NM1

Déjà de retour

Corps: 

Le chiffre du jour : 9
Sur 14 matchs lors de la première journée, 9 équipes se sont imposées à l’extérieur ! Tous ces clubs joueront sur leur parquet pour la J2, une occasion de créer les premiers écarts au classement ?

Poule A
Le match à suivre : Dax Gamarde – JSA Bordeaux
Loin d’être dépassés lors du premier match de la saison, les joueurs de Dax ont même fait douter Toulouse sur son parquet le week-end dernier. De retour sur ses terres, le groupe de Benjamin Avon fait face à un poids lourd de la poule : Bordeaux. La JSA a été impressionnante lors de la première journée avec une large victoire 85-60 contre Challans. Un message fort envoyé à ses concurrents. On attend un beau duel dans la raquette entre Tanguy Ramassamy (17pts, 8rbds contre Toulouse) et Mathieu Boyer (24pts, 11rbds samedi dernier).

Dans les autres rencontres…
Après sa grosse victoire sur le parquet du Havre, le SOMB voudra confirmer à domicile face à Vanves ; Le STB justement aura pour objectif de se relancer dès ce soir, pas si simple à Vitré emmené par Robert Turner III ; Battu à Angers, Tours retrouve son public et veut lancer sa saison contre Toulouse ; Même chose pour Challans qui accueille Tarbes Lourdes ; Enfin Lorient aura pour objectif de commencer la saison par 2 victoires, le CEP affronte La Rochelle ce soir.

Mardi 24 Septembre
Boulogne-sur-Mer – Vanves GPSO (20h) – En live sur la page facebook du SOMB
Dax Gamarde – JSA Bordeaux (20h)
Tours – Toulouse (20h)
CEP Lorient – Stade Rochelais (20h)
Aurore Vitré – STB Le Havre (20h)
Challans – Tarbes Lourdes (20h30) – En live sur la page facebook du VCB
*Caen – Angers a été déplacé au Mardi 29 Octobre

Poule B
Le match à suivre : Andrézieux Bouthéon – La Charité
La grande question de ce match est évidement : les joueurs de l’ALS ont-ils bien récupéré ? Après un match marathon et 3 prolongations vendredi dernier contre Mulhouse, Clifford Colimon (23pts contre Pftatt) et sa bande sont de retour à domicile pour affronter La Charité, un groupe qui a fait douter Saint-Vallier en 1ère journée.  Avec Akeem Williams (14 passes décisives samedi) à la baguette et Juwan Howard Jr (26pts) à la finition, l’équipe de Fabien Anthonioz sera très clairement une équipe « poil à gratter » toute la saison !

Dans les autres rencontres …
Belle affiche dans le Nord où Orchies affronte Chartres, 2 équipes qui visent haut cette saison ; Rueil peut battre une 2ème équipe alsacienne en quelques jours, après Kaysersberg, le RAC accueille Mulhouse au Stadium ; les joueurs du KABCA voudront se rassurer contre le pôle France ; 2 promus vainqueurs en 1ère journée s’affrontent : Avignon se déplace à Pont de Cheruy ; Saint-Vallier est grand favori à domicile mais attention à la réaction des Enfants du Forez après leur lourde défaite ; Enfin le GET sera opposé à Besançon, 2 équipes qui ont besoin d’une première victoire.

Mardi 24 Septembre
PFBB – Kaysersberg (16h)
BC Orchies – C’Chartres (20h)
Andrézieux Bouthéon – La Charité (20h)
Rueil AC – Mulhouse Pftatt (20h)
Saint Vallier – Feurs EF (20h) – En live sur la page Facebook du SVBD
GET Vosges – Besançon (20h)
Pont de Cheruy – Avignon Pontet (20h30)

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Phase 1 - J2
Date d’écriture: 
Mardi, 24. Septembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Et oui, les équipes de NM1 sont de retour sur le pont quelques jours seulement après la première journée. Certains clubs voudront lancer parfaitement leur saison avec 2 victoires en 2 matchs, quand d’autres sont à la recherche d’un premier succès.
crédit: 
©SOPCC

Déjà à 100 à l’heure

Corps: 

