Vous êtes ici

Team France Basket - Préparation Coupe du Monde 2019

Une copie à revoir

Crédits : Julien Bacot / FFBB
Julien Guérineau/FFBB - 06/08/2019
L’Equipe de France s’est installée à Toulouse où elle affrontera la Tunisie, mercredi soir à 20h30.

Inutile de tirer des conclusions de la première sortie des Bleus lundi soir face à la Turquie. Nécessaire d’offrir une réaction cependant. C’est en résumé l’état d’esprit de l’Equipe de France 24 heures après sa défaite contre la Turquie, à Pau. Les joueurs ont pris la route de Toulouse mardi matin et voudront procéder à quelques réglages pour retrouver le chemin de la victoire et convaincre leurs supporters dans une salle à guichets fermés. A peine sorti du Palais des Sports de Pau, Vincent Collet et son staff avaient commencé à décortiquer quelques séquences de la rencontre avant de visionner le match lors du voyage en bus. "La priorité des priorités c’est nous", a précisé l’entraîneur devant la presse, notant les "efforts évidents en défense" mais également "l’imprécision sur les mises en place" et "la faiblesse sur la pose d’écran" de ses troupes. "Nous ne sommes pas encore suffisamment ensemble" a-t-il souligné, souhaitant une meilleure utilisation de Rudy Gobert, des deux côtés du terrain.

Le chantier des Bleus est encore en cours à un peu plus de trois semaines de la Coupe du Monde et l’heure est encore aux tests afin de "mesurer la force des associations" et définir le groupe pour la Chine. "Les années précédentes, avec les anciens, les choses se faisaient naturellement. Là  c’est un autre challenge", remarquait quant à lui Evan Fournier, pointant notamment du doigt que dans le cinq majeur, Adrien Moerman n’avait jamais disputé de compétition internationale avec les A (hormis le TQO 2016) tandis que lui-même n’avait pas eu l’occasion de partager les lignes arrières avec Nicolas Batum et Thomas Heurtel.

A Toulouse l’Equipe de France devra donc continuer à se construire face à la Tunisie. Les champions d’Afrique ont retrouvé cette année le géant des Dallas Mavericks Sala Mejri (2,18 m). Avec Makrem Ben Romdhane, vu cette saison à Saint-Chamon en Pro B, elle possède une force de frappe intérieure intéressante mais un secteur extérieur bien plus limité. La Turquie en a profité en deuxième mi-temps pour faire l’écart et s’imposer 64-54.

close
Envoyer à un ami

Ce contenu a attiré votre attention et vous souhaitez le partager ? Envoyez le lien de cette page à vos amis et collègues en remplissant simplement le formulaire ci-dessous.

*Les champs obligatoires sont signalés par un astérisque

'