Vous êtes ici

Que deviens-tu...Abdou N'Diaye ?

"Pas d'autre luxe que les relations humaines"

Propos recueillis par Arnaud Dunikowski - 06/05/2020
Sommité du basket africain, Abdou N'Diaye est également un entraîneur emblématique de Ligue Féminine puisqu'il a passé six saisons sur le banc d'Aix-en-Provence puis huit à Villeneuve d'Ascq.

Comment vas-tu Abdou ?
Je vais bien, je suis à Aix-en-Provence auprès de ma famille. Je me ressource ici dans cette période difficile.

Que deviens-tu ?
Après Villeneuve d'Ascq (en 2012) j'ai entraîné les garçons de Lille pendant deux ans (Pro B). Ca s'est mal terminé mais bon le métier est difficile, rien n'est permanent sauf le changement. Je garde toujours le positif dans les difficultés que je vis. Puis j'ai observé une période de repos après ces longues années de coaching. Je suis retourné au Sénégal pour y entraîner l'équipe nationale masculine (en 2017).

Sur une échelle de 1 à 10, à quel niveau suis-tu encore le championnat de Ligue Féminine ?
7/10. Ma période en Ligue Féminine m'a laissé beaucoup de bons souvenirs, sur le plan humain et sportif. J'en garde beaucoup d'amis que ce soit des Présidents, des entraîneurs, des joueuses. La grandeur de notre métier, ce sont les relations humaines. Je suis encore le basket féminin à travers LFB TV, il y a une bonne évolution avec des équipes qui ont émergé comme Lyon, Montpellier, Roche Vendée. Le championnat est toujours très relevé et reconnu.

Quel est ton plus beau souvenir de carrière ?
Je me rends compte qu'il n'y a pas d'autre luxe que les relations humaines. Il y a eu un lien affectif avec les joueuses que j'ai entraînées mais aussi celles que je n'ai pas entraînées. D'un point de vue sportif, il y a la montée avec Limoges en première division, mon passage à Aix avec la Coupe de France en 2000 et l'Eurocoupe en 2003, la médaille d'argent à l'Euro des -20 ans avec l'Équipe de France et mes titres d'entraîneur de l'année. Puis il y a cette distinction de la Ligue Féminine lors de l'Open LFB 2016, avec mon ami Philippe Legname. Ca a été très important pour moi, la reconnaissance fait partie des valeurs qui me gouvernent.

Et le moins bon ?
Je garde toujours les choses positives au milieu des difficultés, des déceptions, des vexations. On dit souvent, en tant qu'entraîneur, que c'est un métier composé des gens qui sont virés ou qui vont l'être. J'ai vécu un moment difficile avec Villeneuve d'Ascq, après huit ans là-bas. Mais j'en garde un souvenir extraordinaire et notamment le titre en 2017 remporté par mon ancien assistant (Fred Dusart), même si je n'y étais plus. C'est peut-être ce qu'on retient après des moments de rupture mais ça fait partie de la vie. La réussite, pour moi, est une succession d'échecs rectifiés.

Quelles joueuses ont marqué ta carrière ?
C'est une question difficile, toutes les joueuses m'ont marqué. Dans chaque individu, il y a une intention positive. Ce qui est important c'est de tirer cette énergie positive, faire en sorte qu'il soit plus fort, intelligent, audacieux dans ce qu'il fait. Il y a forcément des joueuses qui m'ont marqué humainement. J'ai gardé des contacts avec tout le monde. J'ai eu des joueuses qui ont marqué le basket français comme Edwige Lawson, Sandra Le Dréan, Lucienne Berthieu, Nathalie Lesdema et d'autres qui n'ont pas été internationales. J'ai peut-être une mention spéciale à Géraldine Robert qui ne reste pas une semaine sans m'appeler ou m'envoyer un message. Mon passage dans le milieu féminin m'a énormément apporté, j'ai du apprendre et ça m'a permis de devenir ce que je suis aujourd'hui.

Son parcours

Joueur
Dial Diop Sporting Club (Sénégal)
Grande Synthe
1981-1989 Caen

Entraîneur
Club
1989-1991 Caen (Pro A)
1991-1994 Gravelines (Pro A)
1994-1995 Vitry-le-François (NM2)
1995-1998 Limoges ABC (NF1A)
1998-2004 Aix-en-Provence (LFB)
2004-2012 Villeneuve d’Ascq (LFB)
2012-2013 Lille (Pro B)

Sélections nationales
2005 Équipe du Sénégal masculine
2008 Équipe de France féminine U20
2017-2019 Équipe du Sénégal masculine

Son palmarès

Joueur
Champion d’Afrique en 1971 et 1978
Médaillé d’argent au Championnat d’Afrique en 1973
Champion de France NM4
Champion du Sénégal en 1971, 1972, 1973 et 1974

Entraîneur
Médaillé d’argent au Championnat d’Afrique en 2005
Médaillé d’argent à l’Euro féminin U20 en 2008
Vainqueur de l’Eurocoupe féminine en 2003
Vainqueur de la Coupe de France féminine en 2000
Vainqueur de la Coupe de France en 1995

Distinctions
Meilleur joueur africain en 1973 et 1974
Entraîneur LFB de l’année en 2000 et 2003