LF2

Bien plus que du jeu

Corps: 

La renommée de Salies-du-Salat, 2000 habitants au pied des Pyrénées, repose sur ses thermes, son Casino et son équipe de Basket féminin. L’histoire aurait pu se terminer à la fin de la saison dernière quand le club a perdu les trois quarts de son budget à la suite de problèmes économiques et du désengagement de la commune et du Casino. « Les difficultés n’ont fait que renforcer notre volonté de poursuivre l’aventure et tout le monde est resté solidaire derrière le projet » souligne le président Jean-Pierre Ciglia. Chacun a fait des efforts ; les joueuses dont aucune n’est professionnelle ont accepté les restrictions budgétaires et sont restées au club en poursuivant leurs études ou en exerçant leur métier. De même les entraîneurs, Florence Roussel et Laurent Puyal, s’impliquent totalement dans la vie du club. Les partenaires ont maintenu leur confiance et beaucoup de nouveaux sont venus. La part de subvention publique ne représente d’ailleurs qu’un quart du budget du club. Les efforts financiers ont été faits au niveau de l’équipe première, mais le Comité Départemental a souhaité préserver le budget alloué aux équipes de jeunes et à la formation. Contrats ont été signés avec le collège de Salies et sa section sport études ainsi qu’avec le Lycée Bagatelle de Saint-Gaudens où l’équipe des cadettes France est interne. Jean-Pierre Ciglia exprime les deux objectifs principaux qui ont guidé toutes les décisions prises : « Ne pas mettre en péril le travail effectué depuis de très nombreuses années mais aussi garder notre place en NF1 et notre rang de n°1 du basket en Haute-Garonne en privilégiant le sérieux, la compétence et la convivialité. » Toutefois, d’après les dirigeants, ces vertus ne suffiront pas à pérenniser le club à ce niveau si un partenariat ne se noue pas avec d’autres à l’échelle du Comminges ou de la Haute-Garonne.

Les joueuses de Salies ne manquent pas d’initiative ou de créativité. Citons par exemple l’intérieure sénégalaise Khadidiatou Gassama qui outre sa mission d’agent de développement, est créatrice d'une nouvelle marque de sportswear nommée "Kiffça". Elle réalise des maillots, des shorts et des tenues de déplacement pour les clubs de basket en commençant par celui de Salies… Une idée originale, qui montre bien que les joueuses du club de Haute Garonne sont impliqués dans celui-ci, bien au delà des limites du terrain sportif. Ce week-end, pour le compte de la 8ème journée de championnat, Salies du Salat se déplace à Marseille avec la ferme intention de montrer que ces efforts sont également payants sur le terrain.

Programme de la 8ème journée :

Samedi 4 novembre :
18h00 : Reims – Lot et Garonne UST
18h15 : Lyon – Dunkerque
20h00 : Armentières – Pleyber Christ
20h00 : Basket Landes – Rezé
20h00 : Toulouse – Istres
20h00 : Limoges – Charleville Mézières
20h00 : Centre Fédéral – Strasbourg
20h00 : Marseille – Salies du Salat

Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
(Source : Basket Comminges Salies-du-Salat)
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 (8e journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Novembre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Le Basket Comminges Salies-du-Salat, après son titre de champion de France de N2 en 2005, cherche cette saison à s'installer durablement en NF1. Malgré des moyens financiers limités, le club de Haute Garonne a su fédérer l'ensemble de ses licenciés autour d'un projet commun pour maintenir son équipe première en haut de l'affiche.
Tags: 

Bienvenue à Basketland

Corps: 

C’est dans un village de 348 habitants que Basket Landes a vu le jour. A l’époque le club, Eyres Moncube, fait l’ascenseur entre la N1 et N2. Situé à mi chemin entre Mont de Marsan et Orthez, Basket Landes est né pour favoriser l’éclosion d’un club de haut niveau féminin. En 2000, le Comité Départemental des Landes constate que leurs meilleures joueuses partent vers d’autres clubs en raison d’un manque de clubs de haut niveau dans la région. Le Comité travaille à créer un centre de formation plutôt que de positionner une équipe en LFB : "il fallait crédibiliser la démarche pour que les collectivités et les partenaires nous suivent. Le club d’Eyres était à haut niveau depuis un moment mais il n’avançait plus car il souffrait d’un manque de moyen, de projet et de structures", souligne le président Christian Lecompte. La qualité du projet est saluée par beaucoup et c’est en toute logique que les dirigeants d’Eyres Moncube lèguent leurs droits sportifs au nouveau né, Basket Landes. Ce n’est pas sans déplaire à certains clubs nationaux du département. "Ce fut des mois de galère par rapport à nos détracteurs mais nous avons pris notre temps pour que le projet soit solide, de qualité et surtout construit sur des valeurs qui nous sont chères". A moyen terme, Christian Lecompte souhaite voir son équipe évoluer "comme Mirande il y a quelques années, en Ligue féminine et jouer l’Europe !"

Un projet qui pourrait bien aboutir plus vite que prévu car aujourd’hui, Basket Landes est en tête de la NF1 après 6 journées. Ce groupe de jeunes joueuses issues pour la plus part du prolifique centre de formation landais est bel et bien la surprise de ce début de championnat. C’est aussi pour le club une expérience très riche et les "jeunes sont aux anges de pouvoir rester dans les Landes pour continuer le basket". Lors de leur déplacement à Istres ce week-end, les Landaises tenteront de conforter leur première place.

Programme de la 7ème journée

Le 28 octobre 2006 à 20h00 :
Pleyber Christ – Lyon
Lot et Garonne – Armentières
Rezé – Reims
Istres – Basket Landes
Charleville Mézières – Toulouse
Strasbourg – Limoges
Salies du Salat – Centre Fédéral
Dunkerque – Marseille

Audrey Dubrunfaut et Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
Extrait de l’article paru dans Basketball Magazine n°710 de Janvier 2006

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale féminine 1
Poids: 
-994
Auteur: 
Audrey Dubrunfaut et Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 26. Octobre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
En mai dernier, Basket Landes accédait à la NF1 avec la ferme intention de s’y installer durablement. Aujourd’hui, après avoir battu la semaine dernière 54 à 48 un concurrent direct, Charleville-Mézières, l’équipe du Sud Ouest est en tête de l’antichambre de la LFB.
Tags: 

Charleville vise haut

Corps: 

La semaine passée, les joueuses de Remuald Yernaux ont déjà confirmé leur statut de favori en s’imposant 65 à 51 face à l’équipe de Reims. Samedi, les Carolos tenteront de renouveler pareille performance face au surprenant promu Basket Landes actuellement co-leader de la division. La meneuse, Clarisse Mercier précise sur le site internet de son club que : « Gagner Reims, c’est bien. Mais ce n’est qu’un match parmi les 30 de la saison. Samedi, ce sera encore plus dur ». Dans la petite salle Laloubère, dans une ambiance très certainement surchauffée, Sarra Ouerghi et ses partenaires seraient bien inspirées d’éviter le traquenard, similaire à celui de Marseille tendu lors de la deuxième journée. Ce dernier avait été fatal aux Carolos qui s’étaient inclinées (54 à 58). Une expérience qui servira certainement de leçon à une équipe animée par la flamme de l’ambition et qui n’a pas envie «à l’extérieur, il ne faut pas trop lâcher de points » comme le souligne son coach.

Dans les autres rencontres de la journée, malheur aux vaincus dans les duels des équipes mal classées. Toulouse (16e) accueille Strasbourg (15e) et les joueuses de l’INSEP (14e) tenteront d’accrocher un précieux succès face à Dunkerque (7e). Le troisième co-leader, Lot et Garonne UST espère bien ne pas se faire surprendre à Lyon (13e) pour poursuivre son bon parcours de début de saison. En match décalé de cette 6ème journée, Reims (5e) accueillera dimanche Istres (8e) pour rester au contact des équipes du haut de tableau.

