Ligue Féminine | Page 323 | FFBB

Ligue Féminine

Valenciennes à l'assaut de Brno

Corps: 

Oubliée l'élimination des playoffs 2005 par Valencia ! Le champion de France a fait mieux que cela encore. VO a confirmé son numéro un du classement général de la saison régulière, en accédant à sa 5ème finale à quatre en 6 ans. Pour en arriver là, l'USVO a écarté sèchement Schio (2v, +24,5 pts/m) puis Sopron (2v, +21 pts/m). En championnat, Valenciennes vient de battre successivement Bourges et Tarbes, signant ainsi son 24 et 25ème succès toutes compétitions confondues (9 victoires de rang en Euroligue depuis son unique revers à Vilnius) et affiche une solide confiance avant son envol pour la République tchèque.

Vaincre en territoire ennemi
La bande à Sandra "All around" Le Dréan (12,9 pts 4,4 rbds 4,2 pds) s'apprête à affronter Brno. Un redoutable adversaire qui a fait chuter ses compatriotes de Mondeville en 8ème (2-0) puis Bourges en quart (2-1). Le finaliste 2005 aura tout le public tchèque du Sport Hall Rosnicka dans sa poche au moment d'affronter les Françaises et, pour son 6ème Final Four en 7 ans, une grande expérience. Emmenées par Machova et Viteckova, le protéiforme Gambrinus part donc favori chez lui.

Samara-Vilnius l'autre demie
L'autre demi-finale opposera Samara le tenant du titre russe à Vilnius (champion de Lituanie). La troupe à Stepanova vient de prendre sa revanche en Coupe de Russie, en battant Ekaterinbourg grâce notamment à son formidable doublon Wauters-Stepanova.
Quant à Vilnius, il est difficile de le jauger. Son dernier match remonte au 17 mars, une large victoire (81-64) en LMKL face à son dauphin Arvi Marijampole. A suivre les duels entre Valdemoro et Douglas en périphérie et Wauters face à Streimikyte dans la raquette.

EUROLIGUE FEMININE

FINAL FOUR 2006

Vendredi 31 mars 2006 - Demi-finales
Brno (RTC) - Valenciennes : 17h40 en direct sur Sport+.
Samara (RUS) - Vilnius (LIT) : 20h10 en direct sur Sport+.

Dimanche 2 avril - Finales
Match pour la 3ème place : 15h00.
Finale - 17h40 (en différé, à 19h45 ou 1h du matin sur Sport+).

Précision :
En plus des Demi-finales, Sport+ envisage de retransmettre la finale dans la mesure où Valenciennes y participe. Dans ce cas, le match serait diffusé en différé, dimanche à 19h45. A l'inverse, la finale sera retransmise à 1 heure du matin. Dans tous les cas, le match pour la 3ème place ne sera pas diffusé.

Pour en savoir plus, allez sur le site FIBA Europe.

Texte : Yann Kappes ; Photo : FIBA Europe.

Surtitre: 
Euroligue féminine - Final Four à Brno
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 31. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>En ouverture de la finale à quatre 2006, le champion de France Valenciennes s'attaque à l'armada tchèque de Brno. A domicile et pour leur 6ème participation en 7 ans, les vertes du Gambrinus partent favorites. La première demi-finale se joue vendredi à 17h40. L'autre opposera Samara le tenant du titre à Vilnius. </P>&#13; <P><FONT size=1>Sandra Le Dréan joue son 5ème Final Four en 6 ans au sein de l'USVO - FIBA Europe</FONT></P>

L'EuroCoupe 2006 au Spartak Moscou

Corps: 

Les Aixoises ont défendu leur chance jusqu'au bout et sortent de la 3ème finale européenne du club, certes vaincues, mais avec la tête haute et le sentiment d'avoir tout donné. Et elles en ont donné du fil à retordre à l'escadron &quot;dollarisé WNBA&quot; du Spartak Moscou ! Plus encore qu'à la Pioline une semaine avant...

Les joueuses d'Alain Weisz prennent le match par le bon bout et sinstallent devant (21-25 après 10 min). La meneuse Kostaki (déjà 10 pts 7 pds et 5 rbds à la pause) est intenable, Cathy Joens apporte son tir extérieur (9 pts à 4/6). Dans son sillage le PAB 13 a la réussite (57% à 2 pts contre 48 pour les Rouges), fait preuve d'agressivité et d'engagement aux rebonds (16 à 11 à la mi-temps). La Provence entrevoit l'exploit à 4 petites longueurs (23-34 après 15 minutes de jeu).

