Vous êtes ici

Ecole Française de Mini-Basket

Pornichet valide sa carte jeunes

17/12/2019
Agnès Fauchard, vice-Présidente de la Fédération Française de Basket-Ball, a dévoilé samedi 14 décembre une bannière qui officialise la labellisation de l'ES Pornichet Basket (44) comme Ecole Française du Mini-Basket.

Cette cérémonie a eu lieu en présence de M. Pelleteur, maire de Pornichet, M. Donne, adjoint au maire en charge des Sports et de l’Education, MM. Morinière et Leroux, représentants de la Ligue des Pays de la Loire de Basket-Ball, M. Garreau, représentant du Comité Départemental de Basket-Ball et M. Rousseau, Président de l’Office Municipal des Sports.

Dans son intervention, Mme Fauchard a souligné le travail mené par le club ces dernières années et le niveau d’exigence et d’attention portés aux jeunes basketteurs par l’ES Pornichet. Elle a insisté sur le fait que « ce label, contrairement à d’autres sports collectifs, n’est pas distribué par la FFBB avec largesse. Seuls 280 clubs dans toute la France peuvent afficher ce label de qualité particulièrement exigeant ».

Agnès Fauchard, qui pilote la commission Mini-Basket et Jeunesse de la Fédération Française de Basket-Ball, a souligné l’importance de disposer d’un club équilibré disposant d’une direction affirmant un cap, d’éducateurs formés et qualifiés mais aussi de bénévoles engagés dans la réussite d’un tel projet. Elle a également souligné que l’obtention de ce type de label supposait des infrastructures de qualité et félicité la commune pour la qualité de ses équipements.

En écho aux propos d’Agnès Fauchard, Sylvain Laurent, Président de l’ES Pornichet Basket a rappelé que la formation constituait l’axe numéro 1 de la politique du club portée par
les dirigeants en responsabilité ces dernières années. « Nous avons fait le pari de concentrer nos ressources sur la formation et la pré-formation, c’est un choix onéreux,
car l’encadrement des enfants et des jeunes suppose un gros volume horaire à couvrir par des entraineurs qualifiés, à la différence d’équipes seniors ou loisirs ».

Il a rappelé que l’ES Pornichet, un club « farouchement mixte », accueille une centaine d’enfants en âge d’aller à l’école Primaire et autant de collégiens/lycéens, qui évoluent dans pas moins de 21 équipes. Il a souligné que le club s’inscrivait dans les exigences de l’Education populaire en proposant au-delà de la simple formation, l’apprentissage de la prise de responsabilité à travers l’arbitrage, la tenue de la table de marque ou l’encadrement des plus jeunes.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'