Vous êtes ici

Ligue Féminine - Interview

"Pas une scoreuse à la base"

Propos recueillis par Arnaud Dunikowski - 10/11/2020
Meilleure marqueuse de Roche Vendée (16,3 points par match) et deuxième joueuse à l'évaluation en Ligue Féminine (21,3), Océane Monpierre réalise un excellent début de saison. Actuellement en stage avec l'Équipe de France 3x3 U23, elle a pris un peu de temps pour répondre à nos questions.

Tu a été formée à Bourges et tu évolues pour la troisième saison de suite à Roche Vendée. C'est que tu t'y sens bien non ?
On peut dire ça oui. C'est mon premier club pro, où j'ai eu des responsabilités en tant que joueuse, ça m'a mise en confiance. On a une équipe qui se base beaucoup sur l'humain et ça me correspond bien.

Tu réalises un début de saison canon au niveau des stats. Est-ce que ça te surprends ?
Oui car je ne suis pas une scoreuse à la base. Quand je regarde le tableau d'affichage à la fin des matches et que je vois que j'ai beaucoup contribué offensivement, je suis quand même surprise. Mais dans le jeu non, je n'ai pas l'impression de forcer, ça vient naturellement.

Le départ de Jasmine Bailey et Uju Ugoka a redistribué les cartes au niveau des responsabilités. Est-ce que tu l'as ressenti ?
Forcément quand deux joueuses majeures quittent l'équipe, tout est redistribué. C'était l'occasion de montrer ce que je pouvais apporter à l'équipe. Le temps de jeu est redistribué même si on a comblé avec l'arrivée de joueuses aussi majeures.

Est-ce qu'on t'as clairement dit que tu aurais plus de responsabilités ?
Oui à l'intersaison je savais que j'allais plus en avoir mais je ne m'attendais pas à en avoir autant. Ca fait plaisir que le coach Manu Body me fasse autant confiance. Je prends ces responsabilités avec plaisir.

Tu es en stage avec l'Équipe de France 3x3 U23 à l'INSEP. Qu'est-ce qui te plaît dans cette pratique ?
Je vais découvrir car je ne connais pas le 3x3 institutionnel. J'aime bien l'énergie, le 3x3 est moins strict que le 5x5. De ce que je vois, je pense que je vais bien m'y plaire.

Roche Vendée semble devenir une place forte du 3x3. Est-ce que c'est Caroline Heriaud qui vous a transmis ça ?
Oui Caro est une très bonne communicante, elle a une bonne façon de nous vendre le 3x3. Ca nous a incité à nous pencher dessus et à essayer.

Peut-on imaginer voir une équipe Roche Vendée avec Caroline, Soana (Lucet) et toi en Superleague 3x3 ?
Sur le papier c'est crédible mais de là à se projeter pour faire une compétition, je ne sais pas du tout.