Vous êtes ici

Tournoi international de Lorient

Les Bleues de travail

22/08/2003
Lors de la première soirée du tournoi international de Lorient, l’équipe de France s’est largement imposée (94-62) devant la Belgique, bien trop juste. Une première réussie pour les Bleues version 2003. En ouverture, la Pologne a devancé la Slovaquie, 73 à 63. Demain, Belgique-Pologne et France-Slovaquie sont au programme de la deuxième journée.

Le match :
France – Belgique 94-62 (26-10, 21-24 ; 23-13, 24-15)
Arbitres : MM. Conderanne et Boué.
Palais des sports Xavier le Louarne, 1000 spectateurs.

Privé d’Elodie Bertal (fracture de fatigue péroné), Alain Jardel a également choisi de mettre de côté les Berruyères Céline Dumerc et Sandra Dijon, et la désormais Villeneuvoise Emile Gomis. Dans leur première rencontre depuis la fin du Mondial chinois, excepté la tournée de Grèce en novembre dernier, les Bleues, avides de compétition, démarrent pourtant poussivement (4-4, 2’) avant de véritablement trouver le rythme dans la course vers le panier adverse et creuser le premier écart, obligeant le coach Belge au premier temps mort après 5 minutes de jeu seulement (16-6, 5’). Alain Jardel ouvre dès lors son banc aux jeunes pousses Elodie Godin et Sabrina Reghaissia. Les Bleues version 2003 seront plus agressives, à l’image de leur nouvelle capitaine Cathy Melain (8 pts, notre photo) ou Nicole Antibe (8 pts, 3 rbds) et s’appuieront autant que possible sur la spontanéité et la vitesse de ses nouveaux éléments. D’ailleurs, le score enfle en ce premier quart temps pour atteindre les 16 points de débours à son terme (26-10). Les jeunes Belges pêchent par leur inexpérience internationale mais offrent de temps à autre de très intéressants passages offensifs, profitant des errements défensifs français (28-21, 15’). Après un début enthousiaste, les troupes d’Alain Jardel semblent se chercher. Suite au temps mort, les Tricolores repartent de l’avant grâce notamment à la maîtrise du rebond (22 à 15 à la pause) et accélèrent le jeu par l’intermédiaire d’Audrey Sauret (13 pts, 4 pds). Les Françaises atteignent la pause en ayant marquer la bagatelle de 47 points. Néanmoins, les Belges se libèrent en remportant le quart temps. Mi-temps : 47-34.

A la reprise, les Bleues accroissent leur avance à partir d’une défense plus pressante et moins permissive, provoquent de nombreuses fautes adverses qui hachent le jeu. La barre des 20 points est néanmoins atteinte (60-38, 25’). Les jeunes pousses médaillées de bronze au Mondial des moins de 20 ans ont du temps de jeu et font bonnes figures à l’image des deux 3 points inscrits par Reghaissia et Tomaszewski en fin de 3ème quart temps (70-47, 30’). Fortes de leur nette avance, les partenaires de capitaine Melain (déroulent dans le dernier quart. La trentaine d’écart est atteinte (81-49, 34’), mettant en lumière les carences belges. L’issue est inéluctable, les Françaises concrétisent par la victoire le travail accompli depuis le début de la préparation. Si le jeu des Bleues est déjà intéressant, elles devront confirmer leur progrès collectif face aux polyvalentes Slovaques. Victoire de l’équipe de France, 94 à 62.

Demain, les Bleues retrouveront à 20h30, la Slovaquie, 4ème à l’Euro 2001 et également qualifiée pour l’édition européenne 2003. Les Françaises devront cette fois-ci s’adapter à un tout style de jeu, plus basé sur la polyvalence des joueuses. La Belgique affrontera elle le champion d’Europe 99, la Pologne à 18 heures.

Les marqueuses :
France :
Sauret 15, Melain 20, Le Dréan 9, Lesdema 6, Antibe 17, puis Tonnerre 4, Reghaissia 4, Lawson 10, Godin 1, Ndongue 3, Fombonne 2, Tomaszewski 3.
N’ont pas joué : Céline Dumerc, Emilie Gomis et Sandra Dijon.

Belgique :
Wambé 10, De Mondt 13, Deyaert 6, De Roeck 8, Van Malderen 10, puis Boonen 6, Maclot 3, Vercauteren 0, Charlier 2, Brus 2, Boucquey 0, Van Dessel 2.


En ouverture du tournoi, à 18 heures, l’équipe de Pologne, privée de sa géante Malgorzata Dydek retenue par les San Antonio Silver Stars (WNBA), affrontait la formation de Slovaquie de la néo Calaisienne, Martina Luptakova. Les Polonaises menaient à la pause de 7 points (39-32) grâce à une plus grande efficacité dans les tirs et une plus grande maîtrise du rebond (20 à 14). Fortes d’une assise défensive des plus solides, les joueuses de Tomasz Herkt accroissaient leur avance en seconde période pour remporter finalement la première rencontre du week-end lorientais sur le score de 73 à 63. A noter les 17 points, 7 rebonds et 8 fautes provoquées de Trzesniewska côté polonais, et les 13 points, 9 rebonds de Martina Luptakova dans le camp slovaque.

Les marqueuses :

Pologne :
Krupska 2, Bibrzycka 11, Trzesniewska 17, Piestrzynska 8, Wielebnowska 2, puis puis Koryzna 10, Cuprys 7, Wlazlak 8, Palka 0, Kobryn 0, Lamparska 0, Szymanska 8.

Slovaquie :
Borovickova 10, Nagyova 1, Kovacova 6, Lichnerova 9, Luptakova 13, puis Cikosova 13, Belanska 5, Barenyiova 0, Ruzickova 2, Laskova 4.


TOURNOI DE LORIENT :
Palais des sports Xavier le Louarne


Les résultats :

Vendredi 22/08 :
POLOGNE bat SLOVAQUIE 73-63
FRANCE bat BELGIQUE 94-62

Le programme :

Samedi 23/08 :
18h00 : BELGIQUE - POLOGNE
20h30 : FRANCE - SLOVAQUIE

Dimanche 24/08 :
16h00 : SLOVAQUIE - BELGIQUE
18h30 : FRANCE - POLOGNE



Sur place, au Palais des sports Xavier le Louarne,
Yann KAPPES (texte) et Pascal ALLEE (photo).

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'