Poule A
C’était le choc de cette journée, l’opposition entre Le Havre et Boulogne-sur-Mer n’a pas déçu. Rapidement devant le SOMB mène la danse en première mi-temps grâce à un collectif déjà bien huilé (5 joueurs à 10 points ou plus). En face c’est Romain Dardaine (21pts, 7 rbds) et Hugo Suhard (17pts) qui permettent au STB de rester au contact avant la mi-temps (55-57, 20’). Une deuxième période très accrochée où les locaux parviennent même a passer devant dans le 3ème quart. Mais les somistes et leur capitaine Ralph Temgoua (21pts, 7 rbds, 5 passes) remettent un coup d’accélérateur au début des dix dernières minutes pour ne plus se faire rejoindre.
De l’incertitude il y en a également eu du côté de Tarbes. Sérieux dès l’entre deux, l’Union prend 8 points d’avance en 5 minutes. Mais son adversaire du soir, le CEP Lorient, revient petit à petit sous l’impulsion d’un Mathieu Bigote intenable à 3pts (7/15 derrière l’arc).  Dos à dos après 20 minutes (52-54), la deuxième mi-temps est également indécise. Frederic Loubaki croit donner la victoire aux siens grâce à un lancer franc à 24 secondes du terme, mais Luka Nikolic envoie le CEP en prolongation 10 secondes plus tard. 5 minutes supplémentaires bien gérées par les bretons qui finissent par aller chercher une première victoire importante à l’extérieur.
Succès loin de leur base également pour Caen. A La Rochelle, Gaetan Clerc (15pts) et ses coéquipiers ont attendu le 4ème quart-temps pour faire l’écart (8-17 dans les 10 dernières minutes). Une victoire finale de 9 points qui lance de belle manière la saison du CBC. Côté Stade Rochelais, Ron Anderson Jr est déjà en forme : 18pts et 7 rebonds pour l’américain.
Dans ce qui ressemblait presque à un derby entre Angers et Tours, on peut dire que les shooters de l’EAB étaient au rendez-vous : 12/28 à trois points dont 3/5 pour Stephan Gauthier. L’ancien havrais finira avec 18pts, 3 rebonds et 4 passes décisives. En face, Will Felder (20pts) et Ahmed Doumbia (18pts) sont les seuls à trouver des solutions offensives. Un gros dernier QT de l’EAB (26-16) permet aux locaux de s’imposer 84-72.
Un court déplacement qui n’a pas souri également à Dax. Contre Toulouse, le promu à pourtant jouer crânement sa chance. 48-48 après 20 minutes, le TBC fini par faire craquer Xane D’Almeida (14pts, 8 rbds et 5pds) et sa bande à 15 minutes de la fin du match. Avec 6 joueurs à 10 points ou plus, Stéphane Dao a pu compter sur tout un groupe pour aller chercher une première victoire. 
Moins de suspense à Bordeaux ou la JSA à mené de bout en bout face à Challans pour finalement s’imposer de 25 points (85-60). Matthieu Boyer a régné dans la peinture : 24 points et 11 rebonds. Il a été bien épaulé par un Sébastien Cape pas loin du triple-double : 12pts, 9 rebonds, 9 pds.
Même histoire à Vanves où l’Aurore de Vitré et Robert Turner III (24pts) on réalisé un match très solide. Miguel Buval (17pts) a surnagé côté GPSO mais les promus ont manqué de réussite de loin (6/29 à trois points).

Tarbes-Lourdes - Lorient : 75-81
Bordeaux - Challans : 85-60
Angers - Tours : 84-72
Le Havre - Boulogne sur Mer : 92-96
Stade Rochelais - Caen : 63-72
Vanves - Vitré : 58-86
Toulouse - Tarbes : 98-84

