Vous êtes ici

Equipe de France masculine

Les Bleus pris dans l'étau serbe

Bellenger/IS/FFBB
Guillaume Karli / FFBB - 10/08/2014
La France termine le tournoi de Pau par une défaite. Les hommes de Vincent Collet handicapés par les fautes et en délicatesse avec les lancers-francs n’ont pas réussi à inverser la tendance. Ils s’inclinent 69-79 face à la Serbie.

Comme la veille face à la Grèce, Ian Mahinmi, pourtant auteur d’une très bonne entame de match (4 pts, 2 rebonds) est rattrapé par les fautes et doit céder sa place à Joffrey Lauvergne après 3 minutes de jeu. Entrée réussi pour l’ancien du Partizan Belgrade qui trouve la solution en puissance sous le cercle, puis à 3 points. Mike Gelabale, servi par une passe lumineuse de Thomas Heurtel donne l’avantage à la France avec un  tir primé : 16-13 pour les Bleus après 6 minutes de jeu. Vincent Collet en profite pour faire tourner son effectif. Antoine Diot, Evan Fournier et Rudy Gobert font leur entrée sur le terrain. L'intérieur du Jazz d'Utah continue dans son registre en faisant valoir sa taille des deux côtés du terrain. Toute l’équipe participe à l’effort collectif, 8 joueurs ont marqué pendant le premier quart. La France mène 24-20.

Dans la deuxième période, Joffrey Lauvergne continue d’imposer son physique dans la raquette et se fait plaisir en posterisant la défense en détente sèche. Les Serbes, pourtant malmenés en défense, ne lâchent rien et restent au contact grâce à Raduljica et Bjelica. Les hommes d’Aleksandar Djordjevic retrouvent peu à peu leur adresse longue distance et passent devant. 39-36 pour la Serbie. Les français prennent des fautes en défense (Ian Mahinmi retourne sur le banc avec 3 fautes) et déjouent en attaque. La relation intérieur-extérieur est coupée, la faute à une défense serbe beaucoup plus agressive. Antoine Diot permet d’éviter un mini-break par un tir primé à 20 secondes du buzzer. 41-39 pour les coéquipiers de Raduljica (10 pts, 2 rebonds, 1 passe en première période).

L’intérieur des Milwaukee Bucks, Miroslav Raduljica, continue son chantier dans la peinture, 12 points pour lui après 4 minutes dans le troisième quart. Privés de Nicolas Batum légèrement touché à la cheville en première mi-temps, les Bleus s'en remettent à Florent Pietrus, puis Evan Fournier, qui provoquent la défense serbe et permettent à la France de rester au contact, puis d’égaliser après 4 minutes de jeu grâce à Mickaël Gelabale (7 points). Les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu’à ce que Bjelica enquille 5 points d’affilée. Vasilije Micic termine le travaille avec une interception et 2 points qui donnent 7 longueurs d’avance pour la Serbie. 58-51, à 3 minutes de la fin de la période. Les Serbes insistent sous le cercle, profitant d’un secteur intérieur français handicapé par les fautes (Lauvergne et Mahinmi, 3 fautes chacun). Katic donne 10 points d’avance à la Serbie à la fin du troisième quart-temps, 63-53.

Dans la dernière période, Lauvergne à 2 points, puis Evan Fournier à 3 points redonnent de l’espoir aux Bleus 61-65 à 6 minutes du terme. A l’entame du money time le match se durcit, il n’y a plus de paniers faciles. Florent Pietrus arrache un rebond précieux avant de servir Joffrey Lauvergne qui conclut par dunk rageur. De l’autre côté du terrain les Bleus défendent bien et provoquent les fautes. Las, sur la ligne des lancers-francs, les Bleus tremblent et laissent filer 5 lancers consécutifs. Les coéquipiers d’Antoine Diot ont laissé passer leur chance. Malgré la grosse performance de Joffrey Lauvergne, qui signe en passant sa meilleure performance en Equipe de France avec 17 points, 3 rebonds et 1 passe (mais 6/11 aux lancers), la France s’incline 69-79 face à la Serbie.

Serbie bat France : 79-69

Croatie bat Grèce 68-66

 


Vincent Collet tire le bilan de ce Tournoi de... par FFBB


Joffrey Lauvergne analyse les raisons de la... par FFBB

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'