Le triangle Penicheiro-Leslie-Fröhlich
Face au comportement rebelle des visiteuses, la réaction ne tarde pas à venir. Le Spartak, par l'intermédiaire de Leslie (10 pts 6 rbds en 1ère période) et Penicheiro (9 pts 5 pds), réagit pour reprendre le commandement des opérations à mi-chemin (39-37). En seconde période, les Russes gèrent les possessions et veillent à ne pas lâcher de lest face aux très fières Provençales. Les 15 points de l'aller sont de trop. La bande à Leslie (20 pts, 10 rbds) déroule, le coach Lazic ouvrant son banc aux jeunes Osipova, Karpunina et Tokareva. Grubin peu en veine, Fröhlich prend l'intervalle (16 pts, 9 rbds) bien servie par Penicheiro (11 pds) tandis qu'Edna Campbell n'émerge toujours pas de son cauchemar (0 pt à 0/4, 2 bps en 15'). Emmeline Ndongue (11 pts, 7 rbds) se bat bien, mais en vain.

Le Spartak Moscou region bat le Pays d'Aix, 72 à 66, et succède au Phard Napoli au palmarès 2006 de l'EuroCoupe. Malgré leur abnégation, les Aixoises perdent la seconde manche, la tête haute. Reste à savoir si le club moscovite pourra s'inscrire dans la prochaine EuroLigue.

EUROCOUPE 2005-06

La Finale Retour

SPARTAK MOSCOU REGION (Rus) - PAYS D'AIX BASKET 13 : 72-66
Scores par QT (21-25, 18-12, 15-14, 18-15)
Arbitres : MM. Mrdak (Sem) et Kalpakas (Sue)
Arena du Spartak Moscow Region (Noginsk)

Les points du match
Spartak Moscou reg.: Leslie (20), Fröhlich (16), Penicheiro (9), Karpunina (8), Robinson (7), Osipova (7), Tokareva (0).
Pays d'Aix : Kostaki (22), Joens (13), Ndongue (11), Zurro (6), Dieme (6), Lacroix (5), Lopez (3), Campbell (0), Carmona (0), Guerra (0).

Les stats complètes du match

Finale aller : *Spartak Moscou Region, 80-65

Texte : Yann Kappes ; Photo : FIBA Europe.

Surtitre: 
EuroCoupe féminine - Finale retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Le Pays d'Aix Basket 13 n'a pas accompli l'exploit ! La défaite de 15 points à l'aller était décidément trop lourde à surmonter. Le Spartak de Lisa Leslie remporte la manche retour à domicile, 72 à 66, et soulève l'EuroCoupe 2006, succèdant à Naples. Combatif, le Pays d'Aix peut être fier de son parcours.</P>&#13; <P><I>Robinson, Penicheiro, Leslie et Fröhlich soulèvent le trophée 2006 - FIBA Europe</I></P>

Moscou a les cartes en main mais...

Corps: 

Comment ne pas s'émouvoir devant un tel intérêt pour son équipe ! L'article d'Anna Petrovna, la plus francophone de toutes les passionnées russes du basket féminin, écrit sur Basquetebol.org &quot;comment vous expliquer mes amours, autant j'ai les larmes aux yeux de voir écrit Spartak et finale dans la même phrase, autant ce n'est plus mon Spartak...&quot; Les Rouges du Spartak de Moscou évoluent, notamment au regard des performances de Leslie (22 pts, 14 rbds) et Grubin (25 pts) lors de la manche aller, dans une autre dimension.

Campbell joue sa revanche
Autour de son cinq estampillé WNBA (Penicheiro-Grubin-Robinson-Fröhlich-Leslie), le Spartak devra conserver au moins 14 points pour inscrire son nom sur le palmarès 2006 de l'EuroCoupe féminine et s'octroyer une place pour la prochaine EuroLigue. Mais ne vendons pas la peau du Pays d'Aix avant de l'avoir de nouveau battu ! Face à l'armada, le groupe d'Alain Weisz a des arguments à faire valoir. L'absence de pression, la solidarité et l'état d'esprit collectif, l'envie de revanche de Campbell (0 pt à 0/9 à l'aller)... Sera-ce suffisant pour au moins gagner, voire refaire l'écart et pourquoi pas passer devant in extremis ?

A l'image d'Emmeline Ndongue (12 pts à 6/10, 14 rbds, 4 cts, 2 pds) face à la monumentale Leslie (capitaine des triple championnes olympiques US), les Aixoises auront à coeur de sortir de la compétition la tête haute, fières de s'être battues jusqu'au bout comme des lionnes.

EUROCOUPE 2005-06

La Finale Retour 

 

Mardi 21 mars 2006 à 20h30

SPARTAK MOSCOU REGION (Rus) - PAYS D'AIX BASKET 13
Arbitres : MM. Mrdak (Sem) et Kalpakas (Sue)
Arena du Spartak Moscow Region (Noginsk)

Finale aller : *Spartak Moscou Region 80-65
Points : Lisa Leslie (22) / Anastasia Kostaki (21)
Rebonds : Lisa Leslie (14) / Emmeline ndongue (14)
Passes : Ticha Penicheiro (9) / Anastasia Kostaki (7)

Texte : Yann Kappes ; Visuel : Home www.spartakmosobl.ru

Surtitre: 
EuroCoupe féminine - Finale retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 21. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Défait 80 à 65 à la Pioline lors de la manche aller, le Pays d'Aix Basket 13 a très peu de chance de refaire surface dans cette finale de l'EuroCoupe 2006, à moins d'un immense exploit... Dans un bon jour, les Provençales sont capables de faire un coup au Spartak Moscou de Lisa Leslie. Alors 15 points c'est trop ?

Le Spartak à son aise en Provence

Corps: 

Le basket est un jeu simple. Vous prenez une pivot superstar US Lisa Leslie, vous lui adjoignez un quatuor de haut standing WNBA composé de la meneuse passeuse Ticha Penicheiro, des extérieures Gordana Grubin et Crystal Robinson et d'une solide intérieure Linda Fröhlich, et vous avez un cinq majeur qui récite sa partition collective à merveille. Et ce dès l'entame d'une rencontre ouverte où le Spartak prend les devants sans tarder (4-11, 4').

Les Moscovites servent Lisa Leslie (12 pts dans le premier quart) dans la raquette tandis que les Aixoises s'évertuent à tirer en périphérie, sans réussite, alors que Ndongue (10 pts à la pause) bataille joliment. Avec leur cinq étranger, les Rouges posent facilement leur empreinte sur la rencontre, bien aidées par les approximations provençales et surtout un trop grand laxisme défensif (19-26, 10' puis 29-42 à la pause).

Leslie puis Grubin, ou quand la réussite appelle l'adresse

A l'abri (+19 à la 18'), le coach yougo de Moscou Nedeljko Lazic ne s'embarasse pas avec les rotations. Son premier changement n'intervient qu'en fin de premièe période, Osipova entrant en jeu pour faire souffler le joyau Leslie (16 pts de ses 22 pts en 16'30). En face, le duo extérieur Kostaki (5 pts à 2/6) - Campbell (0 pt à 0/5) n'est pas à la hauteur, seule Cathy Joens sort son épingle du jeu (8 pts à 3/5) et Ndongue résiste bien à la star (10 pts à 5/6, 7 rbds).

La seconde période est gérée en bonne intendante russe des familles, avec une diabolique Grubin (18 de ses 25 pts à 10/16, 5/8 aux tirs primés après la mi-temps) au relais de Madame Leslie, la chef d'orchestre Penicheiro récitant ses gammes au tempo et à la passe.  Le Pays d'Aix fait jeu égal mais au prix d'un grand déploiement d'énergie, Kostaki jouant son ticket individuel (21 pts dont 16 après la pause). Dominée aux rebonds (30 à 38), les Aixoises reviennent bien à 10 points mais replongent définitivement suite à une ultime salve d'une Grubin déchaînée (16 pts et 4/4 à 3 pts dans le dernier quart !). La victoire moscovite est logique (80-65) et ouvre grand la ligne du palmarès 2006 au Spartak.

