NM1 | Page 6 | FFBB

NM1

NM1 Poule B : Saint-Vallier veut s’échapper

Corps: 

Le haut du panier

Tout en haut, Saint-Vallier semble être l’équipe à abattre dans cette poule B. 9 victoires en 11 matchs et des succès de référence sur les parquets de Chartres et du Havre. Demond Watt (15pts, 8reb de moyenne) domine à l’intérieur, Markos Suka Umu a lui vite trouvé sa place dans la rotation de Philippe Namyst. Juste derrière, Chartres met la pression au leader. Un bilan de 8-3 pour le CCBM, meilleure attaque de la poule (93 points par match) et un effectif toujours aussi profond : Maxwell, Siegwarth, Ammour, Romain, Diarra, Chelle…
On ne pouvait pas laisser de côté le CBC dans cette catégorie. 7e au classement mais seulement 8 rencontres disputées pour les Caennais. Avec une seule défaite au compteur, Fabrice Coursier semble avoir rectifié le tir par rapport à la saison dernière. Attention néanmoins à l’enchainement des matchs dans les semaines à venir.

Les outsiders

Sans être ultra dominant, Boulogne-sur-Mer est dans la course. 7 victoires en 10 rencontres, coach Wolicki a parfaitement intégré Mathieu Boyer (18pts, 10reb) dans son système. Le SOMB rencontrera consécutivement Caen et Saint-Vallier, de quoi se tester sur la fin des matchs aller.
Mulhouse et Andrézieux-Bouthéon sont les deux belles surprises de ce début de saison. Un bilan de 7-4 pour les deux clubs qui ont tous les deux trouvé un bel équilibre autour d’un leader offensif : Guillaume Payen-Boucard pour Mulhouse (17,2 pts/m) et Steven Green pour Andrézieux (16 pts/m).

Il faudra réagir

Le Havre
n’a pas un mauvais bilan avec 6 victoires en 10 matchs, mais après un recrutement ambitieux on espérait mieux côté normand. Plus inquiétant, le STB n’est pas parvenu à s’imposer face aux « gros » : défaite face à Saint-Vallier, à Caen et à Boulogne-sur-Mer. Dominant la saison dernière, Pont de Cheruy est rentré dans le rang cette année. 5 victoires 5 défaites, le SOPCC peut néanmoins compter sur l’impact toujours aussi important de Lionel Gaudoux (17,7 pts, 8,2 reb). 

La zone rouge

Ça commence à chauffer pour Kaysersberg et Avignon ! 2 succès en 11 rencontres disputées seulement, une réaction est vite attendue pour ces deux clubs. Une seule victoire de plus pour Besançon (3V-8D) qui ne compte que trop peu sur son banc pour le moment.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Phase 1
Auteur: 
Nicolas Baslé
Date d’écriture: 
Vendredi, 29. Janvier 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Après la poule A, place à la poule B et un haut du classement très dense. En bas, c’est déjà compliqué pour certaines équipes
Pour Newsletter: 

NM1 Poule A : Les premiers écarts

Corps: 

Le haut de du panier

Il est difficile de détacher de réels favoris dans cette Poule A : Rueil n’affiche pour l’instant que 7 matchs joués mais un bilan très positif de 6 victoires et 1 défaite, Le Stade Rochelais est pour le moment à la première place mais est l’une des seules équipes avec 11 rencontres au compteur (7-4). Juste derrière, Lorient et ses 8 succès en 10 matchs s’affirme comme la valeur sûre de cette première partie de championnat. A la mène, Sébastien Cape est l’un des meilleurs joueurs de ce championnat (16,7 points, 7 passes décisives de moyenne), sa complémentarité avec les intérieurs Bali Coulibaly (15,3 pts) et Ronaldas Rutkauskas (12,2pts, 9,2 reb) est déterminante dans la réussite du CEP.
L’autre équipe en forme, c’est Toulouse ! Les arrivées d’Ibrahim Djambo (14,4 pts de moyenne)  et Mike Joseph ont fait du bien à un effectif déjà intéressant : Fayçal Sahraoui est encore et toujours sur pied (6,5 passes décisives et 32 minutes de moyenne), ne lui parlez pas d’âge, Adrien Thimon confirme tout son potentiel et le banc a pour le moment répondu présent. 7 victoires et 3 défaites pour le TBC qui veut viser haut cette saison.

Les outsiders

Au début de la saison, bon nombre de spécialistes voyaient Tours être le rouleau compresseur de cette Poule A, pour le moment, l’UTBM est trop irrégulier, et malheureusement, trop touché par les blessures. 4 revers en 10 rencontres déjà pour Pierre Tavano et ses joueurs, on suivra de près l’intégration dans le groupe des derniers venus : Jeremy Bichard et  Thomas Smallwood.
Sans grand bruit, le promu Rennes réalise un début de saison correct : 5 victoires en 11 matchs et de belles promesses avec des jeunes performants (Youri Morose – 14,7pts ou Bryan Pamba – 13,3pts) et l’arrivée de Joseph Chartouny, qui s’avère être un sacré joueur : 18,6pts, 6 rebonds et 6,2 passes décisives de moyenne en 5 rencontres.
Une autres équipe bretonne peut s’inviter à la conversation, c’est Vitré. Robert Turner est l’un des meilleurs attaquants de la division (20,6 pts/m) et Julien Cortey a construit son groupe autour de lui. La Green squad compte 5 victoires en 9 matchs.

Il faudra réagir

Impressionnant sur le papier en début de saison, Angers peine à se mettre en route dans ce championnat et voit d’autres clubs ambitieux s’échapper. 10e avec un bilan de 4 victoires et 5 défaites, les angevins ont toujours l’un des effectifs les plus expérimenté et fiable pour la division, il va falloir trouver la bonne formule pour coach Buffard.
Challans commence l’année 2021 de la meilleure des façons, 3 succès lors des 4 dernières rencontres, le VCB est à nouveau sur de bons rails après un premier quart de saison compliqué. Les nouveaux joueurs Devon Thomas (18pts/m) et Nemanja Kovanusic (13pts/m) ont fait du bien aux rouges et blancs.

La zone rouge

C’est plus dur pour Vanves et les Sables Vendée qui affichent chacun un bilan de 3 victoires et 7 défaites. Toujours dans le coup et en progrès par rapport à la saison dernière, les franciliens comptent sur l’arrivée de Jordan Braham pour se relancer rapidement dans la course au maintien. Les Sables de leur côté viennent de battre Tours à l’extérieur, une victoire de référence synonyme de déclic ?
Même bilan pour les JSA Bordeaux, pas gâtés par les absences ou les départs de joueurs depuis le début de la saison. L’effectif reste complet avec Quentin Hanck, Alex Vialaret ou encore Thibaut Lonzieme qui revient bien après sa blessure.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Phase 1
Auteur: 
Nicolas Baslé
Date d’écriture: 
Jeudi, 28. Janvier 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Le mois de Janvier se termine, l’occasion de faire un petit point sur la situation dans la Poule A de NM1.
crédit: 
©Olivier Poulain
Pour Newsletter: 

La saison NM1 adaptée

Corps: 

La Phase 1 reprend en janvier
Les matchs en retard de la première partie de championnat se jouent actuellement et ce jusque début janvier.
Le calendrier du reste de la phase 1 a été mis à jour, vous pouvez le retrouver ici 

Il y aura une phase 1 et une phase 2 mais pas de playoffs.
Après la présentation de plusieurs formules adaptées (Phase 1 + playoffs, Phase 1 uniquement, Phase 1 et Phase 2), c’est la formule Phase 1 puis Phase 2 si la situation le permet qui a été plébiscitée par les clubs de NM1. Une phase 2 assurant plus de matchs pour chaque club, et ainsi, une meilleure visibilité pour leurs partenaires.

Tous les matchs de la phase 1 devront être joués avant la date du 25 avril.
Si tous les matchs ont été joués, la phase 2 sera lancée à partir du 1er mai.
Si tous les matchs ne sont pas joués à la date du 25 avril, il n’y aura pas de phase 2.
Dans le cas où 100% des rencontres de la phase 1 ne peuvent pas se jouer avant la fin du mois de juin, alors le classement sera établi selon les règles du ratio.

Les équipes montantes en Pro B seront les équipes classées aux deux premières places du groupe A de la 2e phase.
Si la 2e phase ne peut pas se jouer, les équipes classées à la première place de la Poule A et de la Poule B seront les équipes montantes en Pro B
*A noter que ces équipes devront respecter le cahier des charges mis en place pour prétendre à la montée en Pro B et avoir un avis favorable de la part de la CCG et de la LNB.

