Vous êtes ici

Médiatisation du sport féminin

L'opération "Sport Féminin Toujours" c'est ce week-end !

Sylvain Bourdois Chupin - 30/01/2020
"Sport Féminin Toujours" est une initiative du CSA née en 2014. Elle s’inscrit aujourd’hui dans la Conférence permanente du sport féminin, créée en 2018. L’opération se déroulera cette année les 1er et 2 février 2020.

La marraine de l’édition 2020 est Stéphanie Frappart, désignée meilleure arbitre féminine du monde 2019 par la Fédération Historique des Statistiques du Football et qui a notamment arbitré la finale de la dernière Coupe du monde féminine de football en France en 2019.

Organisé par le ministère des Sports en partenariat avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel, et avec le soutien du secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) et du Comité paralympique et sportif français (CPSF), ce temps fort de médiatisation du sport a pour but d’inciter les médias audiovisuels (télévisions et stations de radio) sur l’ensemble du territoire de métropole et d’Outre-mer à intégrer plus de retransmissions sportives, mais aussi plus de sujets, émissions et interviews consacrés au sport féminin et aux actrices du milieu sportif en général.

La médiatisation du sport féminin permet non seulement d’ancrer la pratique féminine dans les usages, de poser la question, non seulement de la parité, mais aussi de l’égalité et de la mixité femmes-hommes de certaines épreuves. Elle contribue également au développement de la pratique en incitant les femmes, jeunes ou moins jeunes, à débuter ou à reprendre une activité physique.

L’enjeu de la visibilité des sportives de haut niveau est également un outil essentiel pour créer des role models pour les jeunes filles, les inspirer. Pendant tout un week-end, plus de 30 chaînes de télévision, nationales et locales, ainsi que des stations de radio, internationales, nationales ou locales, et des supports de communication relevant de la presse écrite ou encore du numérique vont participer à l’opération, en lien avec les institutions sportives. Les fédérations, les clubs sportifs, mais aussi les acteurs économiques du sport et les collectivités locales contribueront à relayer cette médiatisation sur leurs réseaux de communication, sur le terrain et dans les points de vente.

Plus d'infos sur cette opération sur le site du Ministère des Sports

Exemple de cette médiatisation le sujet French Touch sur Diandra Tchatchouang diffusé hier soir sur TMC