Poule B
Match complètement fou à Mulhouse ! Pourtant menés de 15 points par Andrézieux Bouthéon au début du 3ème quart-temps, les alsaciens recollent et forcent une prolongation. Puis une deuxième. Puis un troisième ! Ce sont finalement les visiteurs qui sortent vainqueur de cette bataille de titans. Les statistiques sont folles de part et d’autre. 32 points et 15 rebonds en 53 minutes (!!) pour Guillaume Payen Boucard côté Mulhouse. 46 minutes de temps de jeu pour Clifford Colimon (23pts) et Pierrick Moukenga Doume (26pts). Les organismes devront se reposer rapidement avant le prochain match dès demain.
« Seulement » une prolongation du côté de Kaysersberg. Pourtant bien lancé face à Rueil (+9 à la pause), KABCA se relache et laisse les franciliens revenir. Kovanusic (19pts 11 rebonds) et Fandelet (15pts, 9 rebonds) ont été les éléments forts pour le RAC. Dans une vraie bataille, les 40 minutes n’ont pas été suffisantes pour départager les 2 équipes. Une prolongation que maitrise Rueil pour repartir avec une victoire de 8 points.
Beaucoup voyaient Saint-Vallier dominer facilement La Charité, l’équipe d’Arnaud Ricoux a presque réalisé un hold-up Samedi soir. Derrière au score pendant presque 33 minutes, le SVBD a trouvé les ressources pour faire craquer le duo Williams (14 passes décisives) et Howard Jr (26pts). Performance incroyable de Demond Watt avec 31 points et 12 rebonds pour 40 d’évaluation en 32 minutes !
BESAC aussi peut avoir quelques regrets. Devant pendant 30 minutes, Eliot Maraux (14pts, 6rbds, 7pds) et son groupe ont cédé dans les 10 dernière minutes face à une équipe d’Orchies qui n’a rien lâché. L’éternel Arnaud Kerckhof réalise encore une belle perf avec 16 points, 8pds et 6 rebonds en 40 minutes.
Des écarts plus larges dans les 3 autres rencontres de cette première journée. Pont de Cheruy n’a fait qu’une bouchée de Feurs, pourtant sur son parquet : 62-101. Une grosse victoire pour le promu qui a pu compter sur un banc très perforant (51 points).  Avignon réussit bien son arrivé en N1 également avec une victoire face au Pôle France.
Enfin Chartres a compté sur son collectif (6 joueurs à plus de 10 points) pour battre une équipe de GET Vosges en manque de réussite de loin vendredi soir (33% à trois points).

Mulhouse Pftatt - Andrézieux Bouthéon : 101-104
Kaysersberg - Rueil : 69-77
Avignon - Pôle France : 93-55
La Charité - Saint-Vallier : 81-88
Besançon - Orchies : 82-90
Feurs - Pont de Cheruy : 62-101
Chartres - GET Vosges : 89-69

La saison est lancée, l'occasion de se mettre au point sur la formule NM1 !
Hervé de Pro Am Média nous aide à y voir plus clair. 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Phase 1 - J1
Date d’écriture: 
Lundi, 23. Septembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Pas de round d’observation pour la NM1 : des prolongations, des matchs à suspens, des gros écarts, la saison est belle et bien lancée.
crédit: 
©Loic Cousin
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FProAmMedia%2Fvideos%2F2420397331620240%2F&show_text=0&width=560" width="560" height="315" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowTransparency="true" allowFullScreen="true"></iframe>

C’est reparti !

Corps: 

Le chiffre de la journée : 7

Cette saison il y aura 7 nouvelles équipes dans la division par rapport à l’année dernière : Caen, Dax et Vanves dans la poule A. Chartres, Pont de Cheruy, Mulhouse et Avignon dans la poule B !

Poule A

Le match à suivre : STB Le Havre – Boulogne-sur-Mer
Première journée et déjà un choc ! Sur le papier, ces 2 équipes font partie des favoris du championnat. Finaliste et demi-finaliste la saison passée, le STB et le SOMB se sont tous les deux renforcés pendant l’intersaison : Ukic, Suhard et Wright sont arrivés du côté de la Normandie, tandis que Diame, Njiba ou encore Urald King ont posé leurs valises dans le Nord.
La première phase est très importante ! Attention à ne pas perdre des points précieux.

Dans les autres rencontres…

Un derby du sud entre Toulouse et le promu Dax ; Vanves accueille une toujours très solide équipe de Vitré ; l’autre club breton, Lorient, se déplace à Tarbes Lourdes ; l’ambitieux Stade Rochelais défiera Caen, tout juste descendu de Pro B ; très court déplacement pour Tours qui joue à Angers ; enfin Bordeaux et Challans se retrouveront en Gironde.

