équipe de France qui disputait là le match le plus important de son histoire.

Les Françaises étaient pénalisées par l'arbitrage dès le debut du match (5 fautes à 0). En face, Korstine se montrait comme le principal danger offensif. A la fin du premier du premier quart-temps, égalité entre les deux équipes 18 partout. La première faute Russe n'était sifflée qu'a la 14° minute du match . Cathy Melain avec 13 points à 63% de réussite, dont 2 sur 2 à trois points, était la meilleure marqueuse tricolore. Du coté des joueuses Russes le pourcentage aux tirs était en baisse et la France menait devant son public à la pause 37 à 30. Dans le troisième quart-temps, A. Jardel multipliait les rotations, mais la France toujours peu gâtée par l'arbitrage voyait les Russes revenir à un point à la 27° minute. A l'entame du dernier quart-temps les Françaises menaient toujours 52 à50. La fin de match, très tendue pour les deux équipes, voyait la France se détacher, grâce notamment à Fijalkowski pourtant sanctionnée d'une 4° faute, et grâce à Souvré en capitaine exemplaire. Une fois de plus, la défense Française était terrible pour ses adversaires et les joueuses d'Alain Jardel décrochaient la médaille d'or tant espérée.