Equipe de France Jeunes

Les promesses de l'argent

Corps: 

La finale de l’Euro U16 promettait d’être une véritable opposition de style. La taille française face à la rapidité espagnole. Dans la catégorie, la taille n’est pas toujours un avantage et c’est avec des arrières de talent (Ntilikina, Mokoka en 2014, Maledon, Hayes en 2017) que la France avait été sacrée. Elle espérait bousculer les traditions et pendant les cinq premières minutes, elle a tout fait pour y croire. Les Espagnols butaient sur la défense tricolore, signant un 1/10 initial alors qu’en face, Nathan De Sousa virevoltait, alternant pénétration et tir de loin (9-2). Une entame en faux-semblant, les U16 vivant ensuite un véritable calvaire.

Le pressing tout terrain espagnol constituait son arme atomique. Il a détruit le jeu tricolore avec une efficacité redoutable. Un 2-19 venait sanctionner une soudaine montée en intensité qui entraînait une cascade de balles perdues synonyme de paniers faciles. L’Equipe de France était incapable de mettre son jeu en place et pointait à -15 juste avant la pause.

La pile électrique Juan Nuñez illustrait à merveille ce que le basket espagnol peut produire de meilleur. Une agressivité de tous les instants, des prises de risque, le sens du jeu. Un mélange qui ne garantit pas des lendemains qui chantent chez les seniors mais qui fait merveille en U16 où l’Espagne a remporté 18 médailles depuis la création de l’Euro de la catégorie, la Turquie, deuxième ne pointant qu’à 11.

Les Bleuets auront eu le mérite de ne jamais baisser les bras même lorsque l’écart flirtera avec les 20 unités (28-47). Le binôme Traore puis Hugo Mienandi jetaient toutes leurs forces dans la bataille pour faire renaître l’espoir. Ousmane Dieng se joignait à l’effort mais poussés dans ses retranchements (53-59, 36e), les shooteurs espagnols retrouvaient la mire, Nuñez puis Michael Caicedo mettant un terme à cette tentative de come-back.

Les U16 repartent donc d’Udine avec l’argent, la frustration d'avoir perdu une finale mais leurs profils laissent à penser que le meilleur reste à venir pour certains.

Surtitre: 
Euro U16 masculins
Date d’écriture: 
Samedi, 17. Août 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U16 remporte la médaille d'argent de l'Euro après sa défaite 61-70 en finale face à l'Espagne.
crédit: 
FIBA

En finale

Corps: 

Les quarts de finale de l’Euro U16 avaient été haletants et indécis. Quatre matches tous conclus sur un écart inférieur ou égal à trois points. Les demi-finales ont été le théâtre d’un spectacle beaucoup moins dramatique, l’Espagne et la France dominant très largement leurs adversaires pour s’offrir une place en finale.

Une option tour jumelle avait été choisie par le staff tricolore pour débuter avec Naoll Balfourier et Victor Wembanyama ensemble sur le terrain. Une option plutôt efficace, les deux géants verrouillant le rebond tandis qu’Ousmane Dieng faisait étalage de toute sa classe de l’autre côté du terrain. Un 18-8 en six minutes couronnait ce bel ouvrage, douchant l’enthousiasme des tifosi qui avaient rempli le PalaSport d’Udine. Et la démonstration se poursuivait, Armel Traore découpant la défense transalpine et Dieng multipliant les exploits. Ses 13 points en dix minutes ponctuaient un premier quart-temps de rêve : 29-10.

Mais le staff français aura sans doute rappelé à ses troupes que les locaux pointaient à -15 contre la Grèce en quart de finale avant de renverser la vapeur. Les débats s’équilibraient et l’Italie parvenait à trouver des solutions offensives de repli, leur leader Matteo Spagnolo, troisième scoreur du tournoi, étant totalement rayé de la carte. C’est sur la base d’une meilleure défense qu’ils parviendront à trouver quelques contre-attaques pour refaire une petite partie de leur retard.

Mais les Bleuets s’appliquaient à calmer leurs ardeurs en trois minutes au retour des vestiaires, la paire Wembanyama- Balfourier faisant la loi dans la raquette. Les U16 se dirigeaient vers une soirée totalement tranquille avant de baisser la garde et d'encaisser un 2-18 qui les faisait passer de +23 à +7 à trois minutes du buzzer. Le public se prenait à y croire à la faveur du réveil de Spagnolo. Mais la France allait intelligemment provoquer des fautes, ne tremblait pas sur la ligne des lancers-francs et Wembanyama allait détourner les dernières tentatives italiennes pour continuer à rêver de l'or européen.

Surtitre: 
Euro U16 masculins
Date d’écriture: 
Vendredi, 16. Août 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L’Equipe de France U16 a largement maîtrisé sa demi-finale de l’Euro U16 face à l’Italie, se faisant simplement une légère frayeur sur la fin (73-56). Elle affrontera l’Espagne samedi soir pour l'or.
crédit: 
FIBA

Double victoire

Corps: 

Face aux jumeaux Ivisic (2,12 m) l’Equipe de France avait l’occasion d’utiliser plus facilement ses centimètres pour le troisième quart de finale de la journée. Une rencontre pour continuer à lutter pour une médaille mais également un match qualificatif pour la Coupe du Monde U17 2020. Le staff technique avait décidé pour l’occasion de titulariser Naoll Balfourier (2,15 m), en difficulté depuis le début du tournoi, mais qui, comme un symbole, inscrivait les trois premiers points de son équipe. Des points qui se feront très rares pour des Bleuets scotchés à 5 en 5 minutes. Mais Bernard Faure trouvera sur son banc l’étincelle qui allait changer le cours des choses.

Adama Bal, auteur de son meilleur match en huitième, récidivait en faisant apprécier la pureté de son tir de loin. Ses trois tirs primés lors de la première mi-temps lançaient les Bleus face à la zone croate. Et sur un belle relation entre les tours jumelles Raynaud-Balfourier, l’écart grimpait à +11 (32-21). Une avance qui disparaissait aussi vite qu’elle était apparue à la faveur d’un 1-10 éclair et il fallait que Victor Wembanyama déploie ses interminables segments pour signer plusieurs séquences de grande classe dans la dernière minute et conserver la tête (37-33).

Wembanyama continuait de régner dans les airs dans le troisième quart-temps, bien épaulé par le meneur Nathan De Sousa. En face Tomislav Ivisic suppléait son frère Zvonimir, l’arme offensive numéro des Croates, laissée sur le banc par son coach. Un choix audacieux et payant, Tomislav, qui n’avait pas réussi un tir à trois-points du tournoi, se fendant d’un 3/3 meurtrier qui redonnait l’avantage aux siens (52-56, 32e). Un moment de flottement stoppé par la connexion Traore, Armel et Yohan attaquant le cercle avec agressivité et efficacité. Armel Traore poursuivait son festival durant tout le money-time. De près, de loin, aux lancers-francs, bien servi par De Sousa, l’ancien joueur de Charenton, profitant de la fabuleuse moisson au rebond de Wembanyama (21 prises !), semblait offrir la victoire à la France. Mais Tomislav Ivisic égalisait à une seconde du buzzer pour envoyer le match en prolongation (72-72).

Cinq minutes irrespirables marquées par l’audace et la hargne de De Sousa. Le meneur de Cholet prenait toutes ses responsabilités offensivement et à +2 et la possession dans les mains de la Croatie, Wembanyama, monumental, abattait en plein vol le meneur croate. Son huitième contre de la soirée offrait une magnifique victoire à la France.

Surtitre: 
Euro U16 masculins
Date d’écriture: 
Mercredi, 14. Août 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L'Equipe de France U16 a décroché son billet pour les demi-finales de l'Euro au terme d'un superbe match face à la Croatie (80-78 en prolongation). Elle est également qualifiée pour la Coupe du Monde U17 2020.
crédit: 
FIBA

Direction les quarts

Corps: 

C’est avec un cinq de petite taille (pour l’équipe) que la France entame son 1/8e de finale et n’arrive que très difficilement à trouver le cercle. C’est Adama Bal qui avec un panier à 3 pts au buzzer permet de prendre l’avantage à la fin du 1er quart : 13-10. Les Bleuets auront souffert dans ce domaine toute la rencontre (6/25 à 3 pts : 24%).

Dans le second quart-temps, les deux équipes font jeu égal. Armel Traoré se met déjà en évidence (il terminera la rencontre avec 23 pts et un magnifique 10/11 aux tirs, dont 3 sur 4 à 3pts, 2 rebonds, 2passes et 2 interceptions), mais les deux équipes qui scorent par série (6-0, puis 0-6) arrivent à la pause avec le même écart : 31-28.

Au retour des vestiaires c’est le show Victor Wembanyama qui contrôle l’espace aérien, et cumule les contres (5 au total sur la rencontre) et les dunks, dont un magnifique Alley-hoop bien servi par De Sousa. La France fait le break et l’Estonie est sonnée : 47-37. Les Bleuets passent au total un 16-0 et terminent la période sur le score de 53 à 37.

Dans le dernier quart-temps, l’Estonie ne trouvent pas de solution et s’épuise sur la défense Tricolore. Les Français l’emportent 70 à 44, mais devront encore hausser leur niveau de jeu pour battre leur prochain adversaire en quart de finale : le vainqueur de Israël / Croatie.

¼ de finale : Mercredi 14 août à 18h45.

Surtitre: 
Championnat d'Europe U16 masculin
Auteur: 
Fabrice Canet / FFBB
Date d’écriture: 
Mardi, 13. Août 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Après une entame délicate, les joueurs de Bernard Faure, ont réussi une magnifique deuxième mi-temps pour arriver à bout des Estoniens : 70-44 en 1/8e de finale. Ils affronteront demain mercredi 14/08 à 18h45 en quart de finale de cet Euro, le vainqueur de Israël - Croatie.
crédit: 
Fiba Europe

Gagner pour oublier

Corps: 

L’Equipe de France U18 pourra nourrir de gros regrets au terme de son Euro. Elle n’aura donc perdu qu’un seul match, le plus important, et finit ainsi à la 5e place alors qu’elle avait clairement les moyens de viser le titre. Les Bleuets auront cependant eu le bon goût de se montrer sous leur meilleur jour lors des matches de classement, face à la Grande-Bretagne puis la Russie. Deux équipes pulvérisées comme avait pu l’être la Grèce, pourtant demi-finaliste.

Dimanche, les Tricolores ont réalisé une première mi-temps étourdissante, conclue sur le score surréaliste de 53-22. Un festival d’actions collectives ou d’actions d’éclat. Les premières pour servir dans les meilleures conditions un secteur intérieur efficace à l’image d’un Moussa Diabate au presque parfait (21 pts, 6 rbds à 9/11 en 17’). Les deuxièmes pour admirer les envolées de Malcolm Cazalon, auteur de deux dunks stratosphériques dans le trafic. Le tout réalisé avec retenue et sobriété dans les attitudes.

L’issue de la rencontre déjà connue, la deuxième mi-temps était l’occasion pour les Russes de relever (très légèrement) la tête et au staff français de répartir les temps de jeu. L’écart final atteignait les 44 points et la France dépassait la barre des 100 sur un tir de Diabate. La génération 2001-2002 demeure pleine de promesses et la frustration de ne pas avoir décroché une médaille lui servira sans doute dans sa construction vers le plus haut niveau.

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Dimanche, 4. Août 2019
Vignette: 
crédit: 
FIBA

La bonne réaction

Corps: 

Il est toujours délicat de se relever après une terrible désillusion. L’Equipe de France U18 aura eu besoin d’un quart-temps ppour our se relancer, notamment grâce à l’apport de son banc de touche, qui a rapidement effacé le débours lié à un début de match compliqué. En difficulté pour contenir les drives britanniques, les Tricolores pointaient à -10 (10-20) près huit minutes, avant qu’un 19-3 éclair ne renverse totalement la tendance. Un retournement de situation obtenu grâce à une adresse retrouvée, la volonté de se passer la balle et de servir les intérieurs.

L’association à l’arrière de Milan Barbitch, non utilisé en quart de finale, et Matthieu Gauzin permettait de trouver du rythme tandis que sous le cercle la capacité d’intimidation de Moussa Diabate et Ismaël Kamagate faisait vivre un calvaire à des Britanniques limités à 20 points en 20 minutes sur le deuxième et troisième quart-temps. Des tirs de loin signés Crusol et Gauzin et l’activité d’Yvan Ouedraogo permettaient aux Bleuets de continuer à creuser l’écart qui dépassera la barre des 20 points en milieu de quatrième quart-temps (66-45) à la suite d’un spectaculaire passage de Lorenzo Thirouard-Samson.  Avec 10 marqueurs différents, un temps de jeu très réparti et un impressionnant total de 15 contres, la France avait trouvé samedi après-midi la recette pour oublier un instant sa déception. Les U18 chercheront à conclure leur Euro sur une sixième victoire en sept rencontres face à la Russie, pour la cinquième place.

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Samedi, 3. Août 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Après son élimination en quart de finale de l'Euro, l'Equipe de France U18 a débuté ses matches de classement par une large victoire sur la Grande-Bretagne (81-52)
crédit: 
FIBA

Génération talents

Corps: 

Le coup pourrait être fatal pour une équipe. Théo Malédon et Killian Hayes, le duo qui a mené l’Equipe de France au titre européen en U16 puis à la finale mondiale en U17 ne sera pas de la partie en Grèce pour l’Euro U18. Et pourtant, les Bleuets version 2019 figurent encore parmi les candidats à la victoire finale. Une réalité rendue possible par la spectaculaire profondeur de la génération 2001. "C’est clair que vu le niveau des absents nous sommes contents de pouvoir compter sur un vivier important même si on ne peut pas complètement les remplacer", sourit leur entraîneur, Lamine Kébé. "Tous les ans on repart sur de nouvelles choses pour ne pas tomber dans une forme de confort. Savoir très vite qu’ils allaient être sollicités par d’autres équipes cela a permis d’anticiper les choses et de ne pas travailler dans l’incertitude."

Sans sa traction arrière titulaire, la répartition des points s’annonce chamboulée d’autant que les 2001 ne sont plus seuls. La génération 2002 est également concernée par la compétition estivale et sa qualité laisse supposer que les plus jeunes ne feront pas que de la figuration. La France compte toujours abondance de talents à l’arrière. Mathieu Gauzin est sans doute le joueur dont on attend le plus qu’il profite de l’absence du duo Malédon-Hayes, avec Juhann Begarin, impressionnant l’été dernier en U16. Les deux jeunes hommes ont brillé en 2018 et 2019 au Basketball Without Borders au camp organisé par la NBA et regroupant les meilleurs prospects internationaux hors Etats-Unis.

Parmi les individualités suivies de près, Malcolm Cazalon avait convaincu l’été dernier à la Coupe du Monde. Redoutable en transition, doté de qualités athlétiques impressionnantes, l’ailier gaucher avait quitté l’ASVEL pour Bourg avec l’espoir d’y trouver plus de temps de jeu. 17 apparitions et 66 minutes plus tard, ses débuts dans l’élite n’ont sans doute pas été à la hauteur de ses espoirs. "En stage en février il est revenu avec une grande motivation et un état d’esprit exemplaire. Son enthousiasme est énorme, à lui de l’utiliser à bon escient", estime Lamine Kébé. A ses côtés, les arrières du Pôle France Lorenzo Thirouard-Samson (10,3 pts) et Milan Barbitch (9,7 pts) ont fait preuve de solidité en Nationale 1.

La nouveauté de la cuvée 2019 pourrait venir de la plus grande implication des intérieurs du groupe. "Ce sera une des évolutions. Des garçons ont bien avancé et auront la capacité d’être plus impactant", prédit Lamine Kébé. Essome Miyem semble avoir franchi un cap ces derniers mois tandis que Maxime Carene avait laissé entrevoir son potentiel, notamment défensif, lors de la finale de la Coupe du Monde. Installé aux Etats-Unis depuis deux ans, Moussa Diabaté est de son côté l’un des potentiels les plus intrigants du basket français. Auteur d’un double-double en moyenne à l’Euro U16, son profil polyvalent pourrait vite le rendre indispensable tout comme Yvan Ouedraogo, dans un style plus au sol et plus puissant.

L’ensemble est particulièrement séduisant et toujours aussi ambitieux. "Ces générations sont très confiantes. L’objectif final est évidemment d’être champion. Mais auparavant il faut être premier de sa poule, ne pas se projeter. L’équipe est toute nouvelle, ne l’oublions pas", tempère Lamine Kébé, ravi de la densité du groupe. "Je me dis que je tombe sur de bonnes années. Mais je me dis également que c’est le fruit du travail de la Fédération et des clubs. Tout le monde travaille de mieux en mieux. Des générations creuses, nous n’en aurons presque plus."

Surtitre: 
Euro U18 masculins
Date d’écriture: 
Vendredi, 26. Juillet 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Championne d’Europe U16 en 2017, vice-championne du Monde U17 en 2018, la génération 2001, amputée de deux de ses meilleurs joueurs, possède pourtant le talent pour prétendre à un nouveau podium dans la catégorie U18 à l'Euro qui débute samedi en Grèce.

Derniers réglages avant le Mondial

Corps: 

De retour de stage à Vrsac (Serbie), les garçons ont disputé deux matchs amicaux contre la Serbie. Un échec lors de la première rencontre (85 - 72), puis suite à une meilleure maitrise de la défense, la France s'est imposée au match retour (75 - 92). Pour ce stage, Frédéric Crapez a annoncé la liste des joueurs retenus pour participer à la coupe du monde.

 Actuellement en stage à Compiègne jusqu'au 25 juin, les 12 joueurs sélectionés ont deux matchs amicaux de prévu. L'un face au Canada le 23 juin et le second contre La Nouvelle-Zélande le 24 juin. Les Bleus s'envoleront ensuite à Héraklion pour le mondial. Là-bas ils effectueront un stage du 26 au 28 juin avant de prendre part à la Coupe du monde qui se déroulera du 29 juin au 7 juillet. 

Composition de l'Equipe de France U19 masculin

CHOUPAS 

Yohan

11/03/2000

193

ELAN BEARNAIS PAU LACQ ORTHEZ

DIMANCHE

Karlton

05/03/2000

193

CHOLET BASKET 

LEOPOLD

Florian

28/07/2000

202

CHOLET BASKET

NIASSE

Babacar

30/04/2000

195

ELAN CHALON

ROBINEAU

Hugo

27/02/2000

190

CHOLET BASKET

AYAYI

Joël

05/06/2000

196

GONZAGA UNIVERSITY (USA)

DOSSOU YOVO

Mathis

06/11/2000

205

ELAN CHALON

EYOUM

Jacques

03/02/2000

195

LE MANS SB

BAPTISTE

Kenny

24/01/2000

200

LE MANS SB

EVTIMOV

Nicholas

08/05/2000

201

GRENNSBORO DAY SCHOOL

MAKOUNDO

Yoan

09/08/2000

207

CHOLET BASKET

BOURHIS

Lucas

09/02/2000

178

BCM GRAVELINES

Entraineur : Frédéric Crapez
Assistants : Romain Chenaud et Mehdy Mary

Stage à Compiègne du 19 au 25 juin 2019

Dimanche 23 juin : France - Canada
Lunidi 24 juin : France - Nouvelle Zélande

Stage à Héraklion (Grèce) du 26 au 28 juin 2019

Coupe du Monde à Héraklion (Grèce) du 29 juin au 7 juillet 2019
Samedi 29 juin à 15h00 : Porto Rico - France
Dimanche 30 juin à 12h15 : France - Chine
Mardi 2 juillet à 12h45 : France - Serbie
Mercredi 3 juillet : Huitièmes de finale
Vendredi 5 juillet : Quarts de finale
Samedi 6 juillet : Demi-finales
Dimanche 7 juillet : Finale

Surtitre: 
Équipe de France U19 Masculine
Auteur: 
Margaux Houdmon
Date d’écriture: 
Jeudi, 20. Juin 2019
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Après deux matches amicaux contre la Serbie (une défaite et une victoire), les joueurs de Frédéric Crapez continuent leur préparation vers le mondial lors d'un stage à Compiègne. À l'occasion de ce stage l'entraineur a réduit l'effectif de 14 à 12 joueurs.

19 joueurs pour un stage à Voiron

Corps: 

Après avoir remporté l'EuroBasket U16 en 2017 puis terminé à la deuxième place de la Coupe du Monde U17 l'année dernière, la génération 2001 tentera de continuer à asseoir sa domination sur le sol européen cet été. On retrouve notamment dans cette liste plusieurs joueurs qui viennent de parapher leur premier contrat professionnel comme c'est le cas pour Mathieu Gauzin (Le Mans SB), Milan Barbitch (Paris Basketball), Lorenzo Thirouard-Samson (Levallois Métropolitans), Léo Billon (Boulazac) mais aussi Yvan Ouedraogo qui va rejoindre l'université de Nebraska en NCAA la saison prochaine. 

Composition Equipe de France U18 masculin

NOM

Prénom

Taille

Club

Batcho

Daniel

2,07m

Pole France Basket

Barbitch

Milan

1,95m

Pole France Basket

Begarin

Juhann

1,94m

Pole France Basket

Besson

Hugo

1,92m

Elan Chalon

Billon                   

Léo

1,98m

Pole France Basket

Carene

Maxime

2,08m

Pole France Basket

Cazalon

Malcom

1,97m

JL Bourg

Crusol

Timothé

1,93m

Pole France Basket

 Demahis Ballou

Rudy

1,88m

Pole France Basket

Diabate

Moussa

2,08m

Montverde (USA)

Diallo

Victor

2,00m

Pole France Basket

Ebonkoli

Melvin

2,01m

Le Mans

 Gauzin

Mathieu

1,92m

Le Mans

Kamagate

Ismael

2,09m

Orléans

Miyem

Essome

2,08m

Pole France Basket

Moujib

Badr

2,04m

Hermines de Nantes

Ouedraogo                       

Yvan

2,03m

Pole France Basket

Tanner

Shawn

1,97m

Antibes

Thirouard Samson                         

Lorenzo

1,97m

Pole France Basket

Entraineur : Lamine Kebe
Assistants : Nicolas Absalon, Nicolas Corbé

Stage à Voiron du 25 juin au 4 juillet 2019

Tournoi à Voiron du 5 au 7 juillet 2019
Equipes participantes : Croatie, Angleterre, Russie, France

Tournoi à Lorgronio (Espagne) du 12 au 14 juillet 2019

Stage à Bourges du 15 au 18 juillet 2019

Stage en Serbie du 19 au 21 juillet 2019

Stage à l'INSEP du 22 au 24 juillet 2019

Stage à Volos (Grèce) du 24 au 26 juillet 2019

Championnat d'Europe à Velos (Grèce) du 27 juillet au 4 août 2019
Samedi 27 juillet à 13h30 : Slovénie - France
Dimanche 28 juillet à 20h15 : France - Grèce
Lundi 29 juillet à 15h45 : France - Lettonie

Auteur: 
Clément Daniou (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 31. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
L'Équipe de France U18 Masculin va débuter sa préparation pour le Championnat d'Europe à Volos (Grèce) du 27 juillet au 4 août 2019 par un stage à Voiron du 26 juin au 2 juillet. L'entraîneur Lamine Kebe a sélectionné 19 joueurs pour l'occasion. À l'issue de ce stage, 15 joueurs seront sélectionnés pour participer au tournoi international de Voiron, où la France sera opposée à l'Angleterre, la Russie et enfin à la Croatie.

Stage à Petit-Couronne après l'OFAJ

Corps: 

Composition de l'Équipe de France U16 Masculin

 

NOM

Prénom

Taille

Club

BAL

Adama

1,93

Pole France Basket

BALFOURIER

Naoll

2,14

Pole France Basket

BENITEZ

Elian

1,70

JL Bourg

DE SOUSA

Nathan

1,82

Cholet

DESSERT

Brice

2,07

Pole France Basket

DIENG

Ousmane

2,01

Pole France Basket

HOUINSOU

Kymany

1,92

ASVEL

KASIAMA

Kenny

2,03

Pole France Basket

LOUART

Florian

2,10

Pole France Basket

LLAURY

Thomas

1,92

Cholet

MIENANDI

Hugo

2,00

Le Mans

PALMER

Noah

1,98

Elan Chalon

RAYNAUD

Maxime

2,10

Saint-Charles Charenton

SHAHRVIN

Enzo

2,00

Élan béarnais Pau-Lacq-Orthez

TRAORE

Armel

1,98

Pole France Basket

TRAORE

Yohan

2,04

Pole France Basket

WEMBANYAMA

Victor

2,15

Nanterre

Entraîneur : Bernard Faure
Assistants : David Gallois, Eric Kehlhoffner, Ludovic Puigcerber

Du 8 au 17 juillet : Stage à Petit-Couronne

Du 18 au 21 juillet : Tournoi de la Pommeraye

Du 25 au 29 juillet : Stage en Croatie

Du 29 juillet au 2 août : Stage à Vernon

Du 2 au 5 août : Matches au Monténégro

Du 9 au 17 août  : Championnat d'Europe à Udine (Italie)
Vendredi 9 août à 18h45 : Bosnie-Herzégovine - France
Samedi 10 août à 18h45 : France - Serbie
Dimanche 11 août à 14h15 : Grèce - France

Surtitre: 
ÉQUIPE DE FRANCE U16 MASCULIN
Auteur: 
Clément Daniou
Date d’écriture: 
Mercredi, 29. Mai 2019
Vignette: 
Chapeau: 
Après l'OFAJ en Allemagne du 22 au 29 juin prochain, la préparation estivale de l'Équipe de France U16 Masculin continuera de battre son plein avant l'Euro U16 du 8 au 17 août à Udine (Italie). C'est dans cette optique que Bernard Faure, l'entraîneur, et son staff ont convoqué 17 joueurs pour un stage à Petit-Couronne du 8 au 17 juillet.

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France Jeunes
close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'