Vous êtes ici

Français de NBA

Nouveau record pour les Spurs de Parker et Diaw

Boris Diaw et Tony Parker
Sylvain Bourdois Chupin - 31/03/2016
Cette nuit, Utah a poussé Golden State en prolongation (103-96), pendant que les San Antonio Spurs établissaient un nouveau record NBA en enregistrant leur 38e succès consécutif à domicile face aux Pelicans d'Alexis Ajinça (100-92).
Utah, grâce aux 11 points et 18 rebonds du Français Rudy Gobert, a fait trembler les champions en titre. Les Warriors, jamais vraiment dans le rythme, ont arraché la prolongation grâce à un tir primé de Klay Thompson à quinze secondes de la sirène. En prolongation, ils ont trouvé un second souffle et pris le dessus sur le Jazz (103-96). "Notre équipe est jeune, ils aiment jouer, ils aiment se battre jusqu'au bout", a plaisanté Steve Kerr à la fin du match. Mais la débauche d'énergie de son équipe en cette fin de saison régulière pourrait lui coûter cher lors des play-offs. Cette victoire rapporche un peu plus Golden State du record des Chicago Bulls qui, en 1995-96, ont réalisé la meilleure saison régulière de l'histoire (72 v-10 d). Il leur faut gagner cinq de leurs sept derniers matchs (5 à domicile, 2 à l'extérieur) pour effacer les Bulls de Michael Jordan, avec notamment deux duels contre les San Antonio Spurs au programme.
 
A l'inverse ce résultat est synonyme de mauvaise opération pour le Jazz en vue d'une éventuelle qualification pour les playoffs dans la conférence Ouest.  Le Jazz a vu revenir Dallas, vainqueur des Knicks (91-89), à sa hauteur avec un bilan de 37 victoires et 38 défaites, comme Houston du reste.
 
Comme son grand rival Golden State, San Antonio réalise une saison 2015-16 exceptionnelle. Les Spurs, vainqueurs de La Nouvelle-Orléans 100 à 92, ont signé leur 38e victoire de suite à domicile cette saison, du jamais-vu en NBA. Les Spurs ont donc amélioré un autre record des Chicago Bulls de Michael Jordan qui, en 1995-96, avaient remporté 37 matchs de suite dans leur salle. La franchise texane, 2e de la conférence Ouest derrière le champion en titre Golden State, a égalé un autre record avec cette 63e victoire, celui de la meilleure saison régulière de son histoire.
 
Alors qu'il leur reste encore sept matchs de saison régulière à disputer, les Spurs 2015-16 affichent déjà le même bilan que leurs devanciers de 2005-06 qui avaient remporté 63 victoires et concédé 19 défaites. L'emblématique "Big Three" portait déjà en 2005-06 le maillot des Spurs: laissés au repos lors des deux précédents matchs de leur équipe, Tim Duncan (8 pts, 9 rbds), Tony Parker (4 pts, 6 passes) et surtout Manu Ginobili (20 pts) ont fait un retour remarqué contre les Pélicans. Kawhi Leonard, de retour lui-aussi après avoir reçu un coup à une cuisse, a marqué 16 points et capté six rebonds.
 
Chez les Pelicans, Alexis Ajinça s'est imposé comme le leader offensif de son équipe (18 pts). Il a frôlé le double-double avec 9 rebonds en 32 minutes.
 
Dans les autres matches de la nuit, les Denver Nuggets se sont inclinés 109-105 face aux Grizzlies. Les Français ont été peu utilisé, Joffrey Lauvergne 12 points (5/7 aux tirs), 3 rebonds, 1 interception en 16 minutes et Axel Toupane 0 point (0/1 aux tirs) en 13 minutes. 
 
Lors de la défaite de New York à Dallas (91-89), le pivot français Kevin Séraphin a marqué 6 points (3/5 aux tirs), capté 1 rebond et délivré une passe 1 passe en 13 minutes.