Programme de la 6ème journée :

Samedi 21 octobre :
18h15 : Lyon – Lot et Garonne
20h00 : Marseille – Pleyber Christ
20h00 : Armentières – Rezé-Nantes
20h00 : Basket Landes – Charleville Mézières
20h00 : Toulouse – Strasbourg
20h00 : Limoges – Salies du Salat
20h00 : Centre Fédéral – Dunkerque

Dimanche 22 octobre :
15h00 : Reims – Istres

Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
Source :
www.flammesbasketcarolo.net

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale féminine 1 - 6ème journée
Poids: 
-994
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 19. Octobre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
A égalité en tête du championnat avec Basket Landes et Lot et Garonne UST, Charleville Mézières peut prendre une option sur la montée en cas de succès ce week-end en terres landaises face à un concurrent direct.
Tags: 

Toulouse et son nouvel écrin

Corps: 

Cinq ans après sa fermeture suite à l’explosion de l’usine AZF, le Palais des sports a réouvert ses portes au grand public au mois de septembre dernier. Les fondations de l’ancien n’étant plus viables, il a été complètement refait. Cette nouvelle structure sera dédiée uniquement au sport et accueillera les rencontres des équipes élites de basket, hand et volley. D’une capacité pouvant varier de 3 000 à 4 400 spectateurs, il est adaptable grâce à des tribunes escamotables. « Le parquet démontable nous permettra de le remplacer par d’autres revêtements et d’accueillir toutes sortes de manifestations, du tennis sur terre battue, du hippisme ou encore du trial in-door », assure Jean-Louis Chopin, directeur de la construction pour la Setomip. En forme d’ellipse, le bâtiment sera le premier de Toulouse à être équipé d’un toit végétalisé. Plus agréable pour les riverains en terme de paysage, la plante utilisée, le sedum, renforce l’acoustique, varie de couleurs selon les saisons et ne nécessite pas un grand entretien.

Le hand masculin a pris place dans ce nouveau palais des sports, l’achèvement des travaux est un signe en direction du basket féminin. Si le nouveau club dirigé par Mr Perrin affiche des ambitions d’accès à la LFB, cette nouvelle enceinte sportive serait un formidable outil de promotion de notre sport dans la ville rose.

Programme de la 5ème journée de NF1 :

Samedi 14 octobre à 20h00
Pleyber Christ – Centre Fédéral
Lot et Garonne – Bengalis Marseille
Rezé – Lyon
Istres – Armentières
Charleville Mézières – Reims
Strasbourg – Basket Landes
Salies du Salat – Toulouse
Dunkerque – Limoges

Sylvain Bourdois Chupin (FFBB)
Source : lecoachbasket.free.fr

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale féminine 1 (5ème journée)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 12. Octobre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Actuellement, lanterne rouge de Nationale 1 féminine, le TBC dispose pourtant avec son tout nouveau palais des Sports d’un véritable outil de travail. Le club de la ville rose espère donc rapidement glaner de précieux points pour se hisser vers le plus haut niveau. Ce week-end, les joueuses de François Moison tenteront de décrocher leur premier succès face à Salies du Salat.
Tags: 

Un projet ambitieux

Corps: 

Avec un projet « club » bien défini, Sernin Marichal entend bien améliorer la formation au sein de son club. Grâce aux actions menées dans les écoles de Lyon, le président souhaite continuer à évoluer dans le championnat NF1 avec des joueuses formées au sein de son groupement.

L’arrivée du nouvel entraîneur, Julie Le Bris, entre parfaitement dans cette optique. A 25 ans, après trois ans passés au centre de formation de Calais, Julie Le Bris avoue ne pas avoir la prétention de tout gérer toute seule mais se sent capable de relever le défi fixé par les dirigeants ; stabiliser l’équipe 1 dans la première moitié du classement dès cette saison.