Les équipes reléguées en NM2, seront les équipes classées aux 4 dernières places du groupe C de la 2e phase (hors PFBB).
Si la 2e phase ne peut pas se jouer, les équipes classées aux 2 dernières places de la Poule A et de la Poule B seront reléguées en NM2.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Auteur: 
Nicolas Baslé
Date d’écriture: 
Jeudi, 24. Décembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Face aux conséquences de la Covid-19 et suite à de nombreux reports de matchs, la Fédération Française de BasketBall a, après concertation avec l’ensemble des clubs de NM1, modifié la formule du championnat. Voilà ce qu’il faut retenir.
Pour Newsletter: 

De retour !

Corps: 

Enfin c'est reparti !
Dès demain, le championnat NM1 reprend ses droits... mais pas tout le monde. En effet, pendant le mois de décembre, les clubs joueront les matchs qui avait été repporté pour cause de Covid-19. Ainsi, chaque équipe pourra repartir sur les mêmes bases dès début janvier.

Beaucoup de belles affiches à venir lors des prochaines semaine donc, et ça commence dès demain soir avec le Pôle France et un certain Victor Wembanyama qui se déplace à Chartres pour y affronter le CCBM et son MVP Du'Vaughn Maxwell. Samedi, Besançon reçevra Pont de Cheruy.

Toutes ces rencontres se tiendront à huis clos. Vous pourrez suivre les résultats en live sur le live FFBB

 

Le calendrier des prochaines semaines :
Vendredi 4 décembre 
Chartres - PFBB (J6)
Samedi 5 décembre 
Besançon - Pont de Cheruy (J5)
Mardi 8 décembre 
Orchies - PFBB (J1)
Tarbes - Dax (J2)
Besançon - Le Havre (J2)
Caen - Kaysersberg (J2)
Vendredi 11 décembre 
Avignon - Saint Vallier (J2)
Pont de Cheruy - Mulhouse (J2)
Samedi 12 décembre
Vanves - Tarbes (J1)
Besançon -PFBB (J3)
Mardi 15 décembre
Caen - Andrézieux (J6)
Mercredi 16 décembre
Chartres - Besançon (J4)
Saint Vallier - Orchies (J6)
Vendredi 18 décembre
Toulouse - Les Sables Vendée (J2)
Vanves - Vitré (J3)
Avignon - Orchies (J4)
Samedi 19 décembre
Besançon - Caen (J1)
Tarbes - Rennes (J6)
Pont de Cheruy - Kaysersberg (J6)
Mardi 22 décembre 
Orchies - Caen (J3)
Mardi 5 Janvier 
Challans - Toulouse (J3)

 

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Jeudi, 3. Décembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Après quelques longues semaines d'arrêt, certain clubs de NM1 seront de retour sur les parquets pour le mois de décembre.
crédit: 
©Gérard Héloïse
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=314&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fffbasketball%2Fvideos%2F3412997535415522%2F&show_text=false&width=560" width="560" height="314" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share" allowFullScreen="true"></iframe>
Pour Newsletter: 

« Il y a beaucoup de positif »

Corps: 

Après 2 années à Bordeaux, tu as signé à Lorient, tu avais besoin d’un nouveau challenge ? On sait que Lorient a de belles ambitions.
Oui c’est un nouveau challenge. A Bordeaux avec la situation vis-à-vis du COVID, financièrement c’était un peu le flou, donc ils n’ont pas pu forcément conservé les joueurs qui ont fait une bonne saison. De mon côté j’étais à la recherche d’une équipe soit pour aller jouer au-dessus soit dans un club qui joue la montée, et c’est là que Lorient s’est positionné.  Ils ont des ambitions élevées, moi aussi, donc ça a bien matché.

Vous avez fait un bon début de saison (4 victoires et 2 courtes défaites à l’extérieur à Rueil et Tours) qu’est-ce qui fonctionne bien ?
Ce qui est rassurant c’est que le groupe vit bien, il y a des supers mecs. L’équipe n’a pas été construite seulement autour des qualités basket, le staff a recruté des joueurs qui ont le bon état d’esprit.
Ce qui fonctionne bien également c’est que malgré une longue période d’arrêt on arrive à bien jouer ensemble. On a encore beaucoup de progrès à faire mais en attaque on est déjà bien en place. On a deux défaites, mais ce sont des défaites de début de saison : à Rueil on a pas su gérer la tempête alors que l’on avait 17 points d’avance par exemple. Il faut tirer les leçons de ces matchs là et aller de l’avant mais il y a beaucoup de positif depuis le début de la saison c’est certain.