Vendredi 20 Septembre :
Toulouse Basket Club – Dax Gamarde (20h)
STB Le Havre – Boulogne-sur-Mer (20h) En live sur le facebook du SOMB
Tarbes-Lourdes – CEP Lorient (20h)
Stade Rochelais – Caen Basket Calvados (20h)
Etoile Angers Basket – Union Tours Basket Métropole (20h)
JSA Bordeaux – Vendée Challans Basket (20h30)
Samedi 21 Septembre :
Vanves – Vitré (20h) En live sur le facebook de l'Aurore de Vitré

Poule B

Le match à suivre : Feurs – Pont de Cheruy
L’un des premiers derbys de la saison ! Seulement 70 km à vol d’oiseau séparent ces deux villes. D’un côté, Feurs, avait fait bonne impression la saison passée pour sa première année en NM1 : une qualification dans le groupe B et donc un maintien assuré dès mars. De l’autre côté, le SOPCC arrive de NM2 mais compte beaucoup de joueurs d’expérience : Marco Pellin, Issife Soumahoro ou encore Michel Ipouck. L’équipe victorieuse lancera de la meilleure des manières sa saison dans une poule B qui s’annonce ouverte !

Dans les autres rencontres …

Mulhouse Pfastatt ne voudra pas rater ses premiers pas en NM1 sur son parquet face à Andrézieux Bouthéon ; Orchies, dans le groupe A la saison passée, débarquera à Besançon samedi soir ; les jeunes pousses du Pôle France se déplacent dans le sud à Avignon ; voyage vers l’Est en revanche pour le RAC, qui s’en va défier Kaysersberg ; La Charité accueille Saint Vallier et ses nombreux nouveaux joueurs ; enfin, de retour en NM1, Chartres reçoit GET Vosges sur son parquet.

Vendredi 20 Septembre
Mulhouse Pfastatt – Andrézieux Bouthéon (20h)
C’Chartres – GET Vosges (20h) En live sur Chartre Live
Samedi 21 septembre
Besançon – BC Orchies (20)
Feurs EF – Pont de Cheruy (20h)
Avignon Pontet – PFBB (15h)
Kaysersberg – Rueil (20h)
La Charité Basket – Saint Vallier Basket Drome (20h)

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Phase 1 - J1
Date d’écriture: 
Vendredi, 20. Septembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Nous y sommes, après 3 mois de repos, les équipes de NM1 remontent sur le pont dès ce soir. 28 clubs sur la ligne de départ pour 2 places en Pro B à la fin de la saison. Alors, vous avez fait vos pronostics ?
crédit: 
©Christine Van Roy

"Quelque chose de plus"

Corps: 

Il y a eu quelques changements dans l’équipe pendant l’intersaison. Quels étaient vos objectifs quand vous avez construit ce groupe ?
L’objectif était d’essayer de faire quelques ajustements pour renforcer ce que l’on avait identifié comme point faible. On manquait un peu d’impact près du cercle et de régularité sur les shoots longue distance. On a essayé de corriger ces deux choses-là prioritairement. On n’a pas forcement recruté ou conservé les joueurs que l’on souhaitait mais sur l’ensemble on est satisfait de l’équipe qu’on a constituée.

On remarque qu’il y a toujours un mélange d’expérience et de jeunesse, c’est quelque chose d’important pour vous ?
Oui l’année dernière on avait deux jeunes de moins de 21 ans, cette année on en a 4 ! Mais ce sont des jeunes qui ont déjà montré des choses intéressantes, je pense à Calvin Hippolyte et Elias Kherzane qui ont fini la saison dernière avec des temps de jeu importants ce qui les a mis en valeur et permis de participer au championnat d’Europe des -20 ans cet été. Cette saison, eux comme nous, avions envie de continuer à travailler ensemble. Eux pour poursuivre leur progression dans une structure où le club et le coach leur font confiance et nous, nous avions envie d’essayer de faire en sorte que l’investissement qu’on avait mis sur ces joueurs l’année dernière puisse être encore plus rentable cette année.

Sur quels aspects avez-vous insisté le plus pendant la préparation ?
Le fait que l’équipe soit constituée de 5 joueurs qui étaient là la saison dernière a permis que l’on ne parte pas d’une page blanche. L’année dernière j’arrivais, beaucoup de joueurs également, il y avait énormément de choses à mettre en place. Alors certes il a fallu intégrer les nouveaux mais ce n’est pas pareil car l’effectif a été renouvelé à seulement 50%. On est reparti très vite sur les bases de jeu et sur la philosophie de jeu que j’avais l’année dernière avec cette équipe, ça nous a permis de bien intégrer les nouveaux joueurs dans le collectif.

Et comment ça se passe pour le moment ?
On a fait quelques matchs amicaux. 3 contre des équipes de Pro B, un contre une NM1, un contre une NM2 et un contre une université canadienne. Ça se passe bien, les choses se mettent en place, dans l’ensemble c’est intéressant jusque-là.

Beaucoup de gens vous voient comme l’un des favoris, un statut que vous assumez ?
Oui, peu importe. Nous avons notre objectif dans un coin de notre tête. On sait aussi qu’il y a beaucoup d’équipes qui ont des ambitions et des arguments à faire valoir : Caen, Challans, Boulogne, Angers, Tours, Saint-Vallier, Chartres, Rueil, j’en oublie sûrement… ce sont des équipes qui ont constitué des groupes intéressants et qui vont poser des problèmes à beaucoup d’équipes.
On sait que notre poule pendant la première phase est très dense, un peu comme la saison passée. Mais maintenant on a l’expérience de l’année dernière et cela va nous aider c’est certain.

Cette poule A comporte beaucoup de belles équipes, qu’est-ce qui va faire la différence ?
Ce qui fera la différence c’est peut-être la préparation : quelles équipes seront prêtes plus tôt ? Mais aussi les équipes qui auront un banc, une ossature importante et qui ne compteront pas uniquement sur 6 ou 7 joueurs mais sur un groupe important qui permettra pendant les périodes de fatigue ou de blessures de garder une stabilité.

Pour vous et votre équipe, l’objectif est encore la montée ?
Dans le playbook que j’ai donné aux joueurs, la première phrase c’était « quelque chose de plus ». Quelque chose de plus par rapport à ce qu’on avait fait l’année dernière où on était à 1 point de monter à l’étage supérieur. Je pense que c’est aussi une force d’avoir concédé cette défaite l’année dernière, on aura encore un peu plus la rage d’aller jusqu’au bout cette saison.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mercredi, 18. Septembre 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Finaliste des playoffs la saison passée, Hervé Coudray, le coach du STB Le Havre nous livre ses impressions sur son nouveau groupe et la saison à venir.
crédit: 
©Gérard Héloïse

Les calendriers connus

Corps: 

Afin de permettre aux clubs d'organiser leurs championnats par la publication des poules et calendriers, la Fédération a souhaité publier ses calendriers de NM1 et NM2, en tenant compte des procédures en cours.

Suite au Bureau Fédéral du 2 août 2019, les décisions suivantes ont été entérinées:

• Engagement de l'ETOILE CHARLEVILLE MEZIERES en NM2 sous réserve de l'acceptation et de la réalisation par le club de la proposition de conciliation;
• Engagement de UNION SPORTIVE AVIGNON PONTET en NM1 pour pourvoir à la place vacante

La Commission Fédérale des Compétitions a reçu un très grand nombre de contraintes et/ou de souhaits (difficiles à concilier) issus des clubs. Elle a fait tout son possible pour répondre favorablement aux demandes, bien qu’il ne soit parfois pas simple, voire impossible, de les faire toutes cohabiter. 

Le calendrier de la NM1 

Le calendrier de la NM2

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - NM2
Auteur: 
CF Compétitions
Date d’écriture: 
Vendredi, 2. Août 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Commission Fédérale des Compétitions a dévoilé ce jour, les calendriers particuliers des Championnats de France Nationale Masculine 1 et Nationale Masculine 2 pour la saison 2019-2020

Les calendriers (presque) tous connus

Corps: 

Suite à la réunion d'harmonisation des clubs de Ligue Féminine de Basket, qui a eu lieu hier, le calendrier de la saison 2019/2020 sera connu demain.

Concernant les calendriers de la Nationale Masculine 1 et de la Nationale Masculine 2, compte tenu d’un dossier en cours, nous vous informons que nous sommes contraints de différer la diffusion des calendriers. Ils devraient être communiqués avant la mi-août.

Championnats de France féminins

- Nationale Féminine U15 Elite (NFU15 E) (58.07 Ko)

- Nationale Féminine U18 Elite (NFU18 E) (58.15 Ko)Nationale Féminine U18 Elite (NFU18 E) (58.15 Ko)

- Nationale Féminine 3 (NF3) (93.9 Ko)

- Nationale Féminine 2 (NF2) (65.29 Ko)

- Nationale Féminine 1 (NF1) (47.75 Ko)

- Ligue Féminine 2 (LF2) (40.06 Ko)


Championnats de France masculins

- Nationale Masuline U15 Elite (NMU15 E) (58.2 Ko)

- Nationale Masuline U18 Elite (NMU18 E) (64.27 Ko)

- Nationale Masculine 3 (NM3) (126.76 Ko)

Catégorie: 
Surtitre: 
Championnats de France
Auteur: 
Sylvain Bourdois Chupin
Date d’écriture: 
Mercredi, 31. Juillet 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La Commission Fédérale des Compétitions a dévoilé ce matin les calendriers des Championnats de France féminins (sauf Ligue Féminine de Basket) et masculins (sauf la Nationale Masculine 1 et la Nationale Masculine 2) pour la saison 2019/2020.

Au bout du suspense, Saint-Quentin est en Pro B

Corps: 

Le Havre - Saint-Quentin : 57-58

Yao Delon et BO Walker lancent tout de suite la finale avec deux tirs à longue distance. Le STB ne panique pas et reste dans le sillage des bleus et blancs grâce notamment à Samir Mekdad (8-11, 3’). S’en suit trois minutes d’une intensité endiablée, dès l’entame de cette finale déjà unique : un rythme de jeu effréné et de gros tirs rentrés des deux côtés. Le STB prend l’avantage, 18-16 après sept minutes. La fin du quart temps est toujours aussi disputé mais le STB réalise de gros stops défensifs et fini mieux ces dix premières minutes : 24-18. Quel début de match !

Le deuxième quart temps est une véritable bataille des tranchées. Aucune équipe n’arrive à poser son jeu ou à mettre en place quelque chose… les défenses sont trop bien en place. Après cinq minutes de jeu, seul Benoit Gillet marque dans ce quart temps (24-21, 15’).
À la suite d’un temps-mort, le SQBB hausse encore le rythme et Olivier Yao Delon, cumulant déjà neuf points, permet aux visiteurs de repasser devant (24-26, 17’). Le STB finit par trouver quelques solutions avant le retour aux vestiaires et pointe toujours devant après vingt minutes de jeu : 30-28.

Le SQBB entame la seconde période de la meilleure façon : en défense toujours aussi imperméable, mais avec désormais une attaque ressuscitée. Benoit Gillet donne cinq points d’avance à son équipe après un tir de loin (30-35, 22’).  C’est malgré tout insuffisant, le retour de Saint-Thomas est immédiat ! Demond Watt (dix points et neuf rebonds à ce moment du match) plante deux dunks rageurs qui obligent Jérôme Navier à stopper le jeu (40-37, 27’).
L’arrêt de jeu suivant fait du bien aux deux équipes, mais ne change pas la physionomie des dernières minutes du quart temps : Gauthier répond à Gillet et le STB garde son avantage de trois maigres unités : 44-41, 30’.

Les dix dernières minutes de la saison s’annoncent palpitantes. C’est Yao Delon pour le SQBB qui frappe en premier, avant d’être répondu dans la foulée par un trois points de Stephan Gauthier (47-44, 32’). Comme pour les précédents matchs de cette saga, les deux équipes se rendent coup pour coup sans que personne n’obtienne un avantage suffisamment conséquent. À cinq minutes du terme, le score est à égalité : cinquante partout.
Alors que la tension aux Docks a encore gagné en ardeur, Benoit Gillet choisit son moment pour inscrire peut-être le shoot le plus important de sa saison : trois points plus la faute. Cette fois, le SQBB se place devant : 55-57, et plus que deux minutes trente à jouer dans ce match. Les deux dernières minutes deviennent tout simplement irrespirable, Saint-Quentin conserve son avantage d’un point et fait le stop décisif sur la dernière attaque havraise. Score final 57-58, les supporters saint-quentinois déjà en liesse explosent encore un peu plus de joie : le SQBB est en PRO B.

