Vous êtes ici

TQO 2020 – Les adversaires des Bleues (1/3)

Les plus redoutables : l'Australie

FIBA
Christina Ly/FFBB - 15/01/2020
Pour défendre les couleurs de la France aux côtés de l’équipe masculine cet été aux Jeux de Tokyo, les joueuses de Valérie Garnier devront affronter l’Australie, le Brésil et Porto Rico lors du TQO qui se déroulera à Bourges du 6 au 9 février prochain. Tour d’horizon de leurs adversaires avec un premier focus sur les « Opals » d’Australie.

Les Australiennes seront les premières adversaires des Bleues avec un match prévu le jeudi 6 février à 20h30. Surnommées les « Opals » (en référence à la pierre précieuse), elles occupent actuellement le deuxième rang mondial (la France étant cinquième) avec un riche palmarès à leur actif :
9 participations aux Jeux Olympiques dont 3 médailles d’argent et 2 médailles de bronze
15 participations en Coupe du Monde dont 1 médaille d’or, 1 médaille d’argent et 3 médailles de bronze
15 fois championnes d’Océanie en 15 participations, la concurrence étant cependant très limitée
2 participations en Coupe d’Asie dont 1 médaille d’argent et 1 médaille de bronze

En vue de ce TQO, 12 joueuses australiennes ont été retenues pour composer l’équipe :
Rebecca Allen – Arka Gdynia / New York Liberty
- Elizabeth Cambage – Shanxi Xing Rui Flame / Las Vegas Aces 
- Katie-Rae Ebzery – Perth Lynx
Cayla George – Deakin Melbourne Boomers
Ezi Magbegor – Deakin Melbourne Boomers
Leilani Mitchell – Jayco Southside Flyers
Lauren Nicholson – Adelaide Lightning
Jenna O’Hea (capitaine de l’équipe) – Jayco Southside Flyers
Nicole Seekamp – Adelaide Lightning
Alanna Smith – Incheon Shinhan Bank S-Birds / Phoenix Mercury
Stephanie Talbot – Adelaide Lightning / Minnesota Lynx
Marianna Tolo – University of Canberra Capitals

Une composition qui regroupe des joueuses cadres (Elizabeth Cambage, Alanna Smith, Jenna O’Hea, Rebecca Allen, Nicole Seekamp, Stephanie Talbot), accompagnées par les nouveaux talents du basket australien (Ezi Magbegor, Lauren Nicholson…).

"Nous avons choisi un groupe bien équilibré, polyvalent et solide qui est, surtout, constitué de joueuses en bonne forme. Cela sera vital pour la préparation limitée que l’on aura pour nous mener à ces matchs importants", a expliqué la coach Sandy Brondello.

Mais depuis cette annonce, la capitaine Jenna O’Hea a été touchée par une blessure au poignet qui l’empêchera de participer au TQO. Sara Blicavs (Jayco Southside Flyers) a été nommée pour la remplacer.

Face à une telle équipe, la France a déjà prouvé par le passé qu’elle pouvait être à la hauteur. Elle avait réalisé un exploit mémorable lors des Jeux de Londres en 2012 lors d’une demi-finale remportée en prolongation. Les Bleues étaient alors devenue la première équipe, exceptée les Etats-Unis, à battre l’Australie lors d’un tournoi olympique. Quatre ans plus tard, à Rio, l’issue avait été moins favorable, la défense des joueuses de Valérie Garnier sombrant 89-71 face au festival de Penny Taylor (31 points et 9 passes).

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'