Vous êtes ici

Equipe de France Féminine

"L’engouement est bien présent"

À Bourges, Justin Burgevin (FFBB) - 07/02/2020
(Crédit : Bacot/FFBB)
Au lendemain du succès face à l’Australie, Diandra Tchatchouang revient sur la ferveur de ce TQO à Bourges, terre de basket féminin. Au repos ce vendredi, l’ailière du BLMA se projette sur la rencontre de demain face au Brésil, une rencontre à suivre en direct à 20h30 sur W9 et Canal+ Sport.

Après avoir gagné contre l’Australie qui était un gros match, comment on aborde la rencontre face au Brésil ?
On est très satisfaites de cette victoire contre l’Australie. La victoire était un objectif pour bien rentrer dans la compétition. On a savouré le temps qu’il fallait, c’est-à-dire très rapidement parce que très vite il fallait se concentrer sur la récupération et préparer le Brésil. Cette victoire ne doit pas se transformer en satisfaction car on est chez nous, l’objectif est de se qualifier et de faire le meilleur tournoi possible. Le focus est de ne pas se relâcher et on sait que le Brésil va jouer sa vie contre nous vue qu’elles ont perdu un match difficilement hier. Demain, on s’attend à un combat, peut-être encore plus dur que celui d’hier.

Comment as-tu vécu ce premier match dans un Prado aux couleurs de la France alors que tu l’as connu plusieurs saisons sous les couleurs du club local ?
On sent que c’est un public qui connait le basket. C’est super que ça passe ici, à Bourges. Je pense que les gens sont contents de nous accueillir, ils ont répondu présents. Quand tu vois le monde qu’il y avait au match entre le Brésil et Porto Rico, tu sens que l’engouement est bien présent. Le public nous pousse vraiment et ça fait plaisir d’entendre la Marseillaise chantée par les supporters pendant le match. Et pour moi c’est un plaisir de revenir au Prado où j’ai joué pendant cinq ans, on n’est jamais déçu par l’ambiance, c’est génial.

Quelle importance aurait pour toi une participation aux Jeux Olympiques 2020 ?
Personnellement à 28 ans, ça pourrait être mes premiers JO. Mais l’objectif est d’abord collectif et sur ce TQO. Je ne me projette pas encore trop loin et la priorité est d’abord le match du Brésil. Mais dans un petit coin de ma tête, j’ai cette envie et hâte qu’on se qualifie pour pouvoir y être.