EUROCOUPE FEMININE 2005-06

La Finale Aller

PAYS D'AIX - SPARTAK MOSCOU REG. : 65-80 (19-26, 10-16, 13-14, 23-24)
Arbitres : MM. Banica (Rou) et Perez Iniz (Esp)
Complexe sportif de la Pioline
Environ 1 300 spectateurs.

Les points du match
Pays d'Aix Basket 13 : Kostaki (21), Joens (18), Ndongue (12), Zurro (8), Lacroix (6), Dieme (0), Campbell (0), Lopez (0). Entr: A. Weisz
Spartak Moscou Région : Grubin (25), Leslie (22), Penicheiro (12), Fröhlich (11), Robinson (10), Osipova (0), Karpunina (0), Kalmykova (0). Entr: N.Lazic

Finale retour, mardi 21 mars 2006 à Noginsk (près de Moscou, Russie).

Pour en savoir plus, allez sur le site de la FIBA Europe.

Sur place au Complexe sportif de la Pioline,
Yann Kappes (texte) et Jérôme Lopez (photo Iso 100).

Surtitre: 
EuroCoupe féminine - Finale aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 14. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Dans la manche aller de la finale, les favorites russes du Spartal Moscou jouaient dans une toute autre catégorie qu'un Pays d'Aix bien trop limité au gymnase de la Pioline (80-65). Les partenaires du duo Leslie - Grubin ont quasiment gagné l'EuroCoupe 2006. A moins que la finale retour à Noginsk le mardi 21 mars...</P>&#13; <P><FONT size=1>Ndongue trop esseulée au milieu de l'armada rouge - J.Lopez/Iso100</FONT></P>

Le Pays d'Aix à l'attaque du Spartak

Corps: 

La vue du roster du Spartak Moscou Région pourrait effrayer plus d'une formation rôdée aux joutes de l'Euroligue ! Quatrième de la Superleague derrière la bande des trois (Samara, Ekaterinbourg et Dynamo Moscou), l'équipe des Rouges réalise un parcours européen de toute beauté avec seulement deux défaites à son compteur, de surcroît en déplacement (à Vrsac en poule et à Fenerbahçe en huitième). Il faut dire que sa vedette US Lisa Leslie (triple championne olympique 1996, 2000 et 2004, championne du Monde 1998 et 2002) est à elle seule un gage de réussite et à coup sûr, l'attraction de la soirée à la Pioline.

Une équipe de mercenaires

Le valeureux Pays d'Aix dispute contre la formation russe sa troisième finale européenne de son histoire. Contre &quot;une équipe de mercenaires&quot; selon les termes de Guy Boillon... Il est vrai que le nouvel eldorado russe attire par delà les frontières bon nombre d'excellentes joueuses pour de courtes missions (les américaines Williams 8 matches et Catchings 7m, la cubaine Plutin et l'allemande Gläser 1m). Pas top pour la cohésion collective ! Autant dire que le club provençal s'appuiera sur sa solidarité pour faire un coup.

Le Pays d'Aix doit aussi avoir à l'esprit que le Spartak est invaincu à domicile dans la compétition (7 matches gagnés). S'il n'a pas posé de problème jusqu'alors, le match retour à l'extérieur pourrait bien être très embarassant cette fois-ci. D'autant qu'outre l'invincibilité des russes à domicile, le groupe d'Alain Weisz ne voyage pas très bien (défaites à Marijampole en 16è, à Gospic en 8è et à Orenbourg en quart). Espérons que Kostaki (15,4 pts et 7,1 pds) and co prendront un malin plaisir à nous démentir et remporteront ce premier acte. Avant un retour des plus ardus à Moscou...

SPARTAK MOSCOU REGION (RUS)
Bilan : 14 matches - 12 victoires, 2 défaites (Vrsac en poule, Fenerbahçe en 1/8è)
Attaque : 74,2 pts marqués ; Défense : 66,3 pts encaissés ; Diff. (+7,9 pts en moy.)
Parcours - Qualification : 1er de la poule F (5v-1d)
Play-offs : bat Ceyhan Belediyespor (Tur) en 16è, bat Fenerbahçe Istanbul (Tur) en 8è, bat Ramat Hasharon (Isr) en quart et bat Salamanque (Esp) en demi.
Joueuses majeures : Leslie, Penicheiro, Fröhlich, Robinson, Grubin, Osipova.
Top stats individuels : Leslie (16,3 pts et 10,2 rbds), Penicheiro (5,1 pds).

EUROCOUPE FEMININE 2005-06

La Finale Aller 

 

Mardi 14 mars 2006 à 20h00

PAYS D'AIX BASKET 13 - SPARTAK MOSCOU REGION (Rus)
Arbitres : MM. Banica (Rou) et Perez Niz (Esp)
Gymnase de la Pioline

Finale retour, le mardi 21 mars à Noginsk (près de Moscou).

Surtitre: 
EuroCoupe féminine - Finale aller
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mardi, 14. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>Après 1998 et 2003, le Pays d'Aix Basket 13 joue la troisième finale européenne de son histoire. Face au Spartak Moscou Region de la charismatique Lisa Leslie, les joueuses d'Alain Weisz ne partent pas favorites mais vont tout faire pour tordre le coup aux pronostics. Finale aller au gymnase de la Pioline mardi 14 mars à 20h30.</P>&#13; <P><FONT size=1>Lisa Leslie (1,96 m, 33 ans) LA joueuse à surveiller - FIBA</FONT></P>

L'Europe dans les étoiles

Corps: 

Côté match, l'Europe a largement battu la sélection du reste du Monde, 86 à 67. Composée majoritairement de joueuses américaines, l'équipe dirigée par Laurent Buffard n'a pas pu rivaliser avec l'adresse enregistrée par la Team Europe (54% contre seulement 37 à 2 pts, 44% contre 16 aux tirs primés). La MVP européenne Maria Stepanova (18 pts, 8 rbds) termine meilleure marqueuse du match avec l'arrière US de Mondeville, Grace Daley (18 pts aussi). Les françaises Sandra Le Dréan (15 pts à 7/9, 5 pds) et Elodie Godin (4 pts, 5 rbds) se sont bien comportées, tout comme la feu follet Laia Palau (4 pts à 2/7 mais 6 pds et 5 ints).

EUROPE bat RESTE DU MONDE : 86-67

EUROPE : Stepanova (18), Le Dréan (15), Bibrzycka (13), Wauters (10), Vitecková (10), Aguilar (6), Zara (6), Godin (4), Palau (4), Ivanyi (0), Streimikyte (0). Valdemoro NPJ.
Coaches : Ratgeber et Grudin.

RESTE DU MONDE : Daley (18), De Forge (10), Brunson (10), Milton (9), Hardy (6), Burse (5), Douglas (4), Alessandra (3), Johnson (2), Robinson (0).
Coaches : Buffard et Hejkova.

Revivez les meilleurs moments du match en cliquant ICI...

Un jour plus tôt, le secrétaire général de la FIBA Europe Nar Zanolin avait procédé au lancement de l'Année du basket féminin mardi, dans le but de rassembler et de soutenir le basket féminin et ses talentueuses joueuses en Europe. &quot;50% des joueurs de basket sont féminins et nous avons le devoir de travailler avec elles aussi bien que nous le faisons avec les hommes.&quot; a-t-il souligné. &quot;C'est pourquoi nous avons décidé, en collaboration avec la Commission Féminine, de créer ce nouveau projet, l'Année du Basket Féminin (mot pour mot, the Year of Women's Basketball.&quot;

La moitié des basketteurs sont des femmes !
Le logo créé spécifiquement a été dévoilé par Ilona Korstin, la capitaine de Samara et de l'équipe national de Russie. La reponsable du projet Esther Wender a également évoqué l'important travail qui va être fait dans les prochains mois. &quot;Il y a beaucoup de travail devant nous et nous allons coordonner les fédérations nationales, les clubs et les joueuses dans un effort consolidé pour améliorer notablement l'attraction pour le basket féminin.&quot;

La capitaine franco-russe du Volgaburmash Samara Ilona Korstin a été choisie par la FIBA Europe comme ambassadrice de la campagne promotionelle de l'instance fédérale. Le programme &quot;Année du basket féminin&quot; (Women's year sans traduire) courira durant 18 mois, avec son point culminant à l'Eurobasket féminin en Italie à la fin de l'été 2007.

Surtitre: 
1er All Star Game d'Euroligue f.
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 8. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La sélection Europe des françaises Le Dréan et Godin a battu l'équipe du Reste du Monde à Pécs (86-67) lors du premier All Star Game de l'Euroligue féminine. La rencontre des étoiles fut également l'occasion de lancer officiellement l'Année du Basket féminin, le programme de promotion de la FIBA Europe qui arrivera à échéance à l'Euro féminin italien en 2007.

Le Dréan, Godin et Buffard à Pécs

Corps: 

Tandis que chaque club de Ligue Féminine et ses Marraines de Coeur mènent leur opération sociale liée au thème « Femmes et sport » mercredi 8 mars 2006, date de la Journée Mondiale de la Femme, un lâcher de ballons en forme de cœur clôturera cette journée en l'honneur des Femmes. Au total, 2007 ballons s’envoleront dans le ciel.

En filigrane de cette initiative concrète et symbolique, l’année 2007 a en effet été désignée « Année du Basket Féminin » par la FIBA Europe (institution régissant le basket en Europe). Dans le but de promouvoir la discipline en Europe, le programme « Année de la Femme » (Women's Year) est officiellement lancé ce même 8 mars à Pécs (Hongrie), lors du premier All Star Game de l’Euroligue féminine.

La LFB , 2ème ligue la plus représentée !
L'ailière Sandra Le Dréan (Valenciennes) et l'intérieure Elodie Godin (Bourges) représenteront la France dans l’équipe Europe tandis que l’entraîneur Laurent Buffard (Valenciennes) dirigera l’équipe Monde. Plus largement, Laia Palau la virevoltante extérieure espagnole du Bourges Basket pour l'Europe et Grace Daley la MVP étrangère LFB 2005 pour le Reste du Monde porteront le flambeau de la Ligue Féminine.

Et finissons par un cocorico ! La LFB est la seconde ligue professionnelle féminine la plus représentée avec 5 membres, ex aequo avec la Hongrie (Ivanyi, Johnson, Teasley et les coaches Ratgeber et Hejkova) mais derrière la dominante Superleague russe (7 - Valdemoro, Stepanova, Wauters, Taurasi, Griffith, Batkovic et coach Grudin). La ligue française est plus que jamais sur un des, sinon le meilleur championnat européen.

LES EFFECTIFS COMPLETS
All Star Game de l'Euroligue féminine à Pécs (Hongrie)
EUROPE vs. RESTE DU MONDE

SELECTION EUROPE
Dalma Ivanyi (Hon) - Pécs, 29 ans, 1.75m
Elisa Aguilar (Esp) - Valencia, 29 ans, 1.72m
Agnieszka Bibrzycka (Pol) - Gdynia, 23 ans, 1.84m
Francesca Zara (Ita) - Napoli, 29 ans, 1.77m
Amaya Valdemoro (Esp) - Samara, 29 ans, 1.83m
Laia Palau (Esp) - Bourges, 26 ans, 1.78m
Jurgita Streimikyte (Lit) - Vilnius, 33 ans, 1.90m
Sandra Le Dréan (Fra) - Valenciennes, 28 ans, 1.86m
Eva Vitecková (Rtc) - Brno, 24 ans, 1.90m
Maria Stepanova (Rus) - Samara, 27 ans, 2.02m
Elodie Godin (Fra) - Bourges, 20 ans, 1.90m
Ann Wauters (Bel) - Samara, 25 ans, 1.95m
Coaches : Laszlo Ratgeber (Hon, Pécs) et Igor Grudin (Rus, Samara).

SELECTION RESTE DU MONDE
Vickie Johnson (Usa) - Pécs, 33 ans, 1.78m
Nikki Teasley (Usa) - Sopron, 26 ans, 1.83m
Anna De Forge (Usa) - Cracovie, 29 ans, 1.78m
Grace Daley (Usa) - Mondeville, 27 ans, 1.70m
Katie Douglas (Usa) - Vilnius, 26 ans, 1.83m
DeLisha Milton (Usa) - Brno, 31 ans, 1.86m
Penny Taylor (Aus) - Schio, 24 ans, 1.83m
Rebekkah Brunson (Usa) - Namur, 24 ans, 1.91m
Suzy Batkovic (Aus) - Ekaterinbourg, 25 ans, 1.95m
Janell Burse (Usa) - Prague, 26 ans, 1.98m
Alessandra Santos (Bre) - Ekaterinbourg, 34 ans, 2.00m
Coaches : Laurent Buffard (Fra, Valenciennes) et Natalia Hejkova (Slq, Sopron).

Yann KAPPES.

Surtitre: 
1er All Star Game d'Euroligue féminine
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 8. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Avec Sandra Le Dréan, Elodie Godin mais aussi Laia Palau, Grace Daley et le coach Laurent Buffard, la Ligue Féminine de Basket est la seconde ligue pro la plus représentée lors du premier All Star Game de l'Euroligue féminine. Pour cette rencontre des étoiles du basket féminin européen, journée mondiale de la Femme oblige, le basket féminin français est encore à l'honneur.

Le Pays d'Aix en finale

Corps: 

Les Aixoises étaient prévenues ! Le Coconuda Maddaloni n'allait pas se faire éliminer si facilement. Coutumières de quelques belles remontées décisives aux tours précédents, les Italiennes remettent ça en première période dans le sillage tracé par le quatuor majeur Vicenzetto (17 pts), Pierson (17 pts, 7 rbds), Zimerle (16 pts, 7 pds) et Sanchez (14 pts). Maddaloni a refait son retard à la pause (48-31, +17).

Semoncées à juste titre par coach Weisz, les partenaires d'Emmeline Ndongue la taulière intérieure aixoise (20 pts, 13 rbds, 3 cts). Serrant le verrou défensif (25 pts encaissés en seconde période), les joueuses provençales font de nouveau bloc ensemble. Plus agressives, elles remontent dans un troisième quart énergique (59-61). Kostaki (16 pts, 9 pds) et Joens (15 pts, 5 rbds et 5 ints) font le jeu extérieur. La qualification est en poche, en dépit des frayeurs que s'est données le Pays d'Aix.

En finale, le PAB 13 affrontera le club russe du Spartak Moscou qui a fait -c'est assez rare pour le souligner- match nul, 61 partout à Salamanque. Lisa Leslie la patronne du Spartak (17 pts, 10 rbds) et Kelly Schumacher la solide intérieure du Perfumerias Avenida (14 pts, 10 rbds) se sont annihilées. La manche aller de la finale est programmée au mardi 14 mars au gymnase de la Pioline.

EuroCoupe 2005-06

Les Demi-finales Retour

SALAMANQUE (Esp) - SPARTAK MOSCOU (Rus) : 61-61
Match aller : Spartak Moscou 71-55 (+16)
Spartak Moscou qualifié (+16).

PAYS D'AIX BASKET 13 - COCONUDA MADDALONI (Ita) : 71-73
Match aller : Pays d'Aix 79-65 (+14).
Pays d'Aix Basket 13 qualifié (+12).

Finales de l'EuroCoupe 2006
Mardi 14.03 - Pays d'Aix Basket 13 / Spartak Moscou
Mardi 21.03 - Spartak Moscou / Pays d'Aix Basket 13

Texte : Yann Kappes ; Photo : LFB/Stadium.

Surtitre: 
Eurocoupe féminine - Demi-finale retour
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Vendredi, 3. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
<P>L'équipe entraînée par Alain Weisz jouera contre la formation russe du Spartak Moscou en finale de la seconde compétition européenne. Après sa large victoire de l'aller (+14), le Pays d'Aix Basket 13 a parachevé sa qualification en ne perdant que de 2 points à domicile devant Maddaloni (71-73). Le club provençal accéde à la troisième finale européenne de son histoire.</P>&#13; <P><EM>Emmeline Ndongue - LFB/Stadium</EM></P>

Aix pour un ticket final

Corps: 

Le Pays d'Aix Basket 13 a gagné la bataille mais certainement pas la guerre ! On pourrait croire les Aixoises d'ores et déjà en finale. Enlevez vous ça de la tête mesdemoiselles... Certes le résultat aller (79-65, +14 en Italie) est très positif mais la qualification n'est pas encore complétement acquise. Il faut se remotiver, un peu comme si la formation provençale repartait de zéro. Le credo : être sérieux de bout en bout, car le Coconuda Maddaloni n'en est pas à son premier fait d'arme dans cette édition.

Petit retour en arrière... En huitième, le Coconuda s'impose à Ruzomberok (80-66) pour sceller une qualification, pourtant entre parenthèses après son petit succès à domicile (64-61). Idem en quart de finale, on croit que le Chevakata Vologda a fait le plus dur en s'imposant à l'aller en Italie (64-63). Que nenni ! Les coéquipières de Plenette Pierson (29 pts, 12 rbds) gagnent avec brio en Russie (103-95). A croire que cette équipe est construite pour franchir des obstacles de plus en plus durs. Aix est donc doublement prévenu.

