NM1 | FFBB

NM1

Home sweet home

Corps: 

Lorient a failli réaliser le hold-up de ces playoffs sur le parquet de Mulhouse mais devra finalement réaliser un sans-faute à domicile pour accéder à la finale. Menés quasiment toute la rencontre, les bretons ont su inverser la tendance dans le 4e quart temps et ont effacé un retard de 15 points. Doumbia (14pts) puis Coulibaly (10pts) ramènent le CEP à hauteur en fin de match et permettent même aux bretons de mener d’un point jusqu’à 3 secondes de la fin. Mais Johan Grebongo provoque une faute et ne tremble pas sur la ligne des lancers francs. 73-72 score final, Quentin Diehl est, comme lors du match retour au Havre, le grand artisan de la victoire alsacienne avec 18 points (4/6 à 3pts). Dans une ambiance survoltée d’un Palais des Sports rempli de presque 3000 personnes, le MBA remporte une rencontre capitale et n’est plus qu’à un succès d’une place en finale des Playoffs.

Après avoir disposé de Poitiers, le Caen Basket Calvados veut sortir un autre cador de ces playoffs : Le Stade Rochelais. La première partie du contrat a été remplie vendredi avec une victoire à domicile, 81-76. Devant toute la rencontre, c’est la doublette Bracy Davis (18pts, 5rbds) / Noël (19pts, 4rbbds) qui a fait la différence pour l’équipe de Fabrice Courcier. Keith Wright (16pts, 6rbds) a remporté son duel dans la peinture face à Moïse Diame (7pts, 3rbds) mais cela n’a pas été suffisant pour des rochelais, trop concentrés sur les shoots de loin : 9/31 derrière l’arc. Il faudra régler la mire dès vendredi prochain à domicile pour espérer forcer une belle.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Comme en quarts de finale, Caen et Mulhouse se sont imposés à domicile lors du match aller. Ils prennent donc une belle option sur une qualification en finale, la pression étant maintenant sur les épaules du Stade Rochelais et de Lorient, qui devront assurer sur leurs parquets.
Pour Newsletter: 

Mulhouse sur son nuage

Corps: 

67 points marqués en une mi-temps, 111 à la fin du match, les joueurs du MBA étaient sur une autre planète vendredi soir. Outsider sur le papier, Mulhouse a complètement déjoué les pronostics en s’imposant 2-0 face à l’armada du STB Le Havre : Sylla, Bigote, Duport, Carter, etc… Aux Docks Océanes, Quentin Diehl (6/9 à trois points) et Morgan Durand (5/p à trois points) étaient comme à la maison. Momar Ndoye et William Mensah ont aussi participé à la fête avec 16 points chacun. Une réussite insolente de loin (19/34 derrière l’arc) et un jeu collectif bien huilé (29 passes décisives) ont écœuré les locaux. Mulhouse retrouvera Lorient en demi-finale.  

Les bretons ont tenu leur rang face à la belle surprise de cette saison : Cergy Pontoise. A domicile, le CEP a contrôlé le match de bout en bout après s’être mis à l’abri au 2e quart (+10 à la mi-temps). Ibrahim Djambo a dominé avec 20 points (dont 4/6 à trois points), 5 passes décisives et 5 rebonds pour 28 d’évaluation.
Le match aller de cette demi-finale aura donc lieu à Mulhouse vendredi prochain, Lorient recevra le match 2 et la belle éventuelle.

De l’autre côté du tableau aussi il y a eu une surprise. Candidat déclaré à la montée depuis le début de saison et 2e du championnat avant les playoffs, Poitiers s’arrête en quart de final. Une défaite nette en 2 manches face à une équipe de Caen qui a joué les trouble-fête. Dans un match très serré où l’écart maximal a été de 9 points (pour le PB86 au 2e quart), le CBC gère mieux le money-time et s’impose de 2 petits points 81-83. Kevin Bracy Davis (22pts) et carl Ona Embo (20pts) sont les deux hommes forts de Caen sur ce match 2. Le PB86 a de son côté, manqué d’adresse de loin (10/24 à trois points) et n’a pas pris assez soin du ballon (20 balles perdues).

Pas de surprise dans l’autre duel, après avoir gagné dans les Hauts-de-Seine, le Stade Rochelais n’a pas tremblé à domicile. Un 3e quart autoritaire (16-6) permet aux locaux de Gaetan Clerc (18pts) de faire le trou (53-43, 30’). Excellent sur la fin de saison, Sya Plaucoste confirme ses progrès de la saison avec une dernière copie propre : 14 points, 5 rebonds.
Les rochelais auront l’avantage du terrain en demi-finale face à Caen.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 16. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Injouables vendredi soir lors du match 2 de la série, les joueurs de Lauriane Dolt se sont qualifiés pour les demi-finales des Playoffs en éliminant Le Havre, l’un des grands favoris. La Rochelle, Caen et Lorient seront également de la partie.
Pour Newsletter: 

Mulhouse et Caen prennent une option

Corps: 

Quelle performance du MBA sur son parquet ! Face à l’armada havraise, les alsaciens ne partaient pas favoris, même à domicile. Après un premier quart compliqué (15-22), Mulhouse se reconcentre et déroule son jeu offensif à merveille (29-21 au 2e quart temps) : + 1 à la mi-temps pour l’équipe de Lauriane Dolt. Devant son public, le MBA résiste aux assauts de Valentin Bigote  (17pts) et sa bande pour finalement s’imposer 88-85 et prendre la main dans cette série. Momar Ndoye est le MVP de cette rencontre avec 19 points, 12 rebonds et 3 passes décisives en 38 minutes.

Autre victoire à domicile de Caen face à Poitiers (97-88). Le début de match est à sens unique (28-13, 10’) et les locaux creusent le premier bel écart du match. Le PB86, emmené par Marcus Relphorde (19pts) répond aussitôt et revient petit à petit dans la rencontre. Les poitevins sont même devant à la fin du 3e quart mais ne garderont pas longtemps l’avantage. Moïse Diame (14pts, 14reb), Carl Ona Embo (21pts, 8pds) et Gide Noël (21pts) remettent un coup d’accélérateur et dans un palais des sports en fusion, le CBC repasse devant et s’impose dans ce match 1.

Le Stade Rochelais peut remercier son capitaine Arnauld Thinon. Dans un match primordial pour son équipe, le meneur a été incroyable : 25 points dont un excellent 7/8 derrière la ligne à trois points. Dans la peinture, Keith Wright a fait le ménage avec ses 16 points et 10 rebonds. Côté Rueil, seul Sya Plaucoste a pointé le bout de son nez en attaque avec 18 points. Vainqueur à La Rochelle en première phase, le RAC devra réitérer l’exploit 2 fois le week-end prochain pour se qualifier en demi-finale.

La dernière affiche opposait Cergy à Lorient en région parisienne. Le résultat final est lourd pour les spartiates (victoire de Lorient 50-82), qui ont vu leur adresse les fuir tout au long de la rencontre : 3/14 à 3pts, 27 balles perdues. En face, le CEP a déroulé et devra rester sérieux vendredi pour valider son ticket pour le prochain tour.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 9. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Les quarts de finale des Playoffs NM1 ont commencé ce week-end. Résultat, 2 victoires à domicile (Mulhouse et Caen) et 2 victoires à l’extérieur (Lorient et La Rochelle). Rendez-vous vendredi prochain pour les matchs 2.
crédit: 
©CBC
Pour Newsletter: 

Logique respectée… ou presque.

Corps: 

Le CCBM peut s’en vouloir ! Après avoir arraché un match 3 après prolongation vendredi soir, les chartrains filaient tout droit vers les quarts en menant de 12 point à l’entame des 10 dernières minutes dimanche après-midi. Mais c’était sans compter sur le cœur des joueurs de Cergy qui réalisent un véritable hold up à l’issu d’un dernier quart temps de folie remporté 10-29. Mohamed Kone (21pts, 10reb) et Gerald Guerrier (17pts, 6pds) sont les deux principaux artisans du succès des franciliens. Côté CCBM, c’est l’éternel Déjà Sencanski qui a brillé : 20 points dont 6/7 à trois points, pas suffisant pour remporter le match.
Au prochain tour, Cergy affrontera Lorient, tombeur en 3 matchs également d’Andrézieux-Bouthéon. Et contrairement au duel Cergy-Chartres, la troisième manche n’a livrée aucun suspense. Après un premier quart accroché (24-21,10’), le CEP a complètement marché sur son adversaire, en augmentant l’écart minute après minute. 110-59, le score est lourd pour l’ABLS qui avait pourtant fait bonne figure vendredi soir en remportant le match 2 74-76, forçant ainsi une belle. Mais devant son public, Lorient à dérouler et on le reverra donc dès vendredi prochain en banlieue parisienne.

Un vendredi 6 Mai qui sera chargé dans l’Ouest parisien. En plus du Cergy – Lorient, il y aura un Rueil – Stade Rochelais plus qu’intéressant à suivre. Les 2 équipes n’ont pas fait de détail et se sont imposées 2-0. Le Stade Rochelais a sorti Orchies, Le RAC de son côté n’a fait qu’une bouchée de Boulogne-sur-Mer. Les deux groupes s’étaient déjà rencontrés  en première phase, Rueil avait remporté les deux confrontations. Mais le Stade Rochelais est en pleine bourre et n’a perdu que un match depuis début Février.

Le PB86 a eu chaud mais s’en sort face à Tarbes-Lourdes. Après avoir perdu le premier match dans les Pyrénées,  Poitiers se devait de réagir devant son public. Après un match maitrisé vendredi soir (100-69), le match décisif a été haletant : 21 changement de leader, un écart maximum de 6 points et un match qui aurait pu finie en prolongation. Tarbes manque le shoot à 3pts pour continuer à rêver et le PB86 peut respirer. Marcus Relphorde (27pts) et Lovro Mazalin (20pts) ont été les plus en vue. Au prochain tour, ils affronteront Caen, tombeur de Lyon SO. Deux matchs à domicile sérieux (96-72 et 97-63) permettent  au CBC de se défaire de la belle surprise de cette saison 21-22. Arrivé sur la pointe des pieds, Lyon SO a joué les trouble-fêtes toute la saison dans le haut du classement. On à hâte de les retrouver la saison prochaine.

Le dernier quart opposera Le Havre à Mulhouse. Après un premier match explosif, le SOPCC n’a pas fait le poids sur le terrain de l’un des favoris de ces playoffs. Le havrais s’imposent 99-66 avec encore un grand Bigote (23pts) et remporte leur série 2-0.
2-0 également pour Mulhouse face à Vitré mais la deuxième victoire n’a pas été donnée par les bretons. Dans un match défensif (71-64 score final), les joueurs du MBA emmenés par Victor Serrano (21pts, 13reb) sont les meilleurs et retrouveront le STB au prochain tour.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 2. Mai 2022
Vignette: 
Chapeau: 
8 séries, 1 seul upset. La logique a été largement respectée lors de ces 1/8e de final NM1. Seul Cergy a déjoué les pronostics en venant à bout de Chartres.
Pour Newsletter: 

Réunion des présidentes et présidents à Paris

Corps: 

La saison n'est pas totalement finie mais, en coulisse, la fédération et les présidents de clubs préparent déjà la suivante. 
Ce mercredi, autour d’Alain Salmon, élu en charge de la NM1 et de Yannick Souvré, directrice du Haut Niveau des Clubs, l'ensemble des présidents des clubs de la division étaient présents au 117 rue du château des rentiers, le siège de la FFBB, pour discuter de plusieurs points importants pour les saisons à venir. A l'ordre du jour :

- Retour sur la saison 2021-2022
- Informations sur les changements règlementaires sur la saison prochaine
- Point de la Commission Contôle de Gestion
- Point sur le Droit à l’Accession en Pro B avec la présentation du cahier des charges et des engagements à tenir pour les clubs, ainsi qu’une intervention du personnel de la LNB pour présenter les objectifs de la ligue.
- Un moment d’échange autour des questions des clubs.

Cette réunion s’est terminé autour d’un repas convivial dans une ambiance bonne enfant. Un temps d’échange positif pour la division, avant que le terrain reprenne ses droits dès ce week-end.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mercredi, 27. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Comme chaque saison, les présidentes et présidents des clubs de NM1 se sont retrouvés à Paris dans les locaux de la Fédération pour échanger sur différents sujets avec les membres de la FFBB et de la LNB.
Pour Newsletter: 

Incroyable Cergy, Bigote superstar

Corps: 

En début de saison, peu de monde aurait vu Cergy, club novice de le la division, créer la surprise et se qualifier pour les playoffs. C’est pourtant ce qu’on réalisé les joueurs de Nicolas Meisteman. Et en playoffs, les franciliens ne sont pas venus pour faire de la figuration : victoire 78-70 lors du match 1 face à Chartres. Même sans leur leader offensif Vincent Sahid, même menés de 11 points à 8 minutes de la fin de la rencontre, Mohamed Kone (16pts, 9reb) et ses coéquipiers n’ont rien lâchés et finissent par s’imposer à domicile 78-70. Rien n’est perdu pour le CCBM qui devra s’imposer chez lui par 2 fois pour passer en quart de final. Mais l’histoire est belle pour Cergy, et cette première saison en NM1 est d’ores et déjà une grande réussite.

