Vous êtes ici

Equipe de France féminine

Un barrage bien négocié

(Crédit : Bacot/FFBB)
À Tenerife, Kévin Bosi (FFBB) - 26/09/2018
Les Bleues ont parfaitement négocié leur rendez-vous avec la Turquie en barrages. Sérieuses du début à la fin, les coéquipières de Sandrine Gruda (20 points) ont validé leur billet pour les quarts de finale où elles affronteront à la Belgique vendredi (horaire à déterminer).

Pas le temps de cogiter après le revers face au Canada que les Bleues sont de retour sur le parquet face à la Turquie dans un match de barrage délivrant un billet pour les quarts de finale de la Coupe du Monde. La partie commence par un mano a mano entre Sandrine Gruda et Quanitra Hollingsworth dans la raquette. À ce petit jeu, c'est la tricolore qui domine : elle marque les 10 premiers points français pour lancer la machine. Miyem dans la peinture et Bernies dans le corner confirment la bonne entame de match, alors qu'Hollingsworth a marqué à elle seule les 10 points turcs (19-10).

Les Tricolores poursuivent leur domination au rebond dans cette partie tandis que la défense reste hermétique face à une Turquie en grande difficulté pour trouver la faille. Ciak par deux fois, Bernies, Ayayi puis Chartereau passent un 10-0 pour commencer le 2e acte et asseoir la domination française. La Turquie sonne la révolte derrière l'arc par Senyurek, Alben et Yalcin mais Tchatchouang et Miyem répondent de l'autre côté. À la mi-temps, les Bleues ont fait la moitié du travail et mènent (38-27).

Comme la veille, les Françaises ratent leur retour sur le parquet. La Turquie passe un cinglant 7-0 qui oblige Valérie Garnier à prendre un temps-mort pour replacer ses troupes. Il faut la grinta de Gruda en attaque qui reprend son festival et un 2+1 réussi par Marine Johannes pour retrouver le chemin du filet. Après un temps faible en début de période, les Bleues ont retrouvé de l'allant et la 4e faute de Quanitra Hollingsworth change la physionomie du combat dans la raquette. Les intérieures françaises en profitent : Ciak par deux fois puis Chartereau concluent le 3e acte d'une Equipe de France qui a refait le trou (58-47).

Même distancée, la Turquie ne lâche rien à l'image de Canitez de loin et d'Hollingsworth encore à son avantage dans la raquette. Mais les Tricolores assurent l'essentiel en fin de partie, par Miyem sur une oeuvre collective initiée par Epoupa et Johannes. La Turquie a lâché : le coach est exclu après deux fautes techniques, son assistant qui le remplace est également averti, et Senyurek écope d'une faute antisportive. Concentrées, les Françaises ne se laissent pas impressionner et filent vers un succès mérité. La France se qualifie donc pour les quarts de finale de la Coupe du Monde 2018. Les joueuses de Valérie Garnier accèdent au Top 8 du rendez-vous planétaire pour la cinquième fois d'affillée, et tenteront d'atteindre le dernier carré pour la première fois depuis 1953.

France bat Turquie : 78-61

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'