Il manque toutefois une équipe de basket féminin dans la région lyonnaise. Avec la nouvelle salle qui devrait être inaugurée en janvier 2008, le Président souhaite propulser son club au sommet de la hiérarchie dans les prochaines années avec un groupement sportif 100% féminin.

Première étape obtenir obligatoirement une victoire lors de la réception de Istres ce samedi. Un succès permettrait aux joueuses des Côtes du Rhône d’accrocher la première moitié du classement.

Programme de la 4ème journée :

Samedi 7 octobre :
18h15 : Lyon – Istres
20h00 : Limoges – Pleyber Christ
20h00 : Centre Fédéral – Lot et Garonne UST
20h00 : Marseille – Rezé
20h00 : Armentières – Charleville Mézières
20h00 : Reims – Strasbourg
20h00 : Basket Landes – Salies du Salat
20h00 : Toulouse – Dunkerque

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1, 4ème journée
Poids: 
-994
Auteur: 
Sylvain Bourdois-Chupin et Caroline Favarel – FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 6. Octobre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Neuvième au classement NF1 à la fin de la saison 2005/2006, et actuellement onzième de la division, l’Union Lyon Basket Féminin entre dans une nouvelle dynamique et espère bientôt en récolter les fruits.
Tags: 

Ne pas se laisser distancer

Corps: 

Deux équipes sont encore invaincues en NF1, et elles tenteront de le rester. Pour cela, l’équipe de Philippe Sauret tentera de ramener la victoire de Salie du Salat, pendant le co-leader Basket Landes se déplace à Dunkerque. En bas de classement, Pleyber Christ et Toulouse s’affronteront dans un match où le perdant héritera seul de la lanterne rouge de la division. Tout juste rentrée du Brésil, où elle était l’assistante de l’Équipe de France, Valérie Garnier reprendra les commandes du Temple sur Lot ce week-end face au Limoges ABC.

Tout comme son adversaire du week-end, Rezé, le Centre Fédéral a enregistré une victoire et une défaite depuis le début du championnat. Après la déroute (81-52) subie à Charleville Mézières lors de la première journée, les joueuses de François Gomez espèrent bien poursuivrent leur embellie ce week-end à Rezé (1v-1d). Dans le derby du Sud-Est se sont deux équipes avec un bilan de une victoire et une défaite qui vont s’affronter. Marseille (3e) se déplace à Istres (9e). Enfin, les deux dernières rencontres de cette 3ème journée opposera : Strasbourg à Armentières et Charleville à Lyon, avec pour ambition d’accrocher le wagon de tête.

Le samedi 30 septembre 2006 à 20h00 :
Pleyber-Christ – Toulouse
Lot et Garonne UST – Limoges ABC
Rezé – Centre Fédéral
Istres – Marseille
Charleville Mézières – Lyon
Strasbourg RC – Armentières SO
Salies du Salat – SJS Reims
Dunkerque – Basket Landes

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1 – 3ème journée
Poids: 
-994
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin – Service de Presse FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Septembre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Après deux journées de championnat deux équipes se sont détachées en tête, Reims et Basket Landes, et à l’inverse deux autres, Pleyber Christ et Toulouse effectuent un apprentissage difficile de la division. Les autres tenteront d’accrocher le bon wagon.
Tags: 

La NF1 passe la première

Corps: 

Bien que privé de Johanna Boutet (maternité), Istres reçoit Limoges au meilleur moment puisque Elodie Chieze est blessée et que Lucienne Berthieu ne semble pas très en forme. Guiday Mendy, transfuge istréenne en provenance d’Ifs, devrait profiter de cette absence de taille dans la raquette limougeaude, et pourquoi pas permettre à son équipe d’empocher les 2 points de la victoire. Pour Charleville-Mézières, prétendant affirmé à la montée, la rentrée sportive ne devrait pas poser de problèmes face aux jeunes pousses fédérales qui débutent une nouveau cycle de formation et ne sont donc pas forcément déjà en rythme d’autant qu’elles ont repris le chemin des terrains depuis peu de temps.

Le choc des extrêmes
Pour cette première journée, Pleyber Christ le jeune novice breton de la division va pouvoir se jauger face au SJS Reims (vice-champion de N1 en 2005), prétendant à la montée. Les coéquipières d’Audrey Paugam, sacrées championnes de France NF2, auront à cœur de bien débuter leur saison devant leur public, plus fidèle que jamais. En face, Reims a de quoi afficher clairement ses ambitions. La seconde rencontre opposera Strasbourg à Marseille. Le premier descend de LFB et a perdu sa meilleure joueuse (Géraldine Robert évoluera à Villeneuve d’Ascq) tandis que l’autre rejoint la NF1 pour la première fois de son histoire. Avantage a priori à Strasbourg.

Les derbies
Dans le Nord, le promu Armentières affronte Dunkerque. Contrairement à Pleyber Christ et Basket Landes, les Armentiéroises présentent déjà un effectif très complet (deux arrivées de LFB : Sandrine Capelle de Saint-Amand et Kateryna Pilyashenko-Novokhatna de Challes-les-Eaux). Elles joueront crânement leur chances face à des Dunkerquoises promises à jouer le haut de tableau.
Dans le Sud Ouest, l'US Templaise accueillera sa voisine de Basket Landes qui découvrira la division. Malgré la perte de leur joueuse phare, Loëtita Moussard (arrêt), l'avantage va malgré tout aux joueuses de Valérie Garnier qui ont l’expérience de ces matches où l’engagement physique sera primordial.

Les « indécis»
Les pensionnaires du milieu de tableau, en l'occurrence les 9ème et 10ème de l’exercice précédent (Salies à Lyon) et les "invitées" de dernières minutes (Rezé Nantes à Toulouse). Salies-du-Salat recevra donc Lyon qui a très peu modifié son effectif (seulement deux nouvelles joueuses : Joyce Cousseins de Montpellier et la slovaque Lucia Laskova). De leur côté, les Salisiennes sont allées recruter dans les divisions inférieures (arrivée de deux joueuses de N3, Marie Larguier de Brive et Joëlle Hippolyte d’Auch, et d’une espoir de Mondeville Alimatou Mandiang).

Passée l'euphorie de l'accession suite à l'ultime plateau de barrage, Toulouse se déplace dans les pays de la Loire pour entamer une saison d'une marche plus haute. Une rencontre très particulière pour la néo-Toulousaine Perrine Chanlon qui arrive tout droit de… Rezé Nantes. Ce repêché de dernière minute a perdu de nombreuses joueuses à l’intersaison mais compte sur l’expérience de ces nouvelles joueuses (Marie Vicente-Santacruz, Alice Joly et Sandrine Ronot) pour stabiliser le club en N1.

Vendredi 15 septembre 2006 à 20 heures
CHARLEVILLE-MEZIERES - CENTRE FEDERAL

Samedi 16 septembre 2006 à 20 heures
PLEYBER CHRIST - REIMS
TEMPLE SUR LOT - BASKET LANDES
REZE NANTES - TOULOUSE
ISTRES - LIMOGES
STRASBOURG - MARSEILLE
SALIES DU SALAT - LYON
DUNKERQUE - ARMENTIERES

Texte : Audrey Dubrunfaut - Photo : Limoges ABC. 