Match d’attaques complètement fou à Pont de Cheruy où le SOPCC recevait l’un des favoris de ces playoffs : Le Havre. Les jeunes joueurs de Pont commencent bien la rencontre (Eyoum 16pts, Ndiaye 11pts) et sont devant de 5 points à la pause. Mais en face, la menace s’appelle Valentin Bigote : 41 points à 13/18 aux tirs dont un presque parfait 9/10 à 2 points, 11/11 aux lancers francs, 6 rebonds et 3 passes décisives pour 46 d’évaluation. L’ancien joueur de Bilbao relance les siens et le STB inscrit même 39 points au 3e quart, assez pour reprendre la main et creuser un petit écart. Les normands s’adjugent la première manche et pourront finir le travail dès vendredi soir aux Docks Océanes.

Grosse surprise à Tarbes où l’Union à complètement muselé le PB86 à l’image de Marcus Relphorde : 11 points à 4/16 aux tirs. Une rencontre défensive où le banc des locaux aura fait la différence : 11 points pour Nikoloc, 11 pour N’nah Ndong, 7 pour Jeanne. Un faux-pas qui met une pression terrible sur les poitevins qui devront réagir vendredi prochain pour continuer de rêver à une montée en PRO B.

Les autres résultats :
Boulogne-sur-Mer – Rueil : 73-74 (0-1)
Lyon SO – Caen : 81-77 (1-0)
Andrézieux – Lorient : 73-81 (0-1)
Orchies – Stade Rochelais : 55-64 (0-1)
Vitré – Mulhouse : 73-78 (0-1)

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Promu la saison dernière, Cergy continue son incroyable parcours en battant Chartres dans ce premier match des playoffs. Arrivé il y a quelques semaines au STB Le Havre, Valentin Bigote s’impose déjà comme l’une des superstars du championnat après une performance stratosphérique. Un premier week-end de playoffs déjà irrespirable.
crédit: 
©Alexander Eklectique Thierry
Pour Newsletter: 

Place aux Playoffs

Corps: 

C’est la dernière ligne droite pour 16 des 28 équipes du championnat. Angers, champion, a fini sa saison, idem pour les 3 dernières équipes du groupe B : Toulouse, Les Sables Vendée et Besançon, toutes les 3 maintenues dans la division. Ça joue toujours dans le groupe C pour la course au maintien, mais aujourd’hui, nous nous intéressons aux 16 équipes qualifiées pour les Playoffs.

2e du groupe A, le PB86 sera donc la tête de série #1 et aura donc l’avantage du terrain pour chacune de ses oppositions. Au premier tour, les poitevins feront face à Tarbes Lourdes, une équipe en perte de vitesse ces dernières semaines (3 défaites de rang).
De l’autre côté du tableau, Le Havre affrontera la jeune et surprenante équipe de Pont de Cheruy. Si sur le papier la rencontre semble déséquilibrée, attention à ne pas tomber dans le piège pour le STB. Le SOPCC n’aura rien à perdre et avec le premier match à la maison, les verts et blancs peuvent mettre la pression de suite sur Valentin Bigote et ses coéquipiers.

Plusieurs affiches du premier tour sont alléchantes : Lorient – Andrézieux, Mulhouse – Vitré ou encore Caen – Lyon SO seront à suivre avec beaucoup d’attention. Après sa magnifique saison, Cergy affrontera Chartres.
Dans la dernière partie de tableau, le Stade Rochelais, l’une des équipes les plus en forme (1 défaite seulement en 2e phase), aura l’avantage du terrain contre Orchies. Même chose pour Rueil face à Boulogne-sur-Mer.

Finale de 
Coupe de France oblige, les premiers matchs auront lieu dimanche à 15h30.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Après une 2e phase explosive, 16 clubs se sont qualifiés pour les Playoffs qui commencent dimanche prochain. Poitiers, 2e du groupe A aura l’avantage du terrain jusqu’à une potentielle finale.
Pour Newsletter: 

L’EAB a fêté son titre

Corps: 

La salle Jean Bouin était pleine à craquer et il fallait arriver tôt pour choisir les meilleures places. 3000 personnes étaient venues fêter le titre de champion NM1, le premier dans l’histoire du club de l’Etoile Angers Basket. Sur le terrain, l’EAB accueillait Caen avec la motivation de rester invaincu à domicile. Fidèle à ses principes, l’équipe de Sylvain Delorme défend dur, tout terrain, tout le match. En attaque, Williams, Morose et Gourari assurent l’essentiel et Angers remporte une 18e victoire à domicile en autant de rencontres.
La fête peut commencer : présentation des joueurs, remise des médailles, remise du trophée, et champagne sur le parquet (avec modération). L’EAB à tout de même un dernier match à jouer à Chartres ce week-end et aura à cœur de finir sur une bonne note, une saison déjà extraordinaire.

 

Rosaire Malonga
« Je ressens beaucoup de joie, beaucoup de satisfaction. C’est la récompense de tout le travail que l’on a fait cette saison. Malgré toutes les blessures qu’on a subi le groupe est resté soudé, et ce soir c’est la récompense pour tout un club : les joueurs, le staff, le public qui a été dernière nous toute l’année. On reste invaincu à domicile donc je pense qu’ils sont fiers de nous.

On a des gros joueurs, des grosses individualités, mais le coach a réussi à instaurer un système où tout le monde se sent bien, on a bien partager le ballon, on a pris beaucoup de plaisir à jouer ensemble »

Stephan Gauthier
« On est invaincu à domicile et on voulait le rester. Maintenant on sait que au moins jusqu’à septembre prochain on sera invaincu ici et ce n’est pas anodin, ça envoie un message aux équipes qui nous joueront la saison prochaine.
On a réussi cette année à jouer avec de l’intensité, jouer les uns pour les autres, et on est devenu vraiment une famille. Tout le monde se bat pour tout le monde et c’est par là que ça commence »

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Jeudi, 14. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Assuré de finir à la première place du groupe A depuis vendredi soir dernier, Angers a pu célébrer son titre de champion devant ses supporters mardi soir.
Pour Newsletter: 

Angers est champion

Corps: 

On a parfois le sourire même après une défaite. Battu à la régulière sur le terrain du STB Le Havre, 91-76, la faute à un Paul Carter de gala qui égale la meilleure marque à l’évaluation sur la saison (33pts, 11reb, 6pds pour 44 d’évaluation), Angers profite de la défaite de Poitiers pour s’assurer la première place du groupe A et donc le titre de champion NM1.
Un dénouement logique d’une saison fantastique pour les angevins. Avant ce week-end, les hommes de Sylvain Delorme n’avaient perdu que 4 rencontres depuis le début de la saison et étaient invaincus en 2e phase. Arrivé de NM2, Akaemji Williams est l’une des révélations de l’année : 15,7pts et 5,3pds de moyenne pour le meneur de poche américain (1m75). A côté de lui, le polyvalent Karim Gourari a été précieux toute la saison (12,6pts, 6,9reb, 2,5pds), tout comme Stephan Gauthier (14,4pts).

Il reste 2 rencontres à jouer, la première dès demain soir à domicile face à Caen. L’occasion pour les joueurs, le staff et tout le club de recevoir leur trophée, leurs médailles et communier avec le public.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 11. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Le suspense n’aura pas été très long. A trois journées de la fin, l’EAB avait trois balles de match pour être sacré champion. La première aura été la bonne grâce à la défaite de Poitiers à Caen. Après une saison fantastique, Etoile Angers Basket peut célébrer son titre.
Pour Newsletter: 

Angers à une victoire du sacre

Corps: 

L’EAB a 3 balles de match entre les mains. Une victoire et c’est la délivrance. Après 6 mois de domination et une deuxième phase pour le moment parfaite, Angers peut valider son titre de champion NM1 dès ce week-end.
Mais la tâche ne s’annonce pas si aisée, les hommes de Sylvain Delorme se déplacent au Havre pour affronter une équipe du STB qui n’a perdu que 2 fois lors des 13 dernières rencontres. Bigote, Burrows, Sylla, Carter, etc… sur le papier Le Havre fait peur, sur le terrain aussi. Au match aller, les havrais n’avaient pas été loin de faire tomber Angers sur son parquet. Côté angevins, Youri Morose (27pts) et Akaemji Williams (22pts, 8reb, 6pds) avaient sauvé l’affaire et l’EAB s’était imposé 85-80. Revanche donc ce soir aux Docks Océane.

On sera très attentif au résultat de Poitiers, seule équipe qui peut éjecter Angers de son fauteuil de leader. Pour cela, le PB86 doit faire un sans-faute et cela commence par un succès ce soir à Caen. Le CBC a du mal en 2e phase mais s’était imposé vendredi dernier sur son parquet face à la belle équipe de Rueil (5e). Danger donc pour Marcus Relphorde (18,2pts de moyenne) et sa bande en déplacement.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Vendredi, 8. Avril 2022
Vignette: 
Chapeau: 
Il reste 3 journées dans cette 2e phase, Angers, le leader, n’a besoin que d’un succès pour s’assurer le titre et une montée en Pro B.
crédit: 
©Gérard Héloïse
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - NM1