Ligue Féminine | Page 6 | FFBB

Ligue Féminine

Sur la voie royale

Corps: 
Ligue Féminine - Journée 12 (match en retard)
 
Roche Vendée - Bourges 76-86
Autour du duo Mann - Rupert, Bourges entrait parfaitement dans la rencontre. Si la formation Tango était aux commandes au bout des 10 premières minutes (16-21), la réaction des Tigresses par l'intermédiaire d'Ana Suarez (17 points) et Katherine Plouffe (14 points) inversait la tendance à mi-parcours (41-40). Après le repos, Iliana Rupert (23 points, 10 rebonds) se décidait à sortir les muscles et son équipe infligeait au RVBC un cinglant 28-10 sur la période. Avec une avance confortable au tableau d'affichage (51-68, 30'), Bourges pouvait gérer à l'expérience en s'appuyant sur Keisha Hampton (19 points) ou encore Kristen Mann (10 points, 7 rebonds). Avec désormais 4 victoires d'avance sur ses poursuivants au classement, Bourges n'a besoin que d'un seul succès d'ici la journée 22 pour s'assurer de la première place.
 
Déjà joués
Villeneuve d'Ascq - Charnay 72-62
Basket Landes - Tarbes 66-64
Angers - Saint-Amand 58-61
Landerneau - Lyon 62-95
Charleville-Mézières - Lattes Montpellier 92-81
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 12
Date d’écriture: 
Mercredi, 30. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Vainqueur mardi soir de son 16e match de la saison, le 15e consécutif, Bourges est tout proche de s'assurer définitivement la première place. Roche Vendée a bien résisté mais est tombé sur une grande Iliana Rupert (35 d'évaluation).
Pour Newsletter: 

Fauthoux, meilleure jeune de la saison en Euroleague

Corps: 

Pas étrangère à la bonne saison de Basket Landes en Euroleague (7 victoires, 7 défaites), Marine Fauthoux a été élue à l'unanimité meilleure jeune de la saison en Euroleague Women. La tricolore succède au palmarès à sa compatriote et amie, Iliana Rupert, honorée en 2020 et 2021. 

Avec 24,7 minutes de temps de jeu en moyenne, Fauthoux a pu montrer tous ses progrès et s'est révélée comme une pièce essentielle du dispositif de Julie Barennes. Auteur de 12,9 points, 3,9 passes et 2,7 points en saison régulière en Euroleague, la meneuse landaise est arrivée en tête des scrutins sur l'ensemble des collèges : entraîneurs, capitaines, médias et supporters.

Sa coéquipière à Basket Landes, Kendra Chery, termine à la 4ème place du classement.

