NM1 | Page 6 | FFBB

NM1

Mardi soir NM1 : Le derby du Nord

Corps: 

Il y aura sûrement beaucoup de monde ce soir au Palais des Sports Damrémont. Des Boulonnais ça c’est certain, mais on sait également que les supporters du BCO feront le court déplacement pour pousser derrière leur équipe et proposer une belle fête dans les tribunes. Un derby ça se gagne, et surtout dans le Nord !

Malgré son bilan de 2 victoires et 1 défaite, le SOMB n’a toujours pas gagné à domicile en championnat, la faute à une défaite il y a une semaine et demi face à Avignon (78-90). A l’extérieur, les joueurs de Thibault Wolicki ont été parfaits : une victoire référence au Havre en ouverture (61-74) et une autre sur le parquet de Besançon vendredi dernier (53-77).
Après trois rencontres, la marque est bien répartie entre Wendell Davis (15pts), Mickael Var (12,3pts) et Malcom Gountas (12pts), ce qui permet une alternance intérieur/extérieur compliquée à gérer pour les adversaires. 

Côté BCO, Jimmy Ploegaerts devra se priver pendant quelques semaines de son intérieur géorgien Giorgi Turdziladze (10,3pts, 4,3reb), blessé lors de la victoire face à Chartres samedi dernier. Au scoring, on suivra donc de près deux hommes : Jeremy Ricard Dorigo (17,3 points de moyenne) dans l’aile et Ricardo Alliman (15,3 points) à l’intérieur. Le SOMB devra se méfier également de Simon Crétaux, qui peut prendre feu à tout moment derrière la ligne à trois points.
Avec un match en plus (victoire après prolongation face au Pôle France), Orchies pointe en tête de la poule B (3v-1d) et reste sur deux succès à domicile (contre Pont de Cheruy et Chartres), il faudra donc aller chercher des points à l’extérieur pour continuer de viser haut.

Cette poule B est très dense et ces derbys peuvent être la bascule dans un sens ou dans l’autre pour certaines équipes. Devant ses supporters, le SOMB aura à cœur de bien faire, le match sera à suivre sur la page Facebook de la FFBB ainsi que sur celle du SOMB.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Mardi, 12. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Chaque mardi où les clubs NM1 seront sur le pont, nous vous proposerons une affiche à suivre en live sur nos réseaux. Ce soir nous ne pouvions pas passer à côté du derby du Nord : Boulogne-sur-Mer vs Orchies.
crédit: 
©SOMB
Pour Newsletter: 

Le choc du week-end : Lorient vs Angers

Corps: 

Dans une rencontre potentiellement décisive pour la suite du championnat, c’est Lorient qui prend le meilleur départ. Le CEP asphyxie les angevins d’entrée, ne leur laissant que des miettes en attaques, l’EAB ne marque que 9 points dans les 10 premières minutes. Dans une rencontre plutôt défensive, Ibrahim Djambo (12pts) et Ibou Saounera (11pts) sortent leur épingle du jeu pour les locaux. Pour Angers, c’est Karim Gourari, l’homme à tout faire, qui répond une nouvelle fois présent (15 pts, 6 rebs, 4 pds). Mais l’international marocain et ses coéquipiers sont loin à la mi-temps : 40-28.
Au retour des vestiaires, le match change de ton : place à l’attaque. L’EAB marque 23 points dans le 3e quart puis 22 dans le dernier pour sortir l’exploit et aller chercher le come-back. Lorient est plus maladroit et laisse échapper un match important pour la suite du championnat.
Angers est premier de la poule A avec Rueil, également à 3 victoires – 0 défaite, Lorient (1V-2D) devra se relancer dès demain soir en Ile de France face à Cergy.

Les stats de la rencontre

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 11. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Déjà vainqueur à deux reprises lors des deux premières journées, Angers se frottait ce week-end à une équipe armée pour la montée : Lorient. Avec un bilan de 1-1, les bretons voulaient lancer une dynamique positive en s’imposant devant leur public, c’est raté.
crédit: 
©Olivier Poulain
Pour Newsletter: 

Mike Joseph et Ricardo Aliman joueurs de la semaine

Corps: 

Mike Joseph n’a pas besoin de beaucoup de temps pour dominer une rencontre. En 25 minutes face à Rennes, l’intérieur compile 28 points à 12-14 aux tirs, 5 rebonds, 2 passes décisives, 2 interceptions et 6 fautes provoquées pour 34 d’évaluation. Merci, bonsoir.
Le VCB s’impose de belle manière sur son parquet face à l’URB et se relance dans sa quête de Top 5.

Au Nord, du côté de la salle Léo Lagrange d’Orchies, c’est un autre poste 5 qui s’est illustré. Bien connu des parquets de la division, Ricardo Alliman n’a pas fait dans la dentelle contre Chartres. 25 points à 11/15 aux tirs, ¾ sur la ligne des LF, 9 rebonds en 35 minutes. La Jamaïcain avait pourtant un client en face avec Patrick Clerence (20 points). Un duel de poids lourds qui tourne cette fois-ci à l’avantage du joueur du BCO, qui s’impose 78-60 devant son public. 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 11. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Parole aux intérieurs cette semaine. Mike Joseph (Challans) et Ricardo Alliman (Orchies) ont été intraitables le week-end dernier.
crédit: 
©G.Laroche/VCB
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fbasketcluborchies%2Fposts%2F4583849785007717&show_text=true&width=500" width="500" height="529" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share"></iframe>
Pour Newsletter: 

« Je peux créer pour moi mais aussi et surtout pour les autres »

Corps: 

2 matchs et 2 victoires convaincantes,  c’est un début de saison parfait ?
Parfait je ne sais pas mais c’est toujours très bien de commencer par deux victoires. Surtout gagner chez nous de belle manière et à Boulogne-sur-Mer qui avait battu Le Havre, ce sont de bons résultats. On s’entraine dur toute la semaine pour cela et il faut continuer.

Kenny Grant est un nouveau coach, quel est son style ?
Il a une grosse expérience en tant que joueur, et le fait qu’il ait beaucoup gagné partout où il est passé c’est quelque chose qui aide tout le groupe. Il apporte un peu cet esprit américain, où c’est toujours dur, toujours à 100%, très rigoureux. On défend fort et on essaye de se trouver le mieux possible en attaque.

90,5 pts marqués de moyenne sur les deux premiers matchs, il faut s’attendre à ce que cela continue ? Voir l’USAP dans les tops attaques en fin de saison ?
On part plus sur une mentalité « la défense amène l’attaque », notre but c’est de défendre très fort pour avoir des paniers faciles derrière. Notre objectif n’est pas de finir meilleure attaque, c’est vraiment de gagner le plus de matchs et ça va passer par la défense.

Ce week-end vous rencontrez Caen, encore un beau test ?
Ça va être un gros match, même si on est à domicile je pense que l’on est clairement l’outsider. On sait que Caen a une très grosse équipe, l’objectif de montée il est clair pour eux. Nous nous ne sommes pas dans cette optique-là, on prend les matchs les uns après les autres et voilà il ne faut pas changer notre façon de jouer. On est à 2-0 donc c’est que le collectif fonctionne bien donc il faut continuer dans ce sens-là et corriger les petits détails pour tenir tête à Caen.

Personnellement tu réalises un début de saison canon, tu te surprends toi-même ?
Je suis dans une optique un peu revancharde. La saison passée à Bordeaux d’un point de vue collectif ça ne s’est pas très bien passé, on a gagné 6 matchs seulement. J’arrive à Avignon qui a connu un peu la même chose mais je pense que l’on a un très bon groupe. On a des guerriers, des gars qui ne lâchent pas. Individuellement j’essaye d’apporter un maximum au groupe, de toucher un peu à tout, être un leader de l’équipe. Je n’ai que 21 ans mais j’ai une année derrière moi et je m’en sers pour apporter à l’équipe. Kenny met beaucoup de chose en place où je peux créer pour moi mais aussi et surtout pour les autres, donc c’est que du positif.

Quels vont être tes objectifs sur cette saison et les saisons à venir ?
L’objectif principal c’est le maintien au plus vite avec Avignon, une fois cela acquis on verra où on en est. Je ne donne pas de limite au groupe, on verra si on peut accrocher les playoffs ou pas. Personnellement je veux continuer à m’améliorer, et aller chercher de la Pro B pour continuer à prendre de l’expérience et jouer au plus haut niveau possible.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Vendredi, 8. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Révélation de ce début de saison NM1, Gaétan Meyniel est l’un des hommes fort de Kenny Grant et Avignon (15,5pts, 7,5reb, 7,5pds). L’USAP affronte ce week-end l’un des ogres de la poule B : Caen.
crédit: 
©USAP
Pour Newsletter: 

Stephan Gauthier et Elwin Ndjock joueurs de la semaine NM1

Corps: 

2e victoire en 2 matchs pour l’EAB, qui, après une saison 2020-21 en dents de scie, commence cette année de la meilleure des façons. Vendredi c’est face à un gros projet de la division, Poitiers, que les angevins se sont imposés. En attaque Stephan Gauthier a répondu présent avec 24 points à 50% aux tirs, il ajoute 5 rebonds, 6 interceptions et 4 passes décisives pour 27 d’évaluation en 32 minutes de temps de jeu. C’est lui qui scelle la victoire de son équipe dans les dernières minutes en rentrant ses lancers francs.
Son coéquipier Karim Gourari a lui aussi brillé : 18 points, 7 rebonds et 4 passes décisives.

Dans la poule B, Lyon SO fait également le plein de victoires. 2e succès pour le promu, cette fois-ci à domicile face à Mulhouse. On attendait Michael Craion, Kevin Kokila ou encore Marco Pellin, mais c’est Elwin Ndjock qui a brillé le plus avec 25 points à 10/16 aux tirs, 4 interceptions et 3 rebonds. Arrivé de l’ASVEL cet été, le jeune arrière prend rapidement ses marques dans la division dans une équipe de Lyon SO qui commence à faire peur dans la poule B.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 4. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Une fois n’est pas coutume, ce sont 2 arrières qui sont à l’honneur cette semaine. Stephan Gautier et Elwin Ndjock, ont largement contribué aux victoires de leurs équipes respectives, ils sont les joueurs de la semaine en NM1.
crédit: 
©ard.sports
Pour Newsletter: 

Le chiffre du week-end : 49

Corps: 

C’est assez rare pour le souligner, les joueurs en sortie de banc ont marqué plus de points que le 5 majeur. En même temps, en regardant les noms, on se dit que Laurant Pluvy l’a peut être fait exprès : Henri Preira (11 points), Joël Awich (13 points), David Denave (14 points) et Nadyr Labouize (11 points) sont tous des joueurs plus que solides pour la division. Face au CCBM, ils ont assuré le scoring et c’est surement ce qui a donné la victoire aux rouge et noir.

Les stats du match ici

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 4. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Une bonne équipe est souvent reconnue à la qualité de son banc. Face à Chartres, la 2e escouade de l’ABLS a répondu présente avec 49 points.
crédit: 
©Chartres Objectif
Pour Newsletter: 

Le choc du week-end : Caen – Le Havre

Corps: 

Après une année sans supporters, qu’il est bon de retrouver de l’ambiance dans les salles, et surtout pour les derbys. Vendredi soir, le Palais des Sports de Caen affichait complet, déjà plein à craquer avant le début de la rencontre, l’atmosphère était à la fête. « Un derby, ça se gagne » nous disait Hugo Suhard avant la rencontre, et les joueurs du Havre sont ceux qui rentrent le mieux dans le match. Pas impressionnés par l’ambiance, Romain Duport (19pts, 11reb) et ses coéquipiers sont devant à la pause après un gros 2e quart-temps (32-43, 20’). L’écart grimpe même jusqu’à 16 points à l’entame de la 2e période, mais poussé par son public, le CBC revient dans le match. Ce sont Olivier Romain (10pts, 11pds) et Gide Noël Pascal (14pts, 7reb) qui sonnent la révolte et relancent complètement leur équipe. En 5 minutes, les locaux refont leur retard et passent même devant avant le début du dernier quart (62-21, 30’).
Les 10 dernières minutes sont plus qu’intenses, les joueurs se rendant coup pour coup, Kevin Bracy-Davis semble être la bonne pioche pour le CBC, il finit avec 22 points dont ¾ derrière l’arc. Les hommes de Fabrice Courcier finissent par se détacher et permettent au public de souffler un peu. Victoire 87-77, Caen passe à un bilan de 2-0, c’est l’inverse pour le STB, qui devra réagir rapidement face au Pôle France le week-end prochain.

Les stats du match

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 4. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Un derby a toujours une saveur spéciale et ce Caen-Le Havre n’a pas dérogé à la règle. Du public, de l’ambiance, du suspense. Une belle soirée basket du côté du Palais des Sport.
crédit: 
©Guillaume Marie
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=317&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fhervespeaker%2Fvideos%2F221077163339421%2F&show_text=false&width=560&t=0" width="560" height="317" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share" allowFullScreen="true"></iframe>
Pour Newsletter: 

« Un derby, ça se gagne »

Corps: 

La saison n’a pas commencé de la meilleure des façons (défaite 61-74 face à Boulogne-sur-Mer), ça met la pression directement sur ce deuxième match ?
Dans tous les cas la pression elle y était sur ce deuxième match : c’est un derby, Caen a les mêmes ambitions que nous. Après c’est vrai que l’on a pas commencé de la meilleure des manières, on a encore du boulot, des automatismes à trouver, pas mal de choses à travailler.

Qu’est-ce qu’il a manqué face au SOMB ?
Une seconde mi-temps. On était bien sur la première mi-temps, on était en place. Et sur la 2e, ça avait déjà été le cas à Rueil en Coupe de France, on a un peu craqué. Il ne faut pas enlever du crédit à Boulogne-sur-Mer, ils ont fait une très bonne seconde mi-temps, ils ont fait le match qu’il fallait. Mais nous actuellement on a besoin de travailler encore et de progresser en tant qu’équipe pour pouvoir enchainer ces matchs-là.

Le match contre Caen justement, en plus d’être un choc entre 2 équipes qui jouent le haut du classement, c’est un derby. Toujours spécial ?
C’est un derby, que ce soit d’un côté comme de l’autre il y a toujours une organisation particulière et beaucoup de communication autour de ce match pour ramener du monde et pour galvaniser les fans. Comme on dit, un derby ça se gagne, et au-delà de ça, avec la formule du championnat, on sait que si on finit dans le Top 5 et Caen aussi ce sont des victoires et des défaites qui comptent double. C’est avant tout pour cela que ce match est important.

Les cadres de la saison passée sont toujours là, c’était important de garder de la stabilité ?
Oui, la direction du club a voulu garder une certaine stabilité, mais aussi renforcer nos points faibles. Ça reste une nouvelle équipe, on  a changé nos postes 5 et postes 3 titulaires, il faut recréer une alchimie qui permette d’avancer et pourquoi pas de monter à la fin.

On a l’impression que le championnat est de plus en plus relevé, c’est un avis que tu partages ?
Clairement oui. Chaque année il y a entre 5 et 10 équipes qui prétendent à la montée. Ce n’était pas forcément le cas il y a quelques années, il n’y avait pas autant de moyens, il y avait moins d’équipes aussi. En tout cas de mon côté quand j’étais en Nationale 1 avant d’arriver au Havre il y avait 2,3 équipes qui voulaient clairement monter, et une poignée d’autres qui jouaient les outsiders. Maintenant beaucoup de clubs mettent de gros moyens et envisagent clairement la Pro B.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Vendredi, 1. Octobre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Ce vendredi 1er octobre, Le Havre se déplace à Caen pour un derby Normand qui s’annonce brûlant. Défait la semaine dernière à domicile par le SOMB, Hugo Suhard ne tire pas encore la sonnette d’alarme.
crédit: 
©Merry Truffert
Pour Newsletter: 

Joueurs de la semaine : Cheick Conde et Geoffrey Bourcier

Corps: 

Rennes se déplaçait à La Rochelle dans un match où les bretons étaient loin d’être favoris. Le Stade Rochelais a des ambitions et commencer la saison avec une victoire est toujours une bonne chose pour un prétendant à la montée. Mais l’URB réalise l’upset en s’imposant de 2 points sur la côte Atlantique. Bryan Pamba (12pts, 6 passes) et Guillaume Mérie (13pts) ont répondu présent, mais c’est bien Cheick Conde, qui à l’intérieur, a fait la différence.  24 points à 10/12 aux tirs, un joli 4/7 aux lancers francs, 10 rebonds dont 3 offensifs pour 29 d’évaluation, tout simplement gigantesque.

Dans la poule B, Avignon a fait respecter sa loi pour son premier match à domicile face à Golbey Epinal. Souvent décisif lors des deux dernières saisons, Geoffrey Bourcier a tenu son rang de premier atout offensif de l’USAP : 24 points dont 3/6 derrière l’arc et 6/8 aux lancers francs, 6 rebonds, 5 passes décisives et 3 interceptions. 30 d’évaluation, la victoire, un titre de joueur de la semaine amplement mérité.  

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Septembre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Dans une première journée qui aura livré quelques surprises, Cheick Conde de Rennes dans la poule A et Goeffrey Bourcier d’Avignon dans la poule B ont été les plus en vue.
Pour Newsletter: 

Le chiffre du week-end : 1

Corps: 

Le jeune meneur (21 ans) d’Avignon fini la rencontre avec 14 points, 10 rebonds et donc 9 passes décisives. Rageant.

L’ancien joueur de la JSA a été l’artisan principal avec Geoffrey Bourcier (24pts, 6reb, 5pds) de la victoire de son équipe à domicile face à Golbey Epinal : 91-78. Il faudra suivre de près les performances de Meyniel dans cette première phase.

Pour revoir son match c'est ici 

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Auteur: 
Nicolas Baslé/FFBB
Date d’écriture: 
Lundi, 27. Septembre 2021
Vignette: 
Chapeau: 
1, comme le nombre de passe décisive qu’il a manqué à Gaetan Meyniel pour réaliser le premier triple double de la saison en NM1.
Social_posts: 
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/eBEjt3FDfzs" title="YouTube video player" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - NM1