D’un point de vue personnel, tu t’éclates ?
Oui je m’éclate, j’ai bien trouvé ma place dans cette équipe. Le style de jeu que le coach veut instaurer me correspond assez donc je m’y retrouve bien. Je joue avec des supers joueurs donc tout va bien. C’est vrai que parfois on peut se demander si on va réussir à trouver sa place dans une nouvelle équipe mais là ça a vraiment bien pris donc j’espère que ça va continuer dans ce sens.

Tu as connu la montée avec Caen, tu penses que le groupe a les même qualités et peut réaliser la même chose ?
Oui complètement, je pense que l’on a vraiment l’équipe pour. La configuration du groupe est différente. A Caen, il y avait beaucoup de gros CV, avec des joueurs qui pouvaient gagner les matchs à eux tous seuls. A Lorient l’équipe est beaucoup plus complémentaire avec des mecs qui veulent prouver des choses. Mais oui, quand je regarde notre équipe je suis sûr que l’on peut le faire car elle est très bien construite et on est très fort à tous les postes.

La période est un peu compliquée, l’équipe est toujours mobilisée ?
Oui, l’équipe est toujours ensemble. Nous sommes tous à Lorient, on continue de s’entraîner. C’est vrai que c’est une période compliquée, le plus dur à gérer c’est vraiment le flou. On s’entraîne mais sans savoir trop pourquoi, on ne sait pas si le bon début de saison va servir à quelque chose, huis-clos ou pas, etc.. Pour moi je trouve cela très dur à gérer. On avance un peu dans un brouillard.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Interview
Date d’écriture: 
Jeudi, 5. Novembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Leader de l’équipe de Bordeaux ces deux dernières saisons, Sébastien Cape est arrivé cet été en Bretagne dans un club de Lorient plein d’ambition. Après un très bon premier mois de compétition, le meneur du CEP fait le point sur la situation
crédit: 
©Olivier Poulain
Pour Newsletter: 

NM1 : Les choses à retenir de la semaine

Corps: 

1. Tout le monde en parle sur la planète basket, Victor Wembanyama a fait forte impression pour sa première avec le Pôle France. Face au Havre, un candidat sérieux à la montée, le jeune joueur de 16 ans ne s’est pas laissé impressionné : 22 points, 10 rebonds et 7 contres. Derrière une performance de haut niveau de Victor, c’est toute l’équipe qui a déroulé et glané sa première victoire de la saison ! Ousmane Dieng finit avec 17 points, Adama Bal 13. Attention au PFBB cette saison ! Les matchs ne seront pas donnés.

2. Deux équipes trustent la première place de la poule A pour le moment : Tours et Rueil. L’UTBM réalise une semaine parfaite avec 2 victoires face à 2 autres prétendants à la montée : Lorient et Angers. Fabien Ateba a été grand avec 27 pts par match sur la semaine, il a été bien épaulé par Michael Craion qui devient petit à petit un des joueurs les plus sûrs de la division. Le RAC a montré beaucoup de caractère en venant à bout d’Angers après prolongation et en s’imposant à Toulouse dans un match offensif (94-99). Le tout sans Greg Thondique et Masse Doumbé, tous les deux blessés. Les deux équipes affichent donc un bilan de 5 victoires et 1 défaite et foncent vers la poule A en 2e phase.

3. Après 6 matchs, La Rochelle s’impose comme la meilleure défense du championnat. 56 points encaissés seulement face à Tarbes Lourdes, 64 à Bordeaux, le Stade a sorti les barbelés la semaine dernière. En attaque, Gaétan Clerc, Ron Anderson ou encore Desmond Quincy-Jones se partagent les responsabilités. Après un début de championnat compliqué, les hommes de François Sence enchainent et sont à 4 succès de rang.

4. En perdition en première phase l’année dernière, Vanves a appris de ses erreurs et commence le championnat de meilleure façon cette saison. 2 victoires en 2 matchs la semaine dernière dont une précieuse aux Sables d’Olonne (70-72) qui s’avèrera peut être décisive dans la course au maintien en fin de saison. A 40 ans, Raphaël Desroses a toujours des jambes : 32 points face à Bordeaux mardi dernier.

5. C’est dur pour Challans en ce moment. Après une belle victoire en ouverture de la saison face à Angers, le VCB ne trouve plus le chemin de la victoire. Quatre revers de rang pour les rouge  et blanc, battus par les Sables Vendée et Lorient la semaine dernière. L’EAB Angers n’est pas dans ses standards également. 2 victoires en 6 matchs pour les hommes de Laurent Buffart, il va falloir vite inverser la tendance pour aller chercher le Top 5.

6. C’était l’une des grosses perf du week-end dernier, tout juste arrivé à Toulouse, Mike Joseph n’a pas perdu de temps pour s’illustrer : 30 points à 13/13 aux tirs, rien que ça. Le tout en 25 minutes de temps de jeu. Attention au TBC dans les semaines à venir !

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Lundi, 26. Octobre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
2 journées au programme la semaine dernière donc beaucoup d’actions sur les terrains de NM1. Certaines équipes se détachent, certains joueurs brillent, voici les choses qu’il fallait retenir de la semaine dernière.
Pour Newsletter: 

« Le travail fait au quotidien paye »

Corps: 

L’équipe affiche un bilan de 4 victoires et 1 défaite, c’est un début de saison idéal ?
Oui, le groupe est très content mais on sait que la saison est très longue et qu’il y a beaucoup de grosses équipes donc pour le moment on prend match après match mais c’est sûr que nous sommes plutôt satisfaits du début de saison.

Qu’est-ce qui marche bien depuis quelques semaines ?
Je pense que défensivement ça commence à devenir vraiment pas mal, tout le monde est investi à fond, on arrive à mettre beaucoup de pression tout au long d’une rencontre et c’est ça qui nous aide beaucoup pour le moment.

Depuis le début de saison on remarque que vous développez un jeu plutôt spectaculaire, on a l’impression que le groupe vit très bien.
C’est surtout ça oui, je n’ai pas fait beaucoup d’équipes encore dans ma carrière mais il y a une très belle cohésion. En défense on fait des stops donc derrière on peut relancer le jeu très rapidement. Après on a des joueurs très athlétiques comme Henry Preira et Steven Green qui vont très haut, c’est un bonheur de jouer avec eux. Tu leur balances la balle et ils vont mettre des gros dunks (rires).

Toi personnellement, tu réalises une bon début de saison, c’est une super occasion de progresser ?
Oui c’est génial, j’ai l’impression de progresser chaque saison, c’est le travail au quotidien avec le coach qui paye et j’espère continuer à progresser. A chaque fois que je rentre sur le terrain je veux tout donner et rendre la confiance que le coach m’accorde pour faire jouer l’équipe de la meilleure des façons.

On voit que le club se structure de plus en plus, quels sont les objectifs à court et à moyen termes ?
Alors je sais que pour cette saison c’est vraiment gagner le maximum de matchs, après pour les années futures je ne sais pas encore. Cette saison on a une équipe qui peut faire des gros coups, on peut embêter n’importe quelle équipe donc on verra où cela nous mène.

Comment l’équipe se situe dans cette poule par rapport à d’autres grosses écuries ?
J’ai vraiment l’impression que cette poule est forte et que chaque match va être compliqué. Il va falloir aborder chaque rencontre en étant très concentré et être prêt à batailler 40 minutes. Je prends l’exemple de Pont-de-Cheruy c’était vraiment très intense comme match. Il va falloir suivre les plans de jeu et aller chercher un maximum de victoires.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Interview
Date d’écriture: 
Vendredi, 23. Octobre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Meneur de l’équipe au top du classement de la poule B, Nadyr Labouize réalise un très bon début de saison avec Andrézieux-Bouthéon : 12pts, 5,8rbds et 3pds par match
crédit: 
©126 Média
Pour Newsletter: 

NM1 : les choses à retenir du week-end

Corps: 

1. Tours n’est plus invaincu ! La faute à un promu aux dents longues. Une semaine après avoir battu Rueil sur son parquet, l’URB a remis ça vendredi soir face à Tours, qui arrivait fort de ses 5 victoires et 0 défaite toutes compétitions confondues. Sur le terrain rennais, seul Michael Craion a existé avec 19 points et 6 rebonds, le reste des joueurs de l’UTBM étant étouffés par l’intensité des bretons. En face, c’est le meneur Bryan Pamba (20pts) et le poste 5, Saïd Ben Driss (14pts, 5rbds) qui ont tenu la baraque. Solide dans le money time, l’URB s’impose de 8 points et prouve qu’il faudra compter avec lui cette saison.

2. Sébastien Cape superstar. Toujours dans la poule A, le combo-guard de Lorient a éclaboussé la rencontre de son talent samedi soir. 30 points, 8 rebonds, 7 passes décisives, 4 interceptions, tout est dit. Le CEP s’impose largement après une deuxième mi-temps bien contrôlée face à Dax.

3. Premier match et première victoire pour Toulouse et quelle victoire ! Malmenés pendant presque 38 minutes, les toulousains infligent un 11-0 en fin de 4e quart temps pour finalement coiffer Vanves sur le fil. Jermell Kennedy finit meilleur marqueur de la rencontre avec 19 points.

4. 3 victoires en 3 matchs pour le SVBD. En déplacement à Caen, qui disputait son premier match, les jaunes et rouges ont fait la différence dans le 3e quart (9-20) sous l’impulsion du duo Pape Beye (18pts) / Marco Pellin (16pts). Les hommes de Philipe Namyst se déplaceront en Alsace mardi soir pour y affronter Kaysersberg.

5. En Alsace justement, Mulhouse remporte le derby face à KB. Après 10 premières minutes équilibrées (26-26, 10’), le MBA fait l’écart avant la pause et contrôlera au retour des vestiaire.  1er match et première belle perf pour Guillaume Payen Boucard avec 19 points et 13 rebonds.

6. C’était le choc de la journée, on attendait un match offensif, on a eu une rencontre hyper cadenassée. Le Havre a pris le meilleur sur Boulogne-sur-Mer grâce à une intensité mise en place tout au long de la rencontre. Le STB limite les locaux à seulement 42% à 2pts et 36% derrière la ligne à 3pts. En attaque, la marque est répartie : 12 points pour Mondésir, 11 pour Wright, tous les joueurs d’Hervé Coudray ont marqué.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Phase 1
Date d’écriture: 
Lundi, 19. Octobre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
4e journée le week-end dernier et on a pu assister encore une fois à pas mal de surprises dans chaque poule. Rennes qui fait tomber Tours, Le Havre qui domine le SOMB sur son parquet ou encore le Stade Rochelais qui va s’imposer à Angers, voilà les choses qu’il fallait retenir de ce week-end en NM1.
crédit: 
©Olivier Poulain
Pour Newsletter: 

« Le coach me fait entièrement confiance »

Corps: 

L’URB est à 1 victoire et 2 défaites depuis le début de la saison, vous perdez de peu face à Dax et La Rochelle. Y a-t-il une phase de découverte de la NM1 pour le groupe ?
Je ne dirais pas qu’il y ait une phase de découverte, les matchs à Dax et la Rochelle sont des rencontres que l’on aurait pu prendre, on les a un peu mal gérées à la fin, on a pas été constants sur toute la durée du match et au final on a perdu mais je pense que c’est plus dû à un manque de rigueur de notre côté.

Tu es confiant sur la qualité de l’équipe pour, à l’avenir, remporter ces matchs serrés ?
En regardant mes coéquipiers et le jeu que l’on peut produire oui on est une équipe qui a un beau potentiel, on peut faire de bonnes choses donc oui si on est plus rigoureux ce sont des matchs que l’on peut gagner.

La victoire face à Rueil a prouvé que l’équipe pouvait battre « les gros » à domicile, aller chercher les matchs à domicile c’est ça l’objectif #1 pour le maintien ?
La priorité c’est de gagner le maximum de match que ce soit à domicile ou à l’extérieur. A Rennes c’est sûr que l’on est poussés par le public mais l’envie de gagner doit être la même chez nous ou à l’extérieur.

Personnellement tu réalises un bon début de saison, la NM1 c’est un niveau qui te va bien pour le moment ? tu te sens bien dans l’équipe ?
Oui c’est un niveau qui me convient bien car ça court beaucoup. Je suis aussi arrivé dans un groupe où le coach me fait entièrement confiance, où j’ai des responsabilités et je dois les assumer. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai pu briller sur les premières journées : avoir des responsabilités et prendre beaucoup de plaisir à jouer avec mes coéquipiers.

Ce week-end l’équipe affronte Tours qui fait figure de grand favori cette saison, comment  l’équipe aborde cette rencontre ?
Je ne vais pas dire que c’est un match comme les autres car effectivement c’est une grosse équipe qui fait partie des favorites mais justement face aux belles équipes on doit être encore plus rigoureux, encore plus tatillon sur les choses qui nous coûtent des matchs en temps normal. Il faudra être rigoureux tout au long du match et si on gagne je ne le verrai pas comme un gros coup mais juste que l’on a respecté le plan de jeu. Comme je l’ai dit on a une équipe qui a du potentiel donc je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas battre les gros du championnat.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1 - Interview
Date d’écriture: 
Vendredi, 16. Octobre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Arrivé cet été à Rennes, Youri Morose est l’un de ces jeunes qu’il faudra suivre dans la division. Il nous parle du début de saison de son équipe.
crédit: 
©Estelle Boue
Pour Newsletter: 

« On est doublé à tous les postes »

Corps: 

Comment s’est passée la préparation du côté de Boulogne-sur-Mer ?
Ça avait très bien commencé, on avait fait une pré-reprise avant la reprise officielle pour remettre les machines en route après le confinement et les vacances. On a donc passé 3 semaines ensemble avant la vraie reprise et juste après on a été touchés par le COVID, donc ça nous a arrêté dans notre lancée. On ne savait pas trop comment réagir, et comme tout se passait bien ça nous a mis un petit coup au moral. Finalement on a réussi à garder la tête haute et se reconcentrer sur le terrain une fois de retour.

Il y a eu de nombreux changements dans l’effectif, quelle va être l’identité de l’équipe cette saison ?
Boulogne-sur-Mer est réputé pour être très offensif, surtout à domicile. Mais je pense que cette année notre identité va se construire sur la défense. On est doublé à tous les postes, on a de la taille, de la vitesse, donc on a tous les ingrédients pour avoir une défense très solide cette saison. Notre leader défensif Parfait Njiba sort d’une opération d’une hernie discale donc maintenant il est au top de ses capacités après une saison dernière qui a été compliquée pour lui. Derrière lui tout le monde va suivre.

Mardi soir vous avez sorti un premier gros match face à Orchies, quelles ont été les raisons de ce succès ?
D’après ce que j’ai entendu Orchies a eu une préparation compliquée aussi de son côté. Physiquement on les a étouffé, on a été au-dessus dans l’intensité, on a imposé un rythme pendant 40 minutes qu’ils n’ont pas pu suivre. Les postes étant doublés, on ne s’est pas relâché et on a pu garder cette intensité tout le match. C’est vraiment une belle victoire pour commencer la saison, ça nous donne de la confiance. Maintenant il va falloir enchainer les efforts pour la suite.

Justement la suite c’est un déplacement ce week-end à Andrézieux qui a accroché Chartres la semaine dernière… ça va être un match important.
Ça va être un très gros match, je pense que tous les matchs cette saison vont être difficiles, on a une poule assez relevée. Il y a beaucoup d’équipes prétendantes à la montée. Il va falloir prendre match après match, rester sérieux, et si on veut aller s’imposer à Andrézieux il va d’abord falloir défendre comme contre Orchies et en attaque on a tous les ingrédients pour marquer beaucoup de points.

C’est ta 3e saison, quelles équipes pour toi sortent un peu du lot cette saison ?
Chartres déjà, qui a fait une très bonne saison l’année dernière et ils ont gardé quasiment le même effectif donc ils sont sûrement en avance sur les autres. Sinon, Le Havre reste sur 2 bonnes saisons, ce sont des équipes qui ont déjà joué en Pro B. Je pense que nous aussi, on est un club qui veut remonter. Tours a un effectif très costaud également. Je ne veux pas citer tout le monde mais il y a pas mal d’équipes. Après un championnat c’est très aléatoire on ne sait pas ce qu’il peut se passer.

Catégorie: 
Surtitre: 
NM1
Date d’écriture: 
Vendredi, 9. Octobre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Joueur majeur du SOMB depuis 3 saisons, Loic Akono fait le point sur le début de saison de son équipe et nous parle du gros match qui attend Boulogne à Andrézieux samedi soir.
crédit: 
©Audrey AKAKPO
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - NM1