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale 1 Féminine, 1ère journée
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Septembre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>Ce week-end, l’antichambre de la Ligue Féminine reprend ses droits. Du choc des extrêmes aux derbies en passant par les rencontres à la saveur plus incertaine, la Nationale 1 présente déjà une journée d'ouverture intéressante. Zoom sur chacune des rencontres, où les grosses cylindrées devraient affirmer leurs ambitions.</P>&#13; <P><EM>Djéné Diawara, l'internationale malienne quitte la Bretagne pour le Limoges ABC</EM></P>
Tags: 

Une saison champagne ?

Corps: 

Limitée à 3,1 points de moyenne en 2005, aux côtés de son ancienne coéquipière au Centre Fédéral, Anne-Sophie Pagnier, l’ailière internationale a plus que doublé son rendement en 2006 (7,5 points). Performance qu’elle avait laissé présager lors de l’Euro espoirs 2005. Au milieu de jeunes filles ayant pour la plupart une certaine expérience LFB, Yvette Assilamehou a parfaitement tenu son rang et signé son meilleur match (11 pts à 5/6) lors de la finale contre la Pologne. &quot;C’était un test pour moi afin de voir comment j’avais évolué par rapport aux autres&quot;, estime-t-elle. &quot;Mais avant tout, le plaisir c’est d’avoir fait un résultat toutes ensemble. Après c’est vrai que le dernier match a ajouté une petite touche de satisfaction personnelle. Mais dans tous les cas, même si je n’avais pas fait un bon match, cela aurait été énorme de toute façon.&quot; La rémoise a cet été l’une des joueuses majeures des espoirs de Francis Denis avec qui elle a remporté la médaille de Bronze de l’Euro
Après ces étés couronnés de succès, il a fallu se replonger dans le quotidien du championnat avec le plus grand sérieux et ainsi préparer au mieux son futur : &quot;En NF1, le côté professionnel se retrouve plus dans les attitudes qu’au niveau de la structure. Je dois me mettre dans cet état d’esprit-là pour franchir un cap. L’Équipe de France m’a d’ailleurs aidée à me fixer des objectifs.&quot; Et cet objectif s’inscrit en trois lettres : LFB.

Article paru dans le magazine de la Fédération : Basketball Magazine

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Auteur: 
Service de Presse FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 6. Septembre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Pour Yvette Assilamehou, le choix de rester en Champagne s’est fait suite à l’ambition affichée par les Rémois, 7e en 2005 et dauphin d’Arras en 2006. "Je suis restée parce qu’il y a un projet intéressant. Le club souhaite jouer la montée. Aujourd’hui, je veux faire partie des joueuses majeures."&#13;
Tags: 

Une mise au point

Corps: 

De 2003 à 2005, on l’avait peu vu sous les couleurs de Mondeville. Quelques minutes grappillées et 25 points marqués en 18 apparitions en LFB. C’est en Nationale 2, avec l’équipe réserve de l’USOM que Guiday Mendy s’escrimait plus fréquemment. Une situation qui a poussé l’internationale espoirs, championne d’Europe en 2005 avec les troupes de Francis Denis (4,5 pts, 3,0 rbds), à changer de cap alors qu’on l’attendait toujours en Normandie pour la saison 2005/06 : &quot;J’avais dit oui à Mondeville précipitamment et Carole Delaune m’a appelé au début du stage avec l’Équipe de France. Vu que je pensais peu jouer en restant à Mondeville, je me suis dit, autant aller en N1 pour m’exprimer. Je me suis décidé très rapidement quand le club m’a appelé. Les dirigeants l’ont plutôt mal pris.&quot;
Mais la page est désormais tournée et avec les promus d’Ifs, Guiday Mendy a réalisé une saison 2005-2006 de NF1 de très bonne facture, s’affirmant même comme l’une des intérieures les plus efficaces de la division avec 16,2 points de moyenne sur les cinq premières rencontres. &quot;Je ne m’attendais pas à jouer comme ça&quot;, glisse-t-elle. &quot;Mais j’ai beaucoup appris à Mondeville. C’était une bonne expérience et je pense avoir progressé. Ici, on m’avait promis du temps de jeu et expliqué que je serais un élément majeur de l’équipe.&quot;
Sur place, elle a en revanche rapidement compris qu’il lui faudrait impérativement se prendre en main pour poursuivre sa progression : &quot;Cela change par rapport à la LFB. Ce n’est pas complètement professionnel et il faut être encore plus sérieux en général.&quot; A l’issue de sa première saison en NF1, le rendu sur le terrain est impeccable même si elle n’a pas permis à son club de se maintenir dans l’antichambre de la LFB. L’ancienne élève du pôle espoirs d’Île de France a décidé de rester une année supplémentaire en NF1 et débutera la saison 2006-2007 avec l’équipe de Sébastien Nivet à Istres avec certainement un soupçon d’ambition supplémentaire.

Article paru dans le magazine de la Fédération : Basketball Magazine

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale Féminine 1
Poids: 
-994
Auteur: 
Service de Presse FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 6. Septembre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Peu utilisée en LFB à Mondeville, Guiday Mendy a choisi la NF1 pour s'épanouir. Après une saison pleine avec Ifs, l'internationale espoirs s'apprête aujourd'hui à disputer sa deuxième saison en NF1, mais cette fois-ci sous les couleurs de Istres.
Tags: 

Pagnier a percé

Corps: 

Pour Saint-Jacques Sport Reims, la saison de NF1 s’est presque terminée le 11 février dernier. A l’occasion de la 18e journée de championnat, les Champenoises se déplaçaient sur le parquet du leader, Arras. Une victoire et c’était la première place qui s’offrait à Reims. Mais après 40 minutes d’un combat de tous les instants, Anne-Sophie Pagnier et ses coéquipières s’inclinent et laissent également échapper le point-average. Double coup dur. &quot;C’était un match très important pour nous et ensuite, mentalement c’était très dur&quot;, estime l’ailière. &quot;Rejouer les autres matches, ce n’était pas évident. J’ai vraiment senti que nous avions déconnecté. L’entraîneur nous a beaucoup parlé en nous disant de ne pas baisser les bras. Ensuite le président est passé en expliquant que notre objectif n’ayant pas été atteint, il fallait rester deuxième jusqu’au bout.&quot;
Le contrat a été rempli avec en tête la saison 2006/07. &quot;Le président a annoncé que l’an prochain, le but sera à nouveau de monter.&quot; Anne-Sophie Pagnier avait choisi l’anti-chambre de l’élite afin de préparer au mieux son baccalauréat. Aux côtés d’autres coéquipières également étudiantes, la Nordiste a pu concilier lycée et parquet (8,4 pts de moyenne) : &quot;Au début je pensais qu’il serait vraiment difficile de m’imposer dans l’équipe. Avec les filles cela c’est vraiment bien passé et j’ai été très vite intégrée. Sur un plan basket, on pense toujours faire mieux mais dans l’ensemble pour une sortie de l’INSEP, je trouve que c’est une bonne saison.&quot;
Et pour la clore en beauté, Anne-Sophie Pagnier est montée avec sa coéquipière Yvette Assilamehou sur la troisième marche de l’Euro 20 ans et moins en Hongrie le 16 juillet dernier. Désormais, son nouveau challenge c’est de viser la montée avec Reims en Ligue.

Article paru dans le magazine de la Fédération : Basketball Magazine

Catégorie: 
Surtitre: 
Nationale féminine 1
Poids: 
-994
Auteur: 
Service de Presse FFBB
Date d’écriture: 
Mercredi, 6. Septembre 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Après avoir terminé à la seconde place de l'antichambre de la LFB avec Reims, Anne-Sophie Pagnier s'est consolée cet été en ramenant de Hongrie la médaille de Bronze de l'Euro 20 ans et moins. Désormais elle espère poursuivre sur sa lancée et ainsi atteindre la Ligue Féminine.
Tags: 

Pages

S'abonner à RSS - LF2
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'