Vous êtes ici

Équipe de France féminine

"On prend nos marques"

A Clermont-Ferrand, Arnaud Dunikowski - 31/07/2014
Romane Bernies (21 ans) fait partie de la nouvelle génération appelée par Valérie Garnier lors du premier stage de l'Équipe de France féminine à Clermont-Ferrand. Après deux jours d'entraînement, la meneuse, qui évolue à Bourges, fait le point.
Comment se passent les premiers entraînements ?
Ca se passe plutôt bien. Pour l'instant c'est assez calme, on n'est pas totalement entrées dans le vif du sujet même si hier on a fait un peu d'opposition. On prend nos marques, on découvre les nouveaux systèmes, ce que Valérie veut mettre en place. Ca se passe vraiment bien, il n'y a pas encore trop de fatigue.
 
D'un point de vue personnel, tu découvres l'Équipe de France A. Quelles sont tes impressions ?
C'est plutôt bien. Pour ma part, je ne suis pas forcément perdue puisque je connais Valérie et son mode de fonctionnement. Même si c'est mon premier stage avec les A, il y a pas mal de filles, notamment les plus jeunes, que je connais. On se côtoit durant l'année.
 
Quelle est la grosse différence entre la sélection nationale et le club ?
En club on travaille avec moins de concurrence qu'ici. Il faut que l'on gagne notre place dans l'équipe, c'est beaucoup plus dur.
 
Est-ce que tu y penses à cette concurrence ?
Pas forcément. Quand on rentre sur le terrain aux entraînements on se donne à fond. Je ne suis pas à me dire tout le temps que je suis en concurrence avec telle ou telle joueuse. On y est, on se donne et on ne réfléchit pas à ça.
 
 
 
Suivez l'Equipe de France féminine et le #BleuBlancTour sur les réseaux sociaux
- Twitter : @FRABasketball
- Facebook : Equipe de France Féminine de BasketBall
- Instagram : ffbb_officiel
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'