Vous êtes ici

Pôle France BasketBall

Rentrée des classes

18/08/2020
La rentrée du Pôle France a eu lieu dimanche et lundi à l’INSEP. Pendant toute la semaine les 50 pensionnaires ont repris possession des lieux pour lancer la saison 2020/21.

Cinq mois après le confinement qui a mis la France à l’arrêt pendant de longues semaines, les basketteuses et les basketteurs ont repris possession de leurs quartiers, à l’INSEP. Le Pôle France a organisé sa rentrée en deux temps. Dimanche pour les nouveaux entrants, lundi pour ceux déjà présents les années précédentes. Une organisation lourde d’autant plus que les mesures sanitaires sont pointues dans le temple de la formation du sport français. Pour certains, c’était un simple retour. Wilson Jacques, rentré avec un an d’avance en 2019, affichait ainsi quelques centimètres de plus sous la toise mais également une décontraction à toute épreuve. Pour d’autres, le moment est plus chargé en émotion.

Anton Mendy (2,02 m) est cette année le benjamin du Pôle. Il n’aura 14 ans qu’en octobre prochain. Accompagné de ses parents et de sa jeune sœur, il revient à l’INSEP pour la deuxième fois après les tests d’entrée de février dernier. "Je suis un peu stressé", confesse le jeune garçon qui n’a que trois années de basket derrière lui à l’ALM Evreux puis au SPO Rouen. Pensionnaire du pôle espoirs de Haute Normandie, Mendy rentrera en classe dans quelques jours en 3e, pendant que ses camarades de promotion débuteront en 1ère ou en 2nde. Habitué de l’internat, la perspective de s’éloigner encore un peu plus des siens a cependant pesé dans les discussions familiales. "Mes parents ont hésité quand on a su que j’étais retenu pour intégrer le Pôle. Mais finalement on s’est dit que c’était une vraie chance."



Anton a donc enchaîné sa signature de convention avec le service juridique de la FFBB, une discussion avec Tahar Assed, le directeur du Pôle, un entretien avec ses futurs entraîneurs, Bernard Faure et Nicolas Absalon, avant d’aller prendre possession de sa chambre. Le début de semaine était ensuite dédié aux tests médicaux afin de pouvoir retrouver le terrain. "Je n’ai pas fait de 5x5 depuis le mois de mars et le confinement", souffle le prospect. "Je me suis entretenu avec mon père physiquement, en jouant sur le playground et j’ai ensuite pu rejouer au Pôle espoirs, mais uniquement sur du travail individuel." La reprise sera donc progressive avec différentes dates en tête. Les NF1 lanceront la saison le 19 septembre à domicile contre Le Havre. Le 20, les U18 Elite feront le voyage jusqu’à Saint-Quentin. Le 23 septembre l’équipe de NM1 se déplacera à Mulhouse pour participer à la Coupe de France. Enfin, le 26, la LF2 accueillera la SIG.