Surtitre: 
Equipe de France féminine
Auteur: 
Kévin Bosi (FFBB)
Date d’écriture: 
Mardi, 29. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
La meneuse des Bleues et de Basket Landes, Marine Fauthoux (1,74m, 21 ans) a été élue ce mardi par l'Euroleague Women, meilleure jeune de la saison 2021-2021.
Social_posts: 
<blockquote class="instagram-media" data-instgrm-captioned data-instgrm-permalink="https://www.instagram.com/p/CbsNERToea6/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" data-instgrm-version="14" style=" background:#FFF; border:0; border-radius:3px; box-shadow:0 0 1px 0 rgba(0,0,0,0.5),0 1px 10px 0 rgba(0,0,0,0.15); margin: 1px; max-width:540px; min-width:326px; padding:0; width:99.375%; width:-webkit-calc(100% - 2px); width:calc(100% - 2px);"><div style="padding:16px;"> <a href="https://www.instagram.com/p/CbsNERToea6/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" style=" background:#FFFFFF; line-height:0; padding:0 0; text-align:center; text-decoration:none; width:100%;" target="_blank"> <div style=" display: flex; flex-direction: row; align-items: center;"> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; flex-grow: 0; height: 40px; margin-right: 14px; width: 40px;"></div> <div style="display: flex; flex-direction: column; flex-grow: 1; justify-content: center;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; margin-bottom: 6px; width: 100px;"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; width: 60px;"></div></div></div><div style="padding: 19% 0;"></div> <div style="display:block; height:50px; margin:0 auto 12px; width:50px;"><svg width="50px" height="50px" viewBox="0 0 60 60" version="1.1" xmlns="https://www.w3.org/2000/svg" xmlns:xlink="https://www.w3.org/1999/xlink"><g stroke="none" stroke-width="1" fill="none" fill-rule="evenodd"><g transform="translate(-511.000000, -20.000000)" fill="#000000"><g><path d="M556.869,30.41 C554.814,30.41 553.148,32.076 553.148,34.131 C553.148,36.186 554.814,37.852 556.869,37.852 C558.924,37.852 560.59,36.186 560.59,34.131 C560.59,32.076 558.924,30.41 556.869,30.41 M541,60.657 C535.114,60.657 530.342,55.887 530.342,50 C530.342,44.114 535.114,39.342 541,39.342 C546.887,39.342 551.658,44.114 551.658,50 C551.658,55.887 546.887,60.657 541,60.657 M541,33.886 C532.1,33.886 524.886,41.1 524.886,50 C524.886,58.899 532.1,66.113 541,66.113 C549.9,66.113 557.115,58.899 557.115,50 C557.115,41.1 549.9,33.886 541,33.886 M565.378,62.101 C565.244,65.022 564.756,66.606 564.346,67.663 C563.803,69.06 563.154,70.057 562.106,71.106 C561.058,72.155 560.06,72.803 558.662,73.347 C557.607,73.757 556.021,74.244 553.102,74.378 C549.944,74.521 548.997,74.552 541,74.552 C533.003,74.552 532.056,74.521 528.898,74.378 C525.979,74.244 524.393,73.757 523.338,73.347 C521.94,72.803 520.942,72.155 519.894,71.106 C518.846,70.057 518.197,69.06 517.654,67.663 C517.244,66.606 516.755,65.022 516.623,62.101 C516.479,58.943 516.448,57.996 516.448,50 C516.448,42.003 516.479,41.056 516.623,37.899 C516.755,34.978 517.244,33.391 517.654,32.338 C518.197,30.938 518.846,29.942 519.894,28.894 C520.942,27.846 521.94,27.196 523.338,26.654 C524.393,26.244 525.979,25.756 528.898,25.623 C532.057,25.479 533.004,25.448 541,25.448 C548.997,25.448 549.943,25.479 553.102,25.623 C556.021,25.756 557.607,26.244 558.662,26.654 C560.06,27.196 561.058,27.846 562.106,28.894 C563.154,29.942 563.803,30.938 564.346,32.338 C564.756,33.391 565.244,34.978 565.378,37.899 C565.522,41.056 565.552,42.003 565.552,50 C565.552,57.996 565.522,58.943 565.378,62.101 M570.82,37.631 C570.674,34.438 570.167,32.258 569.425,30.349 C568.659,28.377 567.633,26.702 565.965,25.035 C564.297,23.368 562.623,22.342 560.652,21.575 C558.743,20.834 556.562,20.326 553.369,20.18 C550.169,20.033 549.148,20 541,20 C532.853,20 531.831,20.033 528.631,20.18 C525.438,20.326 523.257,20.834 521.349,21.575 C519.376,22.342 517.703,23.368 516.035,25.035 C514.368,26.702 513.342,28.377 512.574,30.349 C511.834,32.258 511.326,34.438 511.181,37.631 C511.035,40.831 511,41.851 511,50 C511,58.147 511.035,59.17 511.181,62.369 C511.326,65.562 511.834,67.743 512.574,69.651 C513.342,71.625 514.368,73.296 516.035,74.965 C517.703,76.634 519.376,77.658 521.349,78.425 C523.257,79.167 525.438,79.673 528.631,79.82 C531.831,79.965 532.853,80.001 541,80.001 C549.148,80.001 550.169,79.965 553.369,79.82 C556.562,79.673 558.743,79.167 560.652,78.425 C562.623,77.658 564.297,76.634 565.965,74.965 C567.633,73.296 568.659,71.625 569.425,69.651 C570.167,67.743 570.674,65.562 570.82,62.369 C570.966,59.17 571,58.147 571,50 C571,41.851 570.966,40.831 570.82,37.631"></path></g></g></g></svg></div><div style="padding-top: 8px;"> <div style=" color:#3897f0; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:550; line-height:18px;">Voir cette publication sur Instagram</div></div><div style="padding: 12.5% 0;"></div> <div style="display: flex; flex-direction: row; margin-bottom: 14px; align-items: center;"><div> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; height: 12.5px; width: 12.5px; transform: translateX(0px) translateY(7px);"></div> <div style="background-color: #F4F4F4; height: 12.5px; transform: rotate(-45deg) translateX(3px) translateY(1px); width: 12.5px; flex-grow: 0; margin-right: 14px; margin-left: 2px;"></div> <div style="background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; height: 12.5px; width: 12.5px; transform: translateX(9px) translateY(-18px);"></div></div><div style="margin-left: 8px;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 50%; flex-grow: 0; height: 20px; width: 20px;"></div> <div style=" width: 0; height: 0; border-top: 2px solid transparent; border-left: 6px solid #f4f4f4; border-bottom: 2px solid transparent; transform: translateX(16px) translateY(-4px) rotate(30deg)"></div></div><div style="margin-left: auto;"> <div style=" width: 0px; border-top: 8px solid #F4F4F4; border-right: 8px solid transparent; transform: translateY(16px);"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; flex-grow: 0; height: 12px; width: 16px; transform: translateY(-4px);"></div> <div style=" width: 0; height: 0; border-top: 8px solid #F4F4F4; border-left: 8px solid transparent; transform: translateY(-4px) translateX(8px);"></div></div></div> <div style="display: flex; flex-direction: column; flex-grow: 1; justify-content: center; margin-bottom: 24px;"> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; margin-bottom: 6px; width: 224px;"></div> <div style=" background-color: #F4F4F4; border-radius: 4px; flex-grow: 0; height: 14px; width: 144px;"></div></div></a><p style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; line-height:17px; margin-bottom:0; margin-top:8px; overflow:hidden; padding:8px 0 7px; text-align:center; text-overflow:ellipsis; white-space:nowrap;"><a href="https://www.instagram.com/p/CbsNERToea6/?utm_source=ig_embed&amp;utm_campaign=loading" style=" color:#c9c8cd; font-family:Arial,sans-serif; font-size:14px; font-style:normal; font-weight:normal; line-height:17px; text-decoration:none;" target="_blank">Une publication partagée par Équipe de France de Basket (@equipedefrancebasket)</a></p></div></blockquote> <script async src="//www.instagram.com/embed.js"></script>
Pour Newsletter: 

Qui arrêtera les Tango ?

Corps: 
Depuis le 16 octobre dernier, aucune équipe n'est parvenue à faire tomber les Tango. C'est dire la tâche immense qui attend les Tigresses ce mardi pour le dernier match encore en retard à jouer en LFB. En cas de succès, les joueuses de Manu Body se rapprocheraient à une victoire du peloton qui poursuit l'échappée Tango (Lyon, Charleville-Mézières, Basket Landes et Villeneuve d'Ascq sont tous à 12-6). A l'inverse, si les Berruyères parviennent à décrocher un 15e succès de rang, elles prendraient quatre longueurs d'avance sur sa meute de poursuivants et s'assureraient, sauf improbable concours de circonstances, la première place au classement de la saison régulière.
 
Ligue Féminine - Journée 12 (match en retard)
 
Mardi 29 mars
Roche Vendée - Bourges / 20h00 - YouTube FFBB
 
Déjà joués
Villeneuve d'Ascq - Charnay 72-62
Basket Landes - Tarbes 66-64
Angers - Saint-Amand 58-61
Landerneau - Lyon 62-95
Charleville-Mézières - Lattes Montpellier 92-81
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 11
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Invaincues depuis 14 rencontres, les partenaires de Sarah Michel planent sur le championnat et leur domination pourrait s'accentuer encore un peu plus en cas de victoire mardi soir sur le parquet de Roche Vendée.
Pour Newsletter: 

Régal Magarity

Corps: 
#1 - Regan Magarity (Basket Landes)
A l'image du collectif landais, Regan Magarity a réussi tout ce qu'elle a entrepris contre Landerneau. Une adresse diabolique (82%), de la présence sous les paniers et de l'altruisme, l'intérieure a donné le ton à son équipe. Pour garder ses hautes ambitions, Basket Landes aura besoin de la Suédoise à ce niveau.
25 points (9/11 aux tirs), 9 rebonds et 3 passes en 27' - Evaluation : 34
Victoire 88-61 contre Landerneau
 
#2 - Olivia Epoupa (Lattes Montpellier)
L'internationale tricolore s'est rappelée au bon souvenir du club bourguignon qui l'avait accueillie en janvier 2021 après son expérience australienne. Une fois encore, son activité aux quatre coins du terrain n'a pas faibli au fil des minutes et si le BLMA est reparti victorieux de Charnay, il le doit en grande partie à sa meneuse de poche.
20 points (7/10 aux tirs), 5 rebonds, 6 passes et 5 interceptions en 30' - Evaluation : 30
Victoire 86-77 contre Charnay
 
#3 - Jacinta Monroe (Charleville-Mézières)
L'intérieure US aurait certainement préféré échanger sa performance individuelle contre une victoire. Les Flammes ont dilapidé une avance de 27 points sur le terrain de l'ESBVA-LM où Monroe a brillé mais sans parvenir à stopper la faillite ardennaise en deuxième mi-temps.
20 points (7/9 aux tirs), 8 rebonds et 1 passe en 30' - Evaluation : 26
Défaite 74-78 contre Villeneuve d'Ascq
Catégorie: 
Surtitre: 
MVP LFB - Journée 18
Date d’écriture: 
Lundi, 28. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
L'intérieure à tout faire de Basket Landes a livré une prestation de grande classe samedi face à Landerneau.
Pour Newsletter: 

Soirée haletante

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 18

Villeneuve d’Ascq – Charleville-Mézières

L’affiche de la journée a tenu toutes ses promesses avec une remontée incroyable de Villeneuve d’Ascq, qui comptait pourtant 24 points de retard sur Charleville-Mézières à la mi-temps, et qui vient l’emporter dans les dernières minutes de la rencontre.

La première mi-temps à sens unique laissait augurer d’un blow-out en bonne et due forme des visiteuses en terre Nordiste. Charleville-Mézières ne faisait pas de quartier face à de pâles Guerrières, en opposant une adresse longue distance insolente (6/7 à trois points dans le premier quart-temps) à la maladresse rédhibitoire de Villeneuve-Ascq (7/31 au tir en première mi-temps). Le trio Coffey-Monroe-Pouye (32 points en première mi-temps), bien servi par Bouderra (5 passes), mettait les Ardennaises en orbite. En verrouillant le rebond les Flammes appuyaient là où ça fait mal et les joueuses de Rachid Méziane perdaient leur basket, pour accuser un déficit de 24 points à la mi-temps, 22-46.

Ce qui devait être un match facile pour Charleville, se transformait en un véritable cauchemar au retour des vestiaires. Sous l’impulsion de leur capitaine Johanne Gomis, Jolene Anderson et Janelle Salaun, les Guerrières passaient un ahurissant 30-11 dans le troisième quart-temps à des Flammes KO debout. Incapables de réagir, les joueuses de Romuald Yernaux, continuaient d’encaisser les coups. Dans une salle en ébullition, l’écart se réduisait inexorablement et Villeneuve d’Ascq passait devant à 5 minutes de la fin du match, 62-61. Dans la dernière minute, Gomis toujours (20 points, 4 passes, 2 rebonds et 2 interceptions), tuait le match avec un 3 points assassin. Les Guerrières n’avaient plus qu’à contrôler les 30 dernières secondes pour s’imposer 78-74.  

 

Basket Landes – Landerneau

Logique respectée du côté de Basket Landes qui s’impose sans trembler face à Landerneau, en lutte pour sa survie dans le bas du classement.

Avec 11 points dans le premier quart-temps, Regan Magarity affichait la couleur et permettait aux Landaises de faire la course en tête. Grâce à Limouzin (6 points) et Bruner (9 points), Landerneau gardait le contact dans la première partie du match avant de perdre pied totalement dans le troisième quart-temps. Basket Landes changeait de braquet : Landerneau ne trouvait pas la solution face à Magarity (25 points, 9 rebonds, 3 passes et 2 contres) et Tolo (12 points et 5 rebonds) à l’intérieur, et au duo Turcinovic-Paget à l’extérieur (6 points, 6 rebonds et 2 interceptions pour l’une et 7 points, 4 rebonds et 3 passes pour l’autre). Les Bretonnes, en manque total d’adresse (26/75 au tir au final, dont 4/19 à 3 points) enregistraient un terrible 22-7 dans la période. Dans le dernier quart les défenses baissaient un peu d’intensité, les compteurs s’affolaient, mais l’éclat pris par les joueuses de Wani Muganguzi était insurmontable. Victoire de Basket Landes, 88-61. Landerneau décroche un peu plus au classement avec désormais 2 victoires de retard sur Tarbes.

 

Charnay – Montpellier

Match résolument offensif dans cette rencontre de deuxième moitié de tableau entre Charnay, lanterne rouge, et l’armada montpellieraine, coincée à la neuvième place, en lutte pour les play-offs.

D’entrée les attaques prenaient le pas sur les défenses. Wallace et Peters pour Montpellier montaient immédiatement en température, trouvant du répondant en face avec Kankou Coulibaly, inarrêtable (11 points dans le premier quart-temps). 27-30 à la fin de la période. Les choses s’équilibraient ensuite, Chabrier et Epoupa se montraient (9 points et 7 points dans la période) et les deux équipes étaient renvoyées dos-à-dos à mi-temps, 43-43.

Après la pause, c’est Charnay qui prenait les rênes de la rencontre sans réussir à faire l’écart. Montpellier restait au contact et passait devant en début de quatrième quart-temps sous l’impulsion de Wallace, intenable dans cette rencontre (22 points, 3 rebonds, 1 contre) et de Migna Touré (12 points, 3 rebonds, 5 passes, 3 interceptions, 1 contre). Avec quatre joueuses à 13 points et plus, les joueuses de Charnay s’accrochaient mais Olivia Epoupa, elle aussi dans un grand soir (20 points, 5 rebonds, 6 passes, 5 interceptions), plaçait une nouvelle accélération. Zoé Wadoux (13 points)  redonnait espoir à Charnay à 3 points, 70-76 à 3 minutes de la fin, mais cet espoir était douché par la réponse immédiate de Migna Touré derrière l’arc, imitée dans la foulée par Dabovic pour donner 12 longueurs d’avance aux Héraultaises, à moins de 2 minutes de la fin. La victoire était scellée pour Montpellier qui remportait finalement le match sur le score de 86-77.

 

Saint-Amand – Bourges

Pas de surprise à Saint-Amand qui ne parvient pas à faire vaciller Bourges, leader du championnat.

Malgré une entame de match réussie pendant laquelle Saint-Amand restait au contact de Bourges, le trou d’air du deuxième quart-temps (8-18) semblait promettre un match tranquille aux Berruyères. Mais Frédéric Daguenet avait sans doute trouvé les mots justes pendant la pause pour remobiliser ses troupes. Les Tangos voyaient leur avance de 14 points fondre progressivement et, muettes en attaque dans la dernière minute trente du troisième quart, se retrouvaient à la portée de Saint-Amand après deux tirs primés consécutifs de Lithard (6 points, 1 passe, 3 interceptions) et Gustavsson (15 points, 5 rebonds), 48-50. Mais les vertes avaient sans doute laissé trop de force dans la bataille et rompaient complétement dans la dernière période sous les accélérations de la ligne arrière Keisha Hampton – Alix Duchet (11 points chacune) et de l’impact sous le cercle d’Iliana Rupert et Kristen Mann (12 points, 10 rebonds, 5 passes pour la française et 16 points, 6 rebonds, 2 interceptions pour l’américaine). Bourges s’envolait pour remporter la rencontre sur le score de 74-56.

 

Tarbes – Lyon ASVEL

Duel des extrêmes entre Tarbes, 10e, et Lyon, 2e. Si sur le papier le match paraissait déséquilibré, sur le terrain la rencontre a été très serrée de bout en bout, avec à l’arrivée, l’upset de la journée. Une défaite inattendue de Lyon, qui laisse Bourges s’échapper au classement.

Dès le début de la rencontre, on constatait que les favorites lyonnaises n’arrivaient pas à se défaire de leurs adversaires  du soir, pourtant mal classées. Si, a priori on ne boxait pas dans la même catégorie, Ewodo, Pardon et Wojta affichaient la couleur et répondaient aux Lyonnaises emmenées par Burdick et Alexander. Johannès gratifiait le public d’un step-back à 3 points qu’on imaginait le premier d’une longue série, et Lyon ASVEL terminait le premier quart devant d’une courte tête, 23-20. Les joueuses de Pierre Vincent faisaient un mini-break au début du deuxième quart, avant de connaître un trou d’air vertigineux avec quasiment 6 minutes sans marquer, encaissant au passage un 10-0 qui mettait les Tarbaises en confiance. Wojta (29 points, 3 rebonds) et Tadic (12 points, 12 rebonds, 3 passes, 1 contre) passaient en mode All Star et Tarbes faisait la course en tête contre toute attente.  A une minute de la fin du match, les Lyonnaises revenaient au score grâce à Burdick (17 points, 8 rebonds, 1 passe, 2 interceptions), mais une interception d’Ewodo (16 points, 7 rebonds, 4 passes, 4 interceptions, 2 contres) conclue par Wojta redonnait l’avantage à Tarbes. Une tentative ratée à 3 points de Chartereau (3 points à 1/9 aux tirs, 4 rebonds) scellait définitivement le match. Tarbes créait la surprise de la journée en s’imposant à domicile avec une rotation très limitée face au mastodonte Lyon ASVEL, 66-63.

 

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 18
Auteur: 
Guillaume KARLI / FFBB
Date d’écriture: 
Dimanche, 27. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Au terme de la dix-huitième journée de championnat, Bourges prend le large, Charleville-Mézières et Lyon ASVEL réalisent la mauvaise opération en se faisant reprendre au classement. Charleville au bout d'un match haletant face à Villeneuve, un concurrent direct, et Lyon en se faisant surprendre par Tarbes. Il y a désormais quatre clubs ex-aequo à 12 victoires derrière le leader. De l'autre côté du tableau Montpellier et Tarbes se relancent dans la course aux play-offs.
crédit: 
crédits : Villeneuve d'Ascq
Pour Newsletter: 

Roche Vendée a eu le dernier mot

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 18

Angers - Roche Vendée 71-78 / Revoir le match
Rapidement privées de Jasmine Bailey (2 fautes), les Angevines n'ont pas été plus perturbées que ça puisqu'elles pointaient en tête au premier intermédiaire (21-17, 10'). Alexis Peterson (20 points) a bien pris le relai de sa coéquipière mais n'a pas pu empêcher le retour vendéen (40-39 à la pause) opéré par Kaleena Lewis (16pts) et Tiffany Clarke (15pts). Autour de son 5 majeur (64 points marqués), Roche Vendée est parvenu à prendre les devants (57-62, 30') puis a fait fructifier son avance dans le dernier quart-temps, naviguant autour de la barre des 10 points. Sans solution face à la maîtrise des partenaires de Katherine Plouffe (11pts, 9rbds), les locales auraient pu rendre les armes mais Iva Slonjsak (11pts) et Jasmine Bailey (12pts) ont choisi la rebellion (65-71, 37'). Le vent semblait tourner alors les Tigresses ont rectifié le tir avec un 6-0 express et mis fin aux ambitions angevines.

Samedi 26 mars
Villeneuve d'Ascq - Charleville-Mézières / 18h30 - YouTube FFBB
Charnay - Lattes Montpellier / 20h00 - YouTube FFBB
Tarbes - Lyon / 20h00 - YouTube FFBB
Saint-Amand - Bourges / 20h00 - YouTube FFBB
Basket Landes - Landerneau / 20h00 - YouTube FFBB

Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 18
Date d’écriture: 
Vendredi, 25. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Menées en début de rencontre, les Tigresses du RVBC ont finalement remporté le derby des Pays de la Loire sur le terrain d'Angers à la faveur d'une deuxième mi-temps maîtrisée.
Pour Newsletter: 

Angers, un derby pour rêver

Corps: 
Promu en LFB, Angers visait d'abord son maitien dans l'élite. En réalisant une excellente première moitié de saison, les joueuses de David Gautier peuvent désormais croire en une qualification pour les playoffs. Dans cette optique, le derby face à Roche Vendée de vendredi revêt une importance considérable puisque qu'une victoire donnerait aux Angevines un petit matelas sur la 9e place avant d'enchaîner avec deux déplacements difficiles (Charleville-Mézières et Basket Landes).
 
Deux de ses concurrents aimeraient bien voir l'UFAB chuter. Tout d'abord Saint-Amand, actuel huitième, qui aura la lourde tâche de recevoir le leader Tango. La devise chère à la cité berruyère, "A coeur vaillant rien d'impossible", prendra tout son sens pour les Green Girls qui ont fait tomber Basket Landes la semaine dernière et comptent bien récidiver face à un autre poids lourd. Lattes Montpellier tente toujours de se sortir de la zone rouge et le déplacement à Charnay ne sera pas une promenade de santé vues les dernières sorties des Pinkies.
 
En haut de tableau, la lutte derrière Bourges va se poursuivre avec un choc entre les Guerrières et les Flammes. La rencontre promet d'être indécise et l'ESBVA-LM pourrait bien profiter de son public pour faire la différence. Lyon et Basket Landes auront, sur le papier, un duel plus abordable contre deux mal-classés, Tarbes et Landerneau.
 
Ligue Féminine - Journée 18
 
Vendredi 25 mars
Angers - Roche Vendée / 20h00 - YouTube FFBB
 
Samedi 26 mars
Villeneuve d'Ascq - Charleville-Mézières / 18h30 - YouTube FFBB
Charnay - Lattes Montpellier / 20h00 - YouTube FFBB
Tarbes - Lyon / 20h00 - YouTube FFBB
Saint-Amand - Bourges / 20h00 - YouTube FFBB
Basket Landes - Landerneau / 20h00 - YouTube FFBB
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 18
Date d’écriture: 
Vendredi, 25. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Devant son public, Angers compte bien faire coup-double vendredi soir : battre de nouveau son voisin vendéen dans le derby des Pays de la Loire et faire un grand pas vers une qualification pour les playoffs. Samedi, le choc Villeneuve d'Ascq - Charleville-Mézières concentrera tous les regards.
Pour Newsletter: 

Embouteillage derrière Bourges

Corps: 

Ligue Féminine - Journée 13

Lyon Charleville Mézières   78-75 / Revoir le match
Les Lyonnaises ont pourtant été assommées d’entrée par une équipe de Charleville en grande réussite : 2-10 après deux minutes, 17-29 à la fin du premier quart-temps, les Flammes faisaient feu de tout bois. Mais le basket est un sport de série et les joueuses de Pierre Vincent faisaient le dos rond pour refaire une partie de leur retard avant la pause. Un coup de chaud d’Amel Bouderra dans le troisième quart-temps les mettait pourtant à nouveau dos au mur. A -10 sur un tir primé de Lisa Berkani à quatre minutes du buzzer l’ASVEL était au bord du gouffre. Et pourtant. En deux minutes chrono, dans le sillage de Julie Allemand et Marine Johannès, le match basculait. Un improbable 13-0 replaçait les locales en tête et Charleville manquait deux occasions d’égaliser sur la dernière possession.

Charnay - Basket Landes 66-71 / Revoir le match
Charnay, lanterne rouge de la LFB, est passé près d’un exploit mercredi soir. A 90 secondes du buzzer, sur un tir de Zoé Wadoux, les locales comptaient même trois longueurs d’avance (66-63). Il fallait toute l’expérience de Regan Magarity (17 pts, 9 rbds) et de Marianna Tolo (14 pts) pour terminer sur un 0-7 décisif. Une victoire déterminante pour Basket Landes qui permet à l’équipe de Julie Barennes de ne pas être décrochée dans la course à la deuxième place. Entre Charleville, Lyon, Villeneuve d’Ascq et Charleville-Mézières, il n’y a qu’un point d’écart.
 

Lattes Montpellier - Villeneuve d'Ascq 69-79 / Revoir le match
Eliminé de l’Euroligue, Lattes Montpellier peut tourner toute son attention vers le championnat. Mais ne parvient pas à s’extirper de la zone rouge du classement. Face à Villeneuve d’Ascq, le BLMA a pourtant rapidement pris les devants. Mais Kariata Diaby se chargeait d’équilibrer les débats en régnant sur le rebond (14 pts, 14 rbds). Malgré des rotations limitées, les Nordistes proposaient un collectif de qualité avec 24 passes décisives pour 31 paniers inscrits et sept joueuses entre 7 et 14 unités au compteur. Toujours en tête dans le deuxième acte, elles ne paniquaient pas lorsque Sydney Wallace ramenait son équipe à -2, concluant la rencontre sur un autoritaire 11-1.

Catégorie: 
Surtitre: 
LFB - Journée 13
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Lyon, Basket Landes et Villeneuve d’Ascq sont les vainqueurs de la soirée. Quatre équipes sont désormais au coude à coude à la deuxième place.
crédit: 
BLMA
Pour Newsletter: 

Le Final Four à Bourges

Corps: 
Qualifié pour la finale à quatre après avoir éliminé Basket Landes le 17 mars dernier, le club de Bourges avait postulé pour accueillir l'événement. Sensible au dossier Tango, la FIBA lui a confié l'organisation du Final Four et c'est donc devant leur public que les Berruyères tenteront de remporter un sixième trophée européen*.
 
Eurocoupe féminine - Final Four 2022

Mardi 5 avril
Bourges - Galatasaray (TUR)
Venise (ITA) - Mersin (TUR)
 
Matchs de classement le jeudi 7 avril.
 
*1 Coupe Ronchetti (1995), 3 Euroligue (1997, 1998, 2001) et 1 Eurocoupe (2016).
 
Catégorie: 
Surtitre: 
Eurocoupe féminine
Date d’écriture: 
Mercredi, 23. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
C'est une excellente nouvelle pour le basket français qui vient d'être annoncée par la FIBA : le Final Four de l'Eurocoupe féminine se tiendra au Palais des Sports du Prado, à Bourges, du 5 au 7 avril prochain.
Pour Newsletter: 

Bagarre derrière le leader

Corps: 
Mercredi soir, Bourges va regarder avec attention la bagarre qui se jouera derrière lui au classement. L'affiche la plus alléchante mettra aux prises Lyon (3e, 11v-5d) qui recevra les Flammes Carolo (2e, 12v-4d). Les partenaires de Marine Johannes restent sur une défaite à domicile contre Roche Vendée et si elles veulent doubler les Ardennaises, il faudra l'emporter et reprendre le point average du match aller (+26 pour les Flammes).
 
Derrière ce trio, Basket Landes et Villeneuve d'Ascq restent en embuscade (10v-6d) et profiteront du moindre faux-pas. Sur le terrain de la lanterne rouge, les Landaises devront se relever de la défaite subie dimanche à Saint-Amand pour repartir vers l'avant. Côté Guerrières, le déplacement dans le Sud s'annonce périlleux puisque les Gazelles se sont lancées dans une opération remontada qui doit les mener dans le top 8 en fin de saison régulière.
 
Ligue Féminine - Journée 13 (matchs en retard)
 
Mercredi 23 mars
Charnay - Basket Landes / 20h00 - YouTube FFBB
Lyon - Charleville-Mézières / 20h00 - YouTube FFBB
Lattes Montpellier - Villeneuve d'Ascq / 20h00 - YouTube FFBB
 
Déjà joués
Tarbes - Angers 77-73
Saint-Amand - Roche Vendée 59-91
Bourges - Landerneau 78-68
Catégorie: 
Surtitre: 
Ligue Féminine - Journée 13
Date d’écriture: 
Mardi, 22. Mars 2022
Vignette: 
Catégorie 2: 
Chapeau: 
Mercredi, trois matchs en retard de la journée 13 sont au programme dont une opposition entre les poursuivants directs du leader que sont Lyon et Charleville-Mézières. Deux autres prétendants au top 4 vont tenter de se faire une place avant le sprint final : Basket Landes se rend à Charnay et Villeneuve d'Ascq à Lattes Montpellier.
Pour Newsletter: 

Pages

S'abonner à RSS - Ligue Féminine