 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Playoffs
Date d’écriture: 
Dimanche, 16. Juin 2019
Vignette: 
Chapeau: 
C'est au terme d'une véritable bataille et d'un match in-cro-ya-ble que le SQBB a remporté les playoffs NM1 et évoluera donc en Pro B la saison prochaine.
crédit: 
Crédit photo : Alexandre Bader
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/PlayoffsNM1?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#PlayoffsNM1</a> - Saint-Quentin est en Pro B ! Au bout d&#39;un match complètement fou, le SQBB s&#39;impose au Havre et remporte ces playoffs <br>Bravo au <a href="https://twitter.com/stblehavre?ref_src=twsrc%5Etfw">@stblehavre</a> pour sa très belle saison <a href="https://t.co/g5DJALXojd">pic.twitter.com/g5DJALXojd</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1140312265012457472?ref_src=twsrc%5Etfw">16 juin 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Le Havre s'offre une belle

Corps: 

Comme au match aller, les deux équipes rentrent dans la rencontre pied au plancher. Watt en puissance puis Dardaine et Uriz derrière l’arc lancent parfaitement le STB pendant que Rhoomes, Kanté et Yao Delon répondent de l’autre côté pour Saint-Quentin (10-8, 4’). Poussés par un public havrais qui donne de la voix, les locaux ne ralentissent pas la cadence et obligent Jérôme Navier à prendre le premier temps mort de la partie (19-13, 7’). Mais la fin de quart-temps tourne à l’avantage du STB, porté par un Romain Dardaine en feu (onze points, dont les trois-quarts à trois points) : 30-19 après dix minutes.

Un deuxième quart qui ressemble beaucoup à la fin du premier. Le Havre domine à l’intérieur et resserre encore un peu plus sa défense. Le SQBB peine à trouver des solutions et voit son adversaire créer le premier écart : 37-21 à quatre minutes de la mi-temps. Demond Watt continue son travail de sape dans la peinture et son équipe ne baisse pas d’intensité pour rentrer au vestiaire avec un avantage de quinze points : 43-28, 20’.

Avec toute son expérience, c’est Lamine Kante qui relance le SQBB avec deux tirs longue distance en tout début de deuxième mi-temps. Les bleus et blancs sont revenus le couteau entre les dents et réduisent l’écart (45-37, 23’). Difficile à croire, mais l’intensité est encore montée d’un cran dans ce troisième quart-temps. Uriz répond à Gillet puis Fabien Paschal ajoute un panier plus la faute qui fait exploser les Docks Océane (54-47, 28’). Saint-Thomas finit fort et reprend un peu d’air avant les dix dernières minutes qui s’annonce brûlantes (58-51, 30’)

Parole à la défense dans les deux premières minutes du dernier quart-temps ! Pas de paniers, et trois violations des vingt-quatre secondes de jeu, les deux équipes se heurtent à des murs. C’est Elias Kherzane qui débloque la situation d’un beau drive dans la raquette (60-51, 32’). Jamais abattus, les saint-quentinois s’accrochent en étant agressif vers le cercle et en grattant des points sur la ligne des lancers-francs (62-56, 34’). La fin de match est hachée mais Le Havre s’en sort et s’offre un match à la vie à la mort, dimanche !

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Playoffs
Date d’écriture: 
Vendredi, 14. Juin 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Battus la semaine dernière à Saint-Quentin, les joueurs du STB Le Havre se sont imposés sur leur parquet (84-73). Il y aura bien une belle dans cette finale : Vivement Dimanche !
Social_posts: 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/PlayoffsNM1?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw">#PlayoffsNM1</a> - On aura une belle ! Victoire du <a href="https://twitter.com/stblehavre?ref_src=twsrc%5Etfw">@stblehavre</a> 84-73 face à Saint-Quentin dans ce match 2.<br>Rdv dimanche 17h pour l&#39;épilogue de ces Playoffs. <a href="https://t.co/g3IDFDaTVv">pic.twitter.com/g3IDFDaTVv</a></p>&mdash; FFBB (@ffbasketball) <a href="https://twitter.com/ffbasketball/status/1139627094151970816?ref_src=twsrc%5Etfw">14 juin 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Saint-Quentin s’offre la première manche

Corps: 

Pas de round d’observation dans cette finale ! Dans un Palais des Sport Pierre Ratte à guichet fermé, Lamine Kante fait jaillir la première étincelle à 3pts. Le SQBB domine aux rebonds offensifs et s’offre le premier écart 5-1 (2’). Le Havre réagit bien : à l’intérieur avec Watt puis à l’extérieur avec Mekdad. 5-5 après 3 minutes de jeu. L’écart se stabilise et les 2 équipes se rendent coup pour coup. Moins adroits en fin de quart-temps, les havrais voient le SQBB reprendre 4 points d’avance : 20-16 au bout de 10 minutes.

