Vous êtes ici

Que deviens-tu...Caroline Aubert ?

"Ma vie tourne autour du basket"

Propos recueillis par Arnaud Dunikowski - 23/03/2020
Légende de la Ligue Féminine (14 saisons, 328 matches) dont elle fut cinq fois la meilleure passeuse, Caroline Aubert travaille pour la société Comsport en tant qu'agent. Elle n'a donc jamais quitté le milieu.

Comment vas-tu Caroline ?
Ca va j'ai la chance d'avoir une maison et un grand jardin. Les enfants sont là. On n'a pas trop l'impression d'être confinés. Mon boulot fait que, sans les déplacements, je peux bosser de la maison. Ca ne me change pas énormément.

Que deviens-tu ?
Après ma carrière de joueuse j'ai d'abord entraîné le centre de formation de Nantes Rezé pendant deux ans avec Damien Leroux puis j'ai fait deux ans d'assistanat en LFB avec Manu Coeuret. J'ai pu passer mes diplômes, DAVB et DES*. Après la LFB, j'avais prévu de faire une année plus tranquille pour profiter des enfants et j'ai eu la possibilité d'être embauchée chez Comsport. Jérémy Medjana cherchait quelqu'un sur le secteur féminin pour l'épauler un peu, pour proposer les mêmes services et se développer. Je suis à temps plein depuis peu. Je viens d'obtenir le diplôme d'agent qui officialise les choses. Avant, j'étais dans un rôle de conseil, de prospection, de recrutement. Une dernière formation obligatoire a été reportée donc je vais devoir attendre un peu pour avoir le droit d'exercer en tant qu'agent.

Sur une échelle de 1 à 10, à quel niveau suis-tu encore le championnat de Ligue Féminine ?
Je n'ai jamais quitté le milieu. Mon métier m'oblige à suivre mais je ne me vois pas vivre sans le basket. Même si j'avais eu un métier en dehors, j'aurais continué à suivre, à aller voir des matches. Je joue encore un peu, ma fille commence à s'y mettre.

Quel est ton plus beau souvenir de LFB ?
J'ai eu deux périodes dans ma carrière, une à Mondeville et l'autre à Nantes. C'est dur de trouver un moment. A Mondeville, je me souviens d'un match que l'on gagne contre Tarbes et qui nous qualifie pour l'Euroligue. C'était en 2005 ou 2006 je ne sais plus. A Nantes, c'est mon dernier match à domicile quand je savais que j'allais arrêter. C'était pour moi un grand moment.

Et le moins bon ?
Ma première blessure au ligament croisé. Il y a eu un avant et un après. Je revenais d'une année blanche puisque j'avais donné naissance à ma fille et là une deuxième année sans rien... J'ai galéré à revenir. C'est vraiment un mauvais souvenir. Après je me suis "pétée" une deuxième fois mais c'était sur mon dernier match de carrière. Ca reste anecdotique et n'a eu aucun impact sur la suite. Je ne l'ai pas mal vécu contrairement à la première.

As-tu encore des échanges avec certaines joueuses ?
J'en ai beaucoup. Mon métier fait que je créé des liens avec certainees que je connaissais peut être moins. J'ai encore des contacts avec énormément de filles comme Lenae Williams aux États-Unis, Aurélie Bonnan dont je suis très proche, des joueuses qui jouent encore comme Sarah Michel, Marielle Amant, Isis Arrondo. Ma vie tourne autour du basket de toute manière.

Son parcours

Joueuse
1990-1996 Montpellier
1996-1997 Montferrand
1997-2000 Aix-en-Provence
2000-2001 Université de Colorado (NCAA, USA)
2001-2003 Montpellier
2003-2008 Mondeville puis Ekaterinbourg (Russie)
2009-2010 Mondeville
2010-2014 Nantes Rezé

Entraîneur
2014-2016 Nantes Rezé (U18, espoirs)
2016-2018 Nantes Rezé (assistante LFB)

Son palmarès

Joueuse
Vainqueur de la Coupe de France en 2000
Vainqueur du Challenge Round LFB en 2011 et 2012
Championne de France Espoirs LFB en 1999
Vainqueur du trophée de l'Avenir en 1998 et 1999

Entraîneur
Championne de France Espoirs LFB en 2016

*DAVB : Diplôme d'Assistant Vidéo de Basket
*DES : Diplôme d'Entraîneur Supérieur