Vous êtes ici

Nationale Féminine 1 (13e journée)

Qui profitera des chocs ?

Sylvain Bourdois Chupin (FFBB) - 05/12/2008
Deux gros chocs animeront cette 14e journée du championnat de NF1. D’un côté, Limoges (1er) accueillera Armentières (3e) et de l’autre, La Roche-sur-Yon (2e) se rendra à Toulouse (4e). A qui profiteront ces confrontations au sommet ? Charleville Mézières qui recevra une équipe de Colomiers largement remaniée a un bon coup à jouer.

Illkirch-Graffenstaden - Pleyber-Christ
Après avoir encaissé 100 points la semaine dernière sur le parquet de Dunkerque, Illkirch-Graffenstaden aura pour premier objectif de resserrer les rangs en défense face à Pleyber-Christ. Actuellement avant-dernières du championnat, les Bretonnes traverseront la France avec pour unique objectif de limiter l’impact du duo Vernerey - Schmitt-Sendner dans la raquette pour espérer repartir avec la victoire.

Charleville-Mézières – Colomiers
Charleville-Mézières pourrait bien profiter des face-à-face des ténors pour faire la bonne opération de la soirée. Les Ardennaises devront cependant se méfier de leur adversaire du jour Colomiers. Si le club du Sud-Ouest pointe qu’à la 14e place du classement, les arrivées de l’Anglaise Rosalee Mason (17 points de moyenne en deux matches) à l’aile et de l’immense Kristina Cesnaviciuté (2,03 m) dans la raquette ont complètement bouleversé le visage de la formation de Benoit Badet. Reste à sa voir ce que ces recrues pourront offrir face à une opposition bien moins tendre que Rennes et le Centre Fédéral, les deux derniers adversaires de Colomiers.

Dunkerque – Rennes
Dunkerque et Rennes ont pour point commun d’avoir mal commencé la saison, mais depuis trois journées le vent semble avoir tourné en leurs faveurs. Ce week-end pourtant il n’y aura qu’un seul vainqueur. Dunkerque, devant son public a bien évidemment la faveur des pronostics. Mais l’enthousiasme et les récents succès du club breton, dont un face à Charleville Mézières la semaine passée, laissent présager d’un match très serré.

Nice - Centre Fédéral
Vainqueur la semaine passée de Pleyber-Christ (69-63), Nice a l’occasion cette semaine avec la réception des jeunes pousses du Centre Fédéral d’enchaîner avec un deuxième succès, de bon augure pour la confiance des troupes d’Odile Santaniello. En cas de victoire, Élodie Gerard et ses partenaires s’éloigneraient de la zone des reléguables et se positionneraient de façon idéale pour aborder la suite du championnat.

Limoges – Armentières
On annonce le retour de Jeanne Senghor dans la peinture limougeaude dès ce week-end, ce qui offrirait une corde supplémentaire à l’arc, déjà bien fourni, de Bertrand Parvaud pour le choc face à Armentières. En effet, si Limoges enchaine les victoires, onze de suite, comme on enfile des perles, les Nordistes font preuve d’une régularité impressionnante et semble s’être installé sur le podium sans faire de bruit. En cas de victoire, Rachel Coumba et ses partenaires ne seront plus qu’à un point du leader.

Ifs – Laveyron
Aucune de ces deux formations n’a remporté le moindre match à l’extérieur, ce qui a priori devrait servir le destin des locales (Ifs) qui accueilleront des Drômoises en mal de points. Le groupe d’Etienne Faye se rendra donc ce week-end en Normandie avec la ferme intention de s’imposer et ainsi de s’éloigner de la zone dangereuse. Ce dernier objectif est également partagé par Sarah Goltze et ses partenaires.

Voiron – Strasbourg
Voiron reste sur une bonne prestation face au leader, Limoges, mais n’a pas réussi à empocher les deux points de la victoire. Les joueuses de Laurence Clauss-Lemarchand espèrent bien que ce week-end face à Strasbourg, elles pourront s’éloigner des équipes reléguables. En cas de défaite, ça serait la troisième de suite, les locales glisseraient dangereusement vers le bas du classement.

Toulouse – La Roche-sur-Yon
La deuxième affiche de la journée s’annonce alléchante. La semaine passée, Toulouse s’est tiré du guêpier d’Armentières avec beaucoup de chance et pendant ce temps-là, la Roche-sur-Yon se relançait, après deux défaites de suite, en dominant Laveyron. Après le forfait pour la saison d’Anda Jekabsone, la technicienne du TMB, Valérie Garnier devrait composer sans Aurélie Noirez. Une absence qui pourrait bien peser lourd tant le combat dans la raquette risque d’être déterminant pour décider l’issue de la rencontre.

Programme de la 13e journée
Samedi 6 décembre à 20h00
Illkirch Graffenstaden - Pleyber Christ
Charleville Mézières - Colomiers
Dunkerque - Rennes
Nice - Centre Fédéral
Limoges - Armentières
Ifs - Laveyron
Voiron - Strasbourg
Toulouse - La Roche-sur-Yon

Tags: