Vous êtes ici

Equipe de France Féminine

Un grand pas vers Tokyo

(Crédit : Bacot/FFBB)
À Bourges, Justin Burgevin (FFBB) - 06/02/2020
Les Bleues avaient rendez-vous avec leur public ce soir à Bourges pour le début du TQO. La tâche s’annonçait difficile face à une solide équipe d’Australie mais l’Equipe de France a délivré une magnifique prestation et a remporté le match sur le score de 72 à 63.

Ce soir, les françaises ont débuté leur TQO en affrontant le deuxième du ranking FIBA, l’Australie. Face à cette équipe réputée pour son jeu offensif et physique, les joueuses de Valérie Garnier ont eu fort à faire. Mais le soutien inconditionnel du public connaisseur du Palais des Sports du Prado et un engagement total ont permis aux Françaises de parfaitement débuter ce TQO par un succès.

Au cours du premier quart-temps, les deux équipes se sont rendues coup pour coup. La bataille était déjà intense dans le secteur intérieur avec le duel entre Sandrine Gruda et Liz Cambage avec quatre points pour la française et sept pour l’australienne. Les Françaises menaient de trois longueurs à l’issue de ce premier quart-temps (14-11). Dès le début du deuxième quart-temps, les bleues ont fait la différence à longue distance par Marine Johannes puis Diandra Tchatchouang et de nouveau l’arrière de l’ASVEL pour créer un premier écart (23-11 12’). Mais les Australiennes ont réagi immédiatement pour recoller au score grâce à Liz Cambage dans la peinture et Leilani Mitchell à trois points (27-27 16‘). Puis Bria Hartley a pris le relais dans le camp bleu en inscrivant six points de rang pour permettre à l’Equipe de France de reprendre les devants. A la pause, les Françaises sont en avance et mènent 36-30.

Au retour des vestiaires, les Tricolores sont reparties sur les chapeaux de roues dans le sillage de Sandrine Gruda et Endy Miyem pour compter jusqu’à treize longueurs d’avance (43-30). Mais comme lors du quart-temps précédent, les joueuses de Sandy Brondello ont répliqué immédiatement pour ne pas voir les Bleues s’échapper. Grâce à une série offensive de 9-0, Bec Allen et ses coéquipières ont recollé au score qui est de 54-49 avant l’entame du dernier acte. Puis la domination tricolore a fait la différence dans le dernier quart-temps. L’engagement physique, la défense et la détermination de Sandrine Gruda, qui a cumulé 16 points et 11 rebonds, ont été déterminantes.

Cette entame de TQO est idéale pour les vice-championnes d’Europe 2019 qui seront de retour sur le parquet du Prado face au Brésil, samedi soir, et contre Porto Rico dimanche après-midi pour composter officiellement le billet pour le pays du soleil levant.

La France bat l’Australie 72-63

L’autre match : Porto Rico – Brésil

Cette journée inaugurale du TQO a débuté par une énorme sensation lors de la rencontre entre le Brésil et Porto Rico. Contre toute attente, Porto Rico, 23ème au classement FIBA, a pris le meilleur sur les Brésiliennes, 15ème de l’indice de référence du basketball mondial. En retard au score pendant de longues minutes, Jennifer O’Neill (30 pts) et les Portoricaines ont arraché une prolongation, qu’elles ont parfaitement négociée. Avec ce succès, Porto Rico a, comme la France, réalisé un grand pas vers la qualification pour les Jeux Olympiques dans ce TQO où les trois premiers verront Tokyo.

Porto Rico bat le Brésil 91-89