Vous êtes ici

PÔLE FRANCE BASKETBALL

Sara Roumy et Maëlle Blein joueuses du mois au PFBB

Clément Daniou - 02/10/2020
Bellenger/IS/FFBB
À l’instar du staff masculin, le staff féminin du Pôle France BasketBall a également mis en place une évaluation mensuelle de ses joueuses basée sur plusieurs critères. Une seule différence : ce n’est pas une mais deux joueuses qui ont été élues, une par groupe. Maëlle Blein pour la NF1 et Sara Roumy pour la LF2.

Nouveauté cette saison au Pôle France BasketBall : les staffs masculins et féminins élisent désormais un joueur et des joueuses du mois. Premier lauréat chez les garçons, Wilson Jacques est rejoint aujourd'hui par Maëlle Blein et Sara Roumy, deux joueuses qui devraient être dominantes dans leur catégorie. Au milieu de leurs coéquipières, elles ont été récompensées par leurs entraîneurs, Arnaud Guppillotte et Grégory Alain, accompagnés des assistants Vincent Bourdeau et Julien Egloff.

Groupe NF1 - Maëlle Blein
Gymnastique, danse, handball. Maëlle Blein s'est essayée à plusieurs sports avant de trouver son bonheur dans le basket à l'âge de neuf ans. ''Mes parents étaient dans le basket donc j’ai décidé d’essayer un été. Ça m’a plu donc j’ai continué", annonce-t-elle pleine d'entrain. Pur produit du Sud, elle a effectué ses gammes au Sapela Basket 13, club situé à Salon-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône. Passée ensuite par le Pôle Espoirs d'Aix-en-Provence, elle a rejoint le Pôle France BasketBall l'an dernier avec une détermination assez impressionnante pour une joueuse de cet âge. Arrière de grande taille (1,81 m), cette scoreuse naturelle sort d'une saison collective quelque peu frustrante en NF1. Avant que la pandémie de COVID-19 n'arrête définitivement la saison, elle tournait à 6,9 points de moyenne sur les 17 rencontres jouées.

"Rigueur rime avec bonne humeur." C'est le mantra que se répète quotidiennent Maëlle Blein au Pôle France. Décontractée lors des shootings photos, pleine d'enthousiasme et de bonne humeur, elle a ce don de pouvoir faire la bascule naturellement afin de se concentrer à 200% sur les entraînements. "On peut être sérieuse mais il y a des moments pour tout. La bonne humeur ça donne de la joie donc ça me plaît", annonce-t-elle tout sourire. Cette saison, elle aura un grand rôle à jouer dans le dispositif d'Arnaud Guppillotte en NF1. Le week-end dernier, elle a même inscrit 18 points dans la courte défaite du PFBB face à Sainte Savine. Avant de rejoindre le groupe LF2 au cours de l'année ?

Groupe LF2 - Sara Roumy
"Mes parents étaient basketteurs et ça m’a encore plus donné envie de jouer au basket. Forcément avec Tarbes juste à côté, j’allais souvent à la salle voir les matchs."  Pour Sara Roumy, le basket n'est pas qu'un sport que l'on pratique par hasard. Déjà très mature dans ses attitudes, disciplinée comme une professionnelle, elle a puisé dans la culture basket de son Sud-Ouest natal pour devenir la joueuse qu'elle est aujourd'hui. Joueuse en minimes France à Laloubère, elle est ensuite passée par le Pôle Occitanie puis Basket Landes pour une année en U18 France avant de rejoindre le Pôle France.

Leader dans l'âme dès qu'elle enfile un maillot, Sara Roumy montre l'exemple sur le terrain, guidant ses coéquipières grâce à ses indéniables qualités basket. Blessée une bonne partie de la saison 2019/2020, elle a été éloignée des parquets plusieurs mois, chose compliquée pour elle. "Quand je me suis blessée, j’étais dégoûtée. Après, j’ai été en réathlétisation et j’ai fait au mieux pour revenir au plus vite mais ensuite le COVID est passé par là." Alors qu'elle a totalement récupéré, elle aura pour mission de guider le groupe juniors cette saison en LF2. Meilleure scoreuse face à la SIG Strasbourg le week-end dernier, elle a lancé de la plus belle des manières sa dernière saison au Pôle.