Coupe de France

Toujours un gros succès populaire

Corps: 

Il reste néanmoins des places à la vente et les retardataires peuvent encore réserver leurs places sur www.ticketnet.fr, par téléphone au 0892 390 490 (0,34 €/min), dans les points de vente habituels (FNAC, Carrefour…), ou sur place dimanche (19 € et 32 € la place).

Des supporters en nombre
Les deux clubs finalistes masculins,Dijon et Orléans, seront suivis par un public nombreux, puisque la JDA Dijon (Pro A) pourra compter sur plus de 1 000 supporters et un TGV complet arrivera à Paris peu de temps avant coup d’envoi de la finale. Du côté de l’Entente Orléanaise 45 (Pro B), les quarante bus ne suffiront sûrement pas à transporter les 3 000 supporters attendus sur place à Bercy. Les autres clubs ne sont pas en reste et une fois de plus, Valenciennes, Bourges, et les clubs Cadets et Cadettes, coloreront, tel un patchwork, les tribunes du POPB.

Hommage à Antoine Rigaudeau
A la mi-temps de la finale masculine, la Fédération Française de BasketBall et l’ensemble du basket français rendra un hommage exceptionnel à l’un des plus grands basketteurs français de tous les temps, Antoine Rigaudeau (34 ans).

Un programme chargé : 7 finales en 2 jours

Samedi 6 mai 2006
11h30 : Coupe de France Entreprises :
RC PORT LE HAVRE – ACS PEUGEOT MULHOUSE

14h00 : Trophée Coupe de France Seniors Féminines :
PERPIGNAN BASKET (NF2) – STRASBOURG IG (NF2)

16h30 : Trophée Coupe de France Seniors Masculins :
USA TOULOUGES (NM2) – ALERTE JUVISY BASKET (NM3, +7)

Dimanche 7 mai 2006
11h00 : Finale de la Coupe de France Cadettes Stabilo :
USO MONDEVILLE – ÉTOILE DE VOIRON FÉMININ

13h15 : Finale de la Coupe de France Cadets Stabilo :
SLUC NANCY – STB LE HAVRE

16h00 : Finale de la Coupe de France Seniors Féminines :
BOURGES BASKET (LFB) – US VALENCIENNES OLYMPIC (LFB)

18h30 : Finale de la Coupe de France Seniors Masculins : (en direct sur TPS STAR)
JDA DIJON (PRO A) – ENTENTE ORLÉANAISE (PRO B)

FC - Service de presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Finales de la Coupe de France
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 4. Mai 2006
Vignette: 
Chapeau: 
L’édition 2006 des finales de la Coupe de France au Palais Omnisports de Paris Bercy sera une nouvelle fois un succès populaire. Avec déjà près de 13 300 billets émis à ce jour, le POPB sera très certainement plein dimanche lors des quatre finales (cadettes, cadets, Seniors féminines et masculines).

De l’émotion et du show

Corps: 

Pour leur deuxième année d’existence, les Finales des Trophées Coupe de France seront précédés d’une autre finale, inédite à Bercy, celle du basket Entreprises. Comme l’an passé cette journée du samedi permettra à tous d’accéder à Bercy pour 5 € seulement.

La journée du dimanche 7 mai débutera par les finales des catégories Cadettes et Cadets. A cette occasion les Mondevillaises auront à cœur de conserver leur titre acquis l’an passé. Les cadets du SLUC Nancy déjà vainqueurs en 1978, 2002 et 2004 tenteront de reconquérir la coupe face à une surprenante équipe du Havre qui a sorti le tenant du titre Le Mans en quarts de finale de la compétition. C’est dans ces équipes qu’évoluent les futurs joueurs de l’Équipe de France. Des chèques seront remis aux vainqueurs par la société Stabilo, partenaire principal de la Coupe de France Cadets et Cadettes.

Dans le cadre de l’année de femme, Nar Zanolin, Secrétaire Général de FIBA Europe, récompensera l’arrière lettone de Bourges, Anete Jekabsone, élue meilleure joueuse de moins de 22 ans FIBA Europe 2005. Comme en 2005, la finale de la Coupe de France féminine opposera Bourges à Valenciennes, dans laquelle ces dernières voudront faire meilleure figure que l’an passé et ainsi effacer le revers subi lors de la finale du dernier Tournoi de la Fédération face à ces mêmes Berruyères.

La finale masculine sera marquée par le retour de Laurent Sciarra à Bercy. Le meneur de la JDA Dijon a déjà participé à trois reprises à cette finale avec trois clubs différents et l’a remportée deux fois (2001 avec Villeurbanne et 2005 avec Gravelines). Son coach Jacques Monclar, pourtant déjà vainqueur de nombreux titres en tant que joueur et entraîneur aura également très envie de décocher cette coupe, une première pour lui. Côté orléanais, le spectacle sera assuré sur le parquet par l’impressionnant américain William Mc Farlan et les anciens dijonnais Mohamed Kanté et Laurent Bernard. Véritable surprise de l’édition 2006 de la Coupe de France, Orléans tentera de devenir la première équipe de Pro B à s’imposer en Finale de cette compétition.

Toute cette journée sera émaillée de différents shows musicaux sur le parquet de Bercy (DJ, Hip-Hop "Chandeler Elite", Euro Girls…), animations sur écrans géants et jeux avec le public.

De plus, la FFBB rendra un hommage exceptionnel à l’ancien capitaine de l’Équipe de France, Antoine Rigaudeau. En près de 20 ans de carrière au plus haut niveau, le Roi, surnom obtenu alors qu’il évoluait en Italie à Bologne, a tout gagné ou presque. Multiple fois MVP du Championnat de France, il obtiendra le statut de star en remportant l’Euroleague en 1998 avec Bologne. Après avoir ramené la médaille d’Argent des JO de Sydney, il prend du recul vis-à-vis de la sélection nationale. Lors de l’été 2005, il retrouve l’Équipe de France, avec le succès que l’on connaît, médaillé de Bronze à l’Euro. A l’issue de cette compétition, Antoine Rigaudeau (127 sélections, 1506 points inscrits sous le maillot tricolore) a mis un terme à sa carrière professionnelle. Un parcours hors du commun qui mérite bien cet hommage que lui rendra le président de la FFBB, Yvan Mainini, à la mi-temps du dernier match.
 
Programme : 7 finales en 2 jours

Samedi 6 mai 2006
11h30 : Coupe de France Entreprises
RC PORT LE HAVRE – ACS PEUGEOT MULHOUSE
Arbitres : Jean-Marc Esteban et Jacques Creuset

14h00 : Trophée Coupe de France Seniors Féminines
STRASBOURG IG (NF2) – PERPIGNAN BASKET (NF2)
Arbitres : Thierry Waessem et Yannick Olivier

16h30 : Trophée Coupe de France Seniors Masculins
USA TOULOUGES (NM2) – ALERTE JUVISY BASKET (NM3, +7)
Arbitres : Sébastien Verdier-Garrigues et Michel Kolmer

Dimanche 7 mai 2006
11h00 : Finale de la Coupe de France Cadettes Stabilo :
USO MONDEVILLE – ÉTOILE DE VOIRON FÉMININ
Arbitres : Thomas Bissuel et Dominique Delpierre

13h15 : Finale de la Coupe de France Cadets Stabilo :
SLUC NANCY – STB LE HAVRE
Arbitres : Jean-Michel Tartare et Etienne Fourquet

16h00 : Finale de la Coupe de France Seniors Féminines :
BOURGES BASKET (LFB) – US VALENCIENNES OLYMPIC (LFB)
Arbitres : Nicolas Maestre et Chantal Julien

18h30 : Finale de la Coupe de France Seniors Masculins : (en direct sur TPS STAR)
JDA DIJON (PRO A) – ENTENTE ORLÉANAISE (PRO B)
Arbitres : Eddie Viator, David Chambon et Carlos Mateus

Infos billetterie

Places individuelles
Le samedi 6 mai 2006 : Finales du Trophée Coupe de France et Coupe de France entreprises : 5 €
Le dimanche 7 mai 2006 : Finales de la Coupe de France - Cat. 1 : 32 € - Cat. 2 : 19 €

Réservations :
- Ticketnet : 0892 390 490 (0,34€/min) – www.ticketnet.fr
- Points de ventes habituels : Fnac, Carrefour…

SBC -Service de presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Les finales de la Coupe de France
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 3. Mai 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>Pour la 9ème édition des finales de la Coupe de France au Palais Omnisports de Paris Bercy, la Fédération Française de BasketBall proposera, les 6 et 7 mai prochains un programme très riche avec sept finales en deux jours et de nombreuses animations.</P>

Un programme alléchant à Bercy

Corps: 

Le week-end du 6 et 7 mai à Paris Bercy s’annonce palpitant avec pas moins de sept matches au programme et de nombreuses animations seront proposées entre chaque rencontre avec danseurs et Dj.

Programme du samedi 6 mai 2006
11h30 : Finale Coupe de France Entreprises
Racing Club Port Le Havre (76) – ACS Peugeot Mulhouse (68)

14h00 : Finale Trophée féminin
Strasbourg IG (67) - Perpignan Basket (66) 

16h30 : Finale Trophée masculin
USA Toulouges (66) - Alerte Juvisy Basket (91)

Programme du dimanche 7 mai 2006
11h00 : Finale Cadettes Stabilo
USO Mondeville (14) – Etoile de Voiron Féminin (38)

13h15 : Finale Cadets Stabilo
SLUC Nancy (54) - Saint Thomas Le Havre (76)

16h00 : Finale Séniors féminines – Trophée Joe Jaunay
Bourges Basket (18) – US Valenciennes Olympique (59)

18h30 : Finale Séniors masculins – Trophée Robert Busnel
JDA Dijon (21) – Entente Orléanaise (45)

Billetterie
Samedi 6 mai :
Tarif unique : 5 €

Dimanche 7 mai : 
Tarif places individuelles : de 19 € à 32 €
Tarif « Famille Basket » (5 places minimum) : de 16 € à 28 €

Renseignements
France Basket Organisation (01 53 94 25 20) ou www.basketfrance.com

Réservations
Ticketnet : 0892 390 490 (0.34€ / min) ou sur Internet cliquer ici
Points de vente habituels (FNAC, Carrefour…)

PS - Service de presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale de la Coupe de France
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Jeudi, 27. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>Depuis hier soir, nous connaissons les deux derniers participants au week-end des finales de la Coupe de France, Orléans et Dijon s’affronteront pour conquérir le Trophée Robert Busnel. Sept finales sont programmées les samedi 6 et dimanche 7 mai prochains au Palais Omnisports de Paris Bercy.</P>

La belle surprise Orléanaise

Corps: 

Le Palais des Sports d’Orléans affichait pour la seconde soirée consécutive &quot;complet&quot; et cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas autant résonné aux cris de ses supporters (on se souvient de la première phase du championnat d’Europe de 2001 avec l’Equipe de France féminine). Quelques supporters Varois avaient fait le déplacement mais bien esseulés au milieu de la foule Orléanaise.

Les deux premières minutes sont marquées par de nombreux paniers ratés des deux côtés. Les hostilités sont véritablement lancées à la 4e minute avec un &quot;dunk&quot; rageur de l’américain d’Orléans Mc Farlan. L’issue du premier quart temps (15-21) traduit l'entrée plus agressive dans le match de la part des Orléanais avec un Mc Farlan omniprésent (10 points).
A l’entrée du deuxième quart Gaines sort pour une douleur au genou après un passage en force mais plus de peur que de mal. Hyères est toujours à la peine et la quatrième faute de Ian Lockhart ( dont une faute technique) pénalise encore plus fortement son équipe, sous le regard dépité de son entraîneur Jean-Michel Sénégal. A l’instar des Varois, Orléans propose un jeu vivant et augmente son avance pour passer à + 12 à la mi-temps (32-46).
Au retour des vestiaires, Hyères Toulon ne semble pas revenir avec de meilleures intentions dans la précision de son jeu alors qu'Orléans avec Mc Farlan (20 points, 3 sur 3 à 3 pts et 6 rebonds) continue à dérouler. Momo Kanté (14 points et 7 rebonds) apporte beaucoup à l’intérieur et bouscule défensivement et offensivement ses adversaires directs. Orléans est omniprésent au rebond et passe à + 16 à 14 minutes de la fin du match.
Le retour de Ian Lockhart sonne un première charge Varoise en marquant d’entrée un panier à trois points mais Hyères-Toulon ne parvient pas à refaire son retard.
A l‘entame du dernier quart l’Entente compte 13 longueurs d’avance sur un ultime trois points Orléanais. Un panier à 3 points ratés mais conclue par un dunk de Petterson apporte deux points de plus dans l'escarcelle d'Orléans et fait chavirer de bonheur le public, qui voit ses joueurs mener face à l’escadron de Pro A. Mais l’avance des locaux fond peu à peu (+ 9 à 6 minutes de la fin). Un trois points important permet de reprendre 12 points d'avance, qui rend furieux Jean-Michel Sénégal sur son banc. Ian Lockhart commet alors sa cinquième faute à 3 minutes de la fin du match. Cependant Hyères-Toulon recolle au score grace à une interception et réduit son écart à -6 (72-78) après un panier à trois points avec la planche de Laurent Legname. Les Varois vont même revenir à 4 petites longueurs à 40 secondes de la fin du match, mais c'est trop tard, l'Entente Orléanaise ne lâchera plus rien.

Orléans aura donc battu deux équipes de pro A pour atteindre la finale de la Coupe de France le 7 mai au POPB. Le score final (74-81) ne reflète pas réellement la physionomie du match tant Orléans aura dominé et n'aura jamais été inquiété.

Hyères-Toulon - Entente Orléanaise : 74-81 (15-21, 17-25, 17-18, 25-17)
Hyères Toulon VB
Wethers 2, Berkach NPJ, Gaines 1, Legname 13, Rowe 19, Milling 5, Bouteille 9, Vukicevic 2, Nichols 12, Lockhart 11.
Entente Orléanaise 45
Fellah 3, Bah 3,Hamm NPJ, Blot 1, Bernard NPJ, Oyono NPJ, Aka 12, Kante 14, Dewar 9, Da Silva 9, Mc Farlan 20, Petterson 10.

FINALE : Dimanche 7 mai 2006 à 18h30 au Palais Omnisports de Paris Bercy

Réservations sur www.ticketnet.fr ou par téléphone au 0892 390 490 (0,34 € / min) et dans les points de vente habituels (FNAC, Carrefour…)

Sur place à Orléans, Fabrice Canet et Pierre Sandlarz (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Masculine - demi-finale (Orléans)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 26. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>Orléans (Pro B) rencontrera Dijon (Pro A) en finale de la Coupe de France masculine le <STRONG>dimanche 7 mai prochain (18h30) au Palais Omnisports de Paris Bercy</STRONG>. Après une rencontre maitrisée et pleine d'enthousiasme <a class="corpsli" href="http://www.basketfrance.com/documents/310.pdf" target="_blank">(74-81)</a>, les joueurs de Philippe Hervé ont pu laisser éclater leur joie d'atteindre une finale, la première pour le club, aussi prestigieuse. </P>&#13; <P><EM>Photo : La joie du groupe Orléanais (Fellah et Oyono) à l'issue de la rencontre- FC/FFBB</EM></P>

Dijon coupe l'élan de Pau

Corps: 

Si sur le papier le duel entre Pau et Dijon peut paraître déséquilibré, sur le terrain il n’en est rien. Une défense de zone très solidaire est la solution proposée en début de rencontre par Jacques Monclar et ses joueurs pour contrecarrer les plans palois. Cette tactique se révèle rapidement payante, les Dijonnais mènent alors de cinq points (6-11, 3’). Malgré une importante dépense d’énergie d’Hiram Fuller (3pts et 5rbds en 6’), les Palois ne parviennent pas à réduire l’écart, c’est même son vis-à-vis Bourguignon, Vakhtang Natsvlishvili (6 points à 100%, 10’), qui donne de l’air à ses coéquipiers (10-18, 8’).

Le jeu entre les deux formations s’équilibre peu à peu, Jimmy Baxter (6pts, 3rbds, 11’) alimente la marque dijonnaise et Lonnie Cooper (8pts à 100%) lui répond à trois-points. En fin de période, Pau-Orthez trouve plus facilement les espaces et parvient ainsi sous l’impulsion de Frédéric Fauthoux à refaire son retard avant de rejoindre les vestiaires (33-34, 20’).

Les deux équipes se neutralisent complètement, pendant 5’58’’ le score n’évolue pas. Les Dijonnais émoussés ne profitent pas de la maladresse des joueurs de Didier Gadou dans les tirs extérieurs (36-40, 28’). Une contre-attaque bien négocier par Ali Bouziane et une acrobatie aérienne de Jimmy Baxter donnent un peu d’air à Dijon avant d’entamer l’ultime période (40-49, 30’).

En s’appuyant toujours sur une très solide défense, les Dijonnais maintiennent la pression sur les joueurs palois et parviennent ainsi à conserver leur avance (42-51, 33’). Un trois-points de Fauthoux et deux points sous le cercle de Ruppert redonnent l’espoir au Palois (47-51, 35’). Le tournant du match ? Surement, puisque dans la foulée, les Bourguignons ratent quatre lancers et Pau ne rate pas l’occasion de recoller au score (51-51, 37’). Mais Laurent Sciarra et consort ont du coeur et ne craquent pas malgré un final insoutenable. Les trois tirs primés réussis par les Palois dans la dernière minute de la rencontre ne changeront rien, Dijon s'impose 66 à 63.  

La finale de la Coupe de France aura lieu le dimanche 7 mai 2006 à 18h30 au Palais Omnisports de Paris Bercy. Vous pouvez d’ores déjà réserver vos places dans les points de vente habituels ou sur www.ticketnet.fr ou par téléphone au 0892 390 490 (0,34 € / min).

Sur place à Angers : Sylvain Bourdois Chupin

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine – Demi-finale (Angers)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 26. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>En demi-finale de la Coupe de France Dijon s’est imposé 66 à 63 dans un match très défensif face à Pau-Orthez. A Bercy Dijon tentera de décrocher le troisième titre de son histoire, après la Coupe de la Ligue en 1993 et la Semaine des As en 2004. En finale de la Coupe de France, les Bourguignons seront opposés à Orléans, vainqueur de Hyères-Toulon.</P>

Orléans : la surprise !

Corps: 

Entente Orléanaise 45 – Cholet Basket : 79 – 68 (21-22, 18-11, 20-18, 20-17)

C’est dans une ambiance de fête et de Coupe de France que l’Entente Orléanaise a réussi à dompter, dans sa salle, la montagne Choletaise (79-68) Ce sont donc les portes des demi-finales qui se sont ouvertes avec une petite lueur de finale, puisque Hyères-Toulon, ne semblait plus insurmontable après cette victoire. Mais Philippe Hervé, le coach d’Orléans, savait que plus que la récupération physique c’était la récupération mentale qui allait primer dans l’approche du match de demi-finale face à Hyères-Toulon.

Après un gros début de match de Momo Kanté, malheureusement rapidement sanctionné par les fautes Orléans entame dans le bon sens la partie face à son homologue de Pro A. Pour Cholet, c’est Wilson qui donne le ton avec une feuille de statistiques sans rature dans le premier quart. Mais à son tour l’américain est rapidement sanctionné de 2 fautes (5ème ). C’est uniquement après une interception conclue par un panier facile de Cedric Ferchaud dans les dernières secondes de ce premier quart-temps que Cholet garde la tête (21-22).

L’Entente Orléanaise joue bien, soutenue par une salle comble et acquise à sa cause. On avait annoncé une équipe en forme actuellement dans le Loiret et on se trompait pas. Après 17 minutes de jeu c’est bien Orléans qui passe devant 32-31 grâce notamment à un brillant Mc Farlan (10 points en 1ère mi-temps, 17 au total) et une défense qui perturbe totalement les joueurs de Rudy Nelhomme.

Grant (18 points), très actif en percussion, semblait redonner un peu des esprits à la maison choletaise mais des esprits éphémères sûrement car c’est bien l’Entente qui reprend encore quelques largeurs avec le score à la mi-temps (39-33) provoquant des lancers-francs et transformant sur la ligne de réparation.

L’écart se stabilise à 10 points entre les deux formations et les joueurs en rouge de Cholet ne trouvent pas la solution face à la défense cadenassée à l’intérieur notamment sur Claude Marquis (2 points). Alors qu’on ne l’attendait peut-être pas là, Wilfrid Aka, plantait quelques banderilles à 3 points et scorait 14 points.

Les fautes techniques de Rudy Nelhome sur le banc et de Cedric Ferchaud démontraient bien la fébrilité Choletaise, qui n’a pas su répondre à l’euphorie locale, à l’image d’un panier à trois points avec la faute de Mc Farlan, et qui devra attendre la saison prochaine pour tenter d’accrocher une nouvelle Coupe de France à son palmarès.

Orléans rencontre mercredi 26 avril 2006 à 20h00, dans sa salle, le club de Pro A Hyères-Toulon en demi finale de la Coupe de France masculine.

Orléans : Fellah 10, Bah 0, Hamm NPJ, Blot 10, Bernard NPJ, Oyono 2, Aka 14, Kante 6, Dewar 10, Da Silva 3, Mc Farlan 17, Petterson 7.

Cholet : Ball 13, Essart 9, Gautier 4, Ferchaud 5, Bilba 5, Marquis 2, Bendriss 0, Wilson 12, Mipoka 0, Grant 18.

Finale le dimanche 7 mai 2006 à 18h30 au Palais Omnisports de Paris Bercy
Réservations : www.ticketnet.fr ou au 0892 390 490 (ou dans les points de vente habituels)

Sur place à Orléans, Fabrice Canet (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Masculine - quart de finale (Orléans)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P class=MsoNormal style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt"><SPAN style="FONT-FAMILY: Arial"><FONT face="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif">A domicile, l’Entente Orléanaise (Pro B) a fait la différence face à une équipe de Cholet dépassé semble-t-il dans l’engagement et l’enthousiasme. Score final : 79-68. Philippe Hervé et sa troupe rencontrera Hyères-Toulon (Pro A) à Orléans, dans sa salle, mercredi à 20h00 et tentera d'obtenir un ticket pour la finale à Bercy le 7 mai prochain.</FONT></SPAN></P>&#13; <P class=MsoNormal style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt"><SPAN style="FONT-FAMILY: Arial"><FONT face="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif"> </FONT></SPAN></P>&#13; <P class=MsoNormal style="MARGIN: 0cm 0cm 0pt"><SPAN style="FONT-FAMILY: Arial"><FONT face="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif">Photo : Philippe Hervé et ses joueurs ont renversé l’habitué de la Coupe de France Cholet (FFBB/FC</FONT><FONT face="arial, helvetica, sans-serif"><FONT face="Verdana, Arial, Helvetica, sans-serif">)</FONT> </FONT></SPAN></P>

Dijon rejoint Pau

Corps: 

En se rappelant au bon souvenir de son ancienne équipe Laurent Sciarra débute la partie en inscrivant un tir primé qui donne le ton. Après sept minutes de jeu, les hommes de Jacques Monclar mènent déjà de dix points (1-11, 7’). Un temps mort de Fabrice Courcier est alors nécessaire pour replacer les Nordistes dans la partie. A l’intérieur Rashon Turner se révèle redoutable et permet ainsi à Gravelines de terminer le premier quart en trombe (16-15, 10’).

La suite reste très équilibrée entre les deux formations, Jimmy Baxter joint même le spectacle à l’efficacité en réalisant en contre-attaque un &quot;alley oop&quot; de très haut vol. Les deux équipes ne se quittent plus au tableau d’affichage mais Gravelines semble peu à peu prendre l’ascendant grâce l’adresse des shooteurs « maison » André Owens et Dainius Adomaitis.

Au retour des vestiaires c’est une nouvelle fois Laurent Sciarra qui montre la marche à suivre en inscrivant huit points consécutifs et en délivrant une passe décisive (37-47, 23’). A l’image de Rashon Turner, sanctionné d’une faute anti-sportive, les Nordistes sont complètement dépassés. A l’inverse, les joueurs de Jacques Monclar en confiance continuent d’engranger les points (43-60, 26’).

En inscrivant neuf points consécutifs Mike Jones est à l’origine du réveil de Gravelines dans le dernier quart-temps en revenant plus qu’à huit points des Bourguignons (62-70, 34’). Le match change alors de physionomie, les défenses se resserrent et les joueurs se rendent coup pour coup. Côté Gravelinois, Mike Jones est trop seul pour faire douter le collectif Dijonnais qui se dirige vers sa deuxième demi-finale de la Coupe de France. Dijon s’impose 91 à 76.

Gravelines-Dunkerque – Dijon : 76-91 (16-15, 21-19, 12-29, 27-28)

Gravelines-Dunkerque :
Owens 13, Bailey 9, Kerckhof 2, Kuzminskas 0, Adomaitis 12, Turner 19, Johnson 3, Jones 18,
N’ont pas joué : Akono, Dubos, Rigaux.

Dijon :
Ndoye 17, Brown 2, Lux 21, Kolb 0, Bouziane 4, Baxter 11, Natsvlishvili 12, Diabate 0, Sciarra 24.
N’a pas joué : Plateau

Sur place à Angers : Sylvain Bourdois Chupin

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine - Quarts de finale (Angers)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>Dans la seconde rencontre du plateau quarts et demi-finales d’Angers, Dijon a pris le meilleur sur Gravelines-Dunkerque (91 à 76) et a ainsi gagné son billet pour les demi-finales de la Coupe de France. A cette occasion, la JDA Dijon affrontera Pau-Orthez, demain à 20h00 à Angers.<BR><BR><EM>A l'image de Maleye Ndoye (17 pts et 8 rbds), Dijon a su hausser son niveau de jeu face à Gravelines-Dunkerque. - Presse Sports</EM> </P>

Hyères Toulon en demi finale...

Corps: 

ESPE Chalons Champagne – Hyères Toulon Var Basket : 57 – 80 (12-17, 19-24, 11-21, 15-18)

Dans ce duel à priori déséquilibré entre un pensionnaire de la Pro A et une très bonne équipe de Pro B, c’est la logique qui l’a emporté. François Peronnet, le coach de l’ESPE Châlons, semblait assez désemparé à la fin de la rencontre face à l’apathie de ses joueurs dans l’entame du match. Mais face à un Jason Rowe des grands soirs (29 points) et un nouvel américain, Austin Nichols (24 ans), fraîchement qualifié et très performant (20 points, 6 sur 9 à trois points) les chalonnais ne pouvaient pas grand chose.

Si Châlons n’a pas eu l’impact physique nécessaire pour contenir la formation varoise, elle a su lutter avec ses moyens pour coller au score dans les deux premiers quart-temps (12-17, puis 31-43). Mais malgré le dévouement de Ouattara, Richmond et Tchicamboud, la jeunesse Chalonnaise ne pouvait pas grand chose face à la densité dans tous les secteurs du jeu de Hyères, mardi soir.

Hyères-Toulon rencontrera Orléans en demi-finale de la Coupe de France mercredi 26 avril 2006 à 20h00 au Palais des Sports d’Orléans.

ESPE Chalons Champagne
Picardo 0, Landu 9, Galette 0, Martineau 2, Sefolosha 0, Ouattara 10, Chery 0, Dia 7, Richmond 12, Tchicamboud 10, Moss 7, Sanni 0

Hyères Toulon VB
Wethers 4, Berkach 0, Gaines 5, Legname 9, Rowe 29, Milling 2, Bouteille 0, Vukicevic 2, Nichols 20, Lockhart 9.

Finale le dimanche 7 mai 2006 à 18h30 au Palais Omnisports de Paris Bercy
Réservations : www.ticketnet.fr ou au 0892 390 490 (ou dans les points de vente habituels)

Sur place à Orléans, Fabrice Canet (FFBB)

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>Le club Varois a su se défaire sans trop de frayeur de l'ESPE Chalons Champagne (Pro B) <A class=corpsli href="http://www.basketfrance.com/documents/308.pdf" target=_blank>57-80</A>, lors du premier quart de finale de la Coupe de France à Orléans. Le HTVB rencontrera Orléans en demi-finale de la Coupe de France.</P>&#13; <P><EM>Photo : Le banc de Hyères Toulon avec Jean-Michel Sénégal (FFBB/FC)</EM> </P>

Pau s'impose sur le fil

Corps: 

Dans une salle où le public est acquis à leur cause, les Sarthois démarrent au mieux la rencontre dans le sillage du géant turc Huseyin Besok (2m12). Mais Hiram Fuller veille et permet à ses partenaires de prendre les commandes du match après 3 minutes de jeu. La réaction des Manceaux ne se fait pas attendre et coup sur coup Yannick Bokolo et Jermaine Guice donnent de l’air à leur équipe mais le grand homme de ce premier quart-temps reste Besok (8 pts, 3 rbds et 2 pds en 8’) au four et au moulin.

Toujours aussi combatifs les hommes de Vincent Collet ne relâchent pas la pression et le score enfle ainsi très rapidement (28 à 12, 12’). Côté palois, Laurent Foirest est le premier à trouver la mire à trois-points ce qui amorce le retour palois grâce notamment à une belle réussite aux lancer-francs (8/9 à la pause). Artour Drozdoz inscrit un tir primé au buzzer qui permet au sien de ne plus être qu’à trois points des Manceaux au moment de rejoindre les vestiaires.

La suite du match est alors plus tendu. Les deux équipes se rendent coup pour coup, la puissance de Campbell dans raquette répond à la vivacité de C.C. Harrison. Ce dernier, en inscrivant deux paniers consécutifs, remet son équipe sur les bons rails et lui permet de reprendre l’avantage (39-42, 25’). Dans le sillage de l’explosif Alain Koffi (10 pts et 5 rbds en 21’), Le Mans ne cède pas et reprend même la tête à l’issue du troisième quart-temps (47-46, 30’).

Après trois minutes sans le moindre point en jeu (hors lancer-franc) c’est l’intérieur palois Hiram Fuller qui trouve la faille et remet ainsi les deux équipes à égalité (48-48, 33’). La tension est alors à son comble, aucune des deux équipes ne craquent. C’est le MVP de la saison 2005, Jermaine Guice qui maintient Le Mans en inscrivant le premier trois-points manceaux de la partie à la 37ème minute (55-54). Mais deux ballons manceaux mal maîtrisés dans la dernière minute envoient Pau en demi-finale. Les Palois s’imposent 60 à 57.

Le Mans – Pau-Orthez 57-60 (22-11, 12-20, 13-15, 10)
Le Mans :
Bokolo 4, Grégory 5, Besok 12, Guice 17, Campbell 6, puis Amagou 3, Koffi 10, Ruzic 0, Jackson 0
N’ont pas joué : Krolo et Cel.

Pau-Orthez :
Harrison 11, Drozdov 7, Cooper 4, Alexander 7, Fuller 11, puis Fauthoux 0, D’Almeida 0, Foirest 15, Rupert 0, Gadou 5, Varem 0
N’ a pas joué : Cissé.

Sur place à Angers : Sylvain Bourdois Chupin

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine - Quarts de finale (Angers)
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
<P>Véritable finale avant la lettre le match des quarts de finale de la Coupe de France entre Le Mans et Pau-Orthez a tenu toutes ses promesses. Après un début de partie largement dominé par les Sarthois, les joueurs Béarnais sont revenus dans le match et s’imposent finalement sur le fil 60 à 57.<BR><BR><EM>Avec 11 points, CC Harrison a été l'un des hommes clés de Pau - Presse Sports</EM></P>

Á l’heure des quarts et demi-finales

Corps: 

Programme des quarts et demi-finales

Site Angers
Mardi 25 avril 2006 - Quarts de finale
18h00 : EB Pau-Orthez (Pro A) - Le Mans SB (Pro A)
Arbitres : Pierre-Yves Bichon, Joël Danielou, Rémy Perier

20h30 : Gravelines-Dunkerque (Pro A) - JDA Dijon (Pro A)
Arbitres : Fabien Conderanne, Joseph Bissang, Johann Jeanneau

Mercredi 26 avril 2006 - Demi-finale
20h00 : vainqueur match 1 - vainqueur match 2
Arbitres : Pierre-Yves Bichon, Joël Danielou, Fabien Conderanne

Site Orléans
Mardi 25 avril 2006 - Quarts de finale
18h00 : Châlons-en-Champagne (Pro B) - Hyères Toulon VB (Pro A)
Arbitres: Anibal Castano, Gilles Bretagne, Jean Charles Roman

20h30 : Entente Orléanaise (Pro B) - Cholet Basket (Pro A)
Arbitres : Eddie Viator, Carlos Mateus, Marc Graffin

Mercredi 26 avril 2006 - Demi-finale
20h00 : vainqueur match 1 - vainqueur match 2
Arbitres : Anibal Castano, Eddie Viator, Jean Charles Roman

PS - Service de Presse FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France masculine 2006
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 25. Avril 2006
Vignette: 
Chapeau: 
Alors que l’on connaît déjà certains des clubs qualifiés pour les finales à Bercy les 6 et 7 mai prochains, les quarts de finale de la Coupe Robert Busnel se dérouleront ce soir à partir de 18h00 à Angers et à Orléans. Les demi-finales sont prévues demain à 20h00.

Pages

S'abonner à RSS - Coupe de France
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'