Dans l'autre demi-finale, le Spartak Moscou doit valider son option pour le ticket final en déplacement à Salamanque, en Espagne. Au match aller, les Moscovites conduites par le duo WNBA (Lisa Leslie 20 pts, 11 rbds et Ticha Penicheiro 18 pts, 6 rbds, 6 pds) avaient battu le Perfumerias Avenida (71-55).

EuroCoupe 2005-06

Les Demi-finales Retour

Jeudi 2 mars 2006

SALAMANQUE (Esp) - SPARTAK MOSCOU (Rus)
Match aller : Spartak Moscou 71-55 (+16)

PAYS D'AIX BASKET 13 - COCONUDA MADDALONI (Ita)
Match aller : Pays d'Aix 79-65/> (+14)

Finales les mardis 14 et 21 mars 2006.

Surtitre: 
EuroCoupe - Demi-finale retour
Poids: 
-994
Auteur: 
Yann Kappes
Date d’écriture: 
Jeudi, 2. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Largement victorieux à Maddaloni (+14) lors de la demi-finale aller, le Pays d'Aix Basket 13 doit finir le travail. Dans ce cas, la formation chère à Guy Boillon accéderait à la troisième finale européenne de son histoire. L'autre demi-finale oppose les espagnoles de Salamanque aux favorites russes du Spartak Moscou (+16).

Un autre billet pour le carré d'As ?

Corps: 

Qu'est-ce qui pourra départager les françaises et les tchèques ? En saison régulière, chacun avait gagné chez soi : Brno en République tchèque (72-58) malgré les 20 points de Ngoyisa, et Bourges dans un Prado des grands soirs au retour (73-69) avec une Laia Palau intenable (19 pts). En série de quart de finale, changement de rôle. Le Gambrinus s'impose d'abord en France, d'une courte tête (62-59) mais suffisante pour croire que l'affaire est pliée. Vesela (17 pts, 10 rbds) et Palau (19 pts) ont joué les premiers rôles.

Vendredi dernier, les Tangos s'imposent contre toute attente en République tchèque, 75 à 65, malgré l'absence de Sabrina Reghaïssia (entorse cheville). L'expérience et le talent de Cathy Melain ont été primordiaux dans ce succès dantesque. Elle a été désignée &quot;EuroLeague Player of the Week&quot; après sa performance individuelle. L'extérieure internationale française (1,83 m, 31 ans) a comptabilisé 20 points à 5/6 derrière les 6,25m (34,5% en saison), en sus de ses 5 rebonds et 4 passes.

Nul doute qu'elle saura placer ses partenaires dans les meilleures dispositions possibles avant cette manche décisive. Rompu à ce type de joutes, le Prado saura lui aussi enflammer les débats. Ca va être chaud, chaud, chaud...

EUROLIGUE FEMININE 2005-06

Les Quarts de finale Appui

Mercredi 1er mars 2006

BOURGES - BRNO (Rtc) : 20h au Prado
Match aller Brno 62-59 ; Retour Bourges 75-65.
Match d'appui diffusé à 20h en direct sur Sport+.

PECS (Hon) - VILNIUS (Lit)
Match aller : Pécs 79-66 ; match Retour Vilnius 79-70.

NB : Qualifiés pour le Final Four 2006 (31 mars et 2 avril chez un des participants) :
VALENCIENNES et SAMARA (Rus).

Pour en savoir plus, allez sur le site de la FIBA Europe.

Texte : Yann Kappes ; Photo : FIBA Europe.

Surtitre: 
EuroLigue féminine, Quart de finale appui
Poids: 
-994
Date d’écriture: 
Mercredi, 1. Mars 2006
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Surprenant tombeur de Brno lors du match retour, Bourges veut maintenant écarter de sa route l'épouvantail tchèque au Prado, une bonne fois pour toute. Mais, déjà vainqueurs à l'aller, les Tchèques du Gambrinus proposent une équation finale rudement corsée. En jeu, un billet pour rejoindre Valenciennes au Final Four 2006.

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine