Equipe de France féminine | FFBB

Equipe de France féminine

Rendez-vous à Paris

Corps: 

C’est désormais bien plus qu’une simple posture. Une culture. Qui s’est installée au fil des années. Et qui ruisselle des A vers les plus jeunes catégories. Qui accompagne le fait de revêtir le maillot de l’Equipe de France. L’ambition est une constante chez les internationaux. Qui se donnent les moyens d’arriver à leurs fins. Féminines comme masculins avaient annoncé clairement leur volonté de monter sur le podium olympique. Et ils sont allés jusqu’au bout de l’aventure. Depuis 10 ans, les Equipes de France A ont remporté 14 médailles internationales. Une réussite exceptionnelle que les acteurs d’aujourd’hui et ceux de demain veulent voir perdurer.

"Nous sommes des chiens et on ne lâche absolument rien. On va toujours de l’avant et j’espère que ça se ressent parce que c’est une image qu’on veut véhiculer aux jeunes. C’est ce qui fait notre force, notre identité, c’est cet état d’esprit", a souligné Evan Fournier, qui a également évoqué l’EuroBasket 2022 et la Coupe du Monde 2023 à venir. Le nouvel arrière des Knicks n’a pas caché sa fierté mais également sa déception. Car c’est bien l’or que visaient les Bleus malgré la domination incontestable des Etats-Unis sur le sport.

"On n’est pas satisfait d’une médaille d’argent aux Jeux Olympiques et ça c’est une satisfaction. On a installé une base avec la génération Parker et Diaw. On espère inspirer maintenant la suite : on veut être au top", poursuit Nicolas Batum. "Avec les jeunes qui arrivent derrière je pense que le futur est beau pour la France." A Tokyo cinq joueurs comptaient moins de 20 sélections et des générations particulièrement prometteuses attendent pour prendre le relai. "J’espère que tous les jeunes qui nous regardent ont pu voir que lorsque tu crois en tes coéquipiers, en tes coaches et en toi, que tu travailles pour accomplir tes objectifs, peut-être que tu n’y arriveras pas forcément mais tu vas t’en approcher. Notre rêve ne s’arrête pas là. Les Jeux de Paris arrivent dans trois ans. Allons de l’avant", insiste de son côté Rudy Gobert.

Chez les féminines, un été interminable s’est conclu de la plus belle des façons par la conquête d’une deuxième médaille. Et là aussi la relève est prête. Elle a même déjà intégré le groupe et joué un rôle capital à Tokyo. "Depuis 2-3 ans nous avons mélangé trois générations pour préparer le futur et intégrer les jeunes joueuses. Rien n’est mieux que d’évoluer aux côtés de Sandrine Gruda et Endy Miyem. C’est la force du basket féminin français", remarque Valérie Garnier. Symbole de cette nouvelle vague, Marine Fauthoux et Iliana Rupert, 20 ans toutes les deux, ont pris du volume au fil de la compétition et confirment que les succès enregistrés chez les jeunes se répercutent chez les seniors. "Ce qu’on veut c’est l’or. La génération 2001 on en parle souvent. On espère être le futur", glissait ainsi Marine Fauthoux avant l’aller chercher sa médaille de bronze sur le podium.

Surtitre: 
Jeux Olympiques
Auteur: 
Julien Guérineau, à Tokyo
Date d’écriture: 
Dimanche, 8. Août 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Médaillées chez les féminines et les masculins, les Equipes de France repartent de Tokyo heureuses mais également avec l’ambition de continuer à briller dans le futur. Et viser l’or à Paris en 2024.
crédit: 
Bellenger/IS/FFBB
Pour Newsletter: 

Les Jeux Olympiques arrivent à Paris !

Corps: 

Ce dimanche 8 août aura lieu le Passage de Relais entre Tokyo 2020 et Paris 2024 lors de la Cérémonie de Clôture des Jeux Olympiques qui marquera officiellement le début de notre Olympiade.

Paris 2024, le CNOSF, le CPSF et la Ville de Paris, vous invitent à venir célébrer ce moment exceptionnel à partir de 12h au Trocadéro sur le Live des Jeux. L’accès au site est gratuit et à cette occasion, Paris 2024 présentera notamment une séquence artistique incluant le déploiement du drapeau sur la tour Eiffel en compagnie des médaillés olympiques de retour de Tokyo 2020 et du public du Live des Jeux. Ce moment sera suivi par un concert exclusif de Woodkid.

Informations pratiques :

Conformément aux protocoles sanitaires en vigueur, il vous sera demandées de présenter à l’entrée du site votre pièce d'identité ainsi qu'un pass sanitaire validé, attestant la preuve de tests RT – PCR ou antigénique de moins de 48H ou de votre attestation de vaccination complète.

Accès, horaire, programmation, mesures sanitaires sur : https://www.paris2024.org/fr/live-trocadero/

Surtitre: 
Jeux Olympiques de Paris 2024
Date d’écriture: 
Jeudi, 5. Août 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Ce dimanche 8 août au Trocadéro, venez célébrer le sport lors du Passage de Relais entre Tokyo 2020 et Paris 2024.
Pour Newsletter: 

L’Accor Arena prête à vibrer pour France-Espagne

Corps: 

Cette double confrontation sera l’occasion pour la prestigieuse salle parisienne d’ouvrir à nouveau ses portes en jauge pleine pour un événement sportif. Une première depuis le 16 février 2020 et la finale de la Coupe de France de Hockey sur glace. Pour rendre cette journée encore plus exceptionnelle et fêter le retour du public, la FFBB et ses partenaires ont prévu de nombreuses animations.

Les 20 ans de la médaille d’argent aux Jeux de Sydney
Les médaillés d’argent des Jeux Olympiques de Sydney 2000 seront célébrés sur le terrain de l’Accor Arena. En raison de la pandémie et du report de ce rendez-vous initialement prévu en 2020, les coéquipiers de Jim Bilba seront présents ce samedi à Paris pour commémorer avec le public cette médaille olympique et encourager les bleus de 2020 avant les JO de Tokyo.

Les arbitres mis à l’honneur
Ce double France-Espagne sera aussi l’occasion d’honorer l’arbitre international Eddie Viator, qui arbitrera la rencontre masculine. Son dernier match après une magnifique carrière débutée il y a plus de 30 ans. Eddie Viator a « sifflé » 630 matches de Pro A, et près de 200 matches internationaux dont la finale de la Coupe du Monde masculine en 2014 et la finale féminine des JO 2016.

Récemment nommées arbitres internationales par la FIBA, les trois arbitres féminines, Marion Ortis, Amel Dahra et Laure Coanus, qui officieront lors du match féminin, seront également mises à l’honneur avant le début de leur rencontre.

Le basket se joue sur tous les terrains
Lors de la crise sanitaire liée au COVID, la FFBB a imaginé et lancé deux nouvelles compétitions :

Le FFBB Contest, jeu d'adresse et de rapidité, répondant aux consignes sanitaires et permettant aux licenciés, masculins et féminins, de se mesurer les uns aux autres en toute sécurité. Du 26 avril au 27 juin 2021, des milliers de licenciés FFBB s’y sont essayés. À l’issue de cette période, Noah Riffiod de l’Aviron Basket Club (Île de la Réunion) et ses 38 points chez les garçons et Manon Lambert de l’Effort Basket Mirecourt auteure de 36 points, ont remporté le FFBB Contest et leurs places pour les matches France-Espagne.

Cette saison la FFBB a également profité du contexte pour lancer sa première compétition Esports, la FFBB Hoops League, sur le jeu Rocket League. À l’issue des cinq mois de rencontres acharnées, les deux joueurs, de la team « Babinks », Axel Timone (aka Mawzky), et François Authom (aka Artyrus), sont les grands vainqueurs de cette première édition. Gilbert Kingold, Directeur Adjoint de Suzuki Automobile, partenaire officiel de la FFBB Hoops League, et Jean-Pierre Siutat, Président de la FFBB, leur remettront leur bague de champions.

Les partenaires récompensent les fans de basket
Pendant toute la durée de cette journée exceptionnelle, les partenaires de la FFBB rivaliseront d’inventivité pour permettre aux fans de basket de vivre un moment unique lors de ces deux confrontations. La Caisse d’Epargne, MAIF, Suzuki, FDJ, et Amazon seront en action pour le plus grand bonheur des supporters des Équipes de France.

Le siège de rêve de la Caisse d’Epargne sera activé pour que deux invités soient au plus près du banc des Bleu(e)s pendant toute la durée des deux rencontres. De son côté le partenaire automobile de la FFBB, Suzuki, fera coup double en surclassant deux spectateurs qui pourront assister aux rencontres en mode VIP.

Amazon activera son désormais traditionnel « Amazon Shoot Challenge » pour faire gagner un bon d’achat à un spectateur, grâce à un tir milieu de terrain. La FDJ, offrira une « Journée de Rêve » à deux fans qui découvriront toute la journée les coulisses de ces deux rencontres internationales, dans la plus belle salle de France.

Enfin la MAIF, dans le cadre de ses opérations citoyennes, remettra à la fin des deux rencontres, à des clubs ayant obtenu le « Label Citoyen MAIF FFBB », un chèque d’un montant déterminé en fonction du nombre de points marquées par les Équipes de France.

Vous aussi, venez vibrer à l’AccorArena
Faites comme les plus de 9 000 fans des Équipes de France qui ont déjà acheté leurs places pour ce rendez-vous exceptionnel. Vous aussi venez encourager les Bleu(e)s pour leur unique match en France avant de s’envoler pour Tokyo.

Réservez vite vos places sur Billetterie.ffbb.com

Surtitre: 
Equipes de France de BasketBall
Date d’écriture: 
Vendredi, 9. Juillet 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Dans le cadre de la préparation aux Jeux Olympiques de Tokyo, l’Accor Arena accueillera ce samedi 10 juillet les deux Équipes de France féminine et masculine qui affronteront l’Espagne, respectivement à 17h30 et 20h30.
Pour Newsletter: 

Remportez une « Journée de Rêve » !

Corps: 

Remportez 2 places VIP + 1 nuit d’hôtel pour vivre une journée de rêve !

Pour participer au tirage au sort (participation avant le 4 juillet minuit) et tenter de gagner cette « Journée de Rêve » pour 2 personnes, rendez-vous sur le compte Instagram de la FFBB.

Bonne chance à tous !

Règlement du jeu-concours (519.9 Ko)

Surtitre: 
FFBB x FDJ
Date d’écriture: 
Jeudi, 1. Juillet 2021
Vignette: 
Chapeau: 
La Fédération Française de BasketBall et son partenaire FDJ vous invitent le 10 juillet prochain à vivre une « Journée de Rêve » à l’occasion du double choc France - Espagne organisé à l’Accor Arena. L’occasion de découvrir les coulisses de cette prestigieuse salle parisienne.
Pour Newsletter: 

Double France-Espagne à l'Accor Arena

Corps: 

Pour la première fois depuis 2004, les deux Équipes de France évolueront lors d’une même journée à Paris, à l’Accor Arena. Dans le cadre de la préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo les Bleu(e)s affronteront l’Espagne, vice-championne olympique chez les féminines et championne du Monde chez les masculins.

Une double confrontation exceptionnelle entre deux équipes au sommet de leur art et qui visent le podium à Tokyo. Sandrine Gruda, en passe de devenir la meilleure marqueuse de l’histoire de l’Équipe de France, Ricky Rubio, MVP de la dernière Coupe du Monde, Rudy Gobert, double meilleur défenseur NBA, Marc Gasol, le pivot des Lakers, Laia Palau, triple championne d’Europe avec sa sélection, Alexia Chartereau, MVP de la Ligue Féminine ou encore Nando De Colo, double vainqueur de l’Euroleague seront quelques-unes des étoiles qui brilleront sur le parquet de la plus belle salle de France. Un écrin magnifique pour la plus spéciale des rivalités.

Ces deux rencontres se joueront à 17h15 (Équipe de France féminine) et 20h15 (Équipe de France masculine). *

L’ouverture de la billetterie est prévue le jeudi 3 juin 2021 à 10h, d’abord sur le site de la Fédération Française de BasketBall puis sur celui de l’Accor Arena.

Sur les autres plateformes de réservation, l’ouverture de la billetterie est fixée au lundi 7 juin 2021.

*sous réserve de modification

Surtitre: 
ÉQUIPES DE FRANCE A - PRÉPARATION JEUX OLYMPIQUES TOKYO
Auteur: 
Service de Presse FFBB
Date d’écriture: 
Vendredi, 28. Mai 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Alors qu’elles seront en pleine préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo, les deux Équipes de France féminine et masculine auront la chance de se mesurer à l’Espagne, une des meilleures nations mondiales, lors d’une double confrontation à Paris l’Accor Arena le 10 juillet 2021.
Pour Newsletter: 

Alexia Chartereau MVP LFB 2021

Corps: 

MVP LFB 2021 : Alexia CHARTEREAU - Bourges (22 ans - Intérieure / 1m90)
Ses stats en saison régulière : 22 matches - 15,0 points - 6,4 rebonds - 2,0 passes - Evaluation : 16,5

Joueuse du Bourges Basket depuis cinq saisons, l’intérieure Alexia Chartereau continue d’impressionner à seulement 22 ans. Cette année, elle a franchi un cap en devenant l’atout numéro 1 des Tango : meilleure marqueuse, meilleure rebondeuse et meilleure joueuse à l’évaluation. Cette dynamique devrait servir l’Équipe de France féminine avec qui elle disputera deux compétitions cet été : le FIBA Women’s EuroBasket (17-27 juin) et les Jeux Olympiques (23 juillet - 8 août). Elle est la plus jeune MVP du championnat depuis Sandrine Gruda, élue à 20 ans en 2007.

Meilleur jeune LFB en 2017 et 2018, vous êtes élue MVP de la saison en 2021. Que cela symbolise-t-il pour vous ?
Je suis très heureuse évidemment, c’est toujours valorisant ce type de distinction individuelle. Ça vient surtout récompenser le travail de toute l’équipe, avec qui nous avons réalisé une très belle saison régulière à l’image de ces 19 victoires de rang en championnat.

D’autant plus que le club berruyer n’a pas été épargné cette saison…
Oui on a dû jongler entre les blessures, la COVID-19 qui nous a vraiment impactées au début de la saison, etc… Ce n’est pas évident quand on est joueuse, on ne sait pas vraiment de quoi demain sera fait. Dans cette situation sanitaire, on se dit que chaque match est peut-être le dernier. On a réussi à surmonter ces épreuves et à tirer de l’énergie de tous ces événements, c’est ce qui nous a permis d’enchaîner toutes ces victoires, et d’aborder désormais les playoffs avec force et sérénité.

D’une régularité impressionnante, vous êtes aussi la seule joueuse avec Laëtitia Guapo à n’avoir manqué aucun match en LFB.
Oui j’ai été épargnée pour le moment, tant mieux pour moi et pour l’équipe. Ça m’a permis de beaucoup travailler en début de saison, quand nos matches étaient reportés pour cause de COVID-19 (ndlr, Bourges dispute son 1er match de championnat le 28 octobre). J’ai passé beaucoup de temps à la salle avec Jérôme Authier (assistant), à enchaîner des séries de tirs, travailler mon agressivité vers le cercle. Ce qui m’a permis d’aider l’équipe quand nous avons enfin pu commencer la saison.

Les 10 derniers MVP

2021 Alexia CHARTEREAU (Bourges)
2020 -
2019 Helena CIAK (Lattes Montpellier)
2018 Nayo RAINCOCK-EKUNWE (Nantes Rezé)
2017 Amel BOUDERRA (Charleville-Mézières) et Katherine PLOUFFE (Nantes Rezé)
2016 Amel BOUDERRA (Charleville-Mézières) et Latoya WILLIAMS (Lyon)
2015 Djéné DIAWARA (Arras) et Lizanne MURPHY (Angers)
2014 Céline DUMERC (Bourges) et Danielle PAGE (Basket Landes)
2013 Géraldine ROBERT (Lattes Montpellier) et Mariana TOLO (Pays d’Aix)
2012 Edwige LAWSON-WADE (Lattes Montpellier) et Mistie BASS (Challes-les-Eaux)

Trophées LFB 2021  - Le palmarès

Meilleure jeune LFB : Iliana RUPERT (Bourges) - Voir l'actualité
Meilleur entraîneur LFB : Olivier LAFARGUE (Bourges) - Voir l'actualité
5 Majeur LFB : Julie ALLEMAND (Lattes Montpellier), Marine JOHANNES (Lyon), Valériane VUKOSAVLJEVIC (Basket Landes), Myisha HINES-ALLEN (Lattes Montpellier), Alexia CHARTEREAU (Bourges) - Voir l'actualité
MVP LFB : Alexia CHARTEREAU (Bourges)

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Trophées
Date d’écriture: 
Jeudi, 22. Avril 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Alexia Chartereau, intérieure de Bourges, a été désignée MVP de la saison 2020-21 de Ligue Féminine à l’issue d’un vote des joueuses, en collaboration avec le Syndicat National des Basketteurs (SNB), et d’un panel de médias.
Pour Newsletter: 

Iliana Rupert meilleure jeune LFB 2021

Corps: 

Meilleure jeune LFB 2021 : Iliana RUPERT - Bourges (19 ans - Intérieure / 1m94)
Ses stats en saison régulière : 13 matches - 10,1 points - 4,9 rebonds - 1,3 passes - Evaluation : 13,8

Pour sa troisième saison en Ligue Féminine, l’intérieure des Tango n’aura pas vécu une année tranquille. Blessée durant de longues semaines, Iliana Rupert a pris le temps de se soigner pour revenir plus forte. Bien lui en a pris puisqu’elle s’est montrée intraitable dès son retour sur les parquets. Pièce essentielle de l’effectif de Bourges avec sa taille, son adresse et son sens du collectif, l’internationale tricolore, désignée meilleure jeune de l’Euroligue pour la deuxième saison de suite, compte bien continuer à briller lors du FIBA Women’s EuroBasket en France et des Jeux Olympiques. Un été chargé l’attend puisque draftée en 12e position par Las Vegas, elle devrait également découvrir la WNBA.

En une semaine, vous raflez le titre de meilleure jeune joueuse de l’Euroligue (pour la deuxième année d’affilée), vous êtes draftée en WNBA, et maintenant élue meilleure jeune de la Ligue Féminine. Les derniers jours sont rythmés…
L’enchaînement est incroyable. Je suis très heureuse d’être élue meilleure jeune. La saison n’a pas été simple personnellement, j’ai eu le COVID-19 au début, ce qui m’a éloigné des parquets. Et puis en revenant, je me blesse à la cheville. Donc je suis d’autant plus heureuse. Ça vient surtout féliciter l’excellente saison qu’on réalise avec Bourges, avec qui nous sommes restées invaincues en LFB jusqu’à début avril.

Surtout qu’à l’image de votre saison, le club a dû jongler avec les blessures, péripéties…
C’est malheureusement le lot de tous les clubs cette saison, avec cette situation sanitaire. Mais c’est vrai qu’on n’a pas été gâtées : entre le départ en milieu de saison de Marissa Coleman (raisons personnelles), les blessures, le COVID-19… C’est simple je pense qu’on n’a pas fait encore un seul match ou un entraînement avec l’effectif au complet.

Après votre belle saison en championnat, quelles sont vos ambitions pour les playoffs ?
Le titre ! On est déçues d’avoir perdu notre demi-finale de Coupe de France face au BLMA et de ne pas pouvoir défendre notre titre à l’Accor Arena, et en Euroligue, notre parcours a été compliqué. Quand on est à Bourges, on ne s’imagine pas faire une saison sans trophée. Nous avons tiré de la force collective de cette saison, après tout ce que nous avons vécu. Notre groupe est fort, et il l’a montré lors de matches compliqués, même quand nous n’étions pas au complet.

Les 10 dernières meilleures jeunes LFB

2021 Iliana RUPERT (Bourges)
2020 -
2019 Marine FAUTHOUX (Tarbes)
2018 Alexia CHARTEREAU (Bourges)
2017 Alexia CHARTEREAU (Bourges)
2016 Alix DUCHET (Arras)
2015 Clarince DJALDI-TABDI (Arras)
2014 Valériane AYAYI (Basket Landes)
2013 Emma MEESSEMAN (Villeneuve d’Ascq)
2012 Sara CHEVAUGEON (Challes-les-Eaux)

La Ligue Féminine de Basket dévoilera les autres distinctions individuelles de la saison :

- Mardi 20 avril - Meilleur.e entraîneur.e LFB 2021
- Jeudi 22 avril - MVP LFB 2021 (joueuse issue du 5 Majeur)

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Trophées
Date d’écriture: 
Lundi, 19. Avril 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Iliana Rupert, intérieure de Bourges, a été élue meilleure jeune (née en 2001 et après) de la saison 2020-2021 de Ligue Féminine à l’issue d’un vote des joueuses, en collaboration avec le Syndicat National des Basketteurs (SNB), et d’un panel de médias.
Social_posts: 
<iframe src="https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=314&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fliguefemininedebasket%2Fvideos%2F461160968435448%2F&show_text=false&width=560" width="560" height="314" style="border:none;overflow:hidden" scrolling="no" frameborder="0" allowfullscreen="true" allow="autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share" allowFullScreen="true"></iframe>
Pour Newsletter: 

Lyon-Basket Landes sur La Chaîne L'Equipe

Corps: 

Diffuseur du basket français depuis la rentrée de septembre, la chaîne l’Équipe va retransmettre en direct et en clair une nouvelle rencontre du championnat de Ligue Féminine. Il s’agit du troisième match de la saison diffusé en direct et en clair, après l’opposition entre Basket Landes et Bourges début janvier qui avait réuni 270 000 téléspectateurs en moyenne, et le match entre Lyon et Bourges qui sera diffusé le samedi 20 février prochain (17h45).

Actuel deuxième au classement, le club de Basket Landes emmené par l’emblématique Céline Dumerc, se déplacera sur le parquet du LDLC ASVEL Féminin présidé par Tony Parker, et qui a validé fin janvier sa qualification en quarts de finale de l’Euroligue

Avec seulement deux défaites au compteur, Basket Landes réalise un excellent début de saison en LFB et compte bien maintenir le rythme en tête du classement, dans le sillage de Valériane Vukosavljevic de retour en France cette saison et dont le rendement offensif (13.4 pts/match) n’est pas étranger à la réussite landaise. Du côté lyonnais, Marine Johannes continue d’impressionner tout en gagnant en régularité, et mène son équipe au scoring (14.1 pts/match), actuellement au pied du podium et qui compte un match en retard face à Charleville-Mézières.

Au match aller, Lyon s’était imposé sur le parquet de Basket Landes 63-75 (journée 5, décalée au 30 janvier 2021).

PROGRAMME TV

Samedi 20 février à 17h45*
Lyon – Bourges
- 14e journée du championnat de Ligue Féminine
À suivre en direct sur la chaîne L’Équipe (TNT, canal 21)

Vendredi 26 février à 21h00*
Lyon – Basket Landes
- 16e journée du championnat de Ligue Féminine
À suivre en direct sur la chaîne L’Équipe (TNT, canal 21)

*sous réserve de modification ultérieure
 

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Vendredi, 12. Février 2021
Vignette: 
Chapeau: 
La chaîne L’Équipe diffusera le vendredi 26 février 2021 une nouvelle rencontre au sommet en Ligue Féminine entre Lyon et Basket Landes (21h00). Il s’agira de la troisième diffusion de la saison, en clair et sur une chaîne nationale, pour le championnat LFB.
crédit: 
(Crédit : Bacot/Sports Emotions)
Pour Newsletter: 

Dumerc un peu plus dans la légende

Corps: 

En Ligue Féminine depuis l'an 2000, Céline Dumerc (38 ans) n'a connu que trois clubs dans sa carrière professionnelle en France. Née et formée à Tarbes, c'est assez logiquement qu'elle porte les couleurs violettes après son passage au Pôle France (ex-Centre Fédéral). Durant trois saisons (75 matches), elle découvre et apprend les rouages du métier aux côtés de grandes joueuses comme Polina Tzekova, Laura Savasta ou encore Jo Hill.

Ses performances lui permettent de rejoindre un des clubs emblématique du basket européen : Bourges. De 2003 à 2009 puis de 2011 à 2016 (321 matches), elle engrange les trophées avec les Tango (6 fois championne de France LFB, 5 Coupes de France, 3 Tournois de la Fédération, Eurocoupe 2016...), les podiums avec les Bleues (2e aux Jeux Olympiques en 2012, championne d'Europe 2009, 3 médailles d'argent et une de bronze à l'Euro) et les distinctions individuelles (meilleure joueuse européenne en 2012, 3 présences dans le 5 Majeu d'un Euro, double MVP française de LFB...). Elle retrouve en 2016 le Sud Ouest, à Basket Landes, avec qui elle a joué, jusqu'ici, 103 matches.

Déjà détentrice du record du nombre de sélections en Équipe de France, hommes et femmes confondus, dont elle a porté le maillot à 262 reprises, la meneuse entre un peu plus dans la légende du basket et du sport français.

Samedi 9 janvier, comme un symbole, Céline Dumerc retrouvera Bourges pour fêter son 500ème match en Ligue Féminine. Une rencontre à suivre en direct et en exclusivité sur la chaîne L'Équipe à partir de 16h35 (canal 21 de la TNT et internet) https://www.lequipe.fr/lachainelequipe/

Top 10 des matches joués en LFB

1. Céline Dumerc (499)
2. Paoline Salagnac (463)
3. Gaëlle Skrela (414)
4. Fatimatou Sacko et Sabrina Reghaissia (404)
6. Aurélie Bonnan (396)
7. Kristen Brooke "KB" Sharp et Johanne Gomis (384)
9. Ingrid Tanqueray (374)
10. Emmeline Ndongue (362)

Joueuse en activité

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Record
Auteur: 
Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Mardi, 5. Janvier 2021
Vignette: 
Chapeau: 
Joueuse emblématique du basket français, la meneuse de Basket Landes et ancienne capitaine des Bleues Céline Dumerc atteindra samedi la barre des 500 matches joués en Ligue Féminine à l'occasion du match contre Bourges, son ancien club. Une rencontre à suivre en direct sur la chaîne L'Équipe à partir de 16h35.
Pour Newsletter: 

"Dans la continuité de la saison dernière"

Corps: 

Tu es née à Belgrade. A quel âge es-tu arrivée en France ?
Mon papa était basketteur donc je l'ai suivi. Après plusieurs aller/retour en Serbie, je me suis vraiment installée en France à 8 ans.

Tu es passée par le Pôle France puis Mondeville. Quel regard portes-tu sur tes débuts en LFB ?
J'ai beaucoup appris, progressé surtout physiquement. Ca a été une des clés pour m'intégrer dans la Ligue. A Mondeville il y avait vraiment un accompagnement complet et c'est ce qui me fallait pour me rassurer, bien travailler et me sentir à l'aise en match.

Pendant trois ans tu progresses à l'USOM puis tu rejoins Tarbes. Pourquoi ce club ?
Pour le coach, le club en général. Quand je suis arrivée en France, il y avait Tarbes, Bourges et Valenciennes. Et le TGB était un des clubs où je voulais passer.

Cette saison tu as franchi un cap avec des stats en hausse. Quelle explication as-tu ?
L'année dernière je suis arrivée prête à Tarbes pour jouer à ce niveau mais ma blessure de quelques mois m'a freinée. L'équipe était déjà dans une certaine configuration et j'ai mis du temps à m'y retrouver. Juste avant le confinement j'ai réussi à prendre mes marques, ça commençait à monter en puissance. Je suis dans la continuité de ce que je faisais en fin de saison dernière.

Quelle place a François Gomez dans cette progression ?
Il m'accompagne et me laisse beaucoup d'autonomie dans ma façon d'évoluer. Il n'essaye pas de me mettre dans une case, me donne beaucoup de liberté. Ca me permet de m'exprimer. C'est un coach vraiment expérimenté.

Tu as de bonnes stats mais le TGB n'a gagné qu'un match sur cinq. N'est-ce pas frustrant ?
Oui c'est sûr. Mes performances se font grâce à l'équipe donc c'est frustrant de ne pas pouvoir apporter encore plus. Quand on va reprendre et après ce stage en Équipe de France, ça va me donner un petit élan pour aider mon équipe.

C'est ton premier stage en Équipe de France A. Est-ce un objectif d'être appelée régulièrement ?
Comme tout le monde, c'est un grand plaisir de venir ici. C'est un de mes objectifs. L'Équipe de France c'est une continuité du monde professionnel mais à un niveau supérieur. Tout est mis en place pour que tu n'aies qu'à marquer des paniers et ne pas penser à autre chose.

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Interview
Auteur: 
Propos recueillis par Arnaud Dunikowski
Date d’écriture: 
Vendredi, 13. Novembre 2020
Vignette: 
Chapeau: 
Deuxième joueuse à l'évaluation de Tarbes cette saison (14.8), Ana Tadic semble avoir franchi un palier. Des performances qui ont attiré l'oeil de Valérie Garnier puisque la pivot d'origine serbe fait partie des rookies du stage des Bleues cette semaine à l'INSEP.
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Equipe de France féminine