Vous êtes ici

Équipe de France féminine - Préparation au Mondial

Première réussie pour les Bleues

A Limoges, Arnaud Dunikowski - 29/08/2014
Pour son premier match de préparation au Championnat du Monde, l'Équipe de France féminine n'a pas tremblé contre l'Angola à Limoges. Après un premier quart-temps poussif, les Bleues se sont libérées pour l'emporter largement. Les joueuses de Valérie Garnier affronteront le Brésil demain à 20h15.
France bat Angola 72-31 (9-8; 18-8; 27-9; 18-6)
 
L'histoire retiendra que c'est Ana Cata-Chitiga qui a ouvert le compteur tricolore du Bleu Blanc Tour 2014. Bien démarquée, Endy Miyem s'illustre avec deux tirs en périphérie (6-4, 4'). L'Angola ne se laisse pas faire et reste au contact. Les Bleues trouvent des positions favorables mais peinent à les convertir. Heureusement la défense est bien en place, empêchant les Angolaises de mener. Après 10 minutes, le score est de 9 à 8 en faveur des Françaises.
 
Toujours en panne d'adresse, les Bleues sa gavent au rebond offensif mais sans résultat au tableau d'affichage. L'entrée de Romane Bernies fait un bien fou à la France. Pour sa première sélection, la meneuse berruyère illumine le jeu tricolore (21-8, 15'). Soutenues par une bonne trentaine de supporters, les Angolaises ne peuvent rien face à cette accélération. Un bon passage qui permet aux Bleues de mener de 11 points à la pause (27-16).
 
De retour des vestiaires, les Bleues ne baissent pas la garde. Toujours aussi imperméable en défense, l'Équipe de France s'offre des paniers faciles de l'autre côté du terrain et provoque les fautes angolaises (36-18, 24'). Valérie Garnier effectue de nombreuses rotations avec ses joueuses, l'écart ne cesse de grimper côté français. Héléna Ciak se fait plaisir au rebond, ses 197 centimètres lui étant d'une grande aide (54-25 ,30').
 
Auteure d'une bonne fin de 3è quart-temps, Paoline Salagnac garde le rythme. L'activité des Bleues en défense perturbe toujours autant l'Angola qui a toutes les peines du monde à s'approcher du panier (58-27, 33'). La France contrôle avec sérénité les dernières minutes de la rencontre pour s'offrir une première victoire facile dans sa préparation au Championnat du Monde 2014. 
 
 
Réactions d'après-match :
 
Valérie Garnier (entraîneur de l'Équipe de France) : "C'était une première pour tout le monde. On était un peu sur la retenue. L'Angola a été courageuse sur 40 minutes. Il y avait une envie de bien faire en première mi-temps et souvent c'est l'inverse qui se passe. Ensuite on est monté un peu pour se retrouver offensivement. Il faudra plus de rigueur demain contre le Brésil."
 
Endy Miyem (joueuse de l'Équipe de France) : "Il y a eu un peu de tension, d'appréhension au début. Une fois qu'on a mis plus d'intensité, on a pu se trouver plus facilement."
 
Whitney Miguel (joueuse de l'Angola) : "On savait que la France allait passer la deuxième à un moment. Elles ont eu du mal au début, on en a profité. Puis elles ont plus posé le jeu, on a eu du mal à défendre longtemps. Le but pour nous est de travailler."

 

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'