NM1 | Page 5 | FFBB

NM1

« A nous d’imposer notre rythme »

Corps: 

Vous avez commencé la saison avec 2 victoires et 2 défaites, depuis vous êtes sur 3 succès convaincants (+15 à Challans, +33 contre Rueil, +13 à Bordeaux), on peut dire que vous êtes vraiment lancés ?
Oui sur les trois derniers matchs on est beaucoup plus sur ce que l’on recherchait dans notre façon de jouer depuis le début de saison. Que ce soit offensivement ou défensivement on a peaufiné certains aspects qui fonctionnent mieux désormais. On veut rester dans cette optique-là pour le match de ce soir et les matchs qui vont suivre, continuer à progresser.

Il y a eu pas mal d’arrivées à des postes clés dans l’effectif, ça a été un challenge d’intégrer tout le monde dans le jeu ?
Oui dès qu’il y des nouveaux joueurs il faut que l’on s’adapte, que l’on s’intègre au collectif, que l’on prenne l’habitude de travailler avec le coach mais tout s’est fait assez rapidement avec l’aide des cadres qui sont restés : Fayçal Sahraoui qui connait parfaitement le coach et le jeu que l’on veut proposer donc on peut discuter avec lui quand on a des questions, Adrien Thimon aussi qui est là depuis quelques années. C’est plus facile de s’intégrer avec des joueurs qui connaissent bien le coach, et Stéphane (Dao) c’est quelqu’un qui est ouvert à la parole donc il n’y a pas de soucis avec lui.

Vous allez enchainer 4 matchs de très haut niveau : contre Poitiers, à Lorient, contre Vitré et à Angers, ça va être deux semaines décisives ?
Oui ça sera des gros rendez-vous, après comme disait le coach en début de saison, on prend vraiment match par match. On se concentre d’abord sur Poitiers, après sur Lorient, etc. Il faudra prendre chaque match très au sérieux avec l’envie de gagner et on verra ce que ça donne.

Contre Poitiers justement, quelles seront les clés du match ?
Je ne vais pas forcément sortir notre stratégie mais ça va passer en premier par la défense, c’est ce qui fait gagner les matchs. On est chez nous, à domicile, à nous d’imposer notre rythme, notre jeu et ça nous mettra en bonne position pour gagner ce soir.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
A l’aube de deux semaines très importantes avec 4 matchs qui s’annoncent alléchants, Olivier Yao Delon et le TBC ne se concentrent que sur le match de ce soir face à Poitiers.
crédit: 
©TBC
Pour Newsletter: 

Mardi soir NM1 : Clash dans la poule B

Corps: 

C’est le genre de rencontre qui a de grandes chances de compter double en 2e phase. Avec l’objectif Top 5 en tête, Andrézieux-Bouthéon et Caen ne voudront pas lâcher de points dans la course à la montée. Après 6 journées, même bilan pour les deux équipes : 4 victoires et 2 défaites.
Petit point noir pour l’ABLS, ces deux défaites ont eu lieu à domicile : contre Lyon SO et Boulogne-sur-Mer. Il faudra donc rectifier le tir mais attention à cette équipe de Caen emmenée par Kevin Braçy-Davis, 17,3 points de moyenne par match. Côté Andrézieux, pas de top scoreur mais une marque bien répartie : avec 6 joueurs au-dessus des 8 points par match (Denave, Awich, Diarra, Njimba, Hyenne et Dumortier).   

On attend quelques beaux duels ce soir : sous les paniers, qui gagnera la bataille du rebonds entre Moïse Diame et Moustapha Diarra ? Elu joueur de la semaine hier, Frédéric Loubaki aura fort à faire face à la ligne arrière adverse : Aurelien Rigaux et David Denave.
Attention aussi aux snipers de chaque équipe, Olivier Romain peut prendre feu à tout moment pour les caennais, tout comme Hugo Dumortier côté ABLS.
Ce match c’est aussi le retour de deux joueurs face à leur ancienne équipe. Aurelien Rigaux a tenu la mène du CBC pendant les deux dernières saisons, alors que Gide Noël a fait le chemin inverse en renforçant l’équipe de Fabrice Courcier en provenance d’Andrézieux.

Début du match à 20h en live sur la page Facebook de la FFBB et d’Andrézieux-Bouthéon

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mardi, 26. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Pas de répit pour les clubs NM1, de nouveau sur le pont ce soir. Et au programme de ce deuxième « Mardi NM1 » : Andrézieux Bouthéon – Caen. Un choc entre deux clubs qui affichent le même bilan (4V-2D).
Pour Newsletter: 

Eric Bosc et Fred Loubaki joueurs de la semaine

Corps: 

Copie plus que propre pour Eric Bosc vendredi dernier. L’ailier de Dax a été l’acteur principal de Dax lors de la victoire face à Challans (87-71) : 27 points, 4/7 longue distance, 7 rebonds et 7 interceptions en 32 minutes. 33 d’évaluation et une victoire logique du DGB. A Chartres ces deux dernières saisons et souvent gêné par les blessures, Bosc revient bien et s’impose de plus en plus dans le collectif rouge et noir.

Dans la poule B, c’est du côté de Caen qu’il a fallu aller chercher la plus belle perf. En sortie de banc, Fred Loubaki a été décisif dans la courte victoire 66-59 du CBC face à Besançon. 14 points à 100% aux tirs : 4/4 à 2pts, 1/1 à 3pts et 3/3 aux lancers francs. Chapeau. Il ajoute à cela 6 rebonds et 5 passes décisives en 23 minutes.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Brillant face à Challans, Eric Bosc est logiquement le meilleure joueur de cette journée dans la poule A. De l’autre côté, Fréderic Loubaki a été l’homme fort pour Caen face à Besançon.
crédit: 
©Guillaume Marie
Pour Newsletter: 

Le chiffre du week-end : 14

Corps: 

Faire 21 d’évaluation en NM1 est une belle performance. Faire 21 d’évaluation en ne marquant que 4 points l’est encore plus. C’est ce qu’a réalisé Marco Pellin : 14 passes décisives, 4 rebonds et 4 interceptions.
Pendant les 30 minutes passées sur le terrain, le meneur a été un véritable métronome et ce sont ses coéquipiers qui se sont régalés : Elwin Ndjock 16 points, Michael Craion Jr 14points ou Victor Diallo 14 points également.

Meilleur passeur du championnat avec 7,7 passes par match, son équipe affiche un bilan de 5 victoires et 1 défaite et est seule en tête du classement de la poule B.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 25. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
La réputation de Marco Pellin n’est plus à faire. Ce week-end, le meneur du Lyon SO a encore été impressionnant en distillant 14 passes décisives face au Havre.
Pour Newsletter: 

« On est un vrai collectif, tout le monde est impliqué »

Corps: 

3 victoires à domicile et 2 défaites à l’extérieur, quelles sont tes impressions sur ce début de saison ?
Oui on tourne un peu moins bien à l’extérieur, sachant que l’on s’est déplacé à Lorient, qui est l’un des favoris de la poule, et Angers, qui est aussi une grosse équipe. A Lorient ont fait un bon match mais on perd la rencontre sur des petits détails, on avait peut-être moyen d’aller faire un résultat là-bas. A Angers on a complètement pris l’eau et il n’y a aucun doute sur la victoire de l’EAB.
Après en regardant les équipes de la poule, on savait qu’il faudrait être performant à domicile car ça va être dur d’aller en chercher à l’extérieur. Il n’y a pas de petites équipes, on va à Cergy ce week-end et même si ils montent de N2 on sait que c’est une grosse équipe. Donc sur notre terrain il faudra être intraitable. 

L’année dernière, l’attaque tournait beaucoup autour de Robert Turner, cette année il y a un vrai collectif offensif qui se dégage. (7 joueurs entre 8 et 11pts par match)
C’est vrai que c’est un vrai changement, on se passe plus la balle mais dans des moments chauds on était content d’avoir Robert l’année dernière où il pouvait nous débloquer de certaines situations avec son talent. Ce n’est pas facile de remplacer un joueur comme lui donc le coach a construit différemment l’équipe avec un poste 5 dominant à l’intérieur et maintenant chacun doit prendre ses responsabilités, on est un vrai collectif, tout le monde va être impliqué en attaque et en défense. Pour le moment ça tourne bien, certes que peut être que sur un match comme à Lorient Robert aurait pu prendre le match en main mais cette année on doit tous être impliqués et trouver les solutions ensemble en mettant en place les systèmes et en les réalisant de la meilleure des façons. 

C’est ta 3e saison au club, tu te sens bien là-bas ? On a l’impression que le club progresse sur et en dehors du terrain chaque année.
Oui je me sens très bien à Vitré, je suis arrivé avec le coach en provenance de Feurs il y a 3 ans, j’adhère à 100% à sa façon de voir les choses, à sa façon de voir le basket, les valeurs qu’il prône. L’Aurore c’est un club qui reste familial mais qui se développe d’année en année que ce soit sur le terrain et même en dehors, c’est un vrai bon club, on travaille dans de bonnes conditions.

D’ici quelques saisons c’est un club qui aura l’ambition de montée ?
Ils y vont étape par étape. Le club se structure en interne et si dans quelques année il doit y avoir une montée en Pro B le club sera prêt. Les dirigeants anticipent beaucoup de choses et sont conscients de ce que l’on peut se permettre ou non, la gestion est parfaite, il y a beaucoup de bénévoles, beaucoup de monde autour du club et de l’équipe. En tant que joueur c’est une situation très agréable, on est vraiment dans les meilleures conditions pour travailler.

Ce week-end vous rencontrez une équipe de Cergy qui a fait de belles perfs en battant Challans et Lorient depuis le début de saison, c’est une nouvelle équipe du championnat, donc c’est peut-être plus compliqué de préparer ce genre de match ?
C’est vrai que c’est une nouvelle équipe mais elle a déjà fait 5 matchs donc on a pas mal d’informations sur le groupe et leur jeu. Il y a des gros CV : Koné, Mendy, Guerrier ou même Gana, se sont des joueurs connus de la division et des championnats français. Je ne connaissais pas le meneur américain mais on a appris à le connaitre après ses grosses performances.
Au début on se dit peut être que comme ils montent de N2 ils vont mettre du temps à l’acclimater au niveau et se structurer mais clairement Cergy n’est pas un équipe de bas de tableau. C’est une grosse équipe sur le papier et ils le prouvent sur le terrain aussi.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Vendredi, 22. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
3e saison à Vitré pour Louis Prolhac, le meneur nous parle du début de saison convainquant de son équipe mais aussi comment le groupe a dû s’adapter dans le jeu suite au départ du meilleur marqueur de la saison passée, Robert Turner.
Pour Newsletter: 

Le chiffre du week-end : 2

Corps: 

5e victoire en 5 matchs pour Angers et pas la plus difficile du lot. Sur son parquet, l’EAB prend le large au 2e quart temps et creuse un écart déjà décisif à la pause : 49-33. Comme souvent, c’est Stéphan Gauthier qui finit meilleur marqueur avec 18 points. En sorti de banc, Mohamed Choua (17pts) et Youri Morose (15pts) ont été performants. La deuxième période est un long fleuve tranquille pour les locaux qui valident un 5e succès 95-70 face à une équipe de Tarbes Lourdes peu inquiétante ce week-end.

Ce fut plus dur pour le RAC. Dans les Hauts de Seine, les co-leaders de la poule recevaient le Stade Rochelais (2V-2D), timide depuis le début de saison mais qui a de belles ambitions.
Antoine Dudit (19pts) et les noirs et jaunes prennent le meilleur départ mais les franciliens répliquent rapidement et passent devant avant le retour au vestiaire. Pour le RAC c’est Steven Ricard, 17 points, et surtout Maodo Nguirane, en sorti de banc, 18 points et 11 rebonds, qui assurent le spectacle. Le 4e quart est tendu mais les hommes de Maxence Broyer tiennent bon et sont donc toujours aux commandes de la poule avec l'EAB.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Ils ne sont plus que deux clubs invaincus en NM1. Rueil et Angers n’ont pas encore connu la défaite et sont au top de la poule A.
Pour Newsletter: 

Maodo Nguirane et Yann Siegwarth joueurs du week-end

Corps: 

Habitué au 5 de départ, Maodo Nguirane a commencé le match face au Stade Rochelais sur le banc vendredi soir. Un mal pour un bien tant son impact a été décisif pour le RAC : 18 points à 6/9 aux tirs et 6/7 aux lancers francs, 11 rebonds pour 29 d’évaluation, le tout en 26 minutes de jeu seulement. Bien alimenté à l’intérieur par Warren Racine (5pds) et Elias Kherzane (6pds), le pivot a été décisif dans la victoire du RAC, qui reste par la même occasion invaincu.

Du côté de Chartes, le CCBM voulait se relancer. La réception de Caen était le match parfait pour prouver que leur place est dans le Top 5. Dans un match défensif (victoire 80-66), c’est Yann Siegwarth, qui a été le plus en vue avec 24 points dont 4/6 à 3pts, 3 passes décisives et 3 rebonds en 25 minutes de jeu. Avec son succès, Chartres affiche un bilan de 3V-2D.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
2 belles performances dans 2 matchs importants. Maodo Nguirane a aidé le RAC à rester invaincu, Chartres devait se relancer face à un « gros », c’est chose faite avec une victoire face à Caen.
crédit: 
©Gérard Héloïse
Pour Newsletter: 

« Tout le monde peut battre tout le monde »

Corps: 

L’équipe a bien commencé la saison avec 4 victoires, c’est un début parfait ?
Début parfait oui car on n’a pas encore perdu. En plus on a joué quelques grosses équipes du championnat comme Poitiers et Lorient, il faut continuer à être réguliers et performants match après match.

Toi personnellement tu te sens comment dans ce groupe, il y  pas mal de nouveaux joueurs ?
Je me sens vraiment bien, le coach, les joueurs, on est tous sur la même longueur d’onde donc c’est vraiment sympa.

Il y a un nouveau coach cette saison, qu’est-ce qu’il essaye d’apporter et de mettre en place au quotidien ?
Il insiste beaucoup sur la défense, on est un groupe qui est capable de défendre vraiment fort. Le coach est exigeant, mais insiste sur le fait de prendre du plaisir, de partager le ballon.

La Poule A paraît très équilibrée, tout le monde peut battre tout le monde… Tu partages cette analyse ?
Personnellement, c’est la première fois que je suis dans cette poule-là. Avec Kaysersberg et Andrézieux j’étais de l’autre côté. La poule est homogène oui, il y a de belles équipes, des gros rosters, tout le monde peut battre tout le monde. Ça va être serré jusqu’au bout.

On sait que cette première phase c’est un marathon, sur quels aspects le club/staff fait attention au quotidien ?
Le club fait attention à la récupération et à ce niveau-là il n’y a rien à dire. Tout est mis à disposition pour qu’on soit le mieux possible : les kinés, les soins, les saunas. Surtout que l’on commence à enchainer les matchs le mardi et le week-end, donc pour éviter les blessures il faut faire attention à la récupération.

Ce week-end, vous jouez contre Tarbes-Lourdes, qui vient de battre Toulouse, pas un match facile encore ?
C’est clair ! Après on se méfie de toutes les équipes. Quand on joue contre des clubs qui ont un bilan de 1-3 ou 2-2, ça ne change rien du tout. Ça reste un match de basket, tout le monde a sa chance. On prend chaque match sérieusement pour aller chercher le plus haut possible.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Au top de la poule A avec 4 victoires et 0 défaite, Rosaire Malonga et l’EAB Angers reçoivent Tarbes-Lourdes ce week-end.
Pour Newsletter: 

Coup de chaud pour Vincent Shahid

Corps: 

38 points, 9/15 aux tirs dont 4/7 derrière la ligne à 3pts, 16/19 aux lancers francs, 10 rebonds, 4 passes décisives pour 44 d’évaluation, c’est la performance MONUMENTALE que nous a offert Vincent Shahid face à Lorient. En 36 minutes, le meneur de jeu a tout simplement dominé la rencontre et  la défense bretonne et est, sans conteste, l’artisan principal de la victoire de Cergy sur son parquet.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mercredi, 13. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Il y a des soirs comme ça où tout vous réussit. Vincent Shahid, le meneur des Spartiates de Cergy-Pontoise a planté 38 points lors de la victoire de son équipe hier.
crédit: 
©Fabien CAMPANATTO
Pour Newsletter: 

Mardi soir NM1 : Le derby du Nord

Corps: 

Il y aura sûrement beaucoup de monde ce soir au Palais des Sports Damrémont. Des Boulonnais ça c’est certain, mais on sait également que les supporters du BCO feront le court déplacement pour pousser derrière leur équipe et proposer une belle fête dans les tribunes. Un derby ça se gagne, et surtout dans le Nord !

Malgré son bilan de 2 victoires et 1 défaite, le SOMB n’a toujours pas gagné à domicile en championnat, la faute à une défaite il y a une semaine et demi face à Avignon (78-90). A l’extérieur, les joueurs de Thibault Wolicki ont été parfaits : une victoire référence au Havre en ouverture (61-74) et une autre sur le parquet de Besançon vendredi dernier (53-77).
Après trois rencontres, la marque est bien répartie entre Wendell Davis (15pts), Mickael Var (12,3pts) et Malcom Gountas (12pts), ce qui permet une alternance intérieur/extérieur compliquée à gérer pour les adversaires. 

Côté BCO, Jimmy Ploegaerts devra se priver pendant quelques semaines de son intérieur géorgien Giorgi Turdziladze (10,3pts, 4,3reb), blessé lors de la victoire face à Chartres samedi dernier. Au scoring, on suivra donc de près deux hommes : Jeremy Ricard Dorigo (17,3 points de moyenne) dans l’aile et Ricardo Alliman (15,3 points) à l’intérieur. Le SOMB devra se méfier également de Simon Crétaux, qui peut prendre feu à tout moment derrière la ligne à trois points.
Avec un match en plus (victoire après prolongation face au Pôle France), Orchies pointe en tête de la poule B (3v-1d) et reste sur deux succès à domicile (contre Pont de Cheruy et Chartres), il faudra donc aller chercher des points à l’extérieur pour continuer de viser haut.

Cette poule B est très dense et ces derbys peuvent être la bascule dans un sens ou dans l’autre pour certaines équipes. Devant ses supporters, le SOMB aura à cœur de bien faire, le match sera à suivre sur la page Facebook de la FFBB ainsi que sur celle du SOMB.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mardi, 12. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Chaque mardi où les clubs NM1 seront sur le pont, nous vous proposerons une affiche à suivre en live sur nos réseaux. Ce soir nous ne pouvions pas passer à côté du derby du Nord : Boulogne-sur-Mer vs Orchies.
crédit: 
©SOMB
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - NM1