Preview NM1 [9/10] : LyonSO et Pont-de-Chéruy misent sur jeunesse et continuité | FFBB

Vous êtes ici

NATIONALE MASCULINE 1

Preview NM1 [9/10] : LyonSO et Pont-de-Chéruy misent sur jeunesse et continuité

LyonSO Basket
Guillaume Mansire - 23/09/2022
La saison 2022-2023 du troisième échelon français masculin reprend très bientôt, l’occasion de faire un tour des 28 équipes qui composeront la division avant la reprise de la compétition le 26 septembre prochain. Aujourd’hui, direction la poule B et plus précisément l’agglomération lyonnaise avec LyonSO et Pont-de-Chéruy.

Promu l’an passé, LyonSO n’avait pas démérité dès son arrivée dans la division et s’était retrouvé en playoff quelques mois plus tard. Malgré une défaite au premier tour, ce résultat avait laissé entrevoir la possibilité de faire mieux pour la saison à venir. Ainsi, afin de capitaliser sur cette belle performance, le club s’est activé en interne. Maxence Broyer a remplacé Moatassim Rhennam à la tête de l’équipe et des joueurs ont débarqué dans le Lyonnais. Le bondissant Sya Plaucoste a suivi son entraîneur depuis Rueil, l’intérieur Timothée Bazille est arrivé en provenance de Limoges après un début de carrière mitigé dans les divisions supérieures , Théo Lefebvre revient en NM1 après avoir fait des ravages en NM2 l’an passé sous la tunique de La Charité Basket (25 points de moyenne), Dylan Gana (ex-Cergy-Pontoise) tentera d'achever à nouveau un exercice à plus de dix points inscrits par rencontre, et le Bahamien Aaron Levarity découvrira la France après deux saisons pleines dans le championnat danois. Quant à Michael Craion, Bastien Albert, Kevin Joss-Rauze et Théo Rey, ils poursuivent leur aventure au club, rejoints par Romain Parmentelot le jeune meneur espoir de l’ASVEL et international français U18.

Si la « préparation a été très difficile en raison des blessures » selon les dires de l’entraîneur (Le Progrès), avec notamment Levarity qui sera indisponible six à huit semaines en raison d’une entorse à la cheville, le groupe lyonnais pourrait être redoutable pour ses adversaires quand il sera à nouveau au complet. L’équipe a su conserver ses meilleurs scoreurs et s’est renforcée intelligemment. Les performances des jeunes Kevin Kokila et Elwin Ndjock ont dernièrement montré que la coopération entre l’ASVEL et LyonSO était profitable aux deux parties, et il ne serait pas surprenant que ce groupe expérimenté mais aussi constitué d’espoirs talentueux étonne du monde en NM1 dans les mois à venir.

À quelques dizaines de kilomètres de là, Pont-de-Chéruy poursuit aussi sa stabilisation dans la troisième division française, trois ans après y être monté. Tout comme LyonSO, le club avait accédé aux playoff l’an passé mais était tombé contre l’ogre havrais, ce qui avait laissé peu de chance aux Pontois. À l’image de leur voisin géographique dans la division, des changements au sein du groupe ont été opérés. Ousseynou Laye Basse, qui avait déjà joué sous la tunique du club de 2019 à 2021, est revenu en Isère. Théo Benoît (ex-Saint-Vallier), Yasmin Mambo (ex-Limoges) et Esti Bolia (ex-Metropolitans 92) vont vivre leur première véritable expérience en senior après avoir performé dans les championnats Espoirs. Ismaël Cadiau fait son retour en NM1 après une année en troisième division espagnole dans l’enclave de Melilla. Enfin, Maydden Nnah-Ndong et Henry Preira ont signé à Pont-de-Cheruy en provenance, respectivement, de Tarbes-Lourdes et Andrézieux. Le SOPCC a fait le pari de la stabilité puisque cinq cadres y ont prolongé leur aventure : Ludovic Chelle, Jacques Eyoum, Bryan Coudray, Lucas Thevenard et Seydou Ndiaye.

Avec un bilan à l’équilibre en préparation (3 victoires et 3 défaites), Dounia Issa et ses hommes ont avancé dans le bon sens à l’approche de la reprise de la saison. Des revers ont été subits contre la JA Vichy-Clermont (Pro B) ou Feurs mais des succès ont été encourageants comme ceux face à Andrézieux (76-60) et LyonSO (72-67). Reste à savoir comment le SOPCC va entamer sa saison de NM1. Sa première rencontre officielle en Coupe de France contre Feurs cette semaine a en tout cas donné quelques éléments de réponse : les Pontois se sont imposés 84 à 59 et semblent de plus en plus à l'aise dans leur jeu. Premier rendez-vous de la saison en championnat ce mardi 27 septembre en Alsace face à Kaysersberg.

Rendez-vous demain pour la dernière preview de Nationale Masculine 1 dédiée cette fois-ci à Feurs, Andrézieux-Bouthéon et Hyères-Toulon.

Tags: