Vous êtes ici

Nationale Féminine 1 (11e journée)

Sans surprise

26/11/2007
Le trio de tête s’est imposé sans surprise pour le compte de la 11ème journée. Basket Landes et Charleville Mézières ont gagné à domicile face respectivement, à Lyon et à la Roche Vendée. De son côté, Nantes a dû batailler jusqu’en prolongation pour se défaire des Bretonnes de Pleyber Christ. Voiron réalise une bonne opération en surclassant Marseille alors que Nice sombre encore un peu plus (-28) à Paris.


Charleville Mézières
/ Roche Vendée : 74-47
Les Carolomacériennes ont entamé le match tambour battant, preuve d’un certain respect pour l’adversaire du soir mais aussi pour ne pas se faire piéger dans un match à priori facile. Sous l’impulsion d’une Contessi (26 points et 8 rebonds) retrouvée et éclatante, les flammes présentaient un basket alliant vitesse, densité et réussite. A la mi-temps, la messe était dite : 46-22. Mais le RVBC avec Balat (15 points) et Libicova (14 points) ne se laissait pas démonter et remportait le troisième acte, 18 à 12. Dans la dernière période, Charleville reprenait les commandes grâce notamment à Mpacka (19 points) et Herrscher (12 points), mais la combativité yonnaise leur permettait de limiter l’attaque adverse à seize unités. Victoire logique des joueuses de Yernaux face à une équipe qui n’évolue pas dans le même monde que celui des Ardennaises.

Pleyber–Christ / Rezé : 63-75 a.p.
Les Pleybériennes ont poussé les leaders jusqu’en prolongation mais le pourcentage affiché par le PCBC a fait cruellement défaut aux Bretonnes : 35% à deux points et 41% aux lancers francs. Les expérimentées M’Bah (15 points, 7 rebonds), Ronot (17 points, 9 rebonds) et Andreyeva (21 points, 13 rebonds) n’en demandaient pas tant. Côté local, avec seulement deux joueuses à douze points et plus (Vénier 18 et Mbacka 13), la tâche s’annonçait encore plus difficile que prévu, et ce, malgré l’apport de la jeune Thos (10 points, 6 rebonds). Avec la réception de Dunkerque pour le compte de la 12ème journée, il serait temps que Vicente Santa Cruz fasse son retour dans le collectif nantais.

Basket Landes / Lyon : 77-68
En limitant les intérieures rhodanienne Maurice (14 points) et Laskova (13 points), les Landaises pensaient avoir fait le plus dur. Reste que sans Diouf et avec une Montéro incertaine jusque la veille au soir, l’équipe de Lafargue n’était pas dans la meilleure des situations pour accueillir la lanterne rouge, mais néanmoins tombeuse des Dunkerquoises le week end précédent. Mais Basket Landes est tout sauf un ensemble d’individualités. Donc dans un premier temps, c’est Drozg (12 points, 9 rebonds) qui a pris les choses en main, imitée en seconde période par Lecoultre (15 points, 7 rebonds). Sans oublier l’inévitable Le Gluher (17 points) et la précieuse Laborde (11 points). Mais c’est une fois de plus l’envie et le collectif landais qui a fait la différence.

Dunkerque / Limoges : 68-64
En s’appuyant une nouvelle fois sur Brumermane (23 points, 14 rebonds), Dunkerque s’est logiquement défait de Limougeaudes bien trop maladroites (38% à deux points, 14% à trois points et 30% aux LF) dans un registre qui fait habituellement leur force. Malgré ses 10 points et 15 rebonds, Diawara a raté un trop grand nombre de lancers francs (0/8) à l’image de toute son équipe (6/20), pour croire à un cinquième succès consécutif. Jomby (21 points) pour sa part, a marqué mais en face, Adler (14 points) et Zemantauskaïté (16 points, 7 rebonds) n’étaient pas en reste. Dunkerque s’installe seul à la 4ème place du championnat.

Centre Fédéral / Nice : 96-68
Les jeunes pousses n’ont pas fait de complexe samedi soir à l’entame du match les opposant aux Niçoises. 14/34 à trois points d’un côté et 0/7 de l’autre, vous l’aurez compris le basket est, et restera, un sport d’adresse… Menant dès le premier quart de 15 points, il n’en fallait pas plus aux joueuses de Gomez pour prendre confiance. Datchy (24 points à 60%) grâce à son adresse, a montré la voie à ses partenaires Strunc (17 points), Plagnard (12 points) ou encore Westelynck (10 points). Mais on se tromperait si on se contentait de sortir quelques joueuses du lot, tant les progrès opérés par les bleuettes sont flagrants. En face, les visiteuses ne trouvaient pas de solutions malgré Gérard (18 points) et Morgan (18 points), deux joueuses trop esseulées face au raz de marée bleu ciel (43 rebonds locaux contre 23 visiteurs). Nice descend à la 6ème place en compagnie de quatre autres formations.

Strasbourg / Rennes : 74-71
Les Strasbourgeoises ont su appuyer là où ça fait mal, c’est-à-dire le secteur intérieur rennais. Avec une Boonen (0 pt, 2 rebonds et 5 fautes) qui passe au travers et une Tchoumba limitée à sept points, il n’en fallait pas plus à Radunovich (16 points, 9 rebonds) et Fall (12 points, 12 rebonds) pour guider leur équipe vers un septième succès. A l’aile Fébrissy (18 points) et Assilaméhou (19 points) tentaient de maintenir leur équipe à flot mais le promettant duel des meneuses tournait en faveur de l’alsacienne Drago (10 points, 6 interceptions et 4 passes décisives), plus présentes que Fromholz (7 points, 4 interceptions mais 0 passe décisive et 4 balles perdues). En inscrivant seulement onze point dans le dernier acte, les Rennaises voyaient De Amorim (14 points) emmener ses partenaires à la victoire.

Armentières / Lot et Garonne : 71-76
La remontée Lot et Garonnaise s’est confirmée dans le Nord, aux dépens d’Armentiéroises pourtant adroites (41% à 3 points) mais trop absentes au rebonds (42 prises contre 31). Hémery (25 points) a encore artillé (3/12 à 3 points) mais s’est appliquée dans les autres secteurs : 5/6 à deux points et 6/9 aux lancers francs. Nedovic (18 points, 7 rebonds) et Martinez répondaient parfaitement à Coumba (17 points, 8 rebonds) et Demets (15 points). Chaque équipe aura eu l’occasion de prendre le match à son compte, Armentières en dominant le 2nd et dernier acte et le Lot et Garonne, en s’octroyant sept points d’avance après 10 minutes de jeu puis sept autres dans le 3ème acte. Avantage suffisant pour rester devant jusqu’au coup de sifflet final. Les deux équipes sont dorénavants à égalité à la 6ème place.

Marseille / Voiron : 68-87
Les Voironnaises ont enfin inscrit une troisième victoire à leur compteur et réussissent par la même occasion, une bonne opération face à un concurrent direct. Sans Tarnai mais avec les jeunes Clémencon (17 points, 9 rebonds) et Recoura (24 points, 14 rebonds), les stellistes ont réalisé un match plein à l’image de leur taux de réussite (49% à 2 points et 50% à trois points). En face, Seguin (17 points, 5 rebonds) et Bouygues (15 points, 5 rebonds) tentaient de répondre aux étoiles voironnaises mais Bourdin (21 points à 82%) veillait. Voiron remonte à la 12ème place alors que les Phocéennes ont grillé de précieux jokers (défaite contre Roche Vendée et Voiron).

Audrey Dubrunfaut (FFBB)

Tags: