Pôle France Basket | FFBB

Pôle France Basket

Rosanne Le Seyec, direction Champagne Basket

Corps: 

Rosanne Le Seyec (poste 5 / 1,98m) va lancer sa carrière professionnelle à Reims. L'intérieure du Pôle France, arrivée à l'INSEP en 2019, retrouvera la LF2 avec l'équipe de Champagne Basket la saison prochaine. Meilleure rebondeuse de son équipe (5,5 rebonds en moyenne), elle rejoindra une équipe qui avait atteint les playoffs du championnat cette année, éliminée en quarts de finale par La Tronche Meylan.

Les stats de Rosanne Le Seyec en 2021/2022 avec le Pôle France

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France BasketBall
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La longiligne intérieure du PFBB, Rosanne Le Seyec, prendra la direction de Champagne Basket pour la saison 2022-2023.
Pour Newsletter: 

Leila Lacan rejoint Angers

Corps: 

Joueuse à fort potentiel, Leila Lacan (poste 1 / 1,80m) évoluera la saison prochaine du côté d'Angers en LFB. Après trois saisons à l'INSEP, la jeune aveyronnaise lancera sa carrière professionnelle à Angers, bien parti pour accrocher les play-offs cette année pour son retour dans l'élite. Meilleure marqueuse du PFBB cette saison (11,9 points en moyenne), Leila Lacan fait partie des meilleures joueuses de sa génération, et aura l'occasion de le prouver la saison prochaine dans le club du Maine-et-Loire.

Les stats de Leila Lacan en 2021/2022 avec le Pôle France

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France BasketBall
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La meneuse du Pôle France, qui avait intégré la structure du Bois de Vincennes en 2019, prend la direction d'Angers (Ligue Féminine) pour la saison 2022-2023.
Social_posts: 
<blockquote class="instagram-media" data-instgrm-captioned data-instgrm-permalink="https://www.instagram.com/p/CcxzmAvo1EA/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" data-instgrm-version="14" style=" background:#FFF; border:0; border-radius:3px; box-shadow:0 0 1px 0 rgba(0,0,0,0.5),0 1px 10px 0 rgba(0,0,0,0.15); margin: 1px; max-width:540px; min-width:326px; padding:0; width:99.375%; width:-webkit-calc(100% - 2px); width:calc(100% - 2px);"><div style="padding:16px;"> <a href="https://www.instagram.com/p/CcxzmAvo1EA/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" style=" background:#FFFFFF; line-height:0; padding:0 0; text-align:center; text-decoration:none; width:100%;" target="_blank"> <div style=" display: flex; flex-direction: row; align-items: center;"> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; flex-grow: 0; height: 40px; margin-right: 14px; width: 40px;"></div> <div style="display: flex; flex-direction: column; flex-grow: 1; justify-content: center;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; margin-bottom: 6px; width: 100px;"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; width: 60px;"></div></div></div><div style="padding: 19% 0;"></div> <div style="display:block; height:50px; margin:0 auto 12px; width:50px;"><svg width="50px" height="50px" viewBox="0 0 60 60" version="1.1" xmlns="https://www.w3.org/2000/svg" xmlns:xlink="https://www.w3.org/1999/xlink"><g stroke="none" stroke-width="1" fill="none" fill-rule="evenodd"><g transform="translate(-511.000000, -20.000000)" fill="#000000"><g><path d="M556.869,30.41 C554.814,30.41 553.148,32.076 553.148,34.131 C553.148,36.186 554.814,37.852 556.869,37.852 C558.924,37.852 560.59,36.186 560.59,34.131 C560.59,32.076 558.924,30.41 556.869,30.41 M541,60.657 C535.114,60.657 530.342,55.887 530.342,50 C530.342,44.114 535.114,39.342 541,39.342 C546.887,39.342 551.658,44.114 551.658,50 C551.658,55.887 546.887,60.657 541,60.657 M541,33.886 C532.1,33.886 524.886,41.1 524.886,50 C524.886,58.899 532.1,66.113 541,66.113 C549.9,66.113 557.115,58.899 557.115,50 C557.115,41.1 549.9,33.886 541,33.886 M565.378,62.101 C565.244,65.022 564.756,66.606 564.346,67.663 C563.803,69.06 563.154,70.057 562.106,71.106 C561.058,72.155 560.06,72.803 558.662,73.347 C557.607,73.757 556.021,74.244 553.102,74.378 C549.944,74.521 548.997,74.552 541,74.552 C533.003,74.552 532.056,74.521 528.898,74.378 C525.979,74.244 524.393,73.757 523.338,73.347 C521.94,72.803 520.942,72.155 519.894,71.106 C518.846,70.057 518.197,69.06 517.654,67.663 C517.244,66.606 516.755,65.022 516.623,62.101 C516.479,58.943 516.448,57.996 516.448,50 C516.448,42.003 516.479,41.056 516.623,37.899 C516.755,34.978 517.244,33.391 517.654,32.338 C518.197,30.938 518.846,29.942 519.894,28.894 C520.942,27.846 521.94,27.196 523.338,26.654 C524.393,26.244 525.979,25.756 528.898,25.623 C532.057,25.479 533.004,25.448 541,25.448 C548.997,25.448 549.943,25.479 553.102,25.623 C556.021,25.756 557.607,26.244 558.662,26.654 C560.06,27.196 561.058,27.846 562.106,28.894 C563.154,29.942 563.803,30.938 564.346,32.338 C564.756,33.391 565.244,34.978 565.378,37.899 C565.522,41.056 565.552,42.003 565.552,50 C565.552,57.996 565.522,58.943 565.378,62.101 M570.82,37.631 C570.674,34.438 570.167,32.258 569.425,30.349 C568.659,28.377 567.633,26.702 565.965,25.035 C564.297,23.368 562.623,22.342 560.652,21.575 C558.743,20.834 556.562,20.326 553.369,20.18 C550.169,20.033 549.148,20 541,20 C532.853,20 531.831,20.033 528.631,20.18 C525.438,20.326 523.257,20.834 521.349,21.575 C519.376,22.342 517.703,23.368 516.035,25.035 C514.368,26.702 513.342,28.377 512.574,30.349 C511.834,32.258 511.326,34.438 511.181,37.631 C511.035,40.831 511,41.851 511,50 C511,58.147 511.035,59.17 511.181,62.369 C511.326,65.562 511.834,67.743 512.574,69.651 C513.342,71.625 514.368,73.296 516.035,74.965 C517.703,76.634 519.376,77.658 521.349,78.425 C523.257,79.167 525.438,79.673 528.631,79.82 C531.831,79.965 532.853,80.001 541,80.001 C549.148,80.001 550.169,79.965 553.369,79.82 C556.562,79.673 558.743,79.167 560.652,78.425 C562.623,77.658 564.297,76.634 565.965,74.965 C567.633,73.296 568.659,71.625 569.425,69.651 C570.167,67.743 570.674,65.562 570.82,62.369 C570.966,59.17 571,58.147 571,50 C571,41.851 570.966,40.831 570.82,37.631"></path></g></g></g></svg></div><div style="padding-top: 8px;"> <div style=" color:#3897f0; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:550; line-height:18px;">Voir cette publication sur Instagram</div></div><div style="padding: 12.5% 0;"></div> <div style="display: flex; flex-direction: row; margin-bottom: 14px; align-items: center;"><div> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; height: 12.5px; width: 12.5px; transform: translateX(0px) translateY(7px);"></div> <div style="background-color: #F4F4F4; height: 12.5px; transform: rotate(-45deg) translateX(3px) translateY(1px); width: 12.5px; flex-grow: 0; margin-right: 14px; margin-left: 2px;"></div> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; height: 12.5px; width: 12.5px; transform: translateX(9px) translateY(-18px);"></div></div><div style="margin-left: 8px;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; flex-grow: 0; height: 20px; width: 20px;"></div> <div style=" width: 0; height: 0; border-top: 2px solid transparent; border-left: 6px solid #f4f4f4; border-bottom: 2px solid transparent; transform: translateX(16px) translateY(-4px) rotate(30deg)"></div></div><div style="margin-left: auto;"> <div style=" width: 0px; border-top: 8px solid #F4F4F4; border-right: 8px solid transparent; transform: translateY(16px);"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; flex-grow: 0; height: 12px; width: 16px; transform: translateY(-4px);"></div> <div style=" width: 0; height: 0; border-top: 8px solid #F4F4F4; border-left: 8px solid transparent; transform: translateY(-4px) translateX(8px);"></div></div></div> <div style="display: flex; flex-direction: column; flex-grow: 1; justify-content: center; margin-bottom: 24px;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; margin-bottom: 6px; width: 224px;"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; width: 144px;"></div></div></a><p style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; line-height:17px; margin-bottom:0; margin-top:8px; overflow:hidden; padding:8px 0 7px; text-align:center; text-overflow:ellipsis; white-space:nowrap;"><a href="https://www.instagram.com/p/CcxzmAvo1EA/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:normal; line-height:17px; text-decoration:none;" target="_blank">Une publication partagée par UFAB49 (@ufab49)</a></p></div></blockquote> <script async src="//www.instagram.com/embed.js"></script>
Pour Newsletter: 

"On a montré notre capacité à durer dans les efforts"

Corps: 

Que symbolise pour vous cette victoire du Pôle France à Varese (Italie) lors du tournoi de qualification du Next Generation Tournament ?
C'est toujours un moment important dans la saison pour nous au Pôle France, que ce soit les joueurs ou l'encadrement. D'autant plus qu'on en a été privé la saison dernière en raison de la pandémie de la COVID-19. Les joueurs sont arrivés avec beaucoup de détermination, on est très heureux de la performance réalisée en pratiquant un beau basket. On est forcément content de se qualifier pour l'étape suivante.

Avec un écart moyen de 31 points, 4 victoires en autant de matches, vous avez dominé les débats en Italie...
En effet, ces résultats valident le projet global du Pôle France BasketBall, le fait de jouer en NM1 toute l'année et d'être confronté à des difficultés plus importantes toute la saison. Cela concrétise tout un parcours, celui aussi des joueurs qui ont passé trois ou quatre ans au sein du PFBB, qui peuvent se rendre compte que le travail effectué au quotidien paye quand on les remet dans leur catégorie d'âge. On a montré notre capacité à durer dans les efforts, tout au long de chaque match de la compétition. Au bout du compte il y a des écarts importants mais ce n'était pas écrit d'avance, et ça vient du fait qu'on a épuisé nos adversaires. Ce qui a fait la différence également, c'est aussi un groupe de 12 joueurs qui ont tous apporté leur contribution à la performance. Ce qui n'était pas forcément le cas de tous nos adversaires.

Pouvez-vous revenir sur les performances de Noah Penda et Melvin Ajinça, élus dans le meilleur cinq du tournoi ?
Je suis très content pour eux, c'est mérité. Ce sont des joueurs qui travaillent beaucoup, qui réalisent une saison remarquable en NM1. On aurait pu ajouter Rayan Rupert qui a aussi fait un très bon tournoi à Varese, très complet.

Un autre français s'est aussi illustré en Italie : Zaccharie Perrin, MVP du tournoi. Que pouvez-vous nous en dire ?
C'est un joueur que nous avons eu en Equipe de France jeunes l'été dernier au Challenger U18, qui est très intéressant. C'est une super nouvelle, il a réalisé un excellent tournoi sur son poste de jeu où il a été vraiment dominant. Cela montre encore la bonne santé du basket français, que ce soit le Pôle France, lui au travers de sa prestation, mais aussi LDLC ASVEL qui participera aussi au tournoi final.

Justement fin mai à Berlin (Allemagne), quels sont les espoirs du PFBB pour cette étape finale de l'Euroleague juniors ?
On va bien se préparer pour l'échéance de fin mai, y aller avec de l'ambition avec toute l'équipe. Le niveau sera encore bien plus élevé. On a encore beaucoup de travail avant de dire si on a les capacités ou non de gagner. En tout cas, c'est super de retrouver deux équipes françaises là-bas. Pour nous entraîneurs nationaux, ça confirme encore qu'on a un réservoir de jeunes joueurs plus qu'intéressant. Et que l'alchimie de tous ces talents nous permettra j'espère, de réaliser un bel été avec les Equipes de France jeunes. 

Stats & résultats : cliquer ici

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France BasketBall
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 4. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Vainqueur avec le Pôle France de l'étape à Varese de l'Euroleague juniors ce week-end, Lamine Kebe revient sur la prestation des jeunes joueurs du PFBB. L'entraîneur tricolore se projette sur le tournoi final à Berlin où deux équipes françaises seront représentées : le Pôle France et LDLC ASVEL.
crédit: 
(Crédit : Adidas NGT)
Pour Newsletter: 

11 filles et 10 garçons vont entrer au Pôle France en 2022

Corps: 

La liste des 10 entrants :

Nom Prénom Naissance Taille Poste Club Pôle
BALDE Kaylann 05/06/2007 204 5 Villemomble Île de France
FAYE Meïssa 29/12/2007 194 2 AG Tain Tournon Alpes
HOUINDO Cameron 10/01/2008 199 4 ABC Dourges Nord Pas de Calais
KOUAKOU--HEUGUE Noa 28/04/2007 197 3 ASVEL Villeurbanne Alpes
MOUNGALLA Ilian 13/11/2007 189 1 Montpellier Mosson Languedoc
MOUTSAMBOTE Jean-Bonasse 24/02/2007 188 2 Sainte Geneviève Île de France
SOLIMAN Nathan 15/05/2009 194 3 Nantes Basket Hermine Pays de la Loire
SY Abdoulaye 23/06/2007 196 2-3 CJF Les Aubrais Centre
SYLVES Noha 15/12/2007 199 5 Gries/Oberhoffen Alsace
YIMGA MOUKOURI  Hugo 03/07/2008 198 3 JSF Nanterre Île de France


La liste des 11 entrantes :

Nom Prénom Naissance Taille Poste Club Pôle
AKOMATSRI Staccey 01/09/2007 168 2 La Tronche Meylan Alpes
BROLIRON Emma 04/12/2008 159 1 US Saulce Basket Alpes
CISSE Sarah 26/01/2007 187 5 Paris Basket 18 Île de France
DIAGNE Aminata 06/03/2007 191 4 USM Saran -
FONTCHA  Lilyana 20/06/2007 191 5 SIG Alsace
LEFEVRE Chloé 12/02/2007 184 4-3 BCSP Rezé Pays de la Loire
LENO Kiara 10/04/2007 176 2 Sénart Basket Île de France
LOUBENS  Justine 27/06/2007 184 3-2 US Colomiers Pyrénées
LOUBIBET Imane 30/10/2007 175 1 Le Chesnay-Versailles Champagne
SIMPLOT Manon 28/06/2007 163 1 COB Calais Nord Pas de Calais
ZOUNIA Ines 24/02/2007 175 2-3 Villeneuve d'Ascq Nord Pas de Calais

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France BasketBall
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 25. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Le Pôle France BasketBall a dévoilé ce vendredi la liste des entrants pour la prochaine saison. Les entraîneurs du PFBB ont retenu 11 filles et 10 garçons qui feront donc leur rentrée à l'INSEP en septembre 2022.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Pour Newsletter: 

Pas de réussite ce week-end

Corps: 

NM1 - Phase 2
Dax Gamarde bat Pôle France* 71-58

Pas de victoire pour le moment pour le PFBB dans cette deuxième phase de NM1. Vendredi soir, les joueurs de Lamine Kebe se sont inclinés à domicile contre Dax Gamarde. Les Landais, en tête à la pause (43-25), ont géré en 2ème mi-temps malgré la réaction des coéquipières d'Aurèle Brena-Chemille (16 points) dans le dernier acte. "On a manqué de rythme et d'intensité sur cette partie" concède le coach du Pôle France. "On a mieux à faire, on doit retrouver notre régularité défensive pour renouer avec notre jeu de relance et le jeu rapide, qui est notre identité depuis le début de la saison".

NMU18 Elite - Phase 2
Nanterre* bat Pôle France 68-49

Le PFBB s'incline lourdement dans les Hauts-de-Seine. En déplacement à Nanterre, les jeunes de Bernard Faure n'ont jamais semblé en mesure de remporter cette partie. "Cela a été un match très compliqué" reconnaît l'entraîneur des cadets. "On a manqué de leader, notamment en 2ème mi-temps, pour tirer l'équipe vers le haut. On s'est fait impacter dans les duels, au rebond, dans les contacts". Soulhac (11 points) et Traoré (10 points) n'auront pas suffi pour sauver le Pôle France d'un lourd revers (68-49).

LF2
Toulouse* bat Pôle France 81-34
Cinglante défaite des filles de Grégory Halin à Toulouse (81-34). Face au leader du championnat, le PFBB n'aura jamais existé, mené 15-0 après 10 minutes et 37-8 à la pause, la marche était trop haute pour les juniors du Pôle France.

NF1
Alençon* bat Pôle France 66-60
Même à huit joueuses, le PFBB peut avoir des regrets. À Alençon, les joueuses d'Arnaud Guppillotte ont montré deux visages. Un premier quart-temps d'abord totalement raté et sèchement perdu 31 à 6. Et une réaction d'orgueil sur la suite de la rencontre, qui a vu les cadettes recoller à hauteur de leurs adversaires du soir et mourir à 6 points en fin de match (66-60). "La 2e partie de match a remis au goût du jour nos valeurs d'équipe, et une solidarité retrouvée en attaque et en défense. Ce qui nous a permis de grignoter notre retard au fur et à mesure, en vain..." analyse Arnaud Gupillotte. 

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France BasketBall
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 21. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les quatre équipes du Pôle France n'ont pas réussi à décrocher de victoire ce week-end, même si la NF1, malgré un départ compliqué, a bien failli faire tomber Alençon.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Pour Newsletter: 

Quatrième victoire pour la LF2

Corps: 

U18
*Pôle France bat Nancy                                             61-47
*Gravelines bat Pôle France                                     65-62

Les U18 du Pôle France ont disputé deux rencontres cette semaine. A commencer par un match décalé mercredi face à Nancy. Défaits de deux points à l’aller, les joueurs de Bernard Faure ont pris leur revanche malgré les absences de Talis Soulhac et Noa Essengue. "Les joueurs ont été dans l’investissement, le combat", positive leur coach en évoquant "un match qui ressemblait au match aller mais cette fois on a tenu 40 minutes." En manque de rotation, le SLUC a fini par lâcher prise, ce qui n’a pas été le cas de Gravelines quatre jours plus tard. Les leaders de la poule sont sortis vainqueurs d’un chassé-croisé de 40 minutes. "Un match très formateur", positive Bernard Faure qui retient "une belle prestation en première mi-temps et plus compliquée dans la durée." Malgré des adaptations défensives (zone, boîte) le BCM a su trouver la réponse et s’envole vers les playoffs. Un objectif encore envisageable pour le Pôle France. "On va essayer de croire jusqu’au bout à la 3e place", conclut Bernard Faure.

Nationale Masculine 1
*Challans bat Pôle France                                         76-49

Pour son premier match de la deuxième phase, le Pôle France s’est rendu diminué à Challans. Alexandre Bouzidi, Maël Hamon-Crespin et Ilane Fibleuil étaient absents pour une équipe qui a rarement eu l’occasion de compter sur toutes ses forces vives cette saison. Et après une bonne première mi-temps (32-34), le PFBB s’est effondré. "Le retour des vestiaires a été compliqué. On prend un petit éclat et nous n’avons jamais réussir à revenir, à les couper dans leur élan", juge Lamine Kébé. Un 10-24 encaissé en dix minutes scellait le sort du match malgré les efforts du duo Melvin Ajinça-Rayan Rupert (36 pts). "La stabilité défensive nous a manqué et nous aurait permis d’exister plus longtemps contre une équipe bien structurée", regrette leur coach qui souligne "qu’il y a encore beaucoup de travail avant d’espérer gagner de nouveaux matchs."

Nationale Féminine 1
Trith bat *Pôle France                                                62-51

-11 à l’aller, -11 au retour, le Pôle France aura donc perdu ses deux rencontres face aux Nordistes de Trith sur un écart identique. "Dans un contexte adaptatif", précise Arnaud Guppillotte à propos du match du week-end. Trois joueuses du cinq majeur étaient en effet blessées et les renforts mobilisés pour compenser ces absences, notamment Ysaline Saulnier (13 pts), manquaient immanquablement de repères collectifs. "L’équipe, pas rodée, ne nous a pas permis de proposer un basket de qualité", a commenté un entraîneur frustré par les oublis de ses joueuses sur le jeu rapide et par une certaine légèreté dans l’exécution. "Quand il fallait jouer long on jouait vite et quand il fallait jouer vite on jouait long. Il y a eu beaucoup d’approximations et peu de discipline." Jamais les visiteuses n’ont été en sanger et le score final ne traduit pas forcément l’impression générale d’impuissance ressenti par le PFBB. "On a le sentiment qu’on ne pouvait pas être plus proches."

Ligué Féminine 2
*Pole France bat Cherbourg-en-Cotentin              65-59
Face à la lanterne rouge de la division, le Pôle France avait sans doute un coup à jouer et n’a pas laissé passer sa chance. "C’est une victoire intéressante à plusieurs titres", se félicite Grégory Halin. "C’est la première fois qu’on bat une équipe deux fois dans la saison." Ce quatrième succès est d’autant plus apprécié que le PFBB évoluait pour la dernière fois de la saison à domicile. "Les joueuses qui vont sortir partent sur une belle performance", remarque ainsi leur entraîneur. Entre Amina Traoré (16 pts), Fatoumata Touré (10 pts) ou encore Manoé Cissé (9 pts, 8 pds) elles n’ont pas manqué ce rendez-vous serré de bout en bout (30-29 à la mi-temps). Les visiteuses ont eu la balle d’égalisation en main à 8 secondes du buzzer après deux lancers-francs décisifs de Leila Lacan mais le tir primé de d’Yvanna Enjolvy n’a pas trouvé sa cible.

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Lundi, 14. Mars 2022
Vignette: 
Chapeau: 
L'équipe de Ligue Féminine 2 du Pôle France signe son quatrième succès de la saison pour son dernier match à domicile.
crédit: 
Cédric Lecocq/FFBB
Pour Newsletter: 

Occasions manquées chez les féminines, victoire pour les U16

Corps: 

Ligue Féminine 2
Calais* bat Pôle France
76-59
Au coude à coude au classement, le COB était un adversaire à la mesure des U18F. Néanmoins, le retour des vacances n'a pas été simple pour les filles de Grégory Halin, faisant une entrée de match laborieuse (19-8 au premier quart-temps). Le Pôle France revient en seconde mi-temps en remontant un lourd retard de -25 à -12 points mais manque d'adresse : "On peut passer sous les 10 points mais on ne met pas les tirs" commente l'entraîneur du PFBB. En face, Shakayla Nicole Thomas fait des étincelles (20 points, 8 rebonds, 2 passes décisives) ainsi que le trio Ines Sequeira / Meg Pedroso / Anais Vielotte, 12 points chacune. 

Nationale Féminine 1
Franconville bat Pôle France* 55-61
C'est une lutte acharnée que les U16F ont livré ce samedi 5 mars. L'équipe Val-d'Oisienne, classée 4ème, avait décroché la victoire aller avec 40 points d'écart. En guise de revanche, l'équipe du PFBB a fourni un "match sérieux et encourageant", souligne l'entraîneur Arnaud Guppillotte. L'absence de deux joueuses importantes, Nell Angloma et Ainoah Rio, ainsi que des tirs manqués dans le money time pèsent sur cette jeune équipe qui a "besoin de régularité" rappelle l'entraîneur. Ingrid Brodie (2,03m) réalise son meilleur match de l'année, répondant à la capitaine du BCFPB, Guiday Mendy (17 points).

Nationale Masculine U18 Elite
Pôle France* bat Paris Basketball 84-69

Victoire des joueurs du PFBB dans un match malgré tout irrégulier. Avec quelques diffcultés de cohésion offensive et des approximations en défense, le Pôle France doit tirer profit de ces écueils pour "espérer jouer les premiers rôles dans cette poule" remarque l'entraîneur Bernard Faure. Désireux de préparer la semaine à venir avec deux matches à jouer, le staff du PFBB a pu faire tourner son effectif et puiser dans ses rotations. Nolan Traoré (23 points) et ses coéquipiers affronteront successivement Nancy ce mercredi, puis Gravelines dimanche prochain.

Catégorie: 
Surtitre: 
PÔLE FRANCE BASKETBALL
Auteur: 
Marie Gaitey (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 7. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Les deux équipes féminines du PFBB se sont inclinées ce week-end, tandis que les cadets s'imposent contre le Paris Basketball. Résumé des trois matches.
crédit: 
Cédric Lecocq/FFBB
Pour Newsletter: 

Les féminines pas très loin

Corps: 

Ligue Féminine 2
Mondeville bat Pôle France 57-70

Actuel deuxième de la LF2, Mondeville a bien failli tomber dans le piège tendu par le Pôle France. Bien que menées une bonne partie du match, les joueuses de Grégory Halin n'ont rien lâché revenant à une dizaine de points dans le dernier quart, alors qu'elles en ont compté 26 de retard dans la 3ème période. "C'est malgré tout un match encourageant face une équipe très forte du championnat. C'est de bonne augure avant la prochaine rencontre à Calais dans une semaine" analysait à l'issue du match l'entraîneur du PFBB. Leila Lacan (17 points, 5 passes, 3 rebonds) s'est à nouveau illustrée, tout comme le duo Rosane Le Seyec / Manoë Cissé, auteur chacune de 11 points.

Nationale Féminine 1
Sainte-Savine bat Pôle France* 63-51

Face à un adversaire qui n'avait remporté qu'une seule rencontre en championnat jusqu'alors, les joueuses d'Arnaud Guppillotte avaient pourtant bien commencé (16-11, 10'). Mais par l'intermédiaire de Silvana Jez (19 points) et Ndeye Sene (19 points), les Auboises ont accéléré dans le 2ème et 3ème quart pour s'adjuger la victoire. Le PFBB fera preuve de réaction en fin de partie pour essayer de revenir, en vain. La prochaine journée opposera les joueuses du Pôle à Franconville, 4ème du championnat.

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France BasketBall
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Février 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Défaites respectivement de 13 points et 12 points, il n'a pas manqué grand choses aux U18F et aux U16F pour ramener la victoire. Les deux équipes masculines étaient au repos ce week-end.
crédit: 
(Crédit : Bellenger/IS/FFBB)
Pour Newsletter: 

Les U18 se relancent

Corps: 

U18 Elite
*Pôle France bat Châlons-Reims  76-72

Les U18 du Pôle France restent dans la course au top 8 du championnat de France après leur succès "difficile mais mérité" selon les mots de Bernard Faure, face à Châlons-Reims. Le mano a mano a duré pendant 40 minutes avec de nombreux changements de leader et c’est dans le dernier quart-temps que le PFBB a fait la différence (+5) avec un Noa Essengue auteur de 11 points dans les 10 dernières minutes. "Défensivement nous avons été mieux en place mais avec beaucoup de difficulté sur la constance", poursuit leur entraîneur. "On a du mal à ouvrir le banc. Certains joueurs sont en difficulté et nous avons tiré sur les joueurs majeurs." Les alternances défensives adverses ont perturbé le Pôle qui a finalement su trouver les solutions et qui vise désormais un succès au SLUC Nancy mercredi pour boucler la phase aller.

Nationale Masculine 1
*Caen bat Pôle France  67-56

En déplacement chez le leader caennais, le PFBB n’a pas démérité lors de la 25e journée de NM1. Défensivement les protégés de Lamine Kébé ont parfaitement répondu aux attentes après un premier quart-temps délicat (12-22). Les blessures d’Aurèle Brene-Chemille et Noah Penda sur les lignes arrières rendaient difficilement concevable la perspective d’un exploit mais "je retiens un très bon match des garçons avec de l’intensité défensive et une volonté de ne rien lâcher jusqu’au bout", positive Lamine Kébé, également satisfait que derrière le leader Rayan Rupert (21 pts), les joueurs nés en 2005 ont "vraiment apporté et permis à l’équipe d’être dans le match jusqu’à la fin", à l’image de Théo Pichard (10 pts) et Maxim Logue (11 rbds).

Nationale Féminine 1
*Furdenheim bat Pôle France  79-57

Comment ne pas prendre l’eau face à une équipe qui réussit 7 tirs primés en en quart-temps dont 6 pour la seule Mégane Denu (24 pts au final) ? En faisant preuve également d’une "belle justesse en attaque" d’après Arnaud Guppillotte. Portées par le duo Cléante-Salahy (26 pts) les joueuses du PFBB ont longtemps résisté avant de lâcher prise dans le dernier quart-temps. "C’était un match particulier qui me laisse un goût d’inachevé et de progrès en même temps", commente leur entraîneur. "Les joueuses ont été plutôt juste en attaque même si elles ont manqué de réalisme et d’efficacité. Rapidement nous avons été gênés par les fautes ce qui a rendu la gestion de l’effectif plus compliqué." Le bombardement extérieur des Alsaciennes a fait le reste, ces dernières remportant leur deuxième match de la saison.

Catégorie: 
Surtitre: 
Pôle France
Date d’écriture: 
Mardi, 15. Février 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Dans la difficulté, les U18 Elite du PFBB restent en course pour le Top 8 tandis que les équipes de NM1 et de NF1 ont été battues à l'extérieur malgré une belle résistance à Caen et Furdenheim.
Pour Newsletter: 

Coup de froid au Pôle

Corps: 

Nationale 1
Boulogne bat *PFBB  79-44

Compétitif cette saison en Nationale 1, le Pôle France a rapidement pris l’eau mardi soir à domicile face à Boulogne. Pointant déjà à -14 après dix minutes de jeu les joueurs de Lamine Kébé n’ont jamais pu recoller, dominés par une "équipe très physique, athlétique et qui avait bien préparé son match". Même si le coach du PFBB n’a pas forcément goûté l’état d’esprit de son adversaire du jour, il reconnaît aisément sa supériorité. "Nous avons été en grande difficulté pour pouvoir marquer des points. Noah Penda, absence sur blessure, nous aurait bien aidé sur un match comme ça mais même au complet ça n’aurait pas suffi." Dans la défaite Melvin Ajinça a surnagé (14 pts, 6 rbds) et le staff a profité de l’occasion pour lancer dans le grand bain Yannis Allard, 15 ans depuis un mois seulement, qui a signé son entrée de deux tirs primés et payé physiquement de sa personne pendant ses 5 minutes sur le parquet. De quoi faire souffler des cadres épuisés par un rythme qui les a vus jouer 9 matchs en l’espace d’un moi. "Les garçons sont très fatigués de ce mois de janvier et de février", conclut Lamine Kébé. Ils seront pourtant à Caen dès demain soir.

U18 Elite
Strasbourg bat *PFBB  68-49

Lors d’un match avancé de la 7e journée face à la SIG, leader de la poule C, le Pôle France a souffert comme jamais cette saison, concédant une défaite dans les grandes largeurs. "Rien n’a fonctionné comme on l’espérait", regrette leur entraîneur, Bernard Faure. "Strasbourg est bien organisé, volontaire. Notre défense qui nous permet d’exister habituellement a failli. Nos joueurs ont douté en attaque et ont eu du mal à faire circuler le ballon face à un adversaire mobile et teigneux. C’est une belle leçon à retenir." Le PFBB n’a jamais franchi la barre des 14 points marqués sur un quart-temps et l’écart n’a cessé d’enfler, de -9 à la pause à -19 après le troisième quart-temps. Battus par Gravelines et la SIG, le Pôle France va avoir du mal à suivre le rythme mais Bernard Faure voit dans ces difficultés une opportunité de s’améliorer : "L’écart avec les meilleures équipes de la poule est réel. A nous de nous remettre en question et à continuer de travailler." Le PFBB aura rapidement l’occasion de le faire puisque deux rencontres sont au programme cette semaine pour boucler les matchs allers.

Catégorie: 
Surtitre: 
Pole France
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Jeudi, 10. Février 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Semaine difficile pour les masculins du PFBB, battus sévèrement en NM1 par Boulogne-sur-Mer et par Strasbourg en U18 Elite.
crédit: 
Lecocq/FFBB
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Pôle France Basket