Vous êtes ici

LF2

L'UFAB dans les quartiers

12/07/2018
Au cours de cette saison 2017-2018, l’UFAB49 s’est lancée un nouveau défi : développer une offre de pratique aux jeunes filles du quartier Monplaisir (Angers – Maine et Loire). Pour réaliser cet objectif, un vrai travail collaboratif avec les différents acteurs sociaux s’est opéré afin de faire naître le « PROJET OKLM : Only Girls Kiffe Le basket Mon plaisir ».

OKLM c’est la volonté de travailler en réseau avec les partenaires scolaires (écoles primaires et collège) et municipaux (Ville d’Angers et médiateurs sociaux) afin d’organiser l’accès à la pratique pour les filles âgées de 9 à 15 ans. Cette saison était le lancement « test » des premières actions : 

Dans le cadre du collège Jean Lurçat : au travers de l’Association Sportive, deux temps d’entraînements ont été mis en place avec l’entraîneur du club. A l’occasion du premier créneau (2h30), deux joueuses professionnelles (UFAB49 – LF2), Camille AUBERT et Clarince DJALDI-TABDI sont venues co-animer des ateliers et initier les collégiens à la pratique du 3x3. Le second créneau avait pour objectif de tester les entraînements (2 x 1h15) par catégories d’âge (U13 puis U15). Ces deux manifestations ont regroupé 40 jeunes de 11 à 15 ans dont 25 jeunes filles. Cet échange a également été l’occasion de faire venir les jeunes du quartier à un match professionnel. Ainsi, lors du 1er match des 1/4 de finale de play-offs LF2 opposant l’UFAB49 au BCSP Rezé, les élèves inscrits à l’UNSS ont effectué une démonstration de 3×3 à la mi-temps.

Avec les écoles primaires : deux écoles primaires ont répondu présentes à l’invitation de partenariat par l’intermédiaire de l’outil Opération Basket Ecole : Paul Valéry et Voltaire. Pour cette saison, au total 9 classes de CM1-CM2 (environ 90 garçons et 90 filles) ont bénéficié d’un temps de pratique encadré par l’entraîneur du club. Les élèves de l’école Voltaire ont également eu la visite de Clarince DJALDI-TABDI. 

Une animation ouverte « Après-midi OKLM » : cette animation s’est déroulée mercredi 30 mai à la salle Monplaisir à Angers de 14h à 16h. Elle était ouverte à toutes les jeunes filles de 9 à 15 ans du quartier. Au travers d’ateliers de découverte puis de matchs, 50 jeunes filles (dont 44 nonlicenciées) ont partagé un moment basket convivial. Ce fut aussi l’occasion de réunir et partager un moment avec les différents intervenants : les médiateurs sociaux, les professeurs d’EPS du collège, les entraîneurs du club et des clubs alentours, mais aussi trois joueuses professionnelles : Camille AUBERT, Elise PRODHOMME et Lorraine LOKOKA. Cette animation a permis de rassembler tous les représentants des structures impliquées ainsi que les élus de la ville, le comité de basket de Maine-etLoire et la Ligue régionale des Pays de la Loire. Toutes les personnes présentes sont unanimes tant sur le plaisir partagé durant cet après-midi que dans la réussite et l’engouement du projet OKLM dans son ensemble.

Des créneaux d’entraînements ouverts : après la découverte de la discipline, il fallait penser à la participation aux entraînements de manière régulière. Pour répondre à cet objectif, l’entraîneur du club, associé aux médiateurs sociaux, a mis en place des créneaux d’entraînements à la sortie de l’école dans un gymnase scolaire (faciliter l’accès à la pratique régulière). Le principe de ces entraînements est celui de la libre participation et de l’accès libre. Ainsi, les jeunes filles peuvent arriver et partir en fonction de leurs disponibilités et envies. Grâce à ces temps ouverts les jeudis de juin de 17h à 18h45, 31 jeunes filles de 8 à 16 ans sont venues pratiquer et 16 d’entre elles ont pratiqué régulièrement (venues 3 fois en un mois).

Au total, sur les deux mois « test », 150 jeunes filles ont pratiqué au moins une fois le basket-ball et 50 d’entre elles se sont investies de manière plus régulière au travers des différentes actions proposées. L’ensemble des acteurs du projet (l’UFAB49, la Mairie d’Angers, le collège Jean Lurçat, les écoles Paul Valéry et Voltaire) souhaite donc faire perdurer ce travail en réseau qui a permis de commencer à développer le basket féminin dans les salles du quartier Monplaisir.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'