Ligue Féminine | Page 4 | FFBB

Ligue Féminine

Magarity reine des Landes

Corps: 

C’était sa première finale à l’Accor Arena. Et pourtant, rien n’a semblé l’atteindre. Regan Magarity et ses coéquipières ont offert à Basket Landes la première Coupe de France de son histoire. "Cela était notre objectif depuis le début de la saison et nous en avions parlé plusieurs fois. Être capable de gagner après deux prolongations est vraiment unique. Ça a été un vrai effort d’équipe, les joueuses ont donné tout ce qu’elles avaient", explique la Suédoise. Auteure de 24 points, 11 rebonds et 6 fautes provoquées (pour 31 d’évaluation), les Berruyères n’auront jamais trouvé la solution pour l’arrêter. Qui plus est avec un public Landais en feu tout le long. "L’atmosphère était incroyable avec de tels fans. C’est une expérience qui restera gravée pour tout le monde, que ce soient les joueuses, le staff, les fans et la ville", sourit-elle.

L’intérieure continue ainsi sa très grande saison, elle qui est troisième à l’évaluation toutes équipes confondues en championnat (19,1) et meilleure marqueuse de sa formation (15,2 pts). Avec une telle confiance accumulée, l’ancienne joueuse de Villeneuve-d'Ascq et Tarbes est bien déterminée à rester concentrée et mener son club le plus loin possible dans les semaines à venir. Avec comme ambition de conserver le titre acquis l’année dernière. "On va célébrer ce trophée comme il faut. Mais nous allons vite devoir nous préparer pour les deux derniers matchs de saison régulière qui auront lieu la semaine prochaine avant de commencer les playoffs". Le show Magarity pourrait bien se poursuivre prochainement.

Catégorie: 
Auteur: 
Guillaume Mansire
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Dominante toute la rencontre et plus particulièrement dans les moments importants, Regan Magarity (1,92 m, 25 ans) a été élue MVP de la confrontation opposant Basket Landes au Tango Bourges Basket.
Pour Newsletter: 

Basket Landes écrit son histoire

Corps: 

17 victoires consécutives en LFB et plus une défaite depuis le 16 octobre dernier. Un triomphe en Eurocup il y a quelques semaines à domicile avec une démonstration de force en finale. Le Bourges Basket a un côté rouleur compresseur depuis plusieurs semaines. L’ogre s’est présenté à l’Accor Arena est la ferme intention de faire main basse sur un trophée qui a longtemps été sa chasse gardée (quatre victoires en six éditions entre 2014 et 2019).

Mais avec les retours de Céline Dumerc et Valériane Vukosavljevic, Basket Landes avaient les armes pour rivaliser et après un faux départ (9-17), s’est reposé sur le duo Marine Fauthoux-Regan Magarity pour combler son retard. Comme à son habitude la meneuse de l’Equipe de France a imposé un rythme effréné à la rencontre tandis que la Suédoise affichait une régularité métronomique offrant des solutions multiples pour ses arrières. Iliana Rupert en difficulté, se reposait sur son duo de vétérans Isabelle Yacoubou-Elodie Godin pour alimenter la marque.

Le duel s’équilibrait au cœur du deuxième quart-temps et c’est une succession de balles perdues berruyères qui permettait à Basket Landes de signer un 9-0 à base de jeu rapide pour rentrer au vestiaire avec léger avantage (39-34). Le duel de poids lourds entre les deux premiers du classement LFB se poursuivait après la pause avec de nouveaux facteurs X : Lidija Turcinovic d’un côté, Keisha Hampton de l’autre. Un concours de shooteuses sans réelle vainqueur, à l’image d’une finale loin d’avoir trouvé son vainqueur.

Les deux équipes flirtaient avec le K.-O. mais manquaient de nombreuses occasions pendant les trois premières minutes du quatrième quart-temps, vierges de points. Basket Landes semblant soudain fébriles à la finition, c’est Elin Eldebrink puis Laëtitia Guapo qui faisaient pencher la balance en faveur des Tango. En grand danger (53-59), les Landaises trouvaient cependant les ressources pour offrir un money-time étouffant à une Accor Arena en fusion. A 64-64 et une minute au chrono c’est de nouveau Eldebrink qui trouvait la faille sur un 2+1, avant que Fauthoux n’égalise sur un missile à 8 mètres. Guapo puis Tolo échangeaient à leur tour des paniers pour envoyer en prolongation un match qui méritait cinq minutes supplémentaires.

Une période qui se trouvait une nouvelle héroïne. La guerrière de l’ombre, Kendra Chery entrait dans la lumière avec cinq points décisifs mais, Iliana Rupert, à 7 secondes du buzzer forçait une deuxième prolongation ! Les égalités s’y succédaient avant que Regan Magarity ne prenne les choses en main pour solidifier son statut de MVP et offrir un titre historique pour Basket Landes, quelques mois après avoir remporté le championnat de France.

Basket Landes bat Bourges : 91-88 (après 2 prolongations)

Catégorie: 
Surtitre: 
Coupe de France Joë Jaunay
Auteur: 
Julien Guérineau
Date d’écriture: 
Samedi, 23. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Au terme d’une finale exceptionnelle décidée après deux prolongations, Basket Landes a conquis la première Coupe de France de son histoire en battant Bourges (91-88).
Pour Newsletter: 

"L’impression que toutes les Landes viennent à l’Accor Arena"

Corps: 

Depuis plusieurs années, Basket Landes a toujours affiché la Coupe de France comme un objectif prioritaire. En 2022, le club dispute sa première finale. Que cela symbolise-t-il pour ce club, que vous avez rejoint en 2016 ?
C’est énorme. La Coupe de France, c’est un parcours assez court avec des matches couperets qui peuvent vite te conduire à soulever un trophée. C’était pour le club il y a quelques temps, le moyen le plus rapide d’avoir accès à un titre national, avant qu’on déjoue les pronostics en remportant le championnat LFB l’an dernier… Amener tout le peuple landais à Paris à l’Accor Arena est un rêve qui se concrétise pour tous les dirigeants. Ramener la Coupe à la maison serait la cerise sur le gâteau, mais déjà accéder à cette finale à Paris, c’est énorme, c’est une première pour le club. On se permet de rêver de ramener ce trophée dans le Sud-Ouest. On a hâte d’y être, même si on sait que ça sera très compliqué.

Face à Bourges, vainqueur de l’Eurocup il y a quelques semaines, vous considérez-vous comme l’outsider ?
Oui en quelque sorte, mais ça sonne un peu faux car finalement l’an dernier, on a réussi à remporter ce titre de champion de France de LFB pour la première fois de l’histoire du club. Mais on reste à notre place, on sait qui on est. On sait qu’il y a de grosses écuries en France qui étaient en lice dans la compétition. On ne va pas se mentir, on les a évités jusqu’en finale. Mais on n’a pas volé notre qualification, on est heureuses d’être en finale et on aura à cœur de montrer que notre présence à l’Accor Arena est méritée en faisant douter l’équipe de Bourges le plus longtemps possible.

Le peuple landais va se déplacer en masse à Paris pour vous encourager. À quelques jours de la finale, comment le vivez-vous à Mont-de-Marsan ?
Quand les options de déplacement ont été mises en place par le club il y a quelques semaines pour venir à Paris nous supporter, ça a été de la folie. Le train qui a été affrété par le club a très rapidement été rempli, toutes les places sont parties en moins d’une journée. Pour les gens qui se sont réveillés une journée trop tard, c’était foutu ! Du côté des joueuses et du staff, on est focus sur l’entraînement, la manière de jouer, d’appréhender la finale, donc on ne se rend pas vraiment compte de l’importance que cela prend. Mais le week-end passé lors du dernier match à domicile, tout le monde nous parlait déjà de la Coupe de France. On a l’impression que toutes les Landes viennent à l’Accor Arena.

Dans votre carrière, vous avez déjà gagné 5 Coupes de France au total (2005, 2006, 2008, 2009 et 2014) sous le maillot de Bourges. Que cela symboliserait-il pour vous d’en remporte une 6ème avec Basket Landes ?
C’est atypique comme compétition, car il y a tellement peu de match pour gagner ce titre. Et après il y a la finale en elle-même, c’est un moment très spécial dans une salle immense dans laquelle nous n’avons pas de repère. Ce n’est jamais évident. Tu ne sais jamais trop où tu mets les pieds, et pourtant ça t’anime, tu vibres, il y a 15 000 personnes dans la salle. C’est incomparable avec ce qui peut nous arriver en championnat ou même en Coupe d’Europe… C’est un événement dans une carrière. C’est vrai j’ai eu la chance de gagner cinq fois la Coupe de France, j’en ai aussi perdu quelques-unes dont les deux dernières fois que je suis venue en 2015 et 2016. Dans tous les cas, il faudra un grand Basket Landes pour soulever la Coupe de France en 2022.
 

Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin - En direct sur la Chaine Youtube FFBB
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)

20h30 - Finale du Trophée masculin - En direct sur la chaine Youtube FFBB
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines - En direct sur la chaine Youtube FFBB
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)

12h00 - Finale U17 masculins - En direct sur la chaine Youtube FFBB
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur La Chaine L'Equipe
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - En direct sur La Chaine L'Equipe
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)

*programme sous réserve de modifications

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale pros féminines
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Jeudi, 21. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Quintuple vainqueur de la compétition avec Bourges, Céline Dumerc (1,69m, 39 ans) a l’occasion de conduire Basket Landes en 2022 vers la première Coupe de France de son histoire. Un rêve pour la capitaine de BL et pour tout un peuple landais, qui va se déplacer en masse à l’Accor Arena ce samedi.
crédit: 
(Crédit : Frédéric Ferranti/Just A Pics)
Pour Newsletter: 

"Il y a beaucoup d’attentes, mais la Coupe de France ça n’a rien à voir"

Corps: 

Vainqueur au début du mois de l’Eurocup Women, Bourges a l’occasion de remporter un deuxième titre ce week-end. Comment abordez-vous cette finale de la Coupe de France ?
On arrive dans la partie sympa du championnat, qu’on attend le plus quand on joue au basket, le moment où on se bat pour gagner des trophées. On a surtout hâte d’être à l’Accor Arena pour jouer cette finale, car finalement cela fait un petit moment qu’on est qualifié (ndlr, victoire en demi-finale contre Villeneuve d’Ascq (85-69) le 13 mars dernier). On essaie de se préparer au mieux. Depuis le titre en Eurocup, on a essayé de changer d’état d’esprit, de se concentrer sur cette finale de Coupe de France et tout faire pour la remporter.

Vous dominez la saison LFB avec une première place de la saison régulière assurée depuis quelques temps. Vous avez gagné l’Eurocup. Tout le monde vous voit réaliser le triplé. Cela vous met-il de la pression supplémentaire ?
De toute façon, quand on est Bourges, on a souvent la pression de gagner et ramener des titres. Certains peuvent penser que l’on va gagner facilement, je sais que ça ne sera pas le cas. Ça va être un match disputé et compliqué. En Coupe d’Europe par exemple on avait perdu là-bas à Basket Landes, et on avait gagné ensuite au Prado. Il y a peut-être beaucoup d’attentes car on a remporté l’Eurocup, mais la Coupe de France ça n’a rien à voir.

À titre personnel, vous avez disputé plusieurs finales de Coupe de France, dont 4 victoires en 2007, 2016, 2017 et 2018. Que symbolise pour vous cette compétition ?
C’est une belle fête du basket français. Jouer à l’Accor Arena, dans une salle aussi belle, c’est un privilège. Je suis très contente d’y aller à chaque fois, il y a des joueuses à Bourges qui n’ont pas encore eu la chance de s’y rendre. Certes c’est immense, mais ça reste un match comme un autre, qu’il faut aborder le plus normalement possible sans se faire dépasser par l’enjeu. C’est le 2ème titre qu’on peut remporter cette saison, donc cela va être décisif.

Vous rappelez-vous de votre première finale de Coupe de France ?
Bien évidemment oui… (rires). Mon premier Bercy c’était en 2007, avec Valenciennes, mais je me souviens plutôt du match espoirs. J’avais fait la finale cadettes le matin, on avait gagné, j’avais même été élue MVP. J’étais rentrée manger le midi à l’hôtel, je pensais que ma journée était terminée. Et au dernier moment, en plein repas, on m’apprend que j’allais aller faire le banc des pros l’après-midi. Je ne sais pas si c’était prévu ou non, ou s’ils me l’ont dit au dernier moment pour ne pas me mettre trop la pression… (rires). Et donc après on a gagné la finale des pros avec l’USVO. De vivre tout ça, à 18 ans, c’était vraiment énorme.

Les finales de la Coupe de France 2022 à l'Accor Arena
Vendredi 22 avril 2022 - Réservez vos places
18h00 - Finale du Trophée féminin - En direct sur la Chaine Youtube FFBB
Monaco BA (NF1) - US Le Poinçonnet (NF1)

20h30 - Finale du Trophée masculin - En direct sur la chaine Youtube FFBB
TOAC Basket (NM3) - Pays de Fougères (NM2)

Samedi 23 avril 2022 - Réservez vos places
9h30 - Finale U18 Féminines - En direct sur la chaine Youtube FFBB
Lyon ASVEL féminin (Elite) - USO Mondeville (Elite)

12h00 - Finale U17 masculins - En direct sur la chaine Youtube FFBB
ASVEL Lyon-Villeurbanne (Elite) - BCM Gravelines-Dunkerque (Elite)

14h30 - Finale Pros féminines (Trophée Joé Jaunay) - En direct sur La Chaine L'Equipe
Basket Landes (LFB) - Bourges Basket (LFB)

17h00 - Finale Pros masculins (Trophée Robert Busnel) - En direct sur La Chaine L'Equipe
EB Pau-Lacq-Orthez (Betclic Elite) - SIG Strasbourg (Betclic Elite)

*programme sous réserve de modifications

Toutes les actualités, les infos et les stats de la Coupe de France sont à retrouver sur le site coupedefrance.ffbb.com et sur les réseaux sociaux de la FFBB avec #CDFBasket

Catégorie: 
Surtitre: 
Finale pros féminines
Auteur: 
Propos recueillis par Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mercredi, 20. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Étincelante avec Bourges au Final Four de l’Eurocup Women, Sarah Michel (1,80m, 33 ans) espère bien soulever à nouveau la Coupe de France, elle qui l’a déjà gagnée à quatre reprises. Et permettre au club berruyer de remporter une 12ème Coupe de France dans son histoire, et un 2ème trophée cette saison après l’Eurocup.
crédit: 
(Crédit : Anne Perrinet / Bourges Basket)
Pour Newsletter: 

Du grand Magarity

Corps: 
#1 - Regan Magarity (Basket Landes)
Dans la lutte pour la deuxième place, la formation du Sud Ouest peut compter sur sa valeur refuge. Dure comme de la pierre et aussi brillante que l'or, Regan Magarity a encore plané sur la rencontre. Et avec une Marianna Tolo au même niveau à ses côtés (20pts), il ne pouvait rien arriver à Basket Landes.
32 points (12/17 aux tirs), 12 rebonds et 3 passes en 28' - Evaluation : 39
Victoire 89-74 contre Angers
 
#2 - Kayla Alexander (Lyon)
Comme Basket Landes, Lyon se bat pour les places d'honneur derrière Bourges. Kayla Alexander, la Canadienne des Lionnes, a bien compris l'objectif et a encore sorti un match solide portée par une adresse diabolique aux tirs (90%). Sa marque de fabrique depuis son arrivée à Lyon début mars (69.1% de réussite).
23 points (9/10 aux tirs), 9 rebonds et 3 passes en 26' - Evaluation : 34
Victoire 77-60 contre Lattes Montpellier
 
#3 - Iliana Rupert (Bourges)
Les matchs se suivent et se ressemblent pour la jeune Tango qui a une nouvelle fois montré le chemin à suivre. Alors que Bourges a manqué de forces vives (seulement 6 pros à Charnay), Rupert s'est démultipliée pour permettre à son équipe de décrocher une 17e victoire consécutive en championnat.
28 points (10/20 aux tirs), 8 rebonds, 3 passes et 4 interceptions en 34' - Evaluation : 31
Victoire 76-70 contre Charnay
Catégorie: 
Surtitre: 
MVP LFB - Journée 20
Date d’écriture: 
Mardi, 19. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Meilleure performance de la journée 18, l'intérieure suédoise de Basket Landes a récidivé ce week-end avec 39 d'évaluation contre Angers. Kayla Alexander (Lyon) et Iliana Rupert (Bourges) complètent le podium.
Pour Newsletter: 

Lyon reste en course pour la 2e place

Corps: 

Lyon - Lattes Montpellier 77-60 / Revoir le match

L’entame de match est serrée ente les Lyonnaises et les Gazelles (19-17, 10’). Si les joueuses de Valéry Demory restent au contact et empêchent les Lyonnaises de creuser l’écart, elles n’arrivent pas à récupérer durablement l’avantage en première mi-temps. En inscrivant 16 points dans le deuxième quart temps, Kayla Alexander donne l’impulsion nécessaire à Lyon pour mener définitivement les Gazelles au score. Malgré tous les efforts de Lattes Montpellier qui inscrit 18 points après balles perdues et comptabilise 12 interceptions, les Gazelles s’inclinent face aux Lyonnaises.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 20
Date d’écriture: 
Dimanche, 17. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Lattes-Montpellier avait besoin d’une victoire pour conserver un avantage de 2 points sur ses adversaires pour la 8e place du classement. Mais ce sont bien les Lyonnaises qui, bien aidées des 23 points de Kayla Alexander, confirment qu’elles sont encore dans la course pour la 2e place.
Pour Newsletter: 

Tout est encore possible pour le TGB

Corps: 

Charnay - Bourges 70-76 / Revoir le match

Bourges, actuellement premier au classement, a pris l’avantage au début du match mais s’est rapidement fait surprendre par l’équipe de Charnay (12-11, 7’). Guidées par Zoe Wadoux (14 points, 20’) et Maia Hirsch (11 points, 20’), les Pinkies creusent l’écart grâce à leur adresse. Si Charnay a mené Bourges au score pendant la majorité de la rencontre, c’est finalement l’expérience du Tango de Bourges qui reverse la balance. Iliana Rupert (28 points, 8 rebonds et 4 interceptions) et Pauline Astier (15 points) garantissent la victoire dans la dernière minute alors que Charnay égalise à moins de 2 minutes du coup de sifflet final.

 

Tarbes - Saint-Amand 76-63 / Revoir le match

Ce 20e match de la saison est crucial pour les deux équipes qui ont besoin d’une victoire pour espérer se qualifier en playoff. Les Tarbaises profitent de l’avantage du terrain pour mener la danse en misant principalement sur Clémentine Samson, auteur de 14 points en première mi-temps (54-41). La défense de Saint-Amand reste mobilisée et profite des balles perdues et des interceptions pour contrer l’attaque adverse et rester au contact. La deuxième mi-temps aura été fatale pour les Green Grils qui, malgré les 14 points et 11 rebonds d’Amy Okonkwo, n’ont pas réussi à revenir au score.

 

Basket Landes - Angers 89-74 / Revoir le match

La bataille est rude en haut du classement à l’approche des playoffs et l’équipe d’Angers a l’occasion, pour la 5e fois consécutive, de départager les poursuiveurs de Bourges. Si le premier quart temps est serré (17-18), tout semble se débloquer pour Basket Landes avant la mi-temps. Regan Magarity inscrit 16 points des 30 points marqués par l’équipe de Julie Barnnes dans le deuxième quart (47-31). Malgré les 26 points d’Alexis Peterson et les 17 points d’Oderah Chidom, les Angevines ne trouvent pas les soutions pour faire face à Regan Magarity (32 points et 12 rebonds) et Marianna Tolo (20 points).

 

Landerneau - Charleville-Mézières 56-64 / Revoir le match

Si Landerneau est condamné aux playdowns, Charleville-Mézières peut encore prétendre à bénéficier de l’avantage du terrain lors des playoffs. L’équipe de Landerneau est bien déterminée à gagner en confiance sur cette fin de saison et donne du fil à retordre aux Flemmes. Le match est extrêmement serré (12-12 à 10’ et 21-23 à 20’) et aucune équipe ne semble tirer son épingle du jeu. Au retour des vestiaires, l’équipe de Wani Muganguzi semble avoir trouvé la solution pour prendre l’avantage, mais Tima Pouye (18 points) et Evelyn Akhator (15 points et 17 rebonds) reversent la tendance dans le dernier quart temps et permettent aux Flemmes de décrocher la victoire.

 

Ligue Féminine - Journée 20

Dimanche 17 avril

Lyon - Lattes Montpellier / 16h00 - YouTube FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 20
Date d’écriture: 
Samedi, 16. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Alors qu’en haut du tableau les équipes se battent pour la 2e place, la bataille est tout aussi rude pour la 8e et dernière place qualificative pour les playoffs. En battant son concurrent direct, Tarbes égalise avec Saint-Amand. Si Lattes Montpellier aura encore l’avantage à la fin de la 20e journée, le TGB peut encore échapper aux playdowns.
Pour Newsletter: 

Les Guerrières sécurisent la victoire

Corps: 

Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée 75-67 / Revoir le match

Les Guerrières de Villeneuve d’Ascq ont maitrisé le match dès la mise en jeu. Bien plus habiles que leurs adversaires (63% à 2 points et 36% à 3 points), les joueuses de Rachid Meziane creusent dangereusement l’écart (43-31, 20’). Les Tigresses essaient de suivre l’exemple d’Ana Suarez qui comptabilise 10 points et 5 rebonds à la mi-temps, mais le deuxième quart-temps est douloureux pour les Yonnaises (23-16).

Au retour des vestiaires, les Tigresses ont gagné en adresse, mais elles peinent à réduire l’écart. Ornella Bankole a pris le relais d’Ana Suarez et inscrit 7 points dans le 3e quart (11 points, 30’). Le déclic se fait pendant le dernier quart où les Yonnaises remontent au score dans les dernières minutes en espérant arracher la victoire (70-66, 38’). Johanne Gomis provoque alors une faute qui permet aux Guerrières d’avoir une marge un peu plus confortable et de remporter la rencontre.

 

Ligue Féminine - Journée 20

 

Samedi 16 avril

Charnay - Bourges / 20h00 - YouTube FFBB

Tarbes - Saint-Amand / 20h00 - YouTube FFBB

Basket Landes - Angers / 20h00 - YouTube FFBB

Landerneau - Charleville-Mézières / 20h00 - YouTube FFBB

 

Dimanche 17 avril

Lyon - Lattes Montpellier / 16h00 - YouTube FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 20
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'équipe de Villeneuve d'Ascq a imposé son jeu aux Yonnaises, creusant ainsi rapidement l'écart. Malgré une frayeur à 2 minutes du sifflet final, les Guerrières sécurisent leur 6e victoire consécutive.
Pour Newsletter: 

Dernière chance pour Tarbes

Corps: 
C'est une bataille à trois qui se joue actuellement à la frontière entre les playoffs et les playdowns. Les Gazelles ont un petit avantage comptable (8e, 8-11) sur Saint-Amand (9e, 7-12) et Tarbes (10e, 6-13) alors qu'il ne reste plus que trois rencontres à jouer. Aussi, le duel de samedi entre Bigourdanes et Nordistes revêt une importance capitale pour le TGB qui doit l'emporter pour rester dans la course. Une victoire des Green Girls écarterait le club pyrénéen et mettrait la pression sur les Gazelles. Si elles parviennent à s'imposer dimanche à Lyon (2e, 13-6), elles feraient un grand pas vers le top 8 puisqu'elles disposent de l'avantage sur Saint-Amand.
 
En haut de tableau, Charleville-Mézières (5e, 12-7) a cédé le premier en s'inclinant la semaine dernière contre Angers. Les Flammes, en voyage à Landerneau, espèrent donc que leurs concurrents directs en fassent de même pour revenir. Villeneuve d'Ascq donnera le ton en premier vendredi avec la réception de Roche Vendée (6e, 10-9). Les Tigresses peuvent encore viser la 5e place mais restent sous la menace de l'UFAB 49 (7e, 9-10). Les Angevines continuent elles d'arbitrer la lutte derrière Bourges avec un déplacement à Basket Landes (3e, 13-6).
 
Enfin, une semaine après leur victoire en Eurocoupe, les Tango retrouvent le terrain, en l'occurence celui de la lanterne rouge Charnay.
 
Ligue Féminine - Journée 20
 
Vendredi 15 avril
Villeneuve d'Ascq - Roche Vendée / 20h30 - YouTube FFBB
 
Samedi 16 avril
Charnay - Bourges / 20h00 - YouTube FFBB
Tarbes - Saint-Amand / 20h00 - YouTube FFBB
Basket Landes - Angers / 20h00 - YouTube FFBB
Landerneau - Charleville-Mézières / 20h00 - YouTube FFBB
 
Dimanche 17 avril
Lyon - Lattes Montpellier / 16h00 - YouTube FFBB
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 20
Date d’écriture: 
Vendredi, 15. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Si la formation bigourdane peut encore croire en une qualification pour les playoffs, elle devra obligatoirement obtenir un bon résultat samedi contre Saint-Amand, un concurrent direct. Ces deux équipes scruteront ensuite avec attention la performance de Lattes Montpellier, autre adversaire pour le grand 8, qui se rendra dimanche à Lyon.
Pour Newsletter: 

Assemblée Générale 2022 de la LFB

Corps: 
Les 33 membres de l’Assemblée Générale, représentant la Fédération Française de BasketBall, clubs, joueuses, entraîneurs, collectivités territoriales et monde de l’entreprise, se sont réunis, en distanciel, ce jeudi 14 avril à l’occasion de l’Assemblée Générale ordinaire de la LFB.
 
Jean-Pierre Siutat, Président de la Fédération Française de BasketBall, a ouvert l’AG par un point sur l’international et a tenu à revenir sur la victoire de Bourges en finale de l’Eurocoupe : « Je souhaite féliciter le club qui a répondu au défi organisationnel puis sportif en remportant le titre 2022. Après les deux médailles des Bleues juste avant la saison de LFB, ce magnifique succès doit rejaillir sur nos Équipes de France 5x5 et 3x3 dans la perspective des Jeux de Paris 2024. C’est cet objectif commun de performance qui doit nous guider pour mettre les Bleues, grâce notamment à nos clubs, dans les meilleures conditions de réussite possibles. »
 
Carole Force, Présidente de la Ligue Féminine de Basket, a mis l’accent sur le travail effectué durant la saison : « Suite à l’Opening 2021, des axes de développement ont été identifiés. Nous avons capitalisé sur les groupes de travail pour valider en Assemblée Générale des modifications réglementaires dans le sens de la professionnalisation de la LFB dans son ensemble clubs-joueuses-ligue, avec l’objectif de Paris 2024 en ligne de mire. »
 
Elle a également tenu à souligner la très bonne tenue globale de la saison régulière malgré la situation sanitaire. Une position partagée par Gérard Murgues, médecin de la LFB, qui a indiqué que le taux de vaccination des joueuses (99.5%) et le professionnalisme des clubs avaient permis de ne reporter que deux matchs.
 
Du côté de la médiatisation, ce sont 100% des rencontres qui auront été diffusées en fin de saison régulière sur la chaîne YouTube de la FFBB dont plus de la moitié (73/132) en production enrichie grâce aux accords avec les clubs, leurs partenaires et les chaînes locales. La diffusion à venir des playoffs LFB sur « Sport en France » va apporter une visibilité exceptionnelle et historique, sur une chaîne gratuite, de la course au titre de champion de France LFB 2022.
Durant cette Assemblée Générale, deux dispositions réglementaires importantes ont été votées :
 
Modification de l’attribution des places en Coupes d’Europe (pour la saison 2023-2024 uniquement)
 
Les places seront attribuées dans l’ordre préférentiel suivant à l’association ou à la société sportive : 
 
1. Qui aura dans son effectif le plus d’internationales seniors françaises (5x5 ou 3x3 et sous contrat pour la saison 2023-2024) * ;
2. Qui aura gagné le titre de Champion de France LFB 2023 ;
3. Qui aura terminé à la première place de la saison régulière ;
4. Qui aura gagné la Coupe de France.
 
Les places restantes seront attribuées selon le classement de la saison régulière. 
 
Cette règle doit permettre au plus grand nombre d’internationales françaises de participer à la meilleure compétition européenne, l’Euroligue, et ce en prévision des Jeux Olympiques de Paris 2024.
 
* Liste établie par la Direction Technique Nationale et connue uniquement de celle-ci, la date du décompte ayant été fixée au 17 mai 2023.
 
Modification de la formule sportive des saisons 2022-2023 et 2023-2024 (playoffs uniquement)
 
Dans le but d’alléger un calendrier très chargé pour les deux prochaines saisons et ainsi avoir des dates de report en cas de besoin, les playoffs LFB seront modifiés comme suit :
 
- Les quarts et demi-finales se joueront en matchs aller/retour avec match retour sur le terrain du mieux classé à l’issue de la saison régulière ;
- La finale se jouera au meilleur des trois matchs avec matchs 2 et éventuellement 3 sur le terrain du mieux classé à l’issue de la saison régulière.
 
Ces modifications donneront également plus de temps de préparation à l’Équipe de France féminine et solliciteront moins les internationales sur des fins de saison chargées **.
 
** Jusqu’à présent, les quarts et demi-finales des playoffs se jouaient en deux manches gagnantes et la finale en trois manches gagnantes.
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine
Date d’écriture: 
Jeudi, 14. Avril 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L’Assemblée Générale ordinaire de la Ligue Féminine de Basket (LFB) s’est tenue, ce jeudi 14 avril, en visioconférence. Il en ressort un bilan positif, alors que la saison avait débuté dans un contexte sanitaire incertain, permettant de se tourner désormais vers 2023 puis 2024.
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine