Vous êtes ici

NM1 - Phase 1

NM1 : les choses à retenir du week-end

19/10/2020
©Olivier Poulain
4e journée le week-end dernier et on a pu assister encore une fois à pas mal de surprises dans chaque poule. Rennes qui fait tomber Tours, Le Havre qui domine le SOMB sur son parquet ou encore le Stade Rochelais qui va s’imposer à Angers, voilà les choses qu’il fallait retenir de ce week-end en NM1.

1. Tours n’est plus invaincu ! La faute à un promu aux dents longues. Une semaine après avoir battu Rueil sur son parquet, l’URB a remis ça vendredi soir face à Tours, qui arrivait fort de ses 5 victoires et 0 défaite toutes compétitions confondues. Sur le terrain rennais, seul Michael Craion a existé avec 19 points et 6 rebonds, le reste des joueurs de l’UTBM étant étouffés par l’intensité des bretons. En face, c’est le meneur Bryan Pamba (20pts) et le poste 5, Saïd Ben Driss (14pts, 5rbds) qui ont tenu la baraque. Solide dans le money time, l’URB s’impose de 8 points et prouve qu’il faudra compter avec lui cette saison.

2. Sébastien Cape superstar. Toujours dans la poule A, le combo-guard de Lorient a éclaboussé la rencontre de son talent samedi soir. 30 points, 8 rebonds, 7 passes décisives, 4 interceptions, tout est dit. Le CEP s’impose largement après une deuxième mi-temps bien contrôlée face à Dax.

3. Premier match et première victoire pour Toulouse et quelle victoire ! Malmenés pendant presque 38 minutes, les toulousains infligent un 11-0 en fin de 4e quart temps pour finalement coiffer Vanves sur le fil. Jermell Kennedy finit meilleur marqueur de la rencontre avec 19 points.

4. 3 victoires en 3 matchs pour le SVBD. En déplacement à Caen, qui disputait son premier match, les jaunes et rouges ont fait la différence dans le 3e quart (9-20) sous l’impulsion du duo Pape Beye (18pts) / Marco Pellin (16pts). Les hommes de Philipe Namyst se déplaceront en Alsace mardi soir pour y affronter Kaysersberg.

5. En Alsace justement, Mulhouse remporte le derby face à KB. Après 10 premières minutes équilibrées (26-26, 10’), le MBA fait l’écart avant la pause et contrôlera au retour des vestiaire.  1er match et première belle perf pour Guillaume Payen Boucard avec 19 points et 13 rebonds.

6. C’était le choc de la journée, on attendait un match offensif, on a eu une rencontre hyper cadenassée. Le Havre a pris le meilleur sur Boulogne-sur-Mer grâce à une intensité mise en place tout au long de la rencontre. Le STB limite les locaux à seulement 42% à 2pts et 36% derrière la ligne à 3pts. En attaque, la marque est répartie : 12 points pour Mondésir, 11 pour Wright, tous les joueurs d’Hervé Coudray ont marqué.