La réaction du STB est immédiate avec Séraphin Saumont qui rentre un tir à 3pts dès la reprise. Les normands hausse le ton défensivement et obligent Jerome Navier à prendre un temps mort. Un arrêt qui ne stoppe pas la série havraise, les saint-quentinois perdent des balles et laissent le STB passer devant pour la première fois de la rencontre (20-22, 14’). La lutte est toujours aussi intense, les défenses prennent clairement le pas sur les attaques. Gilet à 3pts, Queta de près puis Kante au dunk réveillent le SQBB et les locaux repassent devant : 29-26 (18’), temps mort d’Hervé Coudray. Des consignes qui sont directement payantes pour les visiteurs qui s’offrent une légère avance à la pause : 29-33.

Malgré un panier rapide de Olivier Yao Delon et des lancers francs de Rhoomes, c’est bien Le Havre qui revient le mieux en 2èmemi-temps  (33-40, 24’). Le momemtum est bien côté havrais et Samir Mekdad enfonce le clou d’un 3pts assassin (36-45, 26’).  Mais rien n’est jamais joué et surtout à Saint-Quentin ! Benoit Gilet puis Mo Queta ramènent les leurs à 5 petits points (42-47, 28’) ce qui enflamme un peu plus le public. Pour conclure de la meilleure des façons ce quart-temps, c’est Desmond Quincy Jones, le capitaine pourtant discret jusqu’ici, qui permet au SQBB de reprendre l’avantage : 52-51 après 30 minutes.

C’est dans une atmosphère toujours aussi irrespirable que Mo Queta lance parfaitement le SQBB dans ce dernier quart. Seraphin Saumont lui répond très vite à 3pts (57-54, 33’). Mais les locaux, portés par leur public ne baissent pas de régime et profitent de quelques maladresses havraises pour prendre 12 points d’avance (66-54, 35’). Uriz et le STB tentent un dernier come back mais l’écart est trop important, Saint-Quentin remporte la première manche de cette finale. Match 2 Vendredi soir au Havre cette fois.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Playoffs
Date d’écriture: 
Lundi, 10. Juin 2019
Vignette: 
Chapeau: 
C’est dans une ambiance folle que le SQBB est venu à bout du STB Le Havre dans le match 1 de cette finale. Les saint-quentinois sont à un succès de la Pro B.
crédit: 
©Xavier Caillet

Un week-end décisif

Corps: 

Le Havre (2) - Saint-Vallier (5)
Sèchement battus au match aller (69-53), les joueurs du STB sont de retour chez eux et auront pour seul objectif d’inverser le cours de cette série. En manque de réussite dans la Drôme la semaine passée (2/22 à 3pts et 13/24 aux lancers francs), les havrais n’ont pas réussi à mettre en place leur jeu face à une équipe de Saint-Vallier qui ne voulait pas perdre face à son public. Côté SVBD, Derrick Barden (12pts, 11 rebonds au match aller), Vincent Ateba (15pts) et le reste du groupe d’Arnaud Ricoux veulent déjouer les pronostics en faisant tomber le #2 de la saison régulière et en se qualifiant pour la finale.

Saint-Quentin (4) - Boulogne-sur-Mer (8)
Même constat que dans l’autre demi-finale : Saint-Quentin est dos au mur dans cette série et devra se servir de toute la ferveur du public du Palais des Sports Pierre Rate pour renverser une équipe de Boulogne-sur-Mer en pleine confiance ! La semaine dernière Dumortier, Bonds et Vergiat avaient tous dépassé les 15 points marqués, signe d’un groupe où le danger peut venir de n’importe quel poste. Attention à la réaction d’orgueil des saint-quentinois et notamment du capitaine Desmond Quincy Jones (0 point au match aller). Un derby du Nord qui s’annonce encore une fois chaud bouillant !

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Playoffs
Date d’écriture: 
Vendredi, 31. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Les demi-finales continuent ce soir avec les matchs retours au Havre et à Saint-Quentin. En cas de victoire, le STB et le SQBB s’offriront une belle qui aura lieu dimanche.
crédit: 
©Facebook SVBD

Pages

S'abonner à RSS - NM1