Vous êtes ici

NM1 - Saison 2019-2020

« Les supporters du Nord sont des gens qui connaissent le basket »

03/05/2020
Photo: Audrey Akakpo
Au club du SOMB depuis 3 saisons, Hugo Dumortier reste l’un des piliers du club. Il nous parle de ses objectifs, des ambiances des salles du Nord et du beau parcours de l’équipe cette saison.

Le SOMB a joué les premiers rôles en première phase, qu’est ce qui a bien marché cette année ?
On a eu un groupe qui s’est super bien entendu du début à la fin. On était vraiment une bande de potes mais cela ne nous empêchait pas de nous pousser pendant les entrainements. Il y avait vraiment un esprit de compétition pendant la semaine et c’est cela qui nous a amené à faire de bons résultats. On a eu quelques faux-pas mais on sait comment est ce championnat, tout peut se passer. Par exemple on a perdu à Vanves alors que le week-end précédant on battait Le Havre.

Tu es au club depuis 3 saisons, cette équipe était la mieux construite pour toi ? La plus compétitive ?
Oui. On avait une équipe qui avait trouvé son identité qui était la défense. On était capable de mettre des points mais on affichait toujours une capacité à pouvoir stopper l’adversaire. Même contre les grosses équipes on a rarement pris des cartons et c’était vraiment ça notre force.

L’objectif du club est clair, le SOMB vise la montée, quelque chose d’atteignable dès la saison prochaine ?
Actuellement l’effectif n’est pas complet donc je n’ai aucune visibilité sur quelles seront les forces de l’équipe la saison prochaine. La moitié de l’effectif est à refaire. J’imagine que le coach et les dirigeants vont mettre tout ce qui est en leur pouvoir pour avoir une équipe encore compétitive et viser le haut de tableau. Quelques clubs ont déjà avancé, nous, les dirigeants veulent faire attention et prendre leur temps.

On parle beaucoup des belles ambiances dans les salles du Nord, tu as joué à Gravelines, Orchies et maintenant Boulogne-sur-Mer, tu peux nous en parler un peu ?
Comme je le dis souvent, les supporters du Nord sont des gens qui connaissent le basket, des passionnés et c’est souvent à double tranchant. Ils vont pousser énormément quand les joueurs se battent sur le terrain, mais au contraire ils vont voir très vite si il y a des joueurs qui ne se donnent pas à fond, ils sont très exigeants et ne vont pas hésiter à nous le dire. Mais on ne peut pas en vouloir aux supporters d’être passionnés, au contraire, on a besoin de cela pour avancer.
Les derbys c’est quelque chose de spécial. Malheureusement nous n’étions pas dans la poule d’Orchies mais on a pu vivre un derby en Coupe de France contre Le Portel et c’était incroyable.

Personnellement tu as encore réalisé une saison solide, quels sont tes objectifs à moyen et long terme pour ta carrière ?
Mon objectif est de remonter en Pro B mais pas forcément le plus rapidement possible car actuellement je suis dans une équipe et dans une division où j’ai des responsabilités. Mon objectif est de pouvoir monter avec un club, j’ai envie de vivre une saison en étant un joueur majeur d’une équipe qui joue le titre. A Boulogne c’est l’objectif, on a échoué 2 fois en demi-finale, cette saison je nous voyais vraiment aller au bout. Mon objectif est vraiment de trouver le meilleur projet. 

Comment se passe le confinement de ton côté ?
J’ai la chance d’avoir des jumelles de 2 ans qui me prennent énormément de temps donc je ne m’ennuie jamais, on s’occupe d’elles avec ma femme. J’ai redécouvert aussi la PlayStation, je n’y avais pas touché depuis longtemps. Comme beaucoup de monde je me suis lancé dans « The Last Dance » aussi.