Vous êtes ici

NM1 - Phase 2 - Groupe C

Preview 2ème phase : la course au maintien

04/03/2020
©François Perrot
Le groupe C ou le groupe de la mort… 8 équipes, 4 relégations. Une lutte pour le maintien qui s’annonce plus qu’acharnée pendant 2 mois.

Après une première phase compliquée, les clubs du groupe C se lancent dans une course pour les trois premières places synonymes de maintien à la fin de la saison. Pour le moment ce sont deux équipes de la Poule B qui sont aux avant-postes : Besançon et Feurs. Forts de leurs bilans positifs face à leurs adversaires directs en première phase et un point average positif, BESAC (11pts) et les Enfants du Forez (10pts) peuvent être confiants avant le début des hostilités, mais attention, les autres ne sont pas très loin. La Rochelle compile également 10 points et derrière c’est très serré : Kaysersberg, Lorient et Challans affichent chacun 9 points. Vanves devra rapidement enchainer les victoires, avec 8 points, les franciliens sont les plus loin de cette 3ème place. Huitième équipe du groupe, le Pôle France n’est lui pas concerné par la relégation mais continue de progresser et posera donc pas mal de problèmes à ses futurs adversaires.

Besançon (1er, 11 points)
Malgré une première partie de championnat compliquée avec un bilan final de 8 victoires et 18 défaites, BESAC a été chercher les victoires qu’il fallait en vue du maintien. 2 succès face à Feurs, 2 face au PFBB et 1 contre Kaysersberg, de belles performances qui place Besançon au top du Groupe C pour le moment. Il faudra maintenant confirmer face aux équipes de la Poule A.
Le joueur à suivre : Jermel Kennedy
Arrivé début Décembre, le britannique a tout de suite apporté son expérience de la division et ses qualités offensives. Avec 12,3 points de moyenne et quelques belles sorties (21 points face à GET Vosges, 20 points à Rueil), il sera sans aucun doute l’un des joueurs à surveiller pour les adversaires de BESAC.

Feurs (2ème, 10 points)
Avec seulement deux victoires lors des deux premiers mois de compétition, les Enfants du Forez se sont vite recentré sur leur objectif principal : le maintien en NM1. L’équipe de Benjamin Avon a retrouvé une dynamique positive lors des matchs retours avec 4 victoires. Les deux victoires face à Kaysersberg seront peut-être décisives pour la suite. 
Le joueur à suivre : Cédric Mansaré
L’une des valeurs sûres de ce championnat. Avec 16,5 points de moyenne, il fait partie encore une fois des meilleurs marqueurs de la division. Capable de gros cartons (il a scoré déjà 6 fois plus de 23 points), il sera l’un des joueurs les plus en vue dans une équipe qui se battra jusqu’à la dernière journée pour conserver sa place dans la division.

La Rochelle (3ème, 10 points)
Sur le papier, La Rochelle est peut-être l’équipe la mieux armée du groupe. Avec Ron Anderson (13,3pts), Arnault Thinon (12,6pts) et Travis Munnings (15,3 pts), la Rupella dispose de trois joueurs de choix pour la division. Après une première phase en dents de scie, les rochelais espèrent enflammer la salle Gaston Neveur jusqu’à la fin de la saison.
Le joueur à suivre : Arnauld Thinon
Peut-être le plus gros sniper de la division ! Poste 1 référencé, il a pris feu à quelques reprises déjà cette saison. Pas forcément besoin d’en dire plus, son 9/12 derrière l’arc face au Havre en 1ère phase est un bon avertissement pour ses futurs adversaires.

Kaysersberg (4ème, 9 points)
Avec beaucoup de mouvements au sein de l’effectif et des problèmes de blessures, KB n’a pas su trouver de stabilité lors de la première partie de saison. Souvent très performants devant leur public, les alsaciens n’ont pas su imposer leur rythme à domicile cette année.
Le joueur à suivre : Jonathan Godin
Blessé pendant la moitié de la première phase, son absence a fait mal à son équipe. Maître à jouer du KABCA (5,8 passes décisives par match), son retour fera le plus grand bien à une équipe en manque de repères.

CEP Lorient (5ème, 9 points)
Excellent en début de saison et bon lors du dernier mois de compétition (3 victoires en 4 matchs), le CEP paye son passage à vide terrible du milieu de la première phase. Un trou d’air qui oblige les bretons à se battre pour leur survie dans le groupe C. L’expérience de Bigote, Saounera ou Cisse sera un bel avantage pour Lorient.
Le joueur à suivre : Luka Nikolic
Parmi les meilleurs rebondeurs du championnat, ses très bons matchs correspondent souvent avec des victoires pour le CEP. Le pivot serbe devra batailler avec les intérieurs de Besançon, Feurs, Pôle France et Kaysersberg en 2ème phase. Sur le papier, il aura l’avantage presque à chaque fois !

Challans (6ème, 9 points)
Malgré 12 victoires au compteur, le VCB va devoir batailler pour sa place en NM1 dû à deux matches perdus par pénalité. Avec seulement 2 petits points de retard sur le premier du groupe, rien n’est perdu pour les challandais. On connait le public vendéen et la capacité de cette équipe à répondre présent dans les gros matchs (victoires face au Havre, Tours, Caen ou encore Boulogne sur Mer en première phase)
Le joueur à suivre : Paul Turpin
Au club depuis 3 saisons, il s’impose cette année comme l’un de meilleur « couteau suisse » de la division. 13 points, presque 4 rebonds et 3 passes décisives de moyenne, il noirci la feuille de stats à chaque match. Il est le joueur qui a sorti l’une des performances les plus dingue de la première phase avec 44 points marqués à Vitré !

Vanves (7ème, 8 points)
Petit à petit, les franciliens ont pris la mesure de la division et sont devenus une redoutable équipe à domicile. Avec 5 victoires sur 7 matchs joués sur son terrain lors des matchs retours, Vanves devra s’appuyer sur cette force en 2ème phase pour réaliser son objectif de se maintenir.
Le joueur à suivre : Raphael Desroses
A 39 ans, l’ancien joueur de Pro A est toujours l’un des tout meilleurs joueurs du championnat. Ses 16,8 points de moyenne et surtout son expérience du haut niveau seront de véritables atouts pour son équipe dans cette 2ème phase.

Pôle France (8ème, 6 points)
La seule équipe qui n’est pas concerné par la relégation. Maintenues d’office en NM1, les jeunes du PFBB continuent de progresser et ont fait peur à quelques équipes en première phase : prolongation face à Feurs, défaite de 5pts contre La Charité. Les prochains adversaires sont prévenus !
Le joueur à suivre : Daniel Batcho
Embêté par des problèmes de blessures en début de saison, le poste 4 du PFBB a finalement joué 18 matchs sur 26 possible et enchainer les belles perfs. Avec 9 points et 6,3 rebonds de moyenne, il est l’un des cadres